Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nouka
Érudit

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Nouka le Jeu 4 Déc 2014 - 2:26
@Gurdulù a écrit:Je suis en train de changer d'avis sur les notes depuis que j'enseigne dans un collège dans lequel il y a beaucoup de compétition entre les élèves. Le fait qu'il n'y ait pas de notes en 6ème (mais seulement des appréciations) permet aux élèves de travailler pour le plaisir d'apprendre (du moins c'est ce que je constate) au lieu de penser toujours à ce que font les autres... Mais je suis conscient que dans d'autres établissements les choses peuvent être très différentes et que les notes sont le système le plus clair pour les parents et par conséquent peuvent aider à motiver et à "tenir" certaines classes...
 
Pensez-vous vraiment que les élèves, à cet âge-là sont capables d'appendre pour le plaisir d'apprendre ?
J'ai plutôt l'impression que des élèves qui sont là pour l'amour de l'apprentissage, la volonté de surmonter ses difficultés, appartiennent au monde des Bisounours, mais je me trompe peut-être...
avatar
Nemuyoake
Niveau 10

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Nemuyoake le Jeu 4 Déc 2014 - 3:00
Bon, c'est un cas perso, donc il vaut ce qu'il vaut, mais j'ai parmi mes élèves un frère et une sœur. Le frère est le plus jeune et veut une note mais est toujours démoralisé en conséquence paske:
- Même s'il a une bonne note (14 ou 16/20), sa sœur a toujours 20/20 (elle est très scolaire, lui carrément pas). Et comme ils ne sont pas au même niveau, ce n'est pas le même exo (elle a forcément plus difficile), donc c'est encore pire pour lui.
- il ne regarde que la note et se juge personnellement (s'il a une bonne note, il est génial, s'il a une mauvaise note, il est nul), la note reflète sa valeur personnelle. C'est même assez dramatique des fois (pleurs, refus de travailler).
- il se concentre sur la note et ne s'intéresse pas aux explications de la correction, comme si savoir une réponse ou non était inné et pas acquis. Du coup, il a du mal à progresser alors que sa sœur se concentre sur les explications données et les intègre pour ne pas refaire les même erreurs.

Du coup, avoir une note est plutôt négatif pour lui car ça l'empêche de progresser vu qu'il refuse de travailler s'il a eu une mauvaise note (le temps de digérer le coup a son ego). Si je ne lui donne pas de note, il arrive à se focaliser sur les connaissances seulement et le plaisir de savoir des choses. Du coup, j'ai arrêté de les noter et ça va mieux.
avatar
Provence
Bon génie

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Provence le Jeu 4 Déc 2014 - 7:07
@Gurdulù a écrit:Je suis en train de changer d'avis sur les notes depuis que j'enseigne dans un collège dans lequel il y a beaucoup de compétition entre les élèves. Le fait qu'il n'y ait pas de notes en 6ème (mais seulement des appréciations) permet aux élèves de travailler pour le plaisir d'apprendre (du moins c'est ce que je constate) au lieu de penser toujours à ce que font les autres... Mais je suis conscient que dans d'autres établissements les choses peuvent être très différentes et que les notes sont le système le plus clair pour les parents et par conséquent peuvent aider à motiver et à "tenir" certaines classes...

Ce qui me paraît flippant, dans la plupart des discours sur la suppression de la note, c'est justement leur caractère souvent idéologique: on ne parle pas de supprimer la note dans un souci d'efficacité pédagogique, mais de changer l'élève. L'élève DOIT prendre du plaisir à apprendre, par exemple.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Marie Laetitia le Jeu 4 Déc 2014 - 7:51
Cripure a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Celeborn, j'admire ta placidité
Je n'aurais pas utilisé ce terme, que je ressens très péjoratif.


Vous pouvez le ressentir ainsi, même si cela ne correspond pas à la réalité.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
barèges
Neoprof expérimenté

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par barèges le Jeu 4 Déc 2014 - 8:42
@Ergo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Celeborn, j'admire ta placidité, à certains moments, j'aurais furieusement secoué de la tête en écoutant ta voisine... furieux
Je n'évalue pas les élèves les uns par rapport aux autres, quand je note! J'évalue le travail fourni par rapport aux attendus, eux-mêmes fixés à partir des programmes et de la préparation faite en classe et à la maison! Rhaaaa...

Et merci pour la précision sur les conséquences de la suppression de la note pour les parents qui lisent mal ou pas du tout le français!

Bentolila me plaît, vraiment!

Je propose que les membres du CSP exercent 6 mois par an en REP. On rigolerait, tiens...


La remarque de Bentolila sur la cruauté du système actuel me plaît beaucoup.

"De complaisance en complaisance, on devient cruel..."
Effectivement.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par doctor who le Jeu 4 Déc 2014 - 11:03
yoaken a écrit:Bon, c'est un cas perso, donc il vaut ce qu'il vaut, mais j'ai parmi mes élèves un frère et une sœur. Le frère est le plus jeune et veut une note mais est toujours démoralisé en conséquence paske:
- Même s'il a une bonne note (14 ou 16/20), sa sœur a toujours 20/20 (elle est très scolaire, lui carrément pas). Et comme ils ne sont pas au même niveau, ce n'est pas le même exo (elle a forcément plus difficile), donc c'est encore pire pour lui.
- il ne regarde que la note et se juge personnellement (s'il a une bonne note, il est génial, s'il a une mauvaise note, il est nul), la note reflète sa valeur personnelle. C'est même assez dramatique des fois (pleurs, refus de travailler).
- il se concentre sur la note et ne s'intéresse pas aux explications de la correction, comme si savoir une réponse ou non était inné et pas acquis. Du coup, il a du mal à progresser alors que sa sœur se concentre sur les explications données et les intègre pour ne pas refaire les même erreurs.

Du coup, avoir une note est plutôt négatif pour lui car ça l'empêche de progresser vu qu'il refuse de travailler s'il a eu une mauvaise note (le temps de digérer le coup a son ego). Si je ne lui donne pas de note, il arrive à se focaliser sur les connaissances seulement et le plaisir de savoir des choses. Du coup, j'ai arrêté de les noter et ça va mieux.

Quoi que les partisans des notes en disent, les élèves s'identifient à la note. Et il ne suffira pas de leur dire qu'une note évalue un devoir et non un être. De fait, les élèves n'ont pas la maturité pour faire la différence. Je crois que l'argumentaire pro-notes (ou anti-anti-notes) n'est pas bon sur ce point. On n'est bien souvent pas loin du vœu pieu.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Iphigénie le Jeu 4 Déc 2014 - 11:20
S'ils ne se différencient plus par la note, ils trouveront d'autres façons de se différencier: parce que pour s'identifier, il faut se différencier. On risque d'avoir de curieuses retombées.
Par ailleurs, on mise toute la réflexion sur les traumatisés de la note, les phobiques de l'école, les décrocheurs : vous en avez tant que ça dans vos classes? Ils constituent vraiment la majorité des élèves? Je m'interroge.
Par ailleurs "non acquis" est-ce vraiment plus rassurant ? ou juste une question d'habitude?
T'as eu combien à l'école? zero/ non acquis/ E/ du goudron et des plumes.... Dans tous les cas, on aura in fine celui qui creuse.
Même sans les notes, quand un élève ouvre la bouche, les autres savent si c'est un savant ou un boulet. Et ça....


La France a fait le choix d'un discours qui se veut généreux sur l'égalité de tous à l'école: c'est finalement moins coûteux, puisqu'il ne s'agit que de ralentir et ratiboiser ce qui dépasse ou va trop vite- que de penser des filières professionnelles pertinentes et pour le coup vraiment valorisantes pour les élèves qui n'ont pas le goût de l'abstraction, mais de véritables talents manuels ou pratiques. Pour le dire autrement notre radotage égalitaire qui nous enfonce dans les abysses depuis 40 ans, cache un vrai mépris pour tout ce qui n'est pas formation générale.
Cath
Bon génie

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Cath le Jeu 4 Déc 2014 - 16:00
Entièrement d'accord.

J'ajoute que durant ma scolarité au collège il y a 35 ans, nous étions évalués avec A.B.C.D et n'étions pas moins ni plus "traumatisés" par ces lettres que par les notes chiffrées. Même que les profs affinaient avec par des + et des -...Ce n'est pas le nombre de barreaux de l'échelle, pour parler comme Celeborn, qui rend la chose différente.

D'autre part, à mes débuts en LP il y a 25 ans (pfff), nous fonctionnions avec un système de contrôle continu qui évaluait les élèves (quand j'y repense) par compétences (mais strictement disciplinaires). Je regrette de ne pas avoir gardé de grille de cette époque épique, car nous devions nous creuser la tête pour évaluer avec les compétences A.B.C.D.Alpha.Beta.Gamma.Delta (je ne sais pas faire les lettres grecques sur neo) elles mêmes subdivisées en A.1/2/3/4...
Pour en fin de trimestre additionner les + et les _ et transformer en acquis/Non-acquis/encours d'acquisition...
Bonjour la nouveauté..
Invité
Invité

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 16:07
@fracflo a écrit:On oublie les élèves : c'est la note et leur classement qui les motivent! Pourquoi voulez-vous qu'ils travaillent s'il n'y a pas de récompense au bout?



Invité
Invité

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 16:14
Pour les notes, ça dépend des classes.
J'avais une 4e très faible l'an dernier, mais les élèves étaient plutôt gentils. Ils avaient 4,5 de moyenne générale en hist/géo, 8 en français et en mathématiques...Avec cette classe, travailler  sans notes et avec des compétences aurait sans doute fonctionné, histoire de les remotiver.
J'avais aussi une 5e européenne. Ils étaient persuadés d'être les meilleurs et de tout savoir. Dans cette classe, la moyenne générale était supérieure à 14 dans toutes les matières. Ce qui les motivait, c'était les notes : avoir 18 plutôt que 15...et l'évaluation par compétences aurait été un fiasco. Qu'est-ce qui les aurait motivés ?
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par doctor who le Jeu 4 Déc 2014 - 17:13
Le nombre de barreau de l'échelle a un sens, bien sûr que si.
Si je note sur 5, sans demi ou quarts de points, ou en lettres, sans - ni +, la note devient le signe d'un niveau à atteindre, un palier, et non la représentation supposée exacte du niveau de la copie.

Des notes sur un moins nombre de points sont bien plus pertinentes, pour des exercices complexes.
Mais c'est vrai qu'elles permettent moins la comparaison et la différenciation des individus... (ce qui n'est pas un mal).

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Cath
Bon génie

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Cath le Jeu 4 Déc 2014 - 17:15
@doctor who a écrit:
Si je note sur 5, sans demi ou quarts de points, ou en lettres, sans - ni +, la note devient le signe d'un niveau à atteindre, un palier, et non la représentation supposée exacte du niveau de la copie.
Ah ? Et pourquoi ?
frdm
Niveau 10

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par frdm le Jeu 4 Déc 2014 - 19:30
@doctor who a écrit:Le nombre de barreau de l'échelle a un sens, bien sûr que si.
Si je note sur 5, sans demi ou quarts de points, ou en lettres, sans - ni +, la note devient le signe d'un niveau à atteindre, un palier, et non la représentation supposée exacte du niveau de la copie.

Des notes sur un moins nombre de points sont bien plus pertinentes, pour des exercices complexes.
Mais c'est vrai qu'elles permettent moins la comparaison et la différenciation des individus... (ce qui n'est pas un mal).

Très cryptique et non argumenté, je ne comprends rien, pourrais-tu expliquer ?
Invité
Invité

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 21:08
C'est comme si à la fin d'un 1000 m, il n'y avait plus de podium. Il faudrait que les coureurs courent pour le seul plaisir de la course.
Bien sûr, ceux qui ont du mal à parcourir cette distance, qui doivent déjà se donner à fond pour aller jusqu'à la ligne d'arrivée, seront contents d'atteindre ce palier.
Mais ceux qui d'ordinaire finissent toujours dans les premiers, qu'est-ce qui les stimulera ? Le plaisir de la course ? Une course sans podium et sans coupe, pourquoi dans ce cas courir sur le stade avec les autres ?
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Elyas le Jeu 4 Déc 2014 - 21:11
Au début, on n'honorait et ne récompensait que le premier. Le podium est déjà une baisse des exigences au nom de la bienveillance Wink
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par JPhMM le Jeu 4 Déc 2014 - 21:21
@Ergo a écrit:La remarque de Bentolila sur la cruauté du système actuel me plaît beaucoup.
Toute l'intervention de Bentolila relative au principe du (faire) plaisir était superbe.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Ancolie
Expert

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Ancolie le Jeu 4 Déc 2014 - 21:23
@JPhMM a écrit:
@Ergo a écrit:La remarque de Bentolila sur la cruauté du système actuel me plaît beaucoup.
Toute l'intervention de Bentolila relative au principe du (faire) plaisir était superbe.


Effectivement!
avatar
Saloum
Habitué du forum

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Saloum le Jeu 4 Déc 2014 - 21:29
Je trouve ce débat un peu vain. Évaluation chiffrée, par compétences, avec des lettres, pour moi c'est du pareil au même. Comme le dit Bentolila, l'important serait de pouvoir adapter notre enseignement aux besoins et au niveau des élèves. Et pour cela, pouvoir fonctionner en petits groupes, à plusieurs vitesses. Son idée d'avoir plusieurs intervenants dans une même classe est la bonne.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par User5899 le Jeu 4 Déc 2014 - 23:11
@Marie Laetitia a écrit:
Cripure a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:Celeborn, j'admire ta placidité
Je n'aurais pas utilisé ce terme, que je ressens très péjoratif.
Vous pouvez le ressentir ainsi, même si cela ne correspond pas à la réalité.
La réalité, c'est quand même un mot fréquemment utilisé pour le calme du bétail dans le pré, que vous le vouliez ou non.


@Saloum a écrit:Je trouve ce débat un peu vain. Évaluation chiffrée, par compétences, avec des lettres, pour moi c'est du pareil au même. Comme le dit Bentolila, l'important serait de pouvoir adapter notre enseignement aux besoins et au niveau des élèves. Et pour cela, pouvoir fonctionner en petits groupes, à plusieurs vitesses. Son idée d'avoir plusieurs intervenants dans une même classe est la bonne.
On devrait aussi se préoccuper de savoir ce que signifient "acquérir" et "réussir".


Dernière édition par Cripure le Jeu 4 Déc 2014 - 23:13, édité 1 fois
avatar
Will.T
Prophète

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Will.T le Jeu 4 Déc 2014 - 23:12
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par JPhMM le Mar 9 Déc 2014 - 14:39

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Provence
Bon génie

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Provence le Mar 9 Déc 2014 - 14:56
Toujours les grands mots... "Stigmatisant"... C'est sûr qu'un gommette rouge ou un smiley qui fait la tronche, ça change tout.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Roumégueur Ier le Mar 9 Déc 2014 - 16:26
@JPhMM a écrit:

L'édito de Joffrin, 'extraits' à méditer...
"La vraie question c'est l'humiliation. Question simple et fort peu idéologique : un enfant mal noté dès le plus jeune âge s'enferme dans le rôle du mauvais élève, prend l'école en grippe, se dévalorise à ses propres yeux et perd pied dans la compétition qu'on lui impose. Tourné vers la sanction plus que vers la récompense, le système français aide ceux qui n'en ont pas besoin et néglige les autres.[...] Or la France note, classe, sanctionne toujours. Il faut donc réformer, ce qu'envisage NVB. Aussitôt les conservateurs se gendarment : on casse le 'thermomètre', on veut une école aveugle, on prêche l'égalitarisme là où il faut du mérite. Pure rhétorique. Personne ne propose de supprimer les notes purement et simplement. Il s'agit de substituer une méthode d'évaluation à une autre, de juger de manière moins fruste que par une moyenne globale dont la signification est confuse."
avatar
pmuller
Habitué du forum

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par pmuller le Mar 9 Déc 2014 - 17:21
Je suis pour les notes par pure pragmatisme : c'est pratique.
J'ai proposé aux élèves de les noter selon les lettres de l'alphabet, en soulignant qu'on pourrait enfin faire plus de distinctions, d'A à Z, que de 0 à 20.
Mais comme ils ne connaissent plus l'ordre alphabétique, je crains que cela ne pose de sérieux problèmes.
C'est la raison pour laquelle, il n'y aura plus que 2 notes dans l'évaluation alphabétique, comme le nom l'indique : alpha/bêta.
Invité
Invité

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Invité le Mar 9 Déc 2014 - 17:23
Oui, parce qu'à l'école,on nous a bien dit que notre fille se moque de ses camarades qui ont un smiley rouge qui fait la tronche...Bon, elle a 4 ans, on lui a expliqué que ce n'est pas beau de se moquer et elle a arrêté. Mais je ne vois pas trop ce que ça change au problème. heu
Invité
Invité

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Invité le Mar 9 Déc 2014 - 17:25
@pmuller a écrit:
Mais comme ils ne connaissent plus l'ordre alphabétique, je crains que cela ne pose de sérieux problèmes.


heu

Sérieusement ?
Il faut que ma fille passe dans tes classes et se moque d'eux aussi.

Descartes
Contenu sponsorisé

Re: Débat intéressant sur les notes : pour / contre leur suppression...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum