"L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Celadon le Sam 6 Déc 2014 - 18:16

Il valait mieux que personne n'y fît ne fût-ce qu'allusion, car on serait repartis sur la Corée du Nord.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Igniatius le Sam 6 Déc 2014 - 18:19

@doublecasquette a écrit:Luigi, tu as été très bon ! Les critiques à ton endroit sur FB le prouvent mieux que tous les compliments qu'on peut te faire ici ! cheers cheers cheers

Où ça ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Igniatius le Sam 6 Déc 2014 - 18:23

Bon, j'ai regardé en direct hier soir : Luigi tu as été très efficace, même si, à ta place, je me serais sans doute énervé verbalement face au crétinisme de certaines interventions.
Mons me paraît intellectuellement au-dessous de tout et, surtout, malhonnête scientifiquement.
De Closets et Lepage ont l'air très bien pour animer des soirées, mais je me demande ce qu'ils faisaient là.

La jeune écrivain m'a fait marrer : elle était chaotique et parfois confuse, mais on avait l'impression qu'elle débarquait sur une autre planète en entendant des gens, en face, parler des notes comme d'un facteur de reproduction sociale évident. Le bon sens des gens extérieurs au débat a un côté savoureux...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par JPhMM le Sam 6 Déc 2014 - 18:24

Notez que, quand certains regrettent que les élèves français se situent à un score de 495 dans certain classement, ils préfèrent prendre pour référence un pays qui se situe à 519 plutôt qu'un qui se situe à 613.


http://www.oecd.org/pisa/keyfindings/pisa-2012-results-overview-FR.pdf

Cela démontre bien l'existence d'une idéologie sous-jacente au choix de la Finlande.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par doublecasquette le Sam 6 Déc 2014 - 18:32

@Igniatius a écrit:
@doublecasquette a écrit:Luigi, tu as été très bon ! Les critiques à ton endroit sur FB le prouvent mieux que tous les compliments qu'on peut te faire ici ! cheers cheers cheers

Où ça ?

Chez Watrelot.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Igniatius le Sam 6 Déc 2014 - 18:36

Morne peine.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 6 Déc 2014 - 18:37

@Igniatius a écrit:Bon, j'ai regardé en direct hier soir : Luigi tu as été très efficace, même si, à ta place, je me serais sans doute énervé verbalement face au crétinisme de certaines interventions.

J'espère que tu as raison. Car, je sais pas si c'est le fait d'avoir regardé cette émission avec une grosse angine assortie d'un fort mal de crâne, mais je n'ai malheureusement pas eu l'impression qu'on ait permis à Luigi  d'être efficace. On lui a sans cesse volé la parole, on a traité ses arguments avec condescendance, quand on lui a laissé le temps de les formuler... Il a passé pour le méchant triste de l'histoire, celui qui n'a aucune compétence, aucun argument pertinent pour prendre part au débat, et que seule sa nostalgie d'une école à l'ancienne, bonne pour ces sal**** de bons élèves, fait entrer en opposition avec le bon sens et les chiffres. Le mec de l'école 42 - ce faux djeun, oui, qu'est-ce qu'il m'a énervé - et la sociologue - non moins agaçante - l'ont emporté. Voilà mon impression, assez amère. Mais, comme je l'ai dit, c'était peut-être l'angine.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Igniatius le Sam 6 Déc 2014 - 18:41

@doublecasquette a écrit:
@Igniatius a écrit:
@doublecasquette a écrit:Luigi, tu as été très bon ! Les critiques à ton endroit sur FB le prouvent mieux que tous les compliments qu'on peut te faire ici ! cheers cheers cheers

Où ça ?

Chez Watrelot.

Je viens d'aller voir : ça sent l'hallali chez ces pauvres gens.
Mons avait en effet le regard perdu de ceux qui professent des opinions et sont désarçonnés par les faits qu'on (en l'occurrence Loys) leur expose.

Au CRAP, ils font vraiment figure de soixante-huitards attardés,attachés à une vision ultra-binaire de l'école. Lepage se référait à l'université de Vincennes : plus hors de propos tu meurs.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Jacq le Sam 6 Déc 2014 - 18:45

@Igniatius a écrit:Bon, j'ai regardé en direct hier soir : Luigi tu as été très efficace, même si, à ta place, je me serais sans doute énervé verbalement face au crétinisme de certaines interventions.
Mons me paraît intellectuellement au-dessous de tout et, surtout, malhonnête scientifiquement.
De Closets et Lepage ont l'air très bien pour animer des soirées, mais je me demande ce qu'ils faisaient là.

La jeune écrivain m'a fait marrer : elle était chaotique et parfois confuse, mais on avait l'impression qu'elle débarquait sur une autre planète en entendant des gens, en face, parler des notes comme d'un facteur de reproduction sociale évident. Le bon sens des gens extérieurs au débat a un côté savoureux...


C'est elle qui a balancé à Closest que l'école avait un peu changé depuis son époque... elle n'a peut-être d'ailleurs pas mesuré la justesse de ce qu'elle indiquait.

Il y a le passage savoureux où elle veut soutenir que l'abominable notation et de droite et où elle prend comme exemple la Suisse (je crois) qui changerait de système de notation lorsqu'elle change de majorité. La note n'est ni de droite ni de gauche, par contre sans doute que plus de personnes se pensant de gauche souhaitent sa suppression, mais cela ne change rien au fait que la note n'a pas de couleur politique.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Elaïna le Sam 6 Déc 2014 - 18:52

@Ruthven a écrit:
@Iphigénie a écrit:Les fils Sarko ne sont pas en prépa que je sache: les héritiers ont tellement d'autres voies à disposition.
 

Jean a été inscrit en Hk à HIV même s'il n'a pas continué.

La rumeur court qu'il a été poussé vers la sortie manu militari...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Celadon le Sam 6 Déc 2014 - 18:56

@Igniatius a écrit:Bon, j'ai regardé en direct hier soir : Luigi tu as été très efficace, même si, à ta place, je me serais sans doute énervé verbalement face au crétinisme de certaines interventions.
Mons me paraît intellectuellement au-dessous de tout et, surtout, malhonnête scientifiquement.
De Closets et Lepage ont l'air très bien pour animer des soirées, mais je me demande ce qu'ils faisaient là.

La jeune écrivain m'a fait marrer : elle était chaotique et parfois confuse, mais on avait l'impression qu'elle débarquait sur une autre planète en entendant des gens, en face, parler des notes comme d'un facteur de reproduction sociale évident. Le bon sens des gens extérieurs au débat a un côté savoureux...
Je me demande si, depuis qu'on a enlevé sa quotidienne à Taddei, on n'a pas un oeil sur les invités AUSSI. Comment comprendre autrement Lepage et De Closets ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par ycombe le Sam 6 Déc 2014 - 18:59

@Normandyx a écrit:
@Iphigénie a écrit:
Aujourd'hui ce sont en effet les plus faibles qui envisagent l'enseignement. On le voit au lycée pour les élèves qui affichent vouloir devenir professeurs des écoles: en général ce sont des filles qui ont le profil pour devenir en réalité nounou à domicile, comme celles qui veulent faire véto et qui ont le profil pour être bénévoles à la SPA...

Quelle chance vous avez de pouvoir écrire cela sans avoir droit à des alertes pour propos misogynes...  Laughing
C'est une réalité des concours d'enseignements. Je ne sais plus où on trouve les chiffres exacts mais pour le concours de PE, on doit être à 80% de femmes, et une très grande majorité de littéraires (c'est concomitant: les filières littéraires sont plus féminisées parait-il).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Paratge le Sam 6 Déc 2014 - 19:01

Où on s'aperçoit que peu de gens connaissent la réalité de l'École actuelle.
Entre les gens qui n'ont comme expérience que le fait d'avoir posé leur cul sur une chaise dans une salle de classe et les Vrais Croyants qui ont vu la vierge comme Mons et autres schizophrènes…

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par ycombe le Sam 6 Déc 2014 - 19:02

@Elaïna a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Iphigénie a écrit:Les fils Sarko ne sont pas en prépa que je sache: les héritiers ont tellement d'autres voies à disposition.
 

Jean a été inscrit en Hk à HIV même s'il n'a pas continué.

La rumeur court qu'il a été poussé vers la sortie manu militari...
Une vilaine rumeur médisante, très certainement. C'est un garçon suffisamment doué pour postuler à la présidence de l'EPAD avant de finir sa licence de droit, ne l'oubliez pas.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par JPhMM le Sam 6 Déc 2014 - 19:02

@Igniatius a écrit:Morne peine.
Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par ycombe le Sam 6 Déc 2014 - 19:05

@JPhMM a écrit:Notez que, quand certains regrettent que les élèves français se situent à un score de 495 dans certain classement, ils préfèrent prendre pour référence un pays qui se situe à 519 plutôt qu'un qui se situe à 613.


http://www.oecd.org/pisa/keyfindings/pisa-2012-results-overview-FR.pdf

Cela démontre bien l'existence d'une idéologie sous-jacente au choix de la Finlande.
La Finlande a chuté dans le classement. Elle a été mise en exergue avant sa chute, d'autant qu'elle avait de bons scores en réalisant prétendument un rêve de pédagogiste. Mais elle a un peu trop appliqué les recettes de l'OCDE...

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Luigi_B le Sam 6 Déc 2014 - 19:38

Les Finlandolâtres ont du mal à changer de cheval : les réflexes sont trop bien ancrés.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Anaxagore le Sam 6 Déc 2014 - 19:40

C'est un canasson efflanqué et cagneux.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Lizdarcy le Sam 6 Déc 2014 - 19:41

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@Igniatius a écrit:Bon, j'ai regardé en direct hier soir : Luigi tu as été très efficace, même si, à ta place, je me serais sans doute énervé verbalement face au crétinisme de certaines interventions.

J'espère que tu as raison. Car, je sais pas si c'est le fait d'avoir regardé cette émission avec une grosse angine assortie d'un fort mal de crâne, mais je n'ai malheureusement pas eu l'impression qu'on ait permis à Luigi  d'être efficace. On lui a sans cesse volé la parole, on a traité ses arguments avec condescendance, quand on lui a laissé le temps de les formuler... Il a passé pour le méchant triste de l'histoire, celui qui n'a aucune compétence, aucun argument pertinent pour prendre part au débat, et que seule sa nostalgie d'une école à l'ancienne, bonne pour ces sal**** de bons élèves, fait entrer en opposition avec le bon sens et les chiffres. Le mec de l'école 42 - ce faux djeun, oui, qu'est-ce qu'il m'a énervé - et la sociologue - non moins agaçante - l'ont emporté. Voilà mon impression, assez amère. Mais, comme je l'ai dit, c'était peut-être l'angine.

Même impression et sans angine! Rolling Eyes

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Padre P. Lucas le Sam 6 Déc 2014 - 20:29

@Lizdarcy a écrit:
J'espère que tu as raison. Car, je sais pas si c'est le fait d'avoir regardé cette émission avec une grosse angine assortie d'un fort mal de crâne, mais je n'ai malheureusement pas eu l'impression qu'on ait permis à Luigi  d'être efficace. On lui a sans cesse volé la parole, on a traité ses arguments avec condescendance, quand on lui a laissé le temps de les formuler... Il a passé pour le méchant triste de l'histoire, celui qui n'a aucune compétence, aucun argument pertinent pour prendre part au débat, et que seule sa nostalgie d'une école à l'ancienne, bonne pour ces sal**** de bons élèves, fait entrer en opposition avec le bon sens et les chiffres.

Certes, mais c'est notre lot quotidien, dans le boulot comme dans la rue ou dans les médias.
Alors Luigi a été aussi efficace qu'on peut l'être ficelé dans une camisole de force avec un sac plastique sur la tête.
Bravo Luigi succes

Padre P. Lucas
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par ycombe le Sam 6 Déc 2014 - 21:02

@Luigi_B a écrit:Les Finlandolâtres ont du mal à changer de cheval : les réflexes sont trop bien ancrés.
Ils ne peuvent pas changer. Les pays qui sont devant ont des pratiques pédagogiques axées sur les connaissances.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Olympias le Sam 6 Déc 2014 - 21:04

@doublecasquette a écrit:
@Igniatius a écrit:
@doublecasquette a écrit:Luigi, tu as été très bon ! Les critiques à ton endroit sur FB le prouvent mieux que tous les compliments qu'on peut te faire ici ! cheers cheers cheers

Où ça ?

Chez Watrelot.
Comme par hasard...
Luigi, bravissimo !! veneration veneration

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Sam 6 Déc 2014 - 21:27

J'ai téléchargé le replay, je suis en train de regarder. Et je suis atterré.
Je regrette que M.Bonod n'ait pas plus de pêche pour s'imposer lorsque c'est à lui de s'exprimer, il est complètement phagocyté par les mal élevés qui sont à côté de lui, et ses arguments, pourtant intéressants, ne sont audibles que pour des gens déjà au courant des faits et des enjeux.
M. De Closets est d'une nullité affligeante (au début de l'émission en tout cas) : comment peut on donner la parole à quelqu'un qui n'a pas seulement pris la peine de se renseigner sur le sujet?
M. Lepage nous fait le couplet anarcho-libertaire du nostalgique de mai 68 ; à la limite il a le mérite de dire clairement d'où il parle, mais paraît déconnecté de la réalité.
Mme Mons a au moins pour elle d'arriver à développer ses idées. Elle se fout de ce qu'on lui répond, elle balance ses idées, point. C'est naze, c'est anti-débat, mais au moins elle est claire. Idem pour M. Bentolila, on sent l'habitué des plateaux télé Razz

J'espérais apprendre des choses, comprendre certaines positions ; pour le moment je suis salement déçu.
Mais j'aime bien la chemise de M. Bonod, c'est déjà ça.

edit : qui est l'écrivain présent sur le plateau? la jeune femme qui a du mal à aligner deux mots cohérents? Elle est là à quel titre?

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par doctor who le Sam 6 Déc 2014 - 21:37

Loys m'a paru plus audible en fin d'émission. Le lyrisme dont il a fait preuve parfois a touché mon petit coeur de prof. Je me dis que des gens hors de la profession ont pu aussi y accrocher.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Sam 6 Déc 2014 - 21:40

J'espère éprouver la même chose d'ici à la fin de l'émission, j'avoue ne regarder que par fragments.
Je fais une demi-dalle, je souffle un peu.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Sam 6 Déc 2014 - 22:17

"Il n'y a pas un prof qui interroge ses élèves sur ce qui a été vu en cours [...] : ce sont des logiques de pièges, et de pièges de langage ; autrement dit, ce sont des logiques de classes sociales".

Ho ben elle est forte, celle-là. Alors quand je pose une interro pour voir si mes élèves ont bien appris leurs définitions, en fait, je les piège. Quand dans le devoir, je vérifie à la fois s'ils ont appris, s'ils ont compris, et s'ils savent utiliser à bon escient leurs connaissances, je les piège.

Foutrebleu.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum