Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Première inspection mercredi 10 décembre

par InvitéeEv le Jeu 4 Déc 2014 - 22:03
Bonjour à tous,

je suis un peu paniquée par l'annonce de ma première inspection, pour deux raisons essentielles.

D'abord l'inspection devrait porter sur une séance de deux heures  Suspect  et je n'ai pas l'habitude de structurer mes cours à la façon prônée par les IUFM / IPR pour faire 2 heures composées de minuscules activités…  No

Ensuite, j'ai une séquence très décousue parce qu'en plein milieu je suis partie à Paris avec mes élèves puis avec une autre classe : les élèves ont donc bien décroché pendant leur absence puis pendant la mienne…  affraid
Et en plus, j'avais moyennement structuré mon boulot au départ !  pale

cafe

Ma séquence s'intitule "Paris, suivez le guide"…  cheers

L'idée étant que le personnage de roman nous présente toujours une vision partielle et partiale de Paris.

Je me retrouve avec une L.A. faite et 2 L.C. en cours :
L.A. 1 : Montesquieu, lettre XXIV sur Paris (incivilité parisienne, puis satire des absolutismes politique et religieux)
L.C. : Lettre de Saint-Preux à Julie sur la duplicité des Parisiens ; lettre de Lucien de Rubempré à sa sœur Ève sur le gouffre financier et l'effervescence intellectuelle de Paris.

Je pense faire ma séance suivante (celle de l'inspection) sur :
L.A. 2 : incipit de La Maison du Chat-qui-pelote (lu par les élèves en intégralité) : le lecteur découvre la boutique éponyme à travers le regard du peintre qui guette l'apparition de la fille cadette du propriétaire.

Puis j'envisage 2 L.C. :
L.C. : Les transformations de Paris = scène presque apocalyptique dans La Curée (Aristide et ses compagnons au milieu des décombres) ; Paris tout neuf dans Au Bonheur des Dames (la tentation de Denise, dont le regard est attiré sans cesse par le magasin, alors qu'elle est avec son oncle devant Le Vieil Elbeuf)

Enfin, je penserais terminer sur le Paris des spectacles :
L.A. 3 : Le narrateur Marcel va à l'opéra et tombe amoureux de la Guermantes ;
L.C. : Lettre persane où les Persans sont eux-mêmes le spectacle au théâtre ; Lettre des Liaisons dangereuses commentant la déchéance sociale de Madame de Merteuil, dont la loge est restée vide pendant toute la pièce 
et cela en contraste avec des épisodes de Zola où la scène a une importance : Renée (La Curée) prend conscience de sa ressemblance avec Phèdre lors de la représentation ; On applaudit Nana pour sa beauté malgré sa voix atroce.

Pouvez-vous m'aider sur deux points majeurs :

1) Je n'ai pas vraiment de problématique de séquence…  😕
Et je suis nulle sur la question  Embarassed  (c'est le cas de le dire).  

2) Je n'ai pas vraiment de problématique de séance pour l'étude de mon incipit.

Pour moi, l'extrait est très riche :
— D'abord il est décalé par rapport au début de l'histoire (≠ situation initiale : on aura plus tard une analepse qui nous montrera que le jeune homme vient sans cesse voir cette maison, qu'il l'a peinte etc.)
— Il est mystérieux : on ne sait pas qui est cet homme, on décrypte l'objet de son regard progressivement (on découvre d'abord ce qu'il ne regarde pas et qui pourtant vaudrait le coup d'œil, avant de voir ce qu'il regarde et qui n'a d'intérêt que lorsqu'une jeune fille ouvrira la fenêtre, plus tard).
— Il est un témoignage sur un Paris en voie de disparition : la boutique est présentée comme une des dernières du genre et comme pouvant permettre de se représenter, par analogie, l'ancien Paris.
— Il met au premier plan le personnage, et au centre la maison, qui est elle-même presque un personnage et qui est le centre du roman : la jeune fille n'échappera pas vraiment à cette maison à laquelle elle appartient
— Il rappelle le conte Raiponce : le jeune noble amoureux de la blonde jeune fille mal née et savamment gardée, qui ne peut qu'échanger avec lui des regards depuis sa fenêtre (et tout le livre rappelle un conte moral, avec l'aînée laide mais finalement heureuse dans la médiocrité, la cadette belle mais très malheureuse après avoir été très heureuse de son mariage avec le noble et beau peintre).
— Il constitue un tableau initial de composition savante sur une sorte de scène de genre.
— Le regard de l'artiste apparaît doublement : le jeune peintre sait voir la beauté de la vie ordinaire dans la boutique, et la beauté de la pauvre jeune fille ; le romancier peint avec plaisir le regard enamouré du peintre.

J'en passe… C'est tellement riche !

Enfin, un point mineur (mais qui a quand même son importance  Rolling Eyes  ):
Comment aborderiez-vous cette séance ? Quelles "activités" les élèves peuvent-ils faire (à part lire, écouter, répondre à mes questions…) ?

Mille excuses pour ce message-fleuve… Sleep
Et merci d'avance pour ceux qui m'apporteront des éléments de réflexion, des conseils…

P.S. Je précise que je n'ai pas vraiment besoin qu'on me dise que les problématiques, ça ne sert à rien : pour moi, l'important c'est d'être à peu près dans les clous de ce qu'attend un inspecteur, que je connais par des stages… et qui est très à cheval sur ce genre de points ! titanic
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Rabelais le Jeu 4 Déc 2014 - 22:22
Je ne sais pas quel niveau tu as et en lycée, je ne pratique pas la lecture cursive comme toi mais tu as une problématique de sequence, en fait, tu le dis toi- même: elle est juste à questionner:
" en quoi le personnage de roman présente-t-il toujours une vision partielle et partiale de Paris ?" Que je nuancerais en mettant " souvent au lieu de toujours pour ne pas que les lèves pensent que Paris est la seule ville de roman.
" en quoi le personnage de roman promène-t-il sur Paris un regard partiel et souvent partial?" Serait ce que je choisirais en problematique pour ton corpus.
Maintenant, les objectifs de sequence: étude de la langue, c'est ok, méthodologie, c'est selon ce que tu as travaille, culturels, bon c'est Paris au fil des siècles et littéraires il faut les lister en rapport avec tes objets d'étude.
Pour ta séance, c'est une LA donc ils rappellent la séance suivante, puis lecture, puis impressions de lecture qui te mène à l'analyse du texte puis activité élève donc ici comme tu veux, relèvé des procédés importants en fonction d'un des axes de lecture ( là faut restreindre, t'en as trop, lol) et mise en commun puis synthèse formulée par les élèves. Une heure .
Very Happy Voilà ce qui est à peu près attendu au lycée.
Les activités? Relevés, ecriture ( comme le portrait du peintre par la jeune fille ou autre en imitant le style de l'auteur ou la suite , l'entrevue, ou tout autre ecriture de 15 mn) puis mises en commun


Dernière édition par Rabelais le Sam 13 Déc 2014 - 21:51, édité 1 fois
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par InvitéeEv le Jeu 4 Déc 2014 - 22:42
Merci beaucoup pour cette réponse ! Very Happy

Précision donc, j'ai une première S (mauvaise en expression car hispanophone, mais fine en compréhension, et agitée…)
Pour la problématique générale, c'est peut-être une bonne idée ça :
"En quoi le personnage de roman promène-t-il sur Paris un regard partiel et souvent partial ?" : je garde. Very Happy

Pour les axes de lecture, je ferais bien :
1) Un tableau initial à la composition soignée (décalage par rapport au schéma narratif, va-et-vient entre la maison et le personnage, focalisation externe conservant le mystère du peintre)
2) Le personnage central du tableau : le peintre ou la maison ? (les indices de compréhension de l'identité et des centres d'intérêts du peintre, la précision extrême de la description de la maison, l'importance de la maison comme témoignage d'un Paris disparaissant et comme symbole de fermeture familiale et sociale)
3) Regards d'artistes : le peintre et le romancier (décalage entre le regard du peintre et celui d'un être ordinaire ; recul du romancier, regard sur le peintre)

C'est une organisation qui se tient, non ?
J'ai l'habitude de faire des L.A. au moins aussi fouillées…
Et j'ai 2 heures ! lecteur
avatar
charlygp
Niveau 9

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par charlygp le Sam 13 Déc 2014 - 11:41
Bonjour,

j'arrive un peu tard mais comment s'est passée ton inspection ? Quel(s) retour(s) as-tu eu ?
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Rabelais le Sam 13 Déc 2014 - 21:50
Oui, désolée je n'ai pu revenir plus tôt.
J'ai bien aime ton organisation, ça a donné quoi?

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par User5899 le Sam 13 Déc 2014 - 22:32
Evina a écrit:Pour la problématique générale, c'est peut-être une bonne idée ça :
"En quoi le personnage de roman promène-t-il sur Paris un regard partiel et souvent partial ?" : je garde.  Very Happy
Bah, c'est une question, ce n'est pas une problématique ("en quoi"). D'où vous vient cette idée en quelque sorte présupposée qu'il faut s'interroger sur un regard partiel et souvent partial ? C'est sur l'émergence de ce "présupposé" que la réflexion sur une problématique pourrait être féconde. Sinon, ce n'est pas la peine. En fait, désigner les textes, puis chercher une problématique est une démarche dont je ne comprends pas le fondement.

Et sinon, vous êtes sûre qu'au théâtre, le narrateur tombe amoureux de la Guermantes ? heu J'en étais resté à la Berma.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par User5899 le Dim 14 Déc 2014 - 18:08
Bon.
avatar
Gilbertine
Neoprof expérimenté

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Gilbertine le Dim 14 Déc 2014 - 20:11
Cripure a écrit:Et sinon, vous êtes sûre qu'au théâtre, le narrateur tombe amoureux de la Guermantes ? heu J'en étais resté à la Berma.

Very Happy

Oui, oui, il en tombe bien "amoureux", commence alors une fascination qui conduira le narrateur à observer toutes les allées et venues de la duchesse.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Isidoria le Lun 15 Déc 2014 - 5:59
Evina, comment s'est passée ton inspection, je crois connaître ton IPR (on a le même si je ne m'abuse)? Il viendra nous inspecter plus tard dans l'année, du coup s'il vous a donné des "pistes" et réflexions spécifiques, je suis preneuse.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par User5899 le Lun 15 Déc 2014 - 9:49
@Gilbertine a écrit:
Cripure a écrit:Et sinon, vous êtes sûre qu'au théâtre, le narrateur tombe amoureux de la Guermantes ? heu J'en étais resté à la Berma.

Very Happy

Oui, oui, il en tombe bien "amoureux", commence alors une fascination qui conduira le narrateur à observer toutes les allées et venues de la duchesse.
Oui, "opéra"... Tiens, décidément, il faut que j'y retourne, chez le père Marcel Smile



@Isidoria a écrit:Evina, comment s'est passée ton inspection, je crois connaître ton IPR (on a le même si je ne m'abuse)? Il viendra nous inspecter plus tard dans l'année, du coup s'il vous a donné des "pistes" et réflexions spécifiques, je suis preneuse.
Tss tss...

Spoiler:
-"En quoi l'inspection s'est-elle bien passée ?"
-"En quoi ce qu'il a donné constitue-t-il des pistes de réflexions spécifiques dont on pourrait être preneur ?"


Spoiler:
Very Happy lol!
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Isidoria le Lun 15 Déc 2014 - 14:44
Cripure, vous êtes au bord du burn out niveau problématique, non? lol!
avatar
InvitéeEv
Niveau 5

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par InvitéeEv le Mar 27 Jan 2015 - 8:21
Bon, je vous fais un bilan pour ceux à qui cela pourrait-être utile :

Ma séance (2 h)
Dans l'ensemble tout s'est déroulé comme toujours, donc je suis évaluée sur ce que je fais vraiment :
— Questions-réponses avec les élèves
— Très peu d'écriture des élèves en dehors de la prise de notes (juste trouver une expression du texte qui puisse lui servir de titre, et justifier en une phrase : l'idée est que s'ils trouvent une phrase qui paraît "clé", ensuite, on peut dérouler toute l'explication à partir de là).
— Plusieurs "pauses" pour ajouter la culture générale qui peut manquer aux élèves pour comprendre vraiment tous les enjeux du texte.
— Une L.A. non bouclée en 2 h.
— Participation enthousiaste des élèves
— Pas de pause-pipi pour les élèves (d'habitude, je leur cède)
— Atmosphère paisible en classe, sans nécessité de recadrer les élèves

L'entretien (1h)
— 55 min : reprise didactique

  • D'abord, il ne faut pas commencer par des rappels : j'ai posé des questions aux élèves comme "Est-ce que vous classeriez ce livre parmi les romans ou parmi les nouvelles ? Quelles différences voyez-vous entre les deux genres ?" Non, non, non !: "Attaquez" le texte directement !
  • À quel moment les élèves se sont-ils mis à participer ? Quand vous leur avez demandé pourquoi ils lisaient un roman. C'est comme ça qu'il faut faire : posez des questions auxquelles ils adhèrent.
  • Il faut mieux "cibler" la problématique pour pouvoir traiter le texte en une heure, quitte à ne pas en "faire le tour" complet (et à ce que les élèves doivent aller compléter avec internet, sur internet, il y a tout, ne vous inquiétez pas. Dixit.)
  • Il ne faut pas trop "sortir" du texte : l'œuvre que j'ai montrée à la fin et qui a beaucoup "stimulé" les élèves aurait pu/dû suffire, mais en même temps, j'aurais pu garder aussi le plan de Paris. Bref, il faut seulement supprimer les petits extraits de texte que je distribue sous le titre "textes éclairants" et qui, en effet, sont éclairants, mais qui font une masse trop importante de connaissances. (note perso : il s'agissait d'extraits où Balzac présentait son projet… il faudrait donc se contenter de présenter oralement aux élèves le projet sans leur faire lire Balzac lui-même).
  • Reproche suprême : je ne suis pas partie de ce que je voulais que les élèves apprennent, mais du texte lui-même. Du coup, j'ai fait une lecture méthodique du texte avec eux, mais sans qu'on repère ce que je voulais qu'ils sachent faire à la fin de l'heure.

— 5 min : bon sinon, votre progression me paraît cohérente, vous travaillez beaucoup. Vous m'indiquez que vous jugez le niveau de langue des élèves très faible, que faites-vous pour y remédier ?
Je leur fais apprendre des textes par cœur, je fais venir une troupe de théâtre qui va travailler avec eux…
Mauvaise réponse. Il faut leur donner des contraintes d'expression : Aujourd'hui, toutes les réponses orales doivent être des phrases complexes avec l'expression d'un lien de causalité / je mets une liste de mots de liaison au tableau, vous devez répondre par deux phrases reliées par un mot de liaison non utilisé par vos camarades, jusqu'à épuisement de la liste / Vous répondez par des phrases de 10 mots à l'écrit…
— 5 min : feuilletage des classeurs à la recherche d'évaluations qui permettent de dire qu'il faut écrire plus d'annotations positives : un élève qui a 12 doit comprendre pourquoi il n'a pas 20 mais aussi pourquoi il a "quand même" 12. C'est-à-dire qu'il faut qu'il ait presque un tiers de remarques positives. (Il a fallu qu'il passe bien 4-5 copies avant d'en trouver une où la proportion était vraiment loin d'être respectée : ça sent le "coup classique" de fin d'entretien).
— 0 min : Vous avez des questions à me poser auxquelles on ne pourrait pas répondre en réunion avec l'équipe ?
REMARQUE : J'attendais des reproches sur le niveau de langue : je ne formule pas toujours de belles questions… Rien, mon niveau de français lui convient, ou alors il s'en moque.

Rapport d'inspection : 1 feuille remplie aux trois quarts + fioritures diverses
— 14 lignes : déroulement de la séance (fidèle, aucune mention de la participation des élèves)
— 7 lignes : entretien = résumé des reproches sous forme de "la séance"/"or il est préférable"/"nous travaillons"
— 4 lignes : Conclusion : travail conséquent et pertinent / enseignement sérieux et clair / approche universitaire et descendante / nécessité de mieux viser connaissances et compétences / projet annuel complet et bien organisé.

Aucune mention de pédagogie : l'ambiance de travail de la classe semble indifférente (comprenez : si c'est le bazar, c'est votre faute ; si ça participe à mort, que tout le monde est souriant et travail dans la bonne humeur, c'est pas grâce à vous, c'est normal), aucune mention du fait que j'aie organisé un voyage à Paris (pourtant lié à ma séance : la maison, détruite, se situait sur le tracé d'un des passages parcourus avec les élèves et avec la guide…).

J'ignore si c'est un bon rapport d'inspection ou pas… Quand je compare aux autres disciplines, je trouve qu'on n'est pas vraiment dans l'évaluation positive ! Par rapport à d'autres rapports de français, en revanche, je crois que je n'ai rien à redire au mien. Reste à attendre la note.

En espérant que cela sera utile…
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Isidoria le Mar 27 Jan 2015 - 15:47
Merci Evina! Oui, c'est utile... même si j'ai bien du mal à me dire qu'il faut faire une lecture analytique lacunaire en une/deux heures.
Ton rapport a l'air positif dans l'ensemble. J'en ai eu un aussi du même inspecteur qui m'a un peu décontenancée dans son aspect descriptif. Pas de remarque non plus dans le mien sur la participation, les classeurs, le reste de l'année (inspectée en juin).
Tu nous diras pour ta note!
Contenu sponsorisé

Re: Première inspection mercredi 10 décembre

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum