Littérature japonaise

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Littérature japonaise

Message par Oudemia le Dim 7 Déc 2014 - 11:43

Je t'ajoute quand même un livre dont je viens enfin de retrouver le titre, Je vous écris de Hisashi Inoue, roman épistolaire contemporain très étonnant.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature japonaise

Message par Caspar Goodwood le Dim 7 Déc 2014 - 13:23

Mon roman préféré toutes nationalités confondues: Quatre sœurs ou Bruine de Neige de Tanizaki, à lire dans la Pléiade si possible. Il ne s'y passe pas grand chose mais c'est passionnant.

Sei Shonagon, ça vaut le coup aussi, et de la même période, je ne me suis jamais attaqué au Dit du Genji mais je vais m'y mettre un de ces jours.

Les romans de Sôseki sont en général drôles et délicieux.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature japonaise

Message par JPhMM le Dim 7 Déc 2014 - 13:54

Tanizaki est un auteur merveilleux, l'un de mes cinq auteurs préférés, toutes nationalités confondues.
Son éloge de l'ombre est un autre de ses chefs-d’œuvre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum