"L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Sam 6 Déc 2014 - 22:17

"Il n'y a pas un prof qui interroge ses élèves sur ce qui a été vu en cours [...] : ce sont des logiques de pièges, et de pièges de langage ; autrement dit, ce sont des logiques de classes sociales".

Ho ben elle est forte, celle-là. Alors quand je pose une interro pour voir si mes élèves ont bien appris leurs définitions, en fait, je les piège. Quand dans le devoir, je vérifie à la fois s'ils ont appris, s'ils ont compris, et s'ils savent utiliser à bon escient leurs connaissances, je les piège.

Foutrebleu.

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 6 Déc 2014 - 22:33

@doctor who a écrit:Loys m'a paru plus audible en fin d'émission. Le lyrisme dont il a fait preuve parfois a touché mon petit coeur de prof. Je me dis que des gens hors de la profession ont pu aussi y accrocher.

J'ai du mal à croire que ce lyrisme pourra toucher autres gens que les déjà convaincus. Quand Luigi a dit qu'il a voulu devenir professeur pour enseigner comme enseignaient ses professeurs (je m'éloigne sans doute de ses propres mots, vous me direz), me mettant à la place du spectateur qui n'est pas au courant de grand chose, j'ai pensé : un ancien bon élève qui veut conserver ce qui ne convient qu'aux bons élèves. Sans rappeler que l'école de naguère fonctionnait mieux que la contemporaine, qu'elle parvenait même, de mieux en mieux (si j'en crois un article de Pedro Cordoba), à corriger les inégalités sociales, je ne vois pas comment ce discours pourrait faire son effet. Sad


Dernière édition par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 6 Déc 2014 - 22:42, édité 1 fois

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Sam 6 Déc 2014 - 22:35

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
J'ai du mal à croire que ce lyrisme pourra toucher autres gens que les déjà convaincus.

Voilà, c'est exactement ça. A sa décharge, c'est difficile quand on est courtois et bien élevé d'être audible face à pareils phacochères.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 6 Déc 2014 - 22:38

Oui, je ne le critique pas du tout. Comme je l'ai dit plus haut, ce sont les autres qui l'ont empêché de parler. J'aurais aimé entendre le personnage de la Vie moderne, les autres - et peut-être aussi la forme bordélique de l'émission - l'ont empêché d'exister. Des mal élevés, comme tu l'as dit.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Jacq le Sam 6 Déc 2014 - 23:39

@Paratge a écrit:
@Luigi_B a écrit:Oui oui, je viendrai parler de la Finlande, mon pays préféré.
En chaussettes ? Very Happy

Franck Lepage :


Il faut avouer que, dans la vidéo, son petit jeu avec les cartons et éléments de langage ne peut que nous faire penser à certaines réunions, entre autre avec nos inspecteurs.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Nemuyoake le Sam 6 Déc 2014 - 23:56

Le Japon était descendu dans les classements à cause de l'éducation yutori (en gros, ils avaient réduit de 30% les contenus à apprendre pour laisser respirer les gamins qui travaillaient trop parait-il). Ils ont vu les résultats, ça les a fait flipper. Depuis, ils sont revenus sur leur décision (maintenant c'est l'éducation ikiru chikara que ça s'appelle) et ils sont remontés dans les classements. Ils envisagent même de remettre la semaine d'école à 6 jours complets de classe (ils étaient passés à 5).

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par ycombe le Dim 7 Déc 2014 - 0:30

yoaken a écrit:Le Japon était descendu dans les classements à cause de l'éducation yutori (en gros, ils avaient réduit de 30% les contenus à apprendre pour laisser respirer les gamins qui travaillaient trop parait-il). Ils ont vu les résultats, ça les a fait flipper. Depuis, ils sont revenus sur leur décision (maintenant c'est l'éducation ikiru chikara que ça s'appelle) et ils sont remontés dans les classements. Ils envisagent même de remettre la semaine d'école à 6 jours complets de classe (ils étaient passés à 5).
Puisque tu connais, ils ont des sélections à quels niveaux les japonais? La Finlande a une sélection (féroce : 30% d'élus) à l'entrée au lycée, à Singapour et en Allemagne il y a une sélection dès l'entrée au collège. Il n'y a pas de filières au Japon, la sélection se fait seulement sur mise en concurrence des écoles qui choisissent leurs élèves ?

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par trompettemarine le Dim 7 Déc 2014 - 1:20

Je regarde finalement l'émission : la honte, je croyais que les MOOC se prononçaient Môk et non Mouk. Embarassed

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Roumégueur Ier le Dim 7 Déc 2014 - 8:24

@trompettemarine a écrit:Je regarde finalement l'émission : la honte, je croyais que les MOOC se prononçaient Môk et non Mouk. Embarassed

Oui, c'est Mouk, rien de honteux tout le monde ne peut pas connaître ce petit zigoto qui voyage beaucoup :

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Marie Laetitia le Dim 7 Déc 2014 - 9:44

@Rendash a écrit:"Il n'y a pas un prof qui interroge ses élèves sur ce qui a été vu en cours [...] : ce sont des logiques de pièges, et de pièges de langage ; autrement dit, ce sont des logiques de classes sociales".

Ho ben elle est forte, celle-là. Alors quand je pose une interro pour voir si mes élèves ont bien appris leurs définitions, en fait, je les piège. Quand dans le devoir, je vérifie à la fois s'ils ont appris, s'ils ont compris, et s'ils savent utiliser à bon escient leurs connaissances, je les piège.

Foutrebleu.

lol! Comme tu dis...

Pendant l'émission, avec les stupidités sur le lien entre réussite et niveau de richesse, je pensais à toute notre collection de gamin(e)s pauvres, d'origine étrangère, qui bossent (beaucoup, parfois vraiment beaucoup) et qui pour certaines ont 18 ou 20 de moyenne à force de travail. Que certaines personnes tiennent ce genre de propos montre à quel point elles sont coupées de la réalité...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Celadon le Dim 7 Déc 2014 - 9:49

C'est la leçon de Bourdieu, de Meirieu, etc. Même quand tu ne veux pas du tout les piéger, tu les pièges quand même malgré toi... c'est l'existence des classes sociales et le monopole de la culture dominante qui font que blablabla...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Marie Laetitia le Dim 7 Déc 2014 - 9:52

@Celadon a écrit:C'est la leçon de Bourdieu, de Meirieu, etc. Même quand tu ne veux  pas du tout les piéger, tu les pièges quand même malgré toi... c'est l'existence des classes sociales et le monopole de la culture dominante qui font que blablabla...

Enfin, Bourdieu, je crois qu'on a aussi voulu lui faire dire ce qu'il n'a pas dit. Il y a des choses justes dans son propos. Mais en même temps, vu le manque de clarté de ses publications... c'était facile.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Luigi_B le Dim 7 Déc 2014 - 9:55

C'est vrai que c'est particulièrement abscons, dans une certaine tradition universitaire française (celle de la reproduction, justement !). Mais l'axiome fondamental reste celui-ci :

Pierre Bourdieu a écrit:Toute action pédagogique est objectivement une violence symbolique en tant qu'imposition, par un pouvoir arbitraire, d'un arbitraire culturel.

Le constat de Bourdieu sur la reproduction m'a toujours semblé juste. Mais l'analyse des causes beaucoup plus problématique (parce qu'appliquée à une certaine époque et à une certaine catégorie d'élèves : les étudiants), et surtout les conclusions tirées de cette analyse, et leurs conséquences aujourd'hui : cinquante ans après, la reproduction est bien plus marquée, lors même que l'école est censée être plus démocratique.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Luigi_B le Dim 7 Déc 2014 - 10:03

@doctor who a écrit:Loys m'a paru plus audible en fin d'émission. Le lyrisme dont il a fait preuve parfois a touché mon petit coeur de prof. Je me dis que des gens hors de la profession ont pu aussi y accrocher.
Sais-tu que c'est très gentil ce que tu dis-là... Merci à toi et à tous les autres sur ce fil.

fleurs

Sur un réseau social, quand j'ai affirmé qu'il était impossible de faire cours de façon personnalisée à trente-six élèves, une responsable syndicale en a logiquement conclu que je ne savais pas faire cours. C'est toujours sympathique de voir son professionnalisme remis en cause par des collègues.

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Oui, je ne le critique pas du tout. Comme je l'ai dit plus haut, ce sont les autres qui l'ont empêché de parler. J'aurais aimé entendre le personnage de la Vie moderne, les autres - et peut-être aussi la forme bordélique de l'émission - l'ont empêché d'exister. Des mal élevés, comme tu l'as dit.
Si j'en ai de nouveau l'occasion, j'essaierai d'être plus polémique. Mais bon, on me reproche déjà ma méchanceté sur un autre fil du forum. calimero

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Iphigénie le Dim 7 Déc 2014 - 10:14

Reste nature, Luigi:
moi je trouve rassurant et rafraîchissant de voir quelqu'un parler de l'école avec le sourire, et autrement qu'en fou furieux....
Et en connaissant ses dossiers.
Il y a déjà tellement de monde qui polémique à tort et à travers, que finalement, le fait de juste parler avec bon-sens, c'est utile.
Restons co.ol (pour Trompettemarine Razz)
Spoiler:
moi aussi je disais MO-OC: mais bon, je le disais tellement rarement que ça comptais pas:lol:

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Normandyx le Dim 7 Déc 2014 - 10:18

C'est très difficile de participer à ce genre de plateau, le tour de parole n'étant pas toujours bien géré, la liste des invités faisant régulièrement place à quelques zozos venus faire leur promo en cherchant les phrases choc ou les provocations pour obtenir l'éclat qui sera repris au zapping.
Je ne connaissais pas le lien entre l'intervenant et Luigi B, j'apprécie généralement ce que vous écrivez et en particulier "il a apris alire et a ecrire" dont je donne le lien régulièrement à mes collègues qui veulent à tout prix nous faire adopter les ronds de couleur y compris dans la correction des devoirs, puisque comme l'ignore de closet et que personne ne lui a dit, les notes dans les évaluations sont interdites en primaire depuis 2008, comme quoi, ce n'est pas une question de droite et de gauche.
Quant aux gens qui dézinguent la pratique des autres à distance et sans rien en savoir, c'est hélas un peu trop courant.

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Luigi_B le Dim 7 Déc 2014 - 10:24

Eh, je suis passé à la tévé, mais tu peux me tutoyer !

J'ai même spontanément tutoyé M. Bentolila... Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Elaïna le Dim 7 Déc 2014 - 10:26

@Rendash a écrit:

edit : qui est l'écrivain présent sur le plateau? la jeune femme qui a du mal à aligner deux mots cohérents? Elle est là à quel titre?

Je la connais bien, c'est une de mes connaissances. A noter qu'elle a passé le CAPES de lettres, a enseigné quelques mois et a quitté l'enseignement, par honnêteté, reconnaissant qu'elle s'était planté de voie. C'est quelqu'un de bien. Et qui est très sûrement la première à partager les idées de Luigi !

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Marie Laetitia le Dim 7 Déc 2014 - 10:32

@Elaïna a écrit:
@Rendash a écrit:

edit : qui est l'écrivain présent sur le plateau? la jeune femme qui a du mal à aligner deux mots cohérents? Elle est là à quel titre?

Je la connais bien, c'est une de mes connaissances. A noter qu'elle a passé le CAPES de lettres, a enseigné quelques mois et a quitté l'enseignement, par honnêteté, reconnaissant qu'elle s'était planté de voie. C'est quelqu'un de bien. Et qui est très sûrement la première à partager les idées de Luigi !
C'est tout à fait l'impression que j'avais (et qui me l'a rendue sympathique)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Marie Laetitia le Dim 7 Déc 2014 - 10:34

@Luigi_B a écrit:
@doctor who a écrit:Loys m'a paru plus audible en fin d'émission. Le lyrisme dont il a fait preuve parfois a touché mon petit coeur de prof. Je me dis que des gens hors de la profession ont pu aussi y accrocher.
Sais-tu que c'est très gentil ce que tu dis-là... Merci à toi et à tous les autres sur ce fil.

fleurs

Sur un réseau social, quand j'ai affirmé qu'il était impossible de faire cours de façon personnalisée à trente-six élèves, une responsable syndicale en a logiquement conclu que je ne savais pas faire cours. C'est toujours sympathique de voir son professionnalisme remis en cause par des collègues.

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Oui, je ne le critique pas du tout. Comme je l'ai dit plus haut, ce sont les autres qui l'ont empêché de parler. J'aurais aimé entendre le personnage de la Vie moderne, les autres - et peut-être aussi la forme bordélique de l'émission - l'ont empêché d'exister. Des mal élevés, comme tu l'as dit.
Si j'en ai de nouveau l'occasion, j'essaierai d'être plus polémique. Mais bon, on me reproche déjà ma méchanceté sur un autre fil du forum. calimero

Ah non, je t'ai trouvé calme et percutant (le passage sur l'étymologie de classe était savoureux...). Ne change rien!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par doctor who le Dim 7 Déc 2014 - 10:42

Et puis ils ont passé une image du blog La Vie moderne ! J'imagine que ça a ramené des internautes vers toi !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Dim 7 Déc 2014 - 10:56

@Elaïna a écrit:
@Rendash a écrit:

edit : qui est l'écrivain présent sur le plateau? la jeune femme qui a du mal à aligner deux mots cohérents? Elle est là à quel titre?

Je la connais bien, c'est une de mes connaissances. A noter qu'elle a passé le CAPES de lettres, a enseigné quelques mois et a quitté l'enseignement, par honnêteté, reconnaissant qu'elle s'était planté de voie. C'est quelqu'un de bien. Et qui est très sûrement la première à partager les idées de Luigi !

J'espère qu'elle est plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral.
Cela dit, à sa décharge, les plateaux télé peuvent être sacrément perturbants. Entre la chaleur à crever et les projos dans laggle, y'a de quoi être déstabilisé.

Mais ça ne me dit pas à quel titre elle était invitée, en revanche. Là, c'est mystère complet. Même chose pour De Closets.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Jacq le Dim 7 Déc 2014 - 10:57

@Marie Laetitia a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Rendash a écrit:

edit : qui est l'écrivain présent sur le plateau? la jeune femme qui a du mal à aligner deux mots cohérents? Elle est là à quel titre?

Je la connais bien, c'est une de mes connaissances. A noter qu'elle a passé le CAPES de lettres, a enseigné quelques mois et a quitté l'enseignement, par honnêteté, reconnaissant qu'elle s'était planté de voie. C'est quelqu'un de bien. Et qui est très sûrement la première à partager les idées de Luigi !
C'est tout à fait l'impression que j'avais (et qui me l'a rendue sympathique)


Oui, ce n'est pas facile de se retrouver comme cela sur un plateau avec des spécialistes du arpentage des TV. Il fallait le faire, et cela doit être impressionnant.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Celadon le Dim 7 Déc 2014 - 10:59

De Closets c'est clair, c'est parce qu'il conteste les efforts à faire pour maîtriser l'orthographe française et sûrement pas que.
Elle, c'est sans doute parce qu'elle avait fait savoir qu'elle était plutôt de l'avis de Luigi AVANT l'émission. Mais une fois sur le plateau, elle n'a pas été franchement capable de l'exprimer ainsi. J'ai retenu qu'elle était le seul rejeton intello d'une famille grand-bourge. Avec ça... Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Rendash le Dim 7 Déc 2014 - 11:00

C'est peut-être plus facile quand on a quelque chose à dire, et qu'on maîtrise un minimum le sujet.
Bon, heureusement pour elle, M. De Closets est tellement passé pour une buse durant toute l'émission, qu'elle avait presque l'air légitime à côté. Et elle a eu le bon goût, elle, au moins, de ne pas phagocyter la parole.

Mais c'est quand même n'importe quoi, ce principe d'inviter aussi des gens qui ne connaissent rien au sujet Rolling Eyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï

Message par Celadon le Dim 7 Déc 2014 - 11:02

Je me demande si ça ne fait pas partie d'un plan pour discréditer Taddei. Ce n'est plus le même depuis qu'on lui a retiré sa quotidienne.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum