Ma tutrice me dégoûte du métier

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Tamerlan le Ven 17 Avr 2015 - 12:42

Mais ça c'est pris en compte. Il faudrait que l'inspecteur soit un peu barjot pour ne pas en tenir compte. D'autre part cette titularisation ne donne pas lieu à une note aussi pour ça. Un IPR qui se mettrait à dézinguer les stagiaires sur ce niveau d'exigence et recalerait les gens serait vite rappelé à l'ordre par l'institution qui, par ailleurs, a besoin de chair fraiche...

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InvitéPPP le Ven 17 Avr 2015 - 14:46

Les cours d'un stagiaire peuvent être meilleurs que ceux d'un titulaire depuis vingt ans. S'il ne prépare pas les siens ...

Ne pas avoir de complexe, si tu as déjà de l'expérience du métier, et n'écouter ta tutrice que dans la mesure où cela t'es utile, et où tu risquerais d'être critiquée par l'inspecteur pour ne l'avoir pas fait sur tel ou tel point.

Pour le reste, si ton tuteur joue à te tester, au-delà de la mission qui est la sienne, alors ignore-le, son avis ne compte pas tant que cela, et il vaut mieux risquer un prolongement de stage l'année prochaine que se soumettre à un petit tyran qui te fait refaire tous tes cours selon ses vues, et ce pour de mauvaises raisons qui ne sont que le siennes. C'est l'inspecteur qui tranchera, et il n'y pas de raison qu'il te casse si ton travail est correct et ton attitude saine.

Ne pas oublier qu'un tuteur peut être mauvais, dans tous les sens du terme, et que si c'est le cas cela ne manquera pas d'apparaître avec le temps.

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jézabel le Ven 17 Avr 2015 - 16:17

Le souci c'est qu'en cas de problème avec le tuteur, c'est toujours le stagiaire qui a tort, et dans le rapport final il peut y trouver "n'écoute pas les conseils ; ne travaille pas en équipe", etc. Vu que l'ipr fonde son avis aussi sur le rapport du tuteur...

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Lyra-Lollys le Ven 17 Avr 2015 - 17:09

Ma tutrice n'a pas voulu regarder ma séance d'inspection par ce que je 'dois être capable de me débrouiller maintenant'. Sur le coup ça m'a stressé mais bon, elle n'avait de toute façon jamais regardé mes séances en amont et ça c'est plutôt bien passé donc bon...
Courage, c'est bientôt la fin!!!!

_________________
2015-2016: Néotit, trois 2nd, une 1ère STMG, une 1ère ST2S, deux terminales ST2S, AP 2nd  Rolling Eyes
2014-2015: Stagiaire, une 6ème et deux 5ème
avatar
Lyra-Lollys
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par leptiflo le Ven 17 Avr 2015 - 18:46

Mon tuteur était génial et m'a aidé pour mon inspection. Il est vrai que j'ai eu cette chance.
Après, je te dirais qu'il s'agit d'une titularisation et il faut donc demander un maximum de conseils pour cette visite...
Tu sais, si elle est formatrice à l'ESPE... je prendrais ses remarques à la légère... Ma formatrice à l'ESPE, je lui dit ai clairement dit qu'elle ne servait à rien et que je perdais mon temps avec elle ! (Ne le fait pas hein) ! Elle m'a descendu lors de sa visite conseil...
L'inspectrice était cependant très contente de mon cours, de ma progression, de ma gestion de classe,...
Il faut montrer que tu souhaites réussir et détaches-toi de ta tutrice. C'est seulement l'inspecteur qui choisit (même s'il y a une commission après).
Allez courage !! pompom

_________________
:aaw:  "Tu es TZR, bah on t'as donné les pires classes"
avatar
leptiflo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jézabel le Ven 17 Avr 2015 - 19:24

@leptiflo a écrit: Ma formatrice à l'ESPE, je lui dit ai clairement dit qu'elle ne servait à rien et que je perdais mon temps avec elle ! (Ne le fait pas hein) ! Elle m'a descendu lors de sa visite conseil...

affraid
Là, t'as joué avec le feu.
J'aurais voulu dire ça à ma tutrice de l'an dernier, mais j'ai eu peur des conséquences (pourtant j'étais CAD2).
En tout cas bravo, il y a certains formateurs à qui ça ne fait pas de mal d'entendre leur 4 vérités.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 18 Avr 2015 - 11:20

@Tamerlan a écrit:La mission qu'elle a accepté consiste à vous accompagner toute l'année dans un apprentissage du métier. Donc effectivement pas à vous tester à chaque occasion, là je suis bien d'accord cela ne vas pas du tout. Je considère seulement que pour la dernière visite du tuteur ESPE et encore plus l'inspection de titularisation nous ne sommes plus dans ce cas là, mais dans un bilan. Quel intérêt de voir un cours qui a été peut-être profondément modifié sous l'influence du tuteur ?

Ton avis se défend Tamerlan. En effet, l'inspecteur doit aussi évaluer la capacité du stagiaire a monter un cours d'assez bonne qualité sans que le tuteur soit intervenu. Le problème que ça soulève est l'équité entre stagiaire : déjà il y a une profonde inégalité dans l'accompagnement, entre des tuteurs merveilleux qui forment leur stagiaire avec bienveillance et d'autres, comme la mienne, qui ne fait rien pour m'aider, voire tout pour me planter (à cause d'une sombre mésentente avec la CDE). Mais en plus, pour en avoir discuté avec une bonne vingtaine de stagiaires de diverses disciplines, tous voient leur cours validé en amont par leur tuteur avant une visite-conseil ou une inspection, ce qui n'est pas mon cas. Or l'inspecteur lui ne juge et ne base son avis sur ce qu'il voit lors de sa visite, et à cause de ça, nous ne sommes pas à égalité lors de la visite. Il faudrait que tous les stagiaires soient logés à la même enseigne : soit un texte officiel établit que les tuteurs ne peuvent intervenir avant une visite de titularisation, soit il faut au contraire les contraindre à vérifier le cours du tutoré avant la visite de l'inspecteur, ça ne doit pas se faire au bon vouloir du tuteur.

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 18 Avr 2015 - 11:28

philophilophilo a écrit:Les cours d'un stagiaire peuvent être meilleurs que ceux d'un titulaire depuis vingt ans. S'il ne prépare pas les siens ...

Ne pas avoir de complexe, si tu as déjà de l'expérience du métier, et n'écouter ta tutrice que dans la mesure où cela t'es utile, et où tu risquerais d'être critiquée par l'inspecteur pour ne l'avoir pas fait sur tel ou tel point.

Pour le reste, si ton tuteur joue à te tester, au-delà de la mission qui est la sienne, alors ignore-le, son avis ne compte pas tant que cela, et il vaut mieux risquer un prolongement de stage l'année prochaine que se soumettre à un petit tyran qui te fait refaire tous tes cours selon ses vues, et ce pour de mauvaises raisons qui ne sont que le siennes. C'est l'inspecteur qui tranchera, et il n'y pas de raison qu'il te casse si ton travail est correct et ton attitude saine.

Ne pas oublier qu'un tuteur peut être mauvais, dans tous les sens du terme, et que si c'est le cas cela ne manquera pas d'apparaître avec le temps.  

Mon expérience du métier est très faible, je n'enseigne que depuis cette année, je n'ai jamais enseigné auparavant, ni même été surveillant, je débute donc totalement dans l'enseignement et dans la gestion d'adolescents.

Il est hors de question que je prolonge mon stage, vu comme j'en ch.. cette année, je ne ferai pas une année de stage de plus. Surtout que si on m'impose un redoublement, ce sera uniquement à cause de mon incompatibilité avec ma tutrice et non pas par incompétence. J'ai plein de défauts dans ma manière d'enseigner, je suis le premier à le reconnaître, je suis très sévère avec moi-même, mais je ne pense pas que mon cas nécessite un second stage, je tiens mes classes. Ma décision est prise depuis un moment, c'est soit la titularisation, soit la démission (à contre-coeur mais j'en aurai bien assez vu des dysfonctionnements de l'EN et de la manière dont on peut traiter des stagiaires).

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Caspar le Sam 18 Avr 2015 - 11:34

Ne prends pas de décision trop hâtive non plus, de nombreux professeurs ont fait un second stage (ce que je ne te souhaite pas non plus, et qui ne va sans doute pas se produire) et s'en sortent très bien ensuite...Je te donnerais un conseil contraire à celui de philophilo: parfois il faut faire semblant, faire le dos rond, supporter une tutrice avec laquelle tu n'es pas d'accord, et une fois que tu seras titulaire, tu pourras faire comme bon te semble sans avoir personne sur le dos.
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jenny le Sam 18 Avr 2015 - 11:40

Je confirme, je suis en renouvellement dans un nouvel établissement avec un nouveau tuteur (ouf Razz ) et l'année se passe beaucoup mieux.
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InvitéPPP le Sam 18 Avr 2015 - 12:21

L'attitude que tu décris vis-à-vis de tes compétences est déjà très positive.
Quant à démissionner si pas titularisée, c'est du gâchis pur et simple. Ce genre de comportement n'a aucun sens dans l'EN ...
Tu peux supporter une seconde année de stage simplement à cause d'un tuteur : cette année ne sera pas si pénible. quelle première année ne l'est pas ? Je pense à une reçue première à l'agreg de philo qui s'arrachait les cheveux pour faire ses premiers cours ... On a tous connu ça.
Ensuite, seuls deux pour cent de stagiaires au final sont licenciés au terme de la seconde année : il est évident que tu ne seras pas dans ceux-là, qui sont totalement et véritablement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Ce seconde année se passera bien, et il ne faut pas te pourrir le moral avec un sentiment de honte ou d'injustice.
Quant à l'attitude à adopter face à la tutrice en cause, je ne dis pas qu'il faut faire scandale, mais justement faire le dos rond en la laissant la plus seule possible dans ses excès qui finiront par apparaître d'eux-mêmes au grand jour comme problématiques. Tu pourras toujours te justifier auprès de l'inspecteur.

Justement, la solution ne serait-elle pas là ? Contacter dès maintenant l'inspecteur pour lui faire part de la situation, suffisamment "soft" à mon sens pour ne pas risquer de faire scandale et de retourner l'inspecteur contre toi, et comme il saura à quoi s'en tenir ... Moi c'est ce que je n'hésiterais pas à faire, mais ça dépend de l'inspecteur, des relations qu'il entretient avec la tutrice, etc.

Tu peux employer des mots très mesurés et allusifs pour rendre manifeste le truc, sans que cela choque, tout en permettant à l'inspecteur de chercher à en savoir un peu plus.

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par ninaaa le Sam 18 Avr 2015 - 12:31

Moi, j'ai fait une seconde année de stage. Lors de cette seconde année, mon stage en collège était passionnant. J'observais, je faisais cours aussi, la prof était une personne "normale", calme, équilibrée, compétente. Et ses cours étaient si intéressants (notamment dans la gestion d'ados difficiles) que j'avais demandé à continuer à y assister après la fin de mon stage.
Là-dessus, je croise une formatrice de l'IUFM qui me dit, d'un ton vaguement aigre et soupçonneux :
"ça se passe vraiment bien, cette année en collège..."

Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Evidemment, pas question de s'interroger sur la prof de l'année dernière, qui était un peu, hum, spéciale...

Le mot d'ordre à l'ESPE devrait être "bienveillance" !

ninaaa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Marounette le Sam 18 Avr 2015 - 12:37

philophilophilo a écrit:
Ensuite, seuls deux pour cent de stagiaires au final sont licenciés au terme de la seconde année : il est évident que tu ne seras pas dans ceux-là, qui sont totalement et véritablement incompétents ou dangereux pour les élèves.

Ah! La belle image !!
Les licenciés au termes de leur seconde année sont effectivement peu nombreux, mais ils ne sont pas tous totalement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Il faut parfois à ses personnes un peu plus de temps pour  trouver "leur voie" (dans le sens trouver "ses" trucs pour enseigner, s'approprier une notion à faire passer aux élèves, etc). Et je parle en tant que licenciée au terme d'une seconde année.

philophilophilo a écrit:
Ce seconde année se passera bien, et il ne faut pas te pourrir le moral avec un sentiment de honte ou d'injustice.

+1
Si par malchance tu redoubles ton année de stage, ne te mets pas "la pression" pour un rien.

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
avatar
Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Marounette le Sam 18 Avr 2015 - 12:43

@ninaaa a écrit:Moi, j'ai fait une seconde année de stage. Lors de cette seconde année, mon stage en collège était passionnant. J'observais, je faisais cours aussi, la prof était une personne "normale", calme, équilibrée, compétente. Et ses cours étaient si intéressants (notamment dans la gestion d'ados difficiles) que j'avais demandé à continuer à y assister après la fin de mon stage.
Là-dessus, je croise une formatrice de l'IUFM qui me dit, d'un ton vaguement aigre et soupçonneux :
"ça se passe vraiment bien, cette année en collège..."
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Evidemment, pas question de s'interroger sur la prof de l'année dernière, qui était un peu, hum, spéciale...
Le mot d'ordre à l'ESPE devrait être "bienveillance" !

+1
Je confirme que j'ai beaucoup plus appris lors de ma seconde année de stage. Durant cette année, j'ai eu une tutrice géniale qui m'a appris à faire un cours "papier" et à faire cours devant des élèves. (Après, cela depend aussi du tuteur. Celui de ma première année regardait d'un oeil mon cour, une remarque au début d'année et plus rien ensuite...).
J'ai grandement apprécié aller dans les cours de mes collègues, et pas que dans ma discipline. Cela me permet parfois de faire un lien avec "ma" discipline.

Euh! scratch Je m'arrête là car je crois que je m'éloigne du sujet.


PS: Le mot "bienveillance" devrait aussi être le mot d'ordre des inspecteurs !!

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
avatar
Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jézabel le Sam 18 Avr 2015 - 13:18

@Marounette a écrit:

Ah! La belle image !!
Les licenciés au termes de leur seconde année sont effectivement peu nombreux, mais ils ne sont pas tous totalement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Il faut parfois à ses personnes un peu plus de temps pour  trouver "leur voie" (dans le sens trouver "ses" trucs pour enseigner, s'approprier une notion à faire passer aux élèves, etc). Et je parle en tant que licenciée au terme d'une seconde année.

Mais cette année tu es suppléante, si je ne me trompe pas ? Je croyais qu'on ne pouvait pas faire de suppléances quand on avait été licencié (il en avait été question sur ce fil). Ou alors c'est parce que tu es dans le privé sous contrat, et que ça se passe différemment du public ?
En tout cas tant mieux, ça laisse une seconde chance Very Happy

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par linkus le Sam 18 Avr 2015 - 13:28

J'avait redoublé mon année de stage et en plus ma deuxième année s'etait mal passée avec ma tutrice.
J'ai failli être licencié mais j'ai vu la supercherie quand l'inspectrice général m'avait inspecté. Elle m'avait dit qu'il y avait beaucoup de points positifs.
Le seul point negatif qu'elle avait pointé était les fautes de français. Embarassed

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy
avatar
linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Jézabel le Sam 18 Avr 2015 - 13:52

@linkus a écrit:J'avait redoublé mon année de stage et en plus ma deuxième année s'etait mal passée avec ma tutrice.
J'ai failli être licencié mais j'ai vu la supercherie quand l'inspectrice général m'avait inspecté. Elle m'avait dit qu'il y avait beaucoup de points positifs.
Le seul point negatif qu'elle avait pointé était les fautes de français. Embarassed

J'ai l'impression qu'ils ne sont pas tendres avec les stagiaires de maths : ce sont eux qui subissent le plus de licenciements, on dirait (d'après tous les témoignages que j'ai pu avoir).
Pourtant, c'est l'une des matières où on a le plus besoin de profs... 😕

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Guidoluigi le Sam 18 Avr 2015 - 15:06

philophilophilo a écrit:L'attitude que tu décris vis-à-vis de tes compétences est déjà très positive.
Quant à démissionner si pas titularisée, c'est du gâchis pur et simple. Ce genre de comportement n'a aucun sens dans l'EN ...
Tu peux supporter une seconde année de stage simplement à cause d'un tuteur : cette année ne sera pas si pénible. quelle première année ne l'est pas ? Je pense à une reçue première à l'agreg de philo qui s'arrachait les cheveux pour faire ses premiers cours ... On a tous connu ça.
Ensuite, seuls deux pour cent de stagiaires au final sont licenciés au terme de la seconde année : il est évident que tu ne seras pas dans ceux-là, qui sont totalement et véritablement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Ce seconde année se passera bien, et il ne faut pas te pourrir le moral avec un sentiment de honte ou d'injustice.
Quant à l'attitude à adopter face à la tutrice en cause, je ne dis pas qu'il faut faire scandale, mais justement faire le dos rond en la laissant la plus seule possible dans ses excès qui finiront par apparaître d'eux-mêmes au grand jour comme problématiques. Tu pourras toujours te justifier auprès de l'inspecteur.

Justement, la solution ne serait-elle pas là ? Contacter dès maintenant l'inspecteur pour lui faire part de la situation, suffisamment "soft" à mon sens pour ne pas risquer de faire scandale et de retourner l'inspecteur contre toi, et comme il saura à quoi s'en tenir ... Moi c'est ce que je n'hésiterais pas à faire, mais ça dépend de l'inspecteur, des relations qu'il entretient avec la tutrice, etc.

Tu peux employer des mots très mesurés et allusifs pour rendre manifeste le truc, sans que cela choque, tout en permettant à l'inspecteur de chercher à en savoir un peu plus.

Ça fait des mois que j'y réfléchis pour mon éventuelle démission, je sais que c'est une grave décision et je ne la prends pas à la légère. J'adore ce métier, enfin la partie du métier qui consiste à être face aux élèves, mais le reste, j'en peux plus...
Mais je me dis que je suis dans la mauvaise académie, le mauvais établissement, c'est pourquoi si je suis titularisé, je continuerai évidemment l'aventure dans une nouvelle académie, qui ne sera peut-être pas meilleure, mais au moins j'aurai moins de pression et je ne serai plus en contact avec les ESPE. Franchement, je n'ai jamais vu une ambiance générale aussi détestable et déprimante que cette année. Pourtant je suis actif depuis 11 ans, j'ai travaillé dans le privé, le semi-public, j'ai bossé dans l'industrie, le BTP, le commerce, la culture et c'est ici, cette année, que je retrouve le moins de respect et que je me sens le moins considéré et le moins soutenu. C'est une accumulation de petites choses qui devient insupportable, et pourtant, j'en ai vu des choses dans ma jeune carrière... Alors oui, c'est certainement que je suis mal tombé, ok j'ai pas de chance d'avoir cette tutrice, mais me faire une autre année de stage ici, avec tout ce que ça implique au niveau pro et perso, je ne le supporterai pas...

Exemple pas plus tard qu'hier : je reçois un mail de la directrice adjointe de l'ESPE qui m'est précisément destiné puisque je suis le seul destinataire du mail. C'est un message destiné à ceux qui préparent le concours, au sujet de l'affectation en qualité de fonctionnaire stagiaire. Je réponds que je ne comprends pas pourquoi j'ai reçu ce mail, vu que je suis déjà fonctionnaire stagiaire, j'ajoute que ce doit être une erreur. Je reçois dans la foulée "Bonjour, savez-vous lire ? le titre indique que cela s'adresse aux M2 non-lauréats donc non PFSE !" Euh oui, c'est bien ce que je vous ai écrit, je signalais que je n'étais pas concerné. Mais le "savez-vous lire ?" j'en reviens pas. Là c'est le dernier exemple mais des réponses comme ça de sa part ou de la part d'autres personnels de l'ESPE sont souvent du même acabit, on se fait envoyer bouler à la moindre occasion. On pose des questions parce qu'il y a plein de flou dans cette année de stage et qu'on ne comprend pas toujours tout, on se fait limite insulter, menacer de redoublement de stage si telle ou telle chose n'est pas faite à l'heure, c'est du grand n'importe quoi. Alors l'infantilisation on s'y est fait, mais le manque de respect, plus la pression, l'épée de Damoclès qu'on aime faire planer au-dessus de nos têtes d'ETUDIANTS-stagiaires et pour ma part, la joie de côtoyer quotidiennement une tutrice des plus charmantes, tout ça mis bout à bout, j'admets que j'ai de plus en plus de mal à le supporter.

Pour ce qui est de faire le dos rond, ne vous inquiétez pas pour ça, je n'ai jamais été aussi faux-cul et fayot que cette année, à chaque fois que ma tutrice m'envoie une bonne pique, je lui souris toujours à tel point qu'elle doit me prendre pour un gros débile Very Happy Il me tarde la fin du mois de juin pour aller lui dire combien elle aura été formidable avec moi...

Appeler l'inspecteur ? Je ne suis pas sûr que ce soit bien vu, si ?

Guidoluigi
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Caspar le Sam 18 Avr 2015 - 15:13

Pas forcément une bonne idée en effet, ça pourrait te retomber dessus.
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par InvitéPPP le Sam 18 Avr 2015 - 15:31

En effet, les contacts avec les inspecteurs, si bons qu'ils aient pu être à telle ou telle occasion, peuvent toujours s'assombrir sans que l'on sache trop pourquoi, il faut être très prudent et le plus souvent s'abstenir.

Pour cette année ultra pénible, il faut les comprendre : les ESPE sont une catastrophe totale, ils sont paumés et débordés, alors un mot désagréable, je le comprends, n'y prête pas attention, ils ne peuvent rien contre toi.

Les avis de l'inspection et du tuteurs seront vraisemblablement prioritaires sur celui du directeur de l'ESPE.

InvitéPPP
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Escargot Géant le Sam 18 Avr 2015 - 17:04

@Guidoluigi a écrit:
philophilophilo a écrit:L'attitude que tu décris vis-à-vis de tes compétences est déjà très positive.
Quant à démissionner si pas titularisée, c'est du gâchis pur et simple. Ce genre de comportement n'a aucun sens dans l'EN ...
Tu peux supporter une seconde année de stage simplement à cause d'un tuteur : cette année ne sera pas si pénible. quelle première année ne l'est pas ? Je pense à une reçue première à l'agreg de philo qui s'arrachait les cheveux pour faire ses premiers cours ... On a tous connu ça.
Ensuite, seuls deux pour cent de stagiaires au final sont licenciés au terme de la seconde année : il est évident que tu ne seras pas dans ceux-là, qui sont totalement et véritablement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Ce seconde année se passera bien, et il ne faut pas te pourrir le moral avec un sentiment de honte ou d'injustice.
Quant à l'attitude à adopter face à la tutrice en cause, je ne dis pas qu'il faut faire scandale, mais justement faire le dos rond en la laissant la plus seule possible dans ses excès qui finiront par apparaître d'eux-mêmes au grand jour comme problématiques. Tu pourras toujours te justifier auprès de l'inspecteur.

Justement, la solution ne serait-elle pas là ? Contacter dès maintenant l'inspecteur pour lui faire part de la situation, suffisamment "soft" à mon sens pour ne pas risquer de faire scandale et de retourner l'inspecteur contre toi, et comme il saura à quoi s'en tenir ... Moi c'est ce que je n'hésiterais pas à faire, mais ça dépend de l'inspecteur, des relations qu'il entretient avec la tutrice, etc.

Tu peux employer des mots très mesurés et allusifs pour rendre manifeste le truc, sans que cela choque, tout en permettant à l'inspecteur de chercher à en savoir un peu plus.

Ça fait des mois que j'y réfléchis pour mon éventuelle démission, je sais que c'est une grave décision et je ne la prends pas à la légère. J'adore ce métier, enfin la partie du métier qui consiste à être face aux élèves, mais le reste, j'en peux plus...
Mais je me dis que je suis dans la mauvaise académie, le mauvais établissement, c'est pourquoi si je suis titularisé, je continuerai évidemment l'aventure dans une nouvelle académie, qui ne sera peut-être pas meilleure, mais au moins j'aurai moins de pression et je ne serai plus en contact avec les ESPE. Franchement, je n'ai jamais vu une ambiance générale aussi détestable et déprimante que cette année. Pourtant je suis actif depuis 11 ans, j'ai travaillé dans le privé, le semi-public, j'ai bossé dans l'industrie, le BTP, le commerce, la culture et c'est ici, cette année, que je retrouve le moins de respect et que je me sens le moins considéré et le moins soutenu. C'est une accumulation de petites choses qui devient insupportable, et pourtant, j'en ai vu des choses dans ma jeune carrière... Alors oui, c'est certainement que je suis mal tombé, ok j'ai pas de chance d'avoir cette tutrice, mais me faire une autre année de stage ici, avec tout ce que ça implique au niveau pro et perso, je ne le supporterai pas...

Exemple pas plus tard qu'hier : je reçois un mail de la directrice adjointe de l'ESPE qui m'est précisément destiné puisque je suis le seul destinataire du mail. C'est un message destiné à ceux qui préparent le concours, au sujet de l'affectation en qualité de fonctionnaire stagiaire. Je réponds que je ne comprends pas pourquoi j'ai reçu ce mail, vu que je suis déjà fonctionnaire stagiaire, j'ajoute que ce doit être une erreur. Je reçois dans la foulée "Bonjour, savez-vous lire ? le titre indique que cela s'adresse aux M2 non-lauréats donc non PFSE !" Euh oui, c'est bien ce que je vous ai écrit, je signalais que je n'étais pas concerné. Mais le "savez-vous lire ?" j'en reviens pas. Là c'est le dernier exemple mais des réponses comme ça de sa part ou de la part d'autres personnels de l'ESPE sont souvent du même acabit, on se fait envoyer bouler à la moindre occasion. On pose des questions parce qu'il y a plein de flou dans cette année de stage et qu'on ne comprend pas toujours tout, on se fait limite insulter, menacer de redoublement de stage si telle ou telle chose n'est pas faite à l'heure, c'est du grand n'importe quoi. Alors l'infantilisation on s'y est fait, mais le manque de respect, plus la pression, l'épée de Damoclès qu'on aime faire planer au-dessus de nos têtes d'ETUDIANTS-stagiaires et pour ma part, la joie de côtoyer quotidiennement une tutrice des plus charmantes, tout ça mis bout à bout, j'admets que j'ai de plus en plus de mal à le supporter.

Pour ce qui est de faire le dos rond, ne vous inquiétez pas pour ça, je n'ai jamais été aussi faux-cul et fayot que cette année, à chaque fois que ma tutrice m'envoie une bonne pique, je lui souris toujours à tel point qu'elle doit me prendre pour un gros débile  Very Happy  Il me tarde la fin du mois de juin pour aller lui dire combien elle aura été formidable avec moi...

Appeler l'inspecteur ? Je ne suis pas sûr que ce soit bien vu, si ?

Attention quand la ministre ou un syndicat m'écrit, je suis aussi la seule destinataire apparente.
Par contre la personne pourrait créer effectivement 2 listes différentes pour ce genre de mail.
avatar
Escargot Géant
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Marounette le Sam 18 Avr 2015 - 18:43

@Jézabel a écrit:
@Marounette a écrit:

Ah! La belle image !!
Les licenciés au termes de leur seconde année sont effectivement peu nombreux, mais ils ne sont pas tous totalement incompétents ou dangereux pour les élèves.
Il faut parfois à ses personnes un peu plus de temps pour  trouver "leur voie" (dans le sens trouver "ses" trucs pour enseigner, s'approprier une notion à faire passer aux élèves, etc). Et je parle en tant que licenciée au terme d'une seconde année.

Mais cette année tu es suppléante, si je ne me trompe pas ? Je croyais qu'on ne pouvait pas faire de suppléances quand on avait été licencié (il en avait été question sur ce fil). Ou alors c'est parce que tu es dans le privé sous contrat, et que ça se passe différemment du public ?
En tout cas tant mieux, ça laisse une seconde chance Very Happy

Tout à fait, je suis suppléante dans un établissement privé sous contrat. Peu être un énorme coup de chance!

_________________
"Je ne sais qu'une chose, c'est que je ne sais rien." Socrate
La recherche est l'un des rares domaines où des personnes volontaires peuvent mesurer leur ignorance.  Laughing
avatar
Marounette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Armide le Sam 18 Avr 2015 - 18:57

Je ne crois pas. Je travaille dans le public et la personne qui me remplace pendant mon congé parental n a pas été validée au terme de son stage il y a quelques années de cela. Je crois que ça se passe pas trop mal pour lui. On évolue avec les années et parfois quelques problématiques personnelles sans lien direct avec le boulot de prof se résolvent aussi.
J ai déjà eu par le passé comme collègue d anglais un prof d espagnol licencié. Il était très bon en langue ( mais assez palmé question compréhension de son prochain)
L EN a besoin d avoir quelqu un devant les élèves alors en cas de pénurie ( et c est le cas en maths, lettres et anglais ) elle n est pas aussi regardante qu on veut bien le laisser croire.
avatar
Armide
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Zappons le Sam 18 Avr 2015 - 19:41

@Guidoluigi a écrit:Exemple pas plus tard qu'hier : je reçois un mail de la directrice adjointe de l'ESPE qui m'est précisément destiné puisque je suis le seul destinataire du mail. C'est un message destiné à ceux qui préparent le concours, au sujet de l'affectation en qualité de fonctionnaire stagiaire. Je réponds que je ne comprends pas pourquoi j'ai reçu ce mail, vu que je suis déjà fonctionnaire stagiaire, j'ajoute que ce doit être une erreur. Je reçois dans la foulée "Bonjour, savez-vous lire ? le titre indique que cela s'adresse aux M2 non-lauréats donc non PFSE !" Euh oui, c'est bien ce que je vous ai écrit, je signalais que je n'étais pas concerné. Mais le "savez-vous lire ?" j'en reviens pas. Là c'est le dernier exemple mais des réponses comme ça de sa part ou de la part d'autres personnels de l'ESPE sont souvent du même acabit, on se fait envoyer bouler à la moindre occasion.

philophilophilo a écrit:Pour cette année ultra pénible, il faut les comprendre : les ESPE sont une catastrophe totale, ils sont paumés et débordés, alors un mot désagréable, je le comprends, n'y prête pas attention, ils ne peuvent rien contre toi.

Je ne suis pas du tout d'accord. On n'a pas à parler comme ça aux gens. On est où, là ???
avatar
Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma tutrice me dégoûte du métier

Message par Digilovely le Ven 24 Avr 2015 - 12:07

@Guidoluigi a écrit:
Depuis que j'ai intégré l'EN, il m'arrive de craquer chez moi, seul, chose qui ne m'était jamais arrivé avant, alors que j'ai eu une vie active de plusieurs années avant de passer le Capes. Ce n'est pas vraiment l'idée que je me faisais de ce métier. Pourtant, j'adore mes élèves, qui m'adorent aussi semble-t-il, ils m'ont élu "leur prof préféré" (dommage qu'ils n'aient aucun poids dans ma titularisation), mais j'ai de plus en plus de mal à supporter cette pression et ces reproches constants. Je ne peux pas démissionner parce que ma situation financière ne me le permet pas (en plus, ça m'a coûté beaucoup de venir sur mon lieu de stage, j'ai été affecté à 600km de mon précédent logement, dans une région où je ne connais personne), mais ça me traverse de plus en plus l'esprit.

Je ne sais pas quoi faire, je me sens démuni, j'ai l'impression que ma tutrice ne m'apprécie tout simplement pas pour des raisons que j'ignore, ma tête ne lui revient pas sans doute, sinon pourquoi tant de mauvaise foi et de propos blessants ? J'ai vraiment peur pour la suite de l'année...

Coucou! Je sais que ton sujet date d'il y a quelques mois, et j'espère que ça se passe mieux!
J'ai vécu à peu près la même année de stage et comme ma tutrice s'entendait si bien avec tout le monde, je suis restée dans mon coin...
Le chef d'établissement ne m'aimait pas et l'adjoint me terrorisait!
J'ai craqué aussi plusieurs fois dans l'année.
Seule la visite de l'inspecteur m'a redonné confiance, car il était ravi! Il a fait des éloges sur mon travail, etc.

Pour ma première année en tant que titulaire... ce qui me gène, maintenant, ce sont les élèves... trop nombreux (28 par classe) et leur manque de volonté voire leur irrespect envers nous, les profs, et envers leurs camarades!

J'essaie de tenir bon, mais on se pose tous des questions par rapport à ce métier... que l'on imaginait forcément bien différent!!... humhum
avatar
Digilovely
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum