Lecture orale très faible en CM2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lecture orale très faible en CM2

Message par Yazilikaya le Sam 29 Nov 2014 - 15:30

SOS, je demande des avis, des conseils, des pistes...
J'ai dans ma classe un élève de CM2 (enfin plusieurs mais surtout celui-là) qui lit extrêmement mal oralement: il bute sur presque tous les mots, déforme les mots etc.
Le programme de CM est lourd, de plus j'ai un double niveau. Il me faudrait au moins 30 mn par jour pour faire lire ces 3/4 enfants.
Seulement, je n'arrive pas à dégager ce temps.
Avez-vous des solutions?

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par Laura Ingalls le Sam 29 Nov 2014 - 17:49

- Lui donner tous les soirs un morceau de texte à lire et à préparer avec comme objectif par exemple d'être capable de le relire entièrement et correctement en fin de semaine (si les parents jouent le jeu, ça peut être efficace, je fais ça avec un de mes CM1 qui a aussi du mal en lecture).
- Travailler façon fluence avec lui, 5mn par jour...
- Faire un peu de théâtre (genre préparer un petit truc à plusieurs à jouer tous les 15 jours), moi ça avait marché avec des enfants du voyage qui n'aimaient pas lire mais avaient envie de jouer leur scène devant les autres (il fallait donc lire le dialogue pour l'apprendre...)

Voilà, des petites idées en passant Very Happy

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par Spinoza1670 le Dim 30 Nov 2014 - 8:02

zazouyle a écrit:SOS, je demande des avis, des conseils, des pistes...
J'ai dans ma classe un élève de CM2 (enfin plusieurs mais surtout celui-là) qui lit extrêmement mal oralement : il bute sur presque tous les mots, déforme les mots, etc.
Le programme de CM est lourd, de plus j'ai un double niveau. Il me faudrait au moins 30 mn par jour pour faire lire ces 3/4 enfants.
Seulement, je n'arrive pas à dégager ce temps.
Avez-vous des solutions ?

Il faudrait peut-être aussi un réapprentissage des bases de manière méthodique (ce qui aurait dû être fait depuis longtemps, càd en reprenant tout le programme de CP depuis 0 avec une méthode alphabétique progressive ou avec la méthode d'abcdefgh et rikki et des petits textes adaptés . S'il lit fluidement et rapidement, il continue et s'il lit moins vite à un certain moment (ou, in, oi, an), il faut s'arrêter plus longtemps.
Les exercices de fluence que conseille Laura peuvent se faire sur ces textes adaptés.

Ci-dessous ce ne sont que des hypothèses. Je ne sais pas si c'est réaliste.

Pour le manque de temps, je te conseille une méthode prête à l'emploi comme Arbre aux sons (d'autres ont conseillé "à coup sûr").
Il faudrait trouver des tuteurs parmi tes élèves ou des répétiteurs dans l'école ou chez les parents.
Je pense à une idée dans le cas des tuteurs, c'est qu'ils travaillent la gestion des données et la mesure : chronomètre, nombre de mots par page, nombre de mots lus, etc.
graphique de progression. Mais aussi la recherche de mots dans le dictionnaire pour expliquer les mots inconnus.

Les élèves qui apprennent à lire peuvent aussi être à leur tour acteurs des apprentissages dans la classe en notant sur des cartons les mots appris et en étant responsable d'une dictée de mots par exemple.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par LouisBarthas le Dim 30 Nov 2014 - 10:57

zazouyle a écrit:SOS, je demande des avis, des conseils, des pistes...
J'ai dans ma classe un élève de CM2 (enfin plusieurs mais surtout celui-là) qui lit extrêmement mal oralement: il bute sur presque tous les mots, déforme les mots etc.
Le programme de CM est lourd, de plus j'ai un double niveau. Il me faudrait au moins 30 mn par jour pour faire lire ces 3/4 enfants.
Seulement, je n'arrive pas à dégager ce temps.
Avez-vous des solutions?
Deux séances de 30 mn de soutien par semaine suffiront. J'ai rééduqué en 1 an un collégien soi-disant dyslexique en le voyant 1 h par semaine et en faisant le programme de collège à côté.
Ces élèves ne savent pas lire parce qu'ils ne comprennent pas ce que c'est que lire. Ce n'est pas leur seule lecture orale qui est déficiente, lire mal oralement c'est lire mal tout court. Une fois qu'ils auront compris, il leur sera très facile d'apprendre de manière autonome.
Spinoza a raison : il faut reprendre dans l'esprit d'un programme de CP, mais avec des outils plus adaptés à leur âge, quoique j'ai vu des immigrés analphabètes en français apprendre très bien avec une méthode Boscher.
Il faut donc reprendre l'apprentissage lettre par lettre en leur expliquant que lire c'est analyser, et non reconnaître des images de mots. Leur attention doit être portée sur la lettre, le son qu'elle produit ou non, la place qu'elle occupe et sa combinaison avec les autres lettres. Il faut bannir toute approche "globale", "mixte", "visuelle", "idéovisuelle", "par hypothèses".
En CM2, on peut faire une histoire passionnante des lettres qui les aidera grandement. On en trouve une, écrite exprès pour les enfants, dans ce livre :
Nouchka Cauwet, Ecrire le monde, la naissance des alphabets (Belem éditions)




_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par Laura Ingalls le Dim 30 Nov 2014 - 13:07

Il a l'air sympa ce bouquin Smile

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par lulusturm le Mar 2 Déc 2014 - 20:58

Je rencontre le même problème avec un de mes élèves de CM1 .je travaille avec de petits albums niveau CP et lui donne des petits textesx à préparer. Il progresse doucement ....

lulusturm
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par Yazilikaya le Mar 2 Déc 2014 - 21:25

Merci pour tous vos conseils et méthodes. Smile

Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par cocoonpeda le Mar 2 Déc 2014 - 21:51

Je te conseille de mettre en place un PPRE (qui mentionne clairement ce que tu fais pour cet élève particulier en terme de lecture... en lien avec la famille)
Demande aussi un bilan en orthophonie, si ce n'est déjà fait!

S'il s'agit de plusieurs élèves, essaie de mettre en place des ateliers de lecture...tu peux ainsi travailler la lecture orale avec un petit groupe d'élève pendant que 2 autres groupes travaillent sur la compréhension par exemple). Connais-tu GOIGOUX et ses travaux sur la compréhension en lecture?
Bon courage!

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par LouisBarthas le Ven 5 Déc 2014 - 23:31

@cocoonpeda a écrit:
...tu peux ainsi travailler la lecture orale avec un petit groupe d'élève pendant que 2 autres groupes travaillent sur la compréhension par exemple).
On ne peut pas séparer la lecture orale et la compréhension : il y a une étroite corrélation entre la capacité de déchiffrage et la qualité de la compréhension ; il est impossible de comprendre un texte qu'on ne sait pas déchiffrer.
Le code et la compréhension doivent s'enseigner en même temps. Pour être compris le mot doit être déchiffré et il est compris quand l'ensemble des signes graphiques qui le composent correspond à un mot de la langue orale dont le sens est connu. L'écrit est compris par comparaison avec l'oral.
C'est pour cela que la plupart de nos élèves ont tant de difficultés en lecture et que certains se retrouvent en perdition, car ils ont été plongés dans une grande confusion intellectuelle : on leur demande, en phase d'apprentissage - et ce depuis la maternelle -, de "lire" des mots et des phrases entières qu'ils ne savent pas déchiffrer et à côté, "en parallèle", tardivement et de façon désordonnée, on fait de la combinatoire détachée des textes qu'on leur demande de lire.


Dernière édition par LouisBarthas le Sam 6 Déc 2014 - 9:03, édité 1 fois

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par cocoonpeda le Sam 6 Déc 2014 - 9:02

[quote="zazouyle"]SOS, je demande des avis, des conseils, des pistes...
J'ai dans ma classe un élève de CM2 (enfin plusieurs mais surtout celui-là) qui lit extrêmement mal oralement: il bute sur presque tous les mots, déforme les mots etc.
Le programme de CM est lourd, de plus j'ai un double niveau. Il me faudrait au moins 30 mn par jour pour faire lire ces 3/4 enfants.

Il s'agit d'ateliers qui fonctionnent une fois par semaine et qui ne peuvent en aucun cas suffire bien évidemment!!!

1- en présence de l'enseignante : travail sur la fluence (pour les 2/3 élèves les plus en difficulté)
A ce sujet lire cet article:
http://www.cognisciences.com/article.php3?id_article=50


2- en autonomie: travail sur des textes divers à classer par ex (recettes, contes...)
3- en autononie: questions de compréhension sur des textes

Je ne sais pas, Louis Barthas, ce que tu enseignes mais je te conseille d'aller voir ce site de recherche en Cogni-sciences qui est extrèmement intéressant.

Bonne lecture!Very Happy

quel niveau tu enseignes

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par cocoonpeda le Sam 6 Déc 2014 - 9:06

Les 4 derniers mots de mon précédent message, ne correspondent à rien...

Neutral

Je vois que tu es instituteur après-coup.Désolée Wink

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par LouisBarthas le Sam 6 Déc 2014 - 10:37

@cocoonpeda a écrit:
Il s'agit d'ateliers qui fonctionnent une fois par semaine et qui ne peuvent en aucun cas suffire bien évidemment!!!

1- en présence de l'enseignante : travail sur la fluence (pour les 2/3 élèves les plus en difficulté)
A ce sujet lire cet article:
http://www.cognisciences.com/article.php3?id_article=50


2- en autonomie: travail sur des textes divers à classer par ex (recettes, contes...)
3- en autononie: questions de compréhension sur des textes
Cet article ne dit presque rien sinon que ces chercheurs ont constaté que 15 % des collégiens de 5ème sont lents en lecture et qu'il existe une relation entre la "fluence" (1801, Du bas-latin fluentia, « écoulement ») et la compréhension.
Pour moi, en fin d'école primaire c'est beaucoup plus, souvent plus de la moitié de la classe.
Je ne comprends pas ce que signifie "travail sur la fluence", pouvez-vous expliciter ? Ces élèves ont besoin d'apprendre à lire, et pour apprendre quelque chose il faut que se révèle à celui qui apprend ce qui fait son essence humaine : sa capacité à comprendre ce qu'il fait, ce qui exclut d'être placé devant une tâche impossible à accomplir, et dans le cas précis d'exiger de l'enfant qu'il lise quelque chose qu'on ne lui a pas appris à lire ou qu'il ne peut pas lire quand cette injonction débute en petite section de maternelle.

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par cocoonpeda le Sam 6 Déc 2014 - 14:44

Voici quelques pistes (en pièce jointe) pour comprendre l'importance de la fluence dans la compréhension...
Je reconnais que c'est un peu le DADA de notre inspecteur depuis quelques années et que nous avons mis en place cet entrainement dans nos 9 classes de l'école avec un constat relativement positif...

cocoonpeda
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lecture orale très faible en CM2

Message par LouisBarthas le Sam 13 Déc 2014 - 22:28

@cocoonpeda a écrit:Voici quelques pistes (en pièce jointe) pour comprendre l'importance de la fluence dans la compréhension...
Il est écrit dans ce document que :

"Les travaux de recherche les plus récents ont montré que la compréhension en lecture dépendait fortement de l'identification précise des mots, de la vitesse de lecture ainsi que de la fluidité avec laquelle le lecteur se déplace dans un texte.
- Une compétence pas toujours acquise au C3 : en CM2, 30% des élèves ont une fluence de lecture limitée et parmi ceux-ci, la moitié (15%) sont très peu fluents, ce qui entrave fortement leur compréhension des textes."


Mais rien n'est dit de la façon d'apprendre à lire. Il n'est proposé que des exercices de lecture orales divers.
Que la compréhension en lecture dépende "fortement (sic) de l'identification précise des mots" revient à dire que pour comprendre un texte il faut savoir lire les mots qui le composent. On s'en serait douté !
Le terme "identification précise des mots" est vague et peut parfaitement convenir aux globalistes.
En réalité, si tant d'élèves lisent mal au moment d'entrer au collège, - et pour moi, ce n'est pas 30 % mais les 3/4 - c'est parce qu'on leur a mal appris à lire.
La lecture orale est effectivement indispensable puisque aucune lecture n'est possible sans maîtrise du code qui unit les signes graphiques aux sons qu'ils représentent, c'est à dire sans analyse des éléments graphiques constitutifs du mot. Donc, il faut savoir si ce travail a bien été mené au CP, avant de faire des exercices de "fluence".
Comment les élèves de votre école apprennent-ils à lire ?

_________________
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Mais leur plus grande félicité vient du continuel orgueil de leur savoir. Eux qui bourrent le cerveau des enfants de pures extravagances. - Erasme

Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus

LouisBarthas
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum