Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
chartoine
Niveau 6

prof de maths en lycée pro Empty prof de maths en lycée pro

par chartoine le Jeu 4 Déc 2014 - 18:48
bonsoir,

contractuelle je viens de finir un contrat et j'ai vu une offre pour un poste en lycée pro. je n'ai jusqu'à présent fait que du collège, alors je voulais savoir comment c'était en lycée pro (niveau, élèves etc...).

merci d'avance!
farfalla
farfalla
Esprit sacré

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par farfalla le Jeu 4 Déc 2014 - 21:11
Lycée pro, c'est vaste. Ca va du soin à la personne en passant par les électriciens, les hôteliers, la petite enfance...
Si tu es en maths, tu devras également faire des sciences.

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
Thom
Thom
Habitué du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Thom le Jeu 4 Déc 2014 - 23:02
Tout dépend des filières enseignées, mais c'est un public très différent de celui du collège. Selon les bacs proposés dans le lycée, tu auras aussi les sciences (ou pas) à assurer (physique chimie).

Les élèves sont souvent issus de milieux compliqués, sont là pour beaucoup par défaut et n'ont pas beaucoup de motivation pour l'école. Sans parler de la plupart qui auront eu un collège désastreux avec parfois des gros blocages sur certaines matières. Bref, c'est pas du tout le même boulot qu'être prof dans un collège. Smile
avatar
chartoine
Niveau 6

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par chartoine le Ven 5 Déc 2014 - 16:13
ok merci pour vos réponses, c'est un peu ce que je craignais donc je crois que je ne vais pas donner suite. j'ai eu des classes de 3ème difficiles où justement les 3/4 sont allés en lycée pro, donc j'imagine bien les lascars que je peux y retrouver. Je vais donc continuer en collège.

bonne fin d'après midi!
Méréthide
Méréthide
Habitué du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Méréthide le Dim 7 Déc 2014 - 12:53
J'arrive en retard mais je me permets d'ajouter ma pierre ^^

Après... une fois la seconde passée (ils stagnent sur leur mentalité de 3ème pour certains) ils deviennent (très) intéressant.
Bon on est toujours sur une approche de séduction pour leur montrer que les maths c'est pas le bout du monde et que, malgré le fait qu'ils aient été oublié/détruit au collège, ils sont capables de beaucoup plus que ce qu'ils ne le pensent.

S'il s'agit d'un poste en lycée pro tertiaire, il n'y aura que des maths Wink
wanax
wanax
Fidèle du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par wanax le Dim 7 Déc 2014 - 13:03
@Méréthide a écrit:J'arrive en retard mais je me permets d'ajouter ma pierre ^^

Après... une fois la seconde passée (ils stagnent sur leur mentalité de 3ème pour certains) ils deviennent (très) intéressant.
Bon on est toujours sur une approche de séduction pour leur montrer que les maths c'est pas le bout du monde et que, malgré le fait qu'ils aient été oublié/détruit au collège, ils sont capables de beaucoup plus que ce qu'ils ne le pensent.

S'il s'agit d'un poste en lycée pro tertiaire, il n'y aura que des maths Wink
Oui, célafotoprof.
Thom
Thom
Habitué du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Thom le Dim 7 Déc 2014 - 13:06
@wanax a écrit:
@Méréthide a écrit:J'arrive en retard mais je me permets d'ajouter ma pierre ^^

Après... une fois la seconde passée (ils stagnent sur leur mentalité de 3ème pour certains) ils deviennent (très) intéressant.
Bon on est toujours sur une approche de séduction pour leur montrer que les maths c'est pas le bout du monde et que, malgré le fait qu'ils aient été oublié/détruit au collège, ils sont capables de beaucoup plus que ce qu'ils ne le pensent.

S'il s'agit d'un poste en lycée pro tertiaire, il n'y aura que des maths Wink
Oui, célafotoprof.

C'est parfois le cas, oui.
wanax
wanax
Fidèle du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par wanax le Dim 7 Déc 2014 - 13:09
La formulation utilisée laissait entendre que c'est la règle générale.
Méréthide
Méréthide
Habitué du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Méréthide le Dim 7 Déc 2014 - 13:16
Bah c'est la généralité sur les élèves que je récupère en bac pro et en CAP désolée de le dire.
Sur les 3ème un peu moins.
Après ce n'est que sur le panel de 130/140 élèves que j'ai par an.
J'enseignerai en 2nd Général, le constat serait différent j'imagine.
skindiver
skindiver
Érudit

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par skindiver le Dim 7 Déc 2014 - 13:37
C'est un peu réducteur. Il y a beaucoup d'aprioris sur les élèves de lycée pro.
Ca dépend vraiment des sections et de l'établissement où tu es.
C'est sur que donner des cours de PSE a des classe de mécaniciens ça n'est vraiment pas évident j'imagine. Mais beaucoup d'élèves sont loin d'être les cancres qu'on imagine, ils travaillent peu mais ont beaucoup de ressources cachées.
wanax
wanax
Fidèle du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par wanax le Dim 7 Déc 2014 - 13:41
Bah c'est la généralité sur les élèves que je récupère en bac pro et en CAP désolée de le dire.
Sur les 3ème un peu moins.
Après ce n'est que sur le panel de 130/140 élèves que j'ai par an.
J'enseignerai en 2nd Général, le constat serait différent j'imagine.
J'avais donc bien lu, tu en fais une généralité.
Je pense que tu ne te réalises pas à quel point tu es insultante envers les enseignants de collège. L'idée que les élèves qui arrivent en lycée pro après échec scolaire puissent avoir une part de responsabilité ne t'effleure pas.
Méréthide
Méréthide
Habitué du forum

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Méréthide le Dim 7 Déc 2014 - 13:54
Je suis désolée si je t'ai insulté, vexé, je te présente même mes plus plates excuses, mes propos ont pu être maladroit, malgré tout, je pose un simple constat, je (je n'engage que moi) ramasse des élèves qui n'étaient pas dans le moule et où il faut passer temps à penser les "plaies" pour leur permettre de révéler leur potentiel.

Par contre, je ne comprends pas la dernière phrase. Une majorité d'élèves qui arrivent en Lycée pro n'ont pas choisi leur orientation, du fait de leur echec scolaire (qui remonte parfois depuis le primaire, ce n'est pas pour ça que je pense insulter les collègues du 1er degré ou de collèges).
Nino2407
Nino2407
Niveau 4

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par Nino2407 le Lun 22 Déc 2014 - 10:31
Les LP sont différents des collèges ça c'est une certitude...mais ils ne sont pas tous des ghettos ou règne la terreur et où les profs risquent leurs vies.
Sinon je n'aurai pas passé le PLP et serait resté dans le privé.
Il y a des LP bien pourri je vous l'accorde, mais souvent les jeunes ont besoin d'attention pour travailler. Bon moi je suis prof de spécialité donc j'ai un avantage par rapport aux profs de math.
Mais j'ai pour habitude de travailler avec le prof de math, je lui donne ma progression (enfin ce que je vais aborder) et on essaye de trouver le maximum de liens pour que les élèves comprennent l'intérêt des maths dans notre métier.
Et en général ça passe bien.
Après il y aura toujours des chia... qui peu importe la filière feront suer le monde car ils sont pommés et ne savent pas quoi faire.
ycombe
ycombe
Modérateur

prof de maths en lycée pro Empty Re: prof de maths en lycée pro

par ycombe le Lun 22 Déc 2014 - 12:53
@Méréthide a écrit:Je suis désolée si je t'ai insulté, vexé, je te présente même mes plus plates excuses, mes propos ont pu être maladroit, malgré tout, je pose un simple constat, je (je n'engage que moi) ramasse des élèves qui n'étaient pas dans le moule et où il faut passer temps à penser les "plaies" pour leur permettre de révéler leur potentiel.

Par contre, je ne comprends pas la dernière phrase. Une majorité d'élèves qui arrivent en Lycée pro n'ont pas choisi leur orientation, du fait de leur echec scolaire (qui remonte parfois depuis le primaire, ce n'est pas pour ça que je pense insulter les collègues du 1er degré ou de collèges).
Les élèves pas dans le moule, comme tu dis, passent parfois leurs années de collège à pourrir les classes et à empêcher ceux qui sont dans le moule d'avancer. On doit leur enseigner Pythagore et la trigo, les calculs de quartile et les équations du second degré, la démonstration et Thalès. Et on l'a fait. Ils n'ont été ni oublié, ni détruit. S'il ne leur en reste rien, c'est qu'ils n'ont pas fait le minimum pour apprendre ce qui était demandé. Mais nous avons, en collège, l'obligation d'enseigner l'intégralité du programme. Même aux élèves qui sont à trois mille lieues de pouvoir le suivre.

Les enseignant de lycée généraux et techniques, eux, se plaignent qu'on ne soit pas allé assez loin en mathématiques avec nos élèves. Aimeraient qu'on les prépare un peu mieux au lycée. Alors, s'il faut séduire les largués en poussant les autres vers la géométrie analytique, ça ne peut pas marcher. Et les largués, qui voient très bien qu'ils sont incapables de suivre ce que leurs copains font, se sentent dévalorisés. Et se bloquent. Et à moins de faire des classes de niveau, on n'y peut rien.

Le collège unique est une catastrophe. Pour les élèves qui vont poursuivre vers le lycée général comme pour les autres. Au lieu de dire qu'ils ont été détruits, tes élèves, ce qui implicitement agresse tes collègues de collège, dis plutôt que le collège unique les a placé en situation de perdition. Ça sera plus juste.

Mon frère, qui est PLP lettre/histoire, dis que ses élèves sont en général très difficiles jusqu'au premier stage. Et qu'après, ils se projettent dans un métier et que ça devient plus gérable. Je ne sais si cet avis est partagé.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum