Ma tutrice me dégoûte du métier

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InviteeF le Sam 6 Déc 2014 - 9:53

Je vais essayer de faire une synthèse :

- tu ne rencontres pas de difficultés particulières qui te donnent l'impression de ne pas être à la hauteur ou d'avoir du mal avec le métier.
- tes cours ne sont pas parfaits mais tu parviens à faire classe convenablement, tes élèves progressent et cela se passe de mieux en mieux. 
- la CDE n'a pas de reproche particulier à te faire. 
- une bonne relation s' est tissée avec tes élèves,  et une bonne relation s' est tissée avec tes collègues. 
- ce qui te pourrit l'année, c'est la relation avec ta tutrice.

J'ai bon, jusqu'ici ?

- Ladite tutrice ne mâche pas ses mots et n'est tendre ni à l'oral ni à l'écrit, notamment en donnant une ampleur surprenante à des détails pour lesquels une brève remarque orale aurait été suffisante ("attention au vocabulaire. Si nous attendons des élèves qu ' ils emploient les termes adéquats il faut en faire autant, donc "au sud". Pense - y la prochaine fois !")
- Elle marque volontairement une distance, en ne "copinant" pas (traitement différent de celui qu'elle réserve à ceux qu'elle estime être ses collègues,  froideur, aucun encouragement quand tu livres tes craintes...), en utilisant le vouvoiement et avec l'usage du nom de famille.
- Elle agite le spectre de menaces comme la procédure d'alerte, des mauvais rapports, etc. sans que des événements graves se soient produits.
- Elle te demande de lui fournir à l'avance quantité de documents et préparations qu'elle valide puis elle les critique une fois observés in situ sans te donner les clés pour comprendre. 
- Elle mine ta confiance en toi au quotidien, tu le vis mal et n'as aucune ouverture pour en parler avec elle car elle ne semble pas se remettre en question en tant que tutrice. Tu en viens à appréhender les rencontres, les visites....

Me trompe - je ?

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par BlackMail le Sam 6 Déc 2014 - 10:41

@pmuller a écrit:La question que je me pose, vu le nombre de fils de ce genre sur Néo, c'est si les tuteurs sont vraiment aussi mauvais que cela... ???

C'est normal d'avoir cette impression puisque les stagiaires qui ont de bons voire très bons tuteurs ne créent pas de topic pour le dire. D'où cette impression qu'il y a une majorité de chefaillons: il y en a trop, c'est certain, mais heureusement il existe plein de bons tuteurs I love you .
Les conditions de l'année de stage se jouent beaucoup à la loterie No .

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
BlackMail
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jenny le Sam 6 Déc 2014 - 11:16

@kero a écrit:
@Voltaire a écrit:"je te parlerai quand tu seras titularisée"

:shock:

Il y en a, on se demande ce qui passe dans leur tête, pour qu'ils ne se rendent pas compte de l'immensité de leur connerie...

affraid
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jenny le Sam 6 Déc 2014 - 11:19

@BlackMail a écrit:
@pmuller a écrit:La question que je me pose, vu le nombre de fils de ce genre sur Néo, c'est si les tuteurs sont vraiment aussi mauvais que cela... ???

C'est normal d'avoir cette impression puisque les stagiaires qui ont de bons voire très bons tuteurs ne créent pas de topic pour le dire. D'où cette impression qu'il y a une majorité de chefaillons: il y en a trop, c'est certain, mais heureusement il existe plein de bons tuteurs  I love you .
Les conditions de l'année de stage se jouent beaucoup à la loterie No .

+1. Je pense par contre que quand le tuteur pose problème, c'est très difficile pour le stagiaire de se défendre. S'il critique son tuteur, il donne l'impression de nier ses difficultés. Rolling Eyes
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par zeprof le Sam 6 Déc 2014 - 11:34

et moi je relance ma question qui apparemment est passée inaperçue dans le flot de réponses :

comment ça se passe avec les autres collègues masculins et ta tutrice ?
n'a-t-elle pas un problème avec les hommes ?

à te lire moi c'est ce qui me saute aux yeux

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
avatar
zeprof
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 11:53

@lumeeka a écrit:
@Guidoluigi a écrit:
holderfar a écrit:Non mais elle te vouvoie en plus? Ce n'est pas ta supérieure...

Oui oui, on se vouvoie, elle m'appelle par mon prénom mais moi je l'appelle Mme Tutrice. C'est aussi ce que je pense, hiérarchiquement on est au même niveau, c'est juste qu'elle est là pour me former, mais je me sens plutôt comme son élève et elle a tendance à se positionner comme ma supérieure. Du coup en salle des profs, je me sens au même niveau que les autres, sauf quand elle est présente, là je me sens immédiatement inférieur.
Rassure-moi, ce n'est pas elle qui t'a imposé ça ? Et l'appeler Mme Quelquesoitsonnom, elle ne veut pas non plus ?

Non je ne l'appelle pas Mme Tutrice, je l'appelle évidemment Mme Sonnomdefamille.

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par thrasybule le Sam 6 Déc 2014 - 11:57

Elle n'a pas imposé que tu l'appelles "Sa Majesté"? ça serait le minimum pour conserver une distance de bon aloi.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 12:07

Fafnir a écrit:Je vais essayer de faire une synthèse :

- tu ne rencontres pas de difficultés particulières qui te donnent l'impression de ne pas être à la hauteur ou d'avoir du mal avec le métier.
- tes cours ne sont pas parfaits mais tu parviens à faire classe convenablement, tes élèves progressent et cela se passe de mieux en mieux. 
- la CDE n'a pas de reproche particulier à te faire. 
- une bonne relation s' est tissée avec tes élèves,  et une bonne relation s' est tissée avec tes collègues. 
- ce qui te pourrit l'année, c'est la relation avec ta tutrice.

J'ai bon, jusqu'ici ?

- Ladite tutrice ne mâche pas ses mots et n'est tendre ni à l'oral ni à l'écrit, notamment en donnant une ampleur surprenante à des détails pour lesquels une brève remarque orale aurait été suffisante ("attention au vocabulaire. Si nous attendons des élèves qu ' ils emploient les termes adéquats il faut en faire autant, donc "au sud". Pense - y la prochaine fois !")
- Elle marque volontairement une distance, en ne "copinant" pas (traitement différent de celui qu'elle réserve à ceux qu'elle estime être ses collègues,  froideur, aucun encouragement quand tu livres tes craintes...), en utilisant le vouvoiement et avec l'usage du nom de famille.
- Elle agite le spectre de menaces comme la procédure d'alerte, des mauvais rapports, etc. sans que des événements graves se soient produits.
- Elle te demande de lui fournir à l'avance quantité de documents et préparations qu'elle valide puis elle les critique une fois observés in situ sans te donner les clés pour comprendre. 
- Elle mine ta confiance en toi au quotidien, tu le vis mal et n'as aucune ouverture pour en parler avec elle car elle ne semble pas se remettre en question en tant que tutrice. Tu en viens à appréhender les rencontres, les visites....

Me trompe - je ?

C'est tout à fait ça, et c'est d'ailleurs ce qui me fait tenir. Je me dis que la même année sans ma tutrice, je serais super heureux. J'adore mes élèves, qui sont pourtant pas faciles, et bizarrement je suis surtout attaché aux élèves les plus perturbateurs. Donc j'attends avec impatience la titularisation et là ce sera le bonheur total, je connaîtrai enfin la liberté pédagogique professeur

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Marounette le Sam 6 Déc 2014 - 12:09

@Jenny a écrit:
@BlackMail a écrit:
@pmuller a écrit:La question que je me pose, vu le nombre de fils de ce genre sur Néo, c'est si les tuteurs sont vraiment aussi mauvais que cela... ???

C'est normal d'avoir cette impression puisque les stagiaires qui ont de bons voire très bons tuteurs ne créent pas de topic pour le dire. D'où cette impression qu'il y a une majorité de chefaillons: il y en a trop, c'est certain, mais heureusement il existe plein de bons tuteurs  I love you .
Les conditions de l'année de stage se jouent beaucoup à la loterie No .

+1. Je pense par contre que quand le tuteur pose problème, c'est très difficile pour le stagiaire de se défendre. S'il critique son tuteur, il donne l'impression de nier ses difficultés. Rolling Eyes

+1
Mes professeurs de la fac m'ont toujours déconseillé de critiquer/incriminer mon tuteur, car comme le dit Jenny, le stagiaire donne l'impression de nier ses difficultés et de les rejeter sur les autres.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
avatar
Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 12:16

@zeprof a écrit:et moi je relance ma question qui apparemment est passée inaperçue dans le flot de réponses :

comment ça se passe avec les autres collègues masculins et ta tutrice ?
n'a-t-elle pas un problème avec les hommes ?

à te lire moi c'est ce qui me saute aux yeux

A ce que je peux voir, ça se passe bien avec les collègues masculins, qui sont assez peu nombreux, elle est très amie avec l'un d'entre eux. Avec les autres, je ne la vois pas souvent parler mais on est rarement en sdp en même temps. Et pour cette raison, je n'arrive pas à savoir si elles est vraiment appréciée ou seulement respectée. J'en ai parlé avec un collègue TZR qui est arrivé il y a 3 semaines, il a fait un conseil de classe avec elle, il l'a trouvée antipathique, hautaine et rigide. Bref, je n'arrive pas à savoir si c'est juste moi ou les hommes en général, mais c'est vrai que le caractère particulièrement injuste de certaines de ses remarques me font penser qu'elle a quelque chose contre moi (attention, je ne nie pas mes défauts, beaucoup de choses qu'elle me dit sont vraies et je tente de les améliorer).

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InviteeF le Sam 6 Déc 2014 - 12:38

@Guidoluigi a écrit:
Fafnir a écrit:Je vais essayer de faire une synthèse :
[...]

Me trompe - je ?

C'est tout à fait ça, et c'est d'ailleurs ce qui me fait tenir. Je me dis que la même année sans ma tutrice, je serais super heureux. J'adore mes élèves, qui sont pourtant pas faciles, et bizarrement je suis surtout attaché aux élèves les plus perturbateurs. Donc j'attends avec impatience la titularisation et là ce sera le bonheur total, je connaîtrai enfin la liberté pédagogique professeur

Dans ce cas, je suis désolée, mais je ne vais pas te rassurer. Je pense que plusieurs éléments reflètent un positionnement particulier de la part de ta tutrice, qui ne montre aucune empathie et cela ne m'augure rien de bon. Je ne pense pas que tu puisses lui faire confiance pour ce qui est de te respecter, te traiter en adulte, faire preuve de solidarité à ton égard en tant que collègue et égal, etc.
Je pense qu'il est possible qu'elle te joue un sale tour (par exemple sur le rapport final). Je suis moi-même passée par là, j'ai espéré jusqu'à la fin de l'année qu'elle ferait preuve d'honnêteté et de professionnalisme ou presque, en tenant droit dans mes bottes, et je me trompais lourdement.

Je te conseille donc de te préserver et d'assurer tes arrières
- tout prendre en notes. Nombre de visites, heures, dans un sens et dans l'autre. Les remarques faites. Le contenu des cours, etc.
- si elle a des exigences particulières (du genre "vous me ferez ceci, m'enverrez cela"), demander que cela te soit envoyé par mail (pour en garder trace). Cela calme, par ailleurs, les ardeurs de demandes injustifiées/démesurées (ex dans mon cas : une copie de chaque appréciation de chaque élève pour qu'elle puisse me dire de les modifier si nécessaire, ce en 24h avant la clôture). On peut ruser en disant poliment "Oui, je veux bien, mais j'ai peur d'oublier... pouvez-vous m'envoyer un mail pour me le rappeler, s'il vous plait ? J'ai tellement de choses à faire en ce moment, je ne voudrais pas que vous attendiez sans jamais le recevoir... Merci")
- formuler tes demandes par mail et faire écho à certaines situations par mail (ex, dans mon cas "Je vous envoie comme convenu ma séquence n° X de niveau 4e. Concernant le niveau 3e, nous bouclons actuellement la séquence Y. Je compte enchaîner sur la séquence Y+1 que vous avez déjà approuvée. Je n'ai pas encore achevé la séquence Y+2 pour après les vacances - dans sept semaines mais le plus gros est fait. Je vous prie de m'excuser de ne pas avoir pu vous l'envoyer aujourd'hui comme vous le souhaitiez. Dès que j'en aurai la possibilité, je vous la transmettrai, minimum un mois avant la date d'échéance. En vous remerciant, respectueusement..." Inutile de te dire que dans mon cas cette exigence fantaisiste a continué, mais j'ai eu ensuite des preuves que j'envoyais très à l'avance et que ce n'était jamais assez tôt selon elle, mais qu'elle attendait l'avant-veille pour me faire changer le contenu, pour "m'apprendre à travailler dans l'urgence" et, dans la pratique, me bloquer tous mes WE).
- ne jamais lui écrire de mail le week-end, ni après 21h

- te syndiquer. ATTENTION, PAS AU MEME SYNDICAT QU'ELLE SI ELLE EST SYNDIQUEE. Pour mon malheur, ma pseudo tutrice était responsable syndicale (S1) dans son établissement. Résultat, le syndicat en question n'a pas voulu me soutenir contre elle. L'autonome de solidarité non plus ne m'a pas soutenue quand j'ai voulu porter plainte pour harcèlement (eux, je leur garde un chien de ma chienne...)
- alerter ton syndicat quant aux difficultés rencontrées avec elle. Car si cela empire, ils doivent connaître la situation.

- ne jamais te plaindre à l'ESPE. Ni d'elle, ni de tes élèves, ni de tes difficultés, ni de la formation. Tout va bien, tu t'en sors très bien, tu adores ce métier, échanger avec les collègues et les formateurs est tellement enrichissant etc. Ne donne pas de billes contre toi.
- soigner les relations avec ton CDE, l'adjoint, le CPE, etc. (Je ne sais pas si tu es au courant, mais l'alerte doit être faite PAR le CDE si alerte il y a. Si le CDE refuse, la tutrice ne peut envoyer une alerte officielle, juste une demande officieuse à l'inspecteur dont la 1e question est alors : "pourquoi pas une procédure officielle si c'est si grave ?" Il est alors délicat pour le tuteur d'expliquer que le CDE ne partage pas son avis et le désavoue...)
- concrétiser ta place dans l'équipe pédagogique : faire un projet avec un collègue d'une autre discipline avec qui tu partages une classe, par exemple. Cela plaira beaucoup à ton chef, et elle ne pourra pas s'y immiscer, ça lui montrera que tu n'es pas un jouet 100% à sa merci.

D'autres choses me viendront sûrement... Je complèterai.

En tout cas, bon courage ! fleurs
Ne lâche pas. Mais ne baisse pas la garde non plus.

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Reine Margot le Sam 6 Déc 2014 - 13:02

C'est moche à dire, mais je suis parfaitement d'accord avec Holderfar et Fafnir.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par pmuller le Sam 6 Déc 2014 - 13:08

Fafnir a écrit:
@Guidoluigi a écrit:
Fafnir a écrit:Je vais essayer de faire une synthèse :
[...]

Me trompe - je ?

C'est tout à fait ça, et c'est d'ailleurs ce qui me fait tenir. Je me dis que la même année sans ma tutrice, je serais super heureux. J'adore mes élèves, qui sont pourtant pas faciles, et bizarrement je suis surtout attaché aux élèves les plus perturbateurs. Donc j'attends avec impatience la titularisation et là ce sera le bonheur total, je connaîtrai enfin la liberté pédagogique professeur

Dans ce cas, je suis désolée, mais je ne vais pas te rassurer. Je pense que plusieurs éléments reflètent un positionnement particulier de la part de ta tutrice, qui ne montre aucune empathie et cela ne m'augure rien de bon. Je ne pense pas que tu puisses lui faire confiance pour ce qui est de te respecter, te traiter en adulte, faire preuve de solidarité à ton égard en tant que collègue et égal, etc.
Je pense qu'il est possible qu'elle te joue un sale tour (par exemple sur le rapport final). Je suis moi-même passée par là, j'ai espéré jusqu'à la fin de l'année qu'elle ferait preuve d'honnêteté et de professionnalisme ou presque, en tenant droit dans mes bottes, et je me trompais lourdement.

Je te conseille donc de te préserver et d'assurer tes arrières
- tout prendre en notes. Nombre de visites, heures, dans un sens et dans l'autre. Les remarques faites. Le contenu des cours, etc.
- si elle a des exigences particulières (du genre "vous me ferez ceci, m'enverrez cela"), demander que cela te soit envoyé par mail (pour en garder trace). Cela calme, par ailleurs, les ardeurs de demandes injustifiées/démesurées (ex dans mon cas : une copie de chaque appréciation de chaque élève pour qu'elle puisse me dire de les modifier si nécessaire, ce en 24h avant la clôture). On peut ruser en disant poliment "Oui, je veux bien, mais j'ai peur d'oublier... pouvez-vous m'envoyer un mail pour me le rappeler, s'il vous plait ? J'ai tellement de choses à faire en ce moment, je ne voudrais pas que vous attendiez sans jamais le recevoir... Merci")
- formuler tes demandes par mail et faire écho à certaines situations par mail (ex, dans mon cas "Je vous envoie comme convenu ma séquence n° X de niveau 4e. Concernant le niveau 3e, nous bouclons actuellement la séquence Y. Je compte enchaîner sur la séquence Y+1 que vous avez déjà approuvée. Je n'ai pas encore achevé la séquence Y+2 pour après les vacances - dans sept semaines mais le plus gros est fait. Je vous prie de m'excuser de ne pas avoir pu vous l'envoyer aujourd'hui comme vous le souhaitiez. Dès que j'en aurai la possibilité, je vous la transmettrai, minimum un mois avant la date d'échéance. En vous remerciant, respectueusement..." Inutile de te dire que dans mon cas cette exigence fantaisiste a continué, mais j'ai eu ensuite des preuves que j'envoyais très à l'avance et que ce n'était jamais assez tôt selon elle, mais qu'elle attendait l'avant-veille pour me faire changer le contenu, pour "m'apprendre à travailler dans l'urgence" et, dans la pratique, me bloquer tous mes WE).
- ne jamais lui écrire de mail le week-end, ni après 21h

- te syndiquer. ATTENTION, PAS AU MEME SYNDICAT QU'ELLE SI ELLE EST SYNDIQUEE. Pour mon malheur, ma pseudo tutrice était responsable syndicale (S1) dans son établissement. Résultat, le syndicat en question n'a pas voulu me soutenir contre elle. L'autonome de solidarité non plus ne m'a pas soutenue quand j'ai voulu porter plainte pour harcèlement (eux, je leur garde un chien de ma chienne...)
- alerter ton syndicat quant aux difficultés rencontrées avec elle. Car si cela empire, ils doivent connaître la situation.

- ne jamais te plaindre à l'ESPE. Ni d'elle, ni de tes élèves, ni de tes difficultés, ni de la formation. Tout va bien, tu t'en sors très bien, tu adores ce métier, échanger avec les collègues et les formateurs est tellement enrichissant etc. Ne donne pas de billes contre toi.
- soigner les relations avec ton CDE, l'adjoint, le CPE, etc. (Je ne sais pas si tu es au courant, mais l'alerte doit être faite PAR le CDE si alerte il y a. Si le CDE refuse, la tutrice ne peut envoyer une alerte officielle, juste une demande officieuse à l'inspecteur dont la 1e question est alors : "pourquoi pas une procédure officielle si c'est si grave ?" Il est alors délicat pour le tuteur d'expliquer que le CDE ne partage pas son avis et le désavoue...)
- concrétiser ta place dans l'équipe pédagogique : faire un projet avec un collègue d'une autre discipline avec qui tu partages une classe, par exemple. Cela plaira beaucoup à ton chef, et elle ne pourra pas s'y immiscer, ça lui montrera que tu n'es pas un jouet 100% à sa merci.

D'autres choses me viendront sûrement... Je complèterai.

En tout cas, bon courage ! fleurs
Ne lâche pas. Mais ne baisse pas la garde non plus.

Syndique-toi, oui.
Mais les syndicalistes sont généralement capables de faire la part des choses, donc la remarque "pas au même syndicat qu'elle", c'est moyen ! Choisis le syndicat qui saura écouter tes problèmes.
avatar
pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par kero le Sam 6 Déc 2014 - 13:09

Alors ça c'est du message efficace, Fafnir !
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InviteeF le Sam 6 Déc 2014 - 13:12

@kero a écrit:Alors ça c'est du message efficace, Fafnir !

Parce que ça sent le vécu, hélas... Wink

Merci pour le "compliment". J'espère que mon apport sera utile à notre collègue fleurs trefle chevalier

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 13:57

Merci pour tous ces précieux conseils Fafnir, et de ta disponibilité pour m'écrire ce long message. Je garde tous ses mails, ainsi que tous les miens. Je me suis syndiqué mais mon dossier est encore en cours de traitement, je n'ai pas encore reçu ma carte.
Depuis quelques temps, elle ne me demande plus de lui envoyer mes séquences, je ne sais pas si ça sent bon ou pas. Par exemple, lorsqu'elle est venue me voir cette semaine, c'était pour une séance que je ne lui avais pas envoyée, elle ne m'a fait aucun commentaire à ce sujet. En ce moment, elle se concentre sur ma façon de me faire cours et non pas de les construire.

On a décidé ensemble (à ma demande) de nous voir une fois par semaine pour qu'elle m'aide justement à construire mes séquences. C'est ça qui est très paradoxal avec elle, elle est très compétente et à certains égards très pro, je sens qu'elle veut que je progresse, mais en même temps, son management est contre-productif, me fait perdre confiance, mais je ne parlerais pas de harcèlement.

Quant à la procédure d'alerte, elle ne m'en a plus reparlé. Elle avait abordé le sujet à l'époque où je ne tenais pas mes classes, mais lors de ses deux dernières visites, la gestion de classe l'a satisfaite semble-t-il. Sans doute la visite de ma CDE a-t-il éloigné le spectre de la procédure d'alerte. A la fin du cours auquel elle avait assisté, la CDE m'avait dit "Je trouve que tout va bien au niveau de la gestion de classe, ils sont sages et ils participent, ils ont l'air très intéressés par vos cours", je lui avais répondu avec le sourire "oui, dans cette classe, ils sont plutôt sages mais aujourd'hui, c'était exceptionnel, avec la principale assise au fond, évidemment qu'ils allaient tous se taire et lever la main", ça l'avait fait rire et elle avait conclu "c'est vrai, mais on sent qu'ils savent se tenir et qu'ils vous aiment beaucoup".

Je m'implique déjà dans de nombreux projets, je vais en voyage à Rome en mars, je participe à l'atelier théâtre du collège, je m'occupe de l'élaboration d'un flashmob avec des élèves dans le but de faire connaître le collège, je fais de l'aide aux devoirs, etc.

Tu n'avais pas obtenu ta titularisation en fin de stage Fafnir ?

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InviteeF le Sam 6 Déc 2014 - 14:00

Très bien. Garde le cap !

Dans mon cas, si, j'ai été titularisée, mais elle a tout fait pour m'en empêcher. Ma chance c'est que 1/ elle a commis l'erreur de se discréditer elle-même avec des reproches ne relevant pas des domaines dans lesquels elle devait m'évaluer. 2/ elle s'est mis mon CDE à dos avec son attitude 3/ conclusion, c'est le CDE qui m'a sauvée. Je pense que je vais encore lui envoyer une carte de voeux avec un remerciement cette année car sans lui...

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Kalypso le Sam 6 Déc 2014 - 14:00

tu es à Limoges ou ailleurs dans la région ? mp si tu veux
avatar
Kalypso
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 15:26

Je suis ailleurs dans la région, mais on peut en parler en mp, je préfère.

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 6 Déc 2014 - 15:32

Fafnir a écrit:Très bien. Garde le cap !

Dans mon cas, si, j'ai été titularisée, mais elle a tout fait pour m'en empêcher. Ma chance c'est que 1/ elle a commis l'erreur de se discréditer elle-même avec des reproches ne relevant pas des domaines dans lesquels elle devait m'évaluer. 2/ elle s'est mis mon CDE à dos avec son attitude 3/ conclusion, c'est le CDE qui m'a sauvée. Je pense que je vais encore lui envoyer une carte de voeux avec un remerciement cette année car sans lui...

Alors ça me laisse de l'espoir, je ne suis pas sûr qu'elle veuille empêcher ma titularisation. Et je me dis que si elle veut à tout prix que je ne sois pas titularisé, pour je ne sais quelles raisons, elle y arrivera quoi que je fasse. Si son travail de sape fonctionne avec l'inspecteur, je n'ai pas grand-chose à espérer. La seule chose que j'ai à faire c'est de ne pas aller au clash avec elle. Les deux stagiaires qui ont redoublé leur stage dans ma discipline l'an dernier avaient pour point commun de s'être mis leur tuteur à dos et d'être allé au clash avec eux.

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par eleonore69 le Sam 6 Déc 2014 - 15:44

Fafnir a écrit:
@Guidoluigi a écrit:
Fafnir a écrit:Je vais essayer de faire une synthèse :
[...]

Me trompe - je ?

C'est tout à fait ça, et c'est d'ailleurs ce qui me fait tenir. Je me dis que la même année sans ma tutrice, je serais super heureux. J'adore mes élèves, qui sont pourtant pas faciles, et bizarrement je suis surtout attaché aux élèves les plus perturbateurs. Donc j'attends avec impatience la titularisation et là ce sera le bonheur total, je connaîtrai enfin la liberté pédagogique professeur

Dans ce cas, je suis désolée, mais je ne vais pas te rassurer. Je pense que plusieurs éléments reflètent un positionnement particulier de la part de ta tutrice, qui ne montre aucune empathie et cela ne m'augure rien de bon. Je ne pense pas que tu puisses lui faire confiance pour ce qui est de te respecter, te traiter en adulte, faire preuve de solidarité à ton égard en tant que collègue et égal, etc.
Je pense qu'il est possible qu'elle te joue un sale tour (par exemple sur le rapport final). Je suis moi-même passée par là, j'ai espéré jusqu'à la fin de l'année qu'elle ferait preuve d'honnêteté et de professionnalisme ou presque, en tenant droit dans mes bottes, et je me trompais lourdement.

Je te conseille donc de te préserver et d'assurer tes arrières
- tout prendre en notes. Nombre de visites, heures, dans un sens et dans l'autre. Les remarques faites. Le contenu des cours, etc.
- si elle a des exigences particulières (du genre "vous me ferez ceci, m'enverrez cela"), demander que cela te soit envoyé par mail (pour en garder trace). Cela calme, par ailleurs, les ardeurs de demandes injustifiées/démesurées (ex dans mon cas : une copie de chaque appréciation de chaque élève pour qu'elle puisse me dire de les modifier si nécessaire, ce en 24h avant la clôture). On peut ruser en disant poliment "Oui, je veux bien, mais j'ai peur d'oublier... pouvez-vous m'envoyer un mail pour me le rappeler, s'il vous plait ? J'ai tellement de choses à faire en ce moment, je ne voudrais pas que vous attendiez sans jamais le recevoir... Merci")
- formuler tes demandes par mail et faire écho à certaines situations par mail (ex, dans mon cas "Je vous envoie comme convenu ma séquence n° X de niveau 4e. Concernant le niveau 3e, nous bouclons actuellement la séquence Y. Je compte enchaîner sur la séquence Y+1 que vous avez déjà approuvée. Je n'ai pas encore achevé la séquence Y+2 pour après les vacances - dans sept semaines mais le plus gros est fait. Je vous prie de m'excuser de ne pas avoir pu vous l'envoyer aujourd'hui comme vous le souhaitiez. Dès que j'en aurai la possibilité, je vous la transmettrai, minimum un mois avant la date d'échéance. En vous remerciant, respectueusement..." Inutile de te dire que dans mon cas cette exigence fantaisiste a continué, mais j'ai eu ensuite des preuves que j'envoyais très à l'avance et que ce n'était jamais assez tôt selon elle, mais qu'elle attendait l'avant-veille pour me faire changer le contenu, pour "m'apprendre à travailler dans l'urgence" et, dans la pratique, me bloquer tous mes WE).
- ne jamais lui écrire de mail le week-end, ni après 21h

- te syndiquer. ATTENTION, PAS AU MEME SYNDICAT QU'ELLE SI ELLE EST SYNDIQUEE. Pour mon malheur, ma pseudo tutrice était responsable syndicale (S1) dans son établissement. Résultat, le syndicat en question n'a pas voulu me soutenir contre elle. L'autonome de solidarité non plus ne m'a pas soutenue quand j'ai voulu porter plainte pour harcèlement (eux, je leur garde un chien de ma chienne...)
- alerter ton syndicat quant aux difficultés rencontrées avec elle. Car si cela empire, ils doivent connaître la situation.

- ne jamais te plaindre à l'ESPE. Ni d'elle, ni de tes élèves, ni de tes difficultés, ni de la formation. Tout va bien, tu t'en sors très bien, tu adores ce métier, échanger avec les collègues et les formateurs est tellement enrichissant etc. Ne donne pas de billes contre toi.
- soigner les relations avec ton CDE, l'adjoint, le CPE, etc. (Je ne sais pas si tu es au courant, mais l'alerte doit être faite PAR le CDE si alerte il y a. Si le CDE refuse, la tutrice ne peut envoyer une alerte officielle, juste une demande officieuse à l'inspecteur dont la 1e question est alors : "pourquoi pas une procédure officielle si c'est si grave ?" Il est alors délicat pour le tuteur d'expliquer que le CDE ne partage pas son avis et le désavoue...)
- concrétiser ta place dans l'équipe pédagogique : faire un projet avec un collègue d'une autre discipline avec qui tu partages une classe, par exemple. Cela plaira beaucoup à ton chef, et elle ne pourra pas s'y immiscer, ça lui montrera que tu n'es pas un jouet 100% à sa merci.

D'autres choses me viendront sûrement... Je complèterai.

En tout cas, bon courage ! fleurs
Ne lâche pas. Mais ne baisse pas la garde non plus.

+1

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Maria Téguy le Sam 6 Déc 2014 - 16:01

Ciara a écrit:Il est normal que les chefs d'établissement fassent une visite dans les cours de stagiaire (ça viendra plus tard pour tes collègues stagiaires, c'est tout). Dis-toi que c'est fait et que cela s'est bien passé.

Non ce n'est pas "normal".

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.
avatar
Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Celeborn le Sam 6 Déc 2014 - 16:07

Je ne suis pas certain que ça se finisse mal, cette histoire : ta tutrice ne parle plus de procédure d'alerte, elle ne te parle plus de la gestion de classe : à mon sens, à sa façon à elle, ça marque des progrès.
Ensuite, je plussoie les conseils de Fafnir : mieux vaut prévenir que guérir.

Juste un point : avec ma tutrice aussi, on se vouvoyait, et ça n'a jamais posé problème. Ce qui me choque, c'est que tu l'appelles "Mme Machin" alors qu'elle t'appelle par ton prénom. Ça, c'est anormal. Je lui en parlerais en lui demandant si, maintenant que tu te sens davantage "collègue", ça ne la dérange pas si maintenant tu l'appelles par son prénom.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InviteeF le Sam 6 Déc 2014 - 16:27

@Guidoluigi a écrit:
Fafnir a écrit:Très bien. Garde le cap !

Dans mon cas, si, j'ai été titularisée, mais elle a tout fait pour m'en empêcher. Ma chance c'est que 1/ elle a commis l'erreur de se discréditer elle-même avec des reproches ne relevant pas des domaines dans lesquels elle devait m'évaluer. 2/ elle s'est mis mon CDE à dos avec son attitude 3/ conclusion, c'est le CDE qui m'a sauvée. Je pense que je vais encore lui envoyer une carte de voeux avec un remerciement cette année car sans lui...

Alors ça me laisse de l'espoir, je ne suis pas sûr qu'elle veuille empêcher ma titularisation. Et je me dis que si elle veut à tout prix que je ne sois pas titularisé, pour je ne sais quelles raisons, elle y arrivera quoi que je fasse. Si son travail de sape fonctionne avec l'inspecteur, je n'ai pas grand-chose à espérer. La seule chose que j'ai à faire c'est de ne pas aller au clash avec elle. Les deux stagiaires qui ont redoublé leur stage dans ma discipline l'an dernier avaient pour point commun de s'être mis leur tuteur à dos et d'être allé au clash avec eux.

Il en faut peu pour se mettre certains à dos, qui ont une notion de clash bien relative.
Je ne veux pas jouer les Cassandre, mais tant que tu peux, assure tes arrières et méfie-toi. Son attitude n'est pas normale. Aie de l'espoir, bien entendu, mais comme on dit, si vis pacem...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Maria Téguy le Sam 6 Déc 2014 - 16:49

Ce témoignage est malheureusement bien révélateur de la situation dans laquelle se retrouvent nombre de stagiaires. C'est la roulette russe : ou bien le tuteur est un prof réellement compétent, et dans ce cas il sait prendre la distance face à la mission que l'institution lui confie, ou bien il s'enivre de cette mission, et profite de la situation de faiblesse institutionnelle des stagiaires pour libérer sa volonté de puissance.
Un tuteur bienveillant et compétent sait que son stagiaire débute, il ne cherchera pas à l'infantiliser ni à l'humilier.
Je vois que ta tutrice est de plus formatrice à l'espe, cela en dit long sur l'idée que cette personne (j'hésite à appeler ça un collègue) se fait de sa place dans le système (eh oui, certains s'imaginent être autre chose qu'un pion, dès lors que le système leur octroie un petit pouvoir sur leurs semblables).

Surtout ne tombe pas dans le piège de la culpabilisation (c'est le but inconsciemment recherché par cette tutrice). Les conseils de Fafnir me paraissent pas mal. Il va falloir sans doute que tu joues un rôle et que tu donnes l'impression à cette personne que tu auras beaucoup progressé cette année grâce à elle. Et surtout il faut te syndiquer.

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.
avatar
Maria Téguy
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par décembre le Sam 6 Déc 2014 - 19:23

Je comprends ton malaise Guidoluigi . Je suis moi même tutrice depuis plusieurs années et j'ai toujours pensé que mon rôle était d'aider le collègue stagiaire à prendre sa fonction de professeur dans l'établissement et auprès des élèves. Un tuteur est à avant tout là pour soutenir , pas pour rabaisser ou infantiliser! Les cours de ta tutrice sont peut-être très bons mais il y a plein de façon d'enseigner et c'est à toi de trouver celle qui te convient , elle n'a pas à te l'imposer. J'ai l'impression que le statut de stagiaire est de plus en plus précaire , du coup certaines personnes abusent de leurs prérogatives.
Bon courage en tout cas.
avatar
décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum