Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par User5899 le Lun 8 Déc 2014 - 14:53

Cléroli a écrit:Parfois, je me demande si je suis sur une autre planète ou si j'ai bien ma place dans le métier (en tout cas, sur ce forum, je crois que la réponse est négative).
Je vous lis et je tombe quand même des nues tant il y a, ici, de profs exemplaires, très loin de moi et de mes imperfections.
Meuh non, vous verrez, vous vous améliorerez Rolling Eyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Elaïna le Lun 8 Déc 2014 - 15:23

Cléroli a écrit:Parfois, je me demande si je suis sur une autre planète ou si j'ai bien ma place dans le métier (en tout cas, sur ce forum, je crois que la réponse est négative).
Je vous lis et je tombe quand même des nues tant il y a, ici, de profs exemplaires, très loin de moi et de mes imperfections.

Nous n'avons donc aucune latitude pour décaler nos devoirs .... hum..... mon imperfection me fait dire que c'est un sacré pipeau car repousser un DS de qq jours n'est pas terrible pour nos progressions (enfin, pour les profs imparfaits et incompétents que je représente, bien sûr, pas pour ceux qui écrivent ici).


Ah ben oui mais non. Je n'aime pas faire un DS plusieurs heures après la clôture d'un chapitre, et je ne fais pas de DS au milieu du chapitre (sauf interro de connaissances) : chaque chapitre en son temps. Par ailleurs ayant des contraintes familiales et pro autres que le lycée (comme d'autres auront d'autres contraintes), mon timing de correction est ultra-serré. Donc décaler un DS me gave sévèrement.
Il m'est arrivé une fois de négocier avec des élèves la repousse d'un devoir. Après, ça a été tentative de négociations et râleries à n'en plus finir. Du coup maintenant c'est niet. Fallait pas me prendre pour une buse.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Jacq le Lun 8 Déc 2014 - 17:02

@Elaïna a écrit:
Cléroli a écrit:Parfois, je me demande si je suis sur une autre planète ou si j'ai bien ma place dans le métier (en tout cas, sur ce forum, je crois que la réponse est négative).
Je vous lis et je tombe quand même des nues tant il y a, ici, de profs exemplaires, très loin de moi et de mes imperfections.

Nous n'avons donc aucune latitude pour décaler nos devoirs .... hum..... mon imperfection me fait dire que c'est un sacré pipeau car repousser un DS de qq jours n'est pas terrible pour nos progressions (enfin, pour les profs imparfaits et incompétents que je représente, bien sûr, pas pour ceux qui écrivent ici).


Ah ben oui mais non. Je n'aime pas faire un DS plusieurs heures après la clôture d'un chapitre, et je ne fais pas de DS au milieu du chapitre (sauf interro de connaissances) : chaque chapitre en son temps. Par ailleurs ayant des contraintes familiales et pro autres que le lycée (comme d'autres auront d'autres contraintes), mon timing de correction est ultra-serré. Donc décaler un DS me gave sévèrement.
Il m'est arrivé une fois de négocier avec des élèves la repousse d'un devoir. Après, ça a été tentative de négociations et râleries à n'en plus finir. Du coup maintenant c'est niet. Fallait pas me prendre pour une buse.

Déplacer et arranger des classes qui sincèrement le demandent parce qu'elles ont beaucoup de devoirs un jour, si je peux le faire je le fais, c'est logique. Si je ne peux pas je ne peux pas.
C'est ce que j'ai indiqué plus haut. Il n'était pas question de bon ou mauvais prof.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Jézabel le Lun 8 Déc 2014 - 17:32

En tout cas pour mes deux classes qui ont réagi de façon malpolie, maintenant c'est non. Même s'ils ont 10 DS. De toute façon, un DS annoncé avec 8 jours d'avance, ce qui inclut donc un we et un mercredi am, c'est faisable.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Longyearbyen's lover le Lun 8 Déc 2014 - 17:43

Les élèves qui rouspètent. Attendez, où on va, là ? Nous débattons du sujet comme si c'était un truc normal du style tiens, comment formuler au mieux mes consignes , par exemple ? Des questions de prof, tout simplement.
Là, on s'emm..... avec des réactions de, comment dire ? Ce comportement de rouscaillerie est typique des cassos.
Donc, à ignorer ou / et à tacler énergiquement.
On ne négocie pas avec l'autorité.

Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Jézabel le Lun 8 Déc 2014 - 18:49

@Jacq a écrit:
@Jézabel a écrit:Eh bien, je suis pressée d'être titulaire ! C'est tout ce qui me manque désormais pour me sentir sûre de moi Razz Twisted Evil

Titulaire ou non ne change rien. Eux n'ont rien à dire et pour nous ne pas être statutairement titulaire ne veut pas dire ne pas avoir la même stature. Un stagiaire est enseignant avec un "tampon" de l'EN sur le front (reprise des propos du directeur de mon IUFM à l'époque). Cela n'apporte rien. C'est nous devant les élèves. Ils font comment les vacataires ou contractuels ? Il y a devoir il y a devoir !

Etre stagiaire ou pas ne change rien, beaucoup vous vous posez des questions que vous n'avez pas à vous poser.  Que des élèves disent, le jour où j'annonce "X date devoir", qu'ils ont déjà 5 devoirs, ok, là si je peux je change la date, si je ne peux pas je ne change pas. Et j'explique : je n'ai pas le choix. Je n'ai pas à justifier, à tergiverser, et eux non plus. Sachant que normalement, si les leçons sont apprises toutes les semaines la semaine où il y a officiellement devoir ils n'ont qu'à relire, et non plus à apprendre puisque cela devrait déjà être maîtrisé.  La réalité est qu'en majorité ils ne fichent rien entre les devoirs. Ben c'est leur problème, pas le mien !

Vous ne voulez plus de contestation lorsque vous faites un devoir ? Vous annoncez qu'à chaque heure un devoir surprise peut être placé, que chaque élève doit réviser ses leçons la veille du cours, point final !

Je n'écris jamais les devoirs sur Pronote parce que je trouve que c'est totalement déresponsablisant pour les élèves qui n'ont plus à s'occuper de leur propre agenda, que ce n'est pas à nous de le faire (avec l'ENT ce sera pire). Je l'annonce en début d'année aux rares parents qui viennent à la réunion de rentrée. C'est à leurs enfants de s'occuper de leurs affaires et de leur agenda et pas à nous. Lorsqu'ils seront étudiants ou adultes en entreprise, qui va les lever et leur expliquer comment et où faire ? Personne ! Quant aux parents qui expliquent que Pronote leur permet de surveiller. Et bien il y a l'agenda de leurs enfants, qu'ils peuvent vérifier, et si les élèves trichent en ne notant pas les devoirs ce n'est pas de ma responsabilité.  Là encore on veut nous rendre responsables des mensonges des élèves. Que les élèves assument. S'ils ne notent pas, s'ils trichent sur  leurs agendas c'est leur problème, celui de leurs parents, pas le mien.

Ce que je veux dire, c'est qu'en tant que stagiaire je ne serais pas hyper à l'aise avec ça, parce que : les 3/4 de la classe ont 0 ; ce qui veut dire que les 3/4 de la classe ont fait grève ; ce qui veut dire que les 3/4 de la classe ne te respectent pas et ne reconnaissent pas ton autorité... Donc tes cours sont nuls. Pour certains formateurs/pédagos/parents, le lien de cause à effet entre la fainéantise des élèves et la nullité des cours du prof, est vite fait.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par fioufiou le Lun 8 Déc 2014 - 19:02

Cripure a écrit:
@Annabel Lee a écrit:
Cripure a écrit:
"Bon, OK. Ben vous prenez une feuille, on va s'en débarrasser tout de suite."

J'ai fait ça, le jour de la sortie des vacances d'Octobre. Ces petits pourris-gâtés ont gueulé " blocus ! blocus!". J'ai dit "blocus = zéro"
Le mois d'après, ils ont boycotté l'épreuve type bac que je leur avais préparée.
Oui, bon, vous êtes stagiaire, vous n'êtes pas totalement libre. Pour ma part, j'appelle le blocus de mes voeux, car jamais ils n'auront le moindre rattrapage pour ce motif. Déjà contents si le chef ne les exclut-inclut pas une semaine Smile
Je vous ai dit qu'on a les conseils de discipline 9 et 10 avant les vacances ? Very Happy


On s'achète une veste Hugo Boss, et si ça chouine, on l'ouvre et on montre l'étiquette en souriant sans rien dire.

J'adoooreee !!! Il me faut une veste Hugo Boss Very Happy !

fioufiou
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par ysabel le Lun 8 Déc 2014 - 19:44

Cripure a écrit:
Cléroli a écrit:Parfois, je me demande si je suis sur une autre planète ou si j'ai bien ma place dans le métier (en tout cas, sur ce forum, je crois que la réponse est négative).
Je vous lis et je tombe quand même des nues tant il y a, ici, de profs exemplaires, très loin de moi et de mes imperfections.
Meuh non, vous verrez, vous vous améliorerez Rolling Eyes


lol!

J'ai lu la réponse avant de regarder qui l'avait écrite... et je le savais araignée

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Balthamos le Lun 8 Déc 2014 - 19:50

Cléroli a écrit:
Nous n'avons donc aucune latitude pour décaler nos devoirs .... hum..... mon imperfection me fait dire que c'est un sacré pipeau car repousser un DS de qq jours n'est pas terrible pour nos progressions (enfin, pour les profs imparfaits et incompétents que je représente, bien sûr, pas pour ceux qui écrivent ici).

Ca dépend des disciplines. Certaines n'ont qu'une heure par semaine, d'autres ont une organisation interne qui rend compliqué et incohérent le changement de date.
Et puis personnellement, je suis plus que imparfait niveau prof, je suis à l'opposé de l'image qu'on veut donner du super prof dévoué jusque dans ses soirées et we (et je le revendique)


Cléroli a écrit:

Bref, refuser d'écouter les élèves alors que nous, les profs, nous savons aussi placer notre confort perso au centre de notre organisation, je trouve çà vraiment fort de café !
[...]

De là à dire oui à toute demande il y a un fossé, certes, mais à vous lire, c'est un non d'office

Chez moi, c'est non d'office pour n'importe quelle demande (toilettes, infirmerie, fenêtre ouverte, etc.) puis je prends le temps d'y réfléchir.

Quand à l'organisation, c'est très important, c'est ce qui détermine la progression des élèves. Donc oui, mon organisation est plus importante que le confort des élèves car celle ci détermine la progression des élèves et la cohérence du cours.

Je pense que la plupart des personnes ici sont plus modérées de ce que tu imagines, et peu de monde rechigne à changer une heure d'interro en cas exceptionnel. Mais nous répondons à une collègue qui a le droit à une négociation systématique puis la plupart du temps, les élèves négocient pour négocier. Ils sont revendicatifs. C'est un jeu de pouvoir après tout, où les élèves (terme générique, mais bien entendu il faut le comprendre dans l'hétérogénéité des élèves) espèrent à chaque fois avoir le dernier mot.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Invité le Lun 8 Déc 2014 - 20:09

Pour prévenir ce genre de choses, il y a un truc qui marche assez bien (prévoir 5-6 minutes à tuer en fin de cours) que je pratique dans toutes mes classes: en début d'année, quand je finis une séquence, je donne deux dates au choix pour le DS ou la tâche finale aux élèves. Il y a deux cas de figure:
- le premier, largement majoritaire: les élèves apprécient et votent démocratiquement et dans le calme. Je poursuis alors sur ce mode de fonctionnement.
- le second, qui me permet de repérer infailliblement les classes un peu plus difficiles, si ce n'était déjà fait: les élèves râlent, les choix ne leur conviennent pas, ou ceci ne va pas etc. Je les laisse s'engueuler un peu (dans la limite du raisonnable évidemment). Et au final, ça ne rate jamais, ils me demandent de fixer la date moi-même, et j'annonce que je ne leur laisserai plus le choix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Jacq le Mar 9 Déc 2014 - 18:47

@Jézabel a écrit:
@Jacq a écrit:
@Jézabel a écrit:Eh bien, je suis pressée d'être titulaire ! C'est tout ce qui me manque désormais pour me sentir sûre de moi Razz Twisted Evil

Titulaire ou non ne change rien. Eux n'ont rien à dire et pour nous ne pas être statutairement titulaire ne veut pas dire ne pas avoir la même stature. Un stagiaire est enseignant avec un "tampon" de l'EN sur le front (reprise des propos du directeur de mon IUFM à l'époque). Cela n'apporte rien. C'est nous devant les élèves. Ils font comment les vacataires ou contractuels ? Il y a devoir il y a devoir !

Etre stagiaire ou pas ne change rien, beaucoup vous vous posez des questions que vous n'avez pas à vous poser.  Que des élèves disent, le jour où j'annonce "X date devoir", qu'ils ont déjà 5 devoirs, ok, là si je peux je change la date, si je ne peux pas je ne change pas. Et j'explique : je n'ai pas le choix. Je n'ai pas à justifier, à tergiverser, et eux non plus. Sachant que normalement, si les leçons sont apprises toutes les semaines la semaine où il y a officiellement devoir ils n'ont qu'à relire, et non plus à apprendre puisque cela devrait déjà être maîtrisé.  La réalité est qu'en majorité ils ne fichent rien entre les devoirs. Ben c'est leur problème, pas le mien !

Vous ne voulez plus de contestation lorsque vous faites un devoir ? Vous annoncez qu'à chaque heure un devoir surprise peut être placé, que chaque élève doit réviser ses leçons la veille du cours, point final !

Je n'écris jamais les devoirs sur Pronote parce que je trouve que c'est totalement déresponsablisant pour les élèves qui n'ont plus à s'occuper de leur propre agenda, que ce n'est pas à nous de le faire (avec l'ENT ce sera pire). Je l'annonce en début d'année aux rares parents qui viennent à la réunion de rentrée. C'est à leurs enfants de s'occuper de leurs affaires et de leur agenda et pas à nous. Lorsqu'ils seront étudiants ou adultes en entreprise, qui va les lever et leur expliquer comment et où faire ? Personne ! Quant aux parents qui expliquent que Pronote leur permet de surveiller. Et bien il y a l'agenda de leurs enfants, qu'ils peuvent vérifier, et si les élèves trichent en ne notant pas les devoirs ce n'est pas de ma responsabilité.  Là encore on veut nous rendre responsables des mensonges des élèves. Que les élèves assument. S'ils ne notent pas, s'ils trichent sur  leurs agendas c'est leur problème, celui de leurs parents, pas le mien.

Ce que je veux dire, c'est qu'en tant que stagiaire je ne serais pas hyper à l'aise avec ça, parce que : les 3/4 de la classe ont 0 ; ce qui veut dire que les 3/4 de la classe ont fait grève ; ce qui veut dire que les 3/4 de la classe ne te respectent pas et ne reconnaissent pas ton autorité... Donc tes cours sont nuls. Pour certains formateurs/pédagos/parents, le lien de cause à effet entre la fainéantise des élèves et la nullité des cours du prof, est vite fait.

Le fait d'être titulaire ne changera rien. C'est la classe qui pose problème pas d'être titulaire ou non.
Quant au jugement des formateurs/pédagos/parents, qu'il viennent faire cours à cette classe là.
Par contre il ne faut pas laisser passer ce refus de travail. Rapport, PP, CPE, CDE qui doivent apporter avec toi une réponse à ces élèves, sinon cela va se poursuivre toute l'année.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par User5899 le Mar 9 Déc 2014 - 23:59

@ysabel a écrit:
Cripure a écrit:
Cléroli a écrit:Parfois, je me demande si je suis sur une autre planète ou si j'ai bien ma place dans le métier (en tout cas, sur ce forum, je crois que la réponse est négative).
Je vous lis et je tombe quand même des nues tant il y a, ici, de profs exemplaires, très loin de moi et de mes imperfections.
Meuh non, vous verrez, vous vous améliorerez Rolling Eyes


lol!

J'ai lu la réponse avant de regarder qui l'avait écrite... et je le savais araignée
Le style, c'est l'homme professeur

Sinon, je fais un truc marrant. Je donne une date pour le devoir et je les fais voter. S'ils sont d'accord, c'est cette date. S'ils ne sont pas d'accord, c'est quand même cette date. "Mais alors, pourquoi vous nous faites voter ? - Parce que j'avais 50% de chances d'apparaître démocrate Wink "

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui rouspètent en masse à l'annonce d'un DS : comment gérer ?

Message par Jacq le Mer 10 Déc 2014 - 8:21

Cripure a écrit:

Sinon, je fais un truc marrant. Je donne une date pour le devoir et je les fais voter. S'ils sont d'accord, c'est cette date. S'ils ne sont pas d'accord, c'est quand même cette date. "Mais alors, pourquoi vous nous faites voter ? - Parce que j'avais 50% de chances d'apparaître démocrate Wink "

Pas mal.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum