Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Dim 7 Déc 2014 - 23:28
@nlm76 a écrit:Non, non, non. Si je parle à mes élèves, c'est directement. Sinon, j'écris sur leurs copies, et cela ne me déplaît pas plus que ça. Et s'ils sont assez crétins pour ne pas tenir compte des remarques, tant pis pour eux : ce n'est pas parce que je changerai de média qu'ils deviendront moins crétins.
Cela dit, je crois que vous pointez là l'un des problèmes essentiels : l'excès d'attention porté à la note chiffrée. Lequel excès est à mon avis lié à l'envahissement du contrôle continu, qui fait que nos élèves ne nous voient plus comme des enseignants, mais comme des évaluateurs.
Bof, je peux toujours rendre les copies sans la note, jusqu'à ce qu'ils me montrent qu'ils ont retranscrit mes remarques... En fait, là, je pense à moi surtout, parce que je n'en peux plus. Rien que l'idée de prendre le stylo rouge, c'est l'augmentation du rythme cardiaque...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Dim 7 Déc 2014 - 23:32
@Iphigénie a écrit:100% d'accord avec nlm.
Sur ce coup, Cripure, vous m'angoissez. Laughing (même si votre intention première est louable)
Sur le fond, il y quand même un sacré ver dans le fruit si les élèves sont incapables (et certains le sont en effet) de tenir compte des remarques sur une copie. Si leur seul souci c'est la note, fût-elle exécrable, et pas de l'améliorer.
S'il faut prendre chacun des nenfants par la main et lui chuchoter doucement dans l'oreille que ce qu'il a fait est déjà très bien (ne pas le décourager) mais qu'il serait souhaitable de tout changer en faisant comme ça (au premier mot, au deuxième mot, au troisième mot) qu'il essaie encore une fois et je recommence et encore une fois et je recommence et enfin j'évalue sa compétence acquise sur ce devoir et puis je refais pareil au suivant et ainsi de suite jusqu'à ce que mort du correcteur s'en suive.
On corrige la copie en annotant le principal et on fait un corrigé en synthétisant les principales erreurs (quand il y en a trop: c'est trop: "revoir l'ensemble"), ça doit être suffisant pour un élève à la comprenette normale. Après,... titanic
Je suis pour un deuxième (voir je ne sais plus où j'ai énoncé le premier) droit de l'enfant: celui de se planter s'il ne veut pas, lui, se bouger le train une fois qu'on lui a montré le chemin. Suis pas un Saint-Bernard. Il serait temps que l'école donne sa vraie place à la responsabilité individuelle, le discours du "sacrifice en martyr de l'enseignant criblé de flèches et qui se doit  encore à la brebis égarée qui elle se prélasse sur le dos quand on siffle le retour au bercail", ras le bol
Iphigénie, pour être un peu brutal, et donc je vais simplifier un peu, les élèves, là, je m'en contrefous. Je veux sauver ma peau, j'en ai encore pour quinze ans au moins, et ça va mal finir, disciplinairement ou judiciairement. Donc, je cherche des systèmes qui peuvent changer la nature de mon calvaire. Je n'arrive pas à moins écrire, c'est un fait. Je ne peux pas me contenter de barrer. Donc, je cherche un truc. Après, si ce truc en aide certains, c'est bien.
Vous voyez...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Correction orale des copies

par Iphigénie le Lun 8 Déc 2014 - 8:03
Oh.
A ce niveau-là, j'ai donc raison de m'angoisser. 😢
Mais tout en disant que vous vous en foutez, c'est que vous êtes beaucoup trop consciencieux: vous corrigez à l'ancienne (et de moi c'est un compliment, oeuf corse.)
Cela, je ne le fais qu'à partir d'un certain niveau. Pour les autres, je simplifie: le complexe n'a pas de sens quand le simple n'est pas assimilé. Bref, c'est vraiment le domaine où je fais de la pédagogie différenciée, vous voyez... Wink
Pour expliquer ce que je fais en détail et qui n'a sans doute rien d'original en fait:
Spoiler:
J'affine oralement en correction (en live et en direct: l'enregistrement, ils le font en écrivant : en plus ça les oblige à entendre, justement: parce qu'une fois que vous enregistrez il restera toujours le problème qu'ils n'écouteront pas forcément plus qu'ils ne lisent et vous aurez toujours l'impression de perdre votre temps...)Tout ça,  pour qui voudra comprendre, mais uniquement sur un point précis à chaque fois et dans chaque domaine: les erreurs sont suffisamment répétitives pour qu'on puisse discerner sur chaque série de devoirs ce qui a le plus posé de problèmes.
-pour l'ortho et l'expres​sion(je ne corrige que quelques-unes des plus grosses fautes répétées dans plusieurs devoirs, mais je suis intraitable si elles sont recommencées le coup d'après - j'exige qu'ils fassent une fiche suivie de ces corrections et qu'ils les "pointent" à chaque nouveau devoir: j'ai remarqué que c'était efficace pour 80%, ça me satisfait)
-je donne un plan détaillé, mais je n'affine qu'un "morceau", pour montrer la voie à ceux qui peuvent la suivre, donner quelques "trucs" grossièrement simplifiés pour les autres, sans chercher à exploser inutilement leur citrouille.
C'est vrai que mes 1eS de cette année sont globalement satisfaisants par leur comportement: ils font des efforts, je dois le reconnaître. Tout comme je n'arrive à rien avec deux ou trois bourrins, c'est comme ça, et ça ne m'empêche pas de dormir: j'espère pour eux qu'ils ont un autre domaine de compétence. Je ne ferai pas d'eux des écrivants, tant pis,  mais peut-être quand même de braves gars, ils peuvent s'en sortir sans savoir disserter, ce n'est pas si vital que ça, à vrai dire...
Mais  chacun a son fonctionnement, désolée de ne pouvoir vous aider.
J'ai juste l'impression que la correction orale que vous envisagez prend encore plus de temps qu'à l'écrit (la technologie est très chronophage, à mon idée), mais je me trompe peut-être. Bref, je ne le "sens" pas perso et ça m'intrigue à défaut de dire que ça m'inquiète.
Spoiler:
Pour le dire autrement, je me refuse à la correction personnalisée complète de chaque copie: quand j'aurai un- et un seul- élève motivé devant moi je personnaliserai, mais à 36 qui choisissent leur orientation et ont la tête ailleurs qu'au lycée, non. Désolée. Ce n'est pas à ma pomme de pallier les carences de la massification et l'absence de volonté pour progresser. Si on veut un précepteur individuel , on change de système; si on veut progresser, on se bouge le train: suis pas dieu le père.
Cripure, vous n'êtes pas Dieu, voilà, j'ai trouvé ce que je voulais vous dire. Et c'est bien dommage, mais voilà. Laughing

edit: (pour élargir la réflexion, cela ne vous répond en rien, Cripure)
j'ai conscience que ma façon de faire ne vend pas du rêve.
Je ne suis pas là pour ça: ni rêve ni vent, telle est ma devise Razz : je ne crois pas non plus  aux grilles de notations dans lesquelles tant de jeunes collègues usent leur patience et leur santé en essayant de sérier les "compétences" ; je sais bien que c'est ainsi qu'on leur apprend à noter mais je suis persuadée que ces grilles ne satisfont que leurs auteurs et peut-être les IPR ou autres formateurs. EN français en tout cas et en lycée, les devoirs sont un tout. On ne peut pas séparer dans l'appréciation le niveau de vocabulaire, la syntaxe et la capacité à penser en finesse: ceux qui ne savent pas écrire en première ne peuvent pas progresser en analyse. Dura lex sed lex. Savoir reconnaître les limites de la pédagogie est pour moi essentiel si on veut survivre. Ceux qui ont besoin d'améliorer leur expression d'abord, n'ont que faire à ce stade, de remarques fines sur l'analyse , souligner leurs fautes suffit déjà amplement à leur donner de quoi progresser.
J'ai le sentiment qu'on monte beaucoup, beaucoup d'usines à gaz dans tous les secteurs actuellement: il me semble, par mon expérience, que la pédagogie la plus simple (je n'ai pas dit simpliste) est souvent la meilleure et que bien souvent, on fait "compliqué" parce qu'on croit que c'est plus complexe, alors que c'est juste plus compliqué...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Lun 8 Déc 2014 - 15:17
Vous voyez, vous prenez une copie de 4 pages et à la lecture de la 1re ligne, parfois des 3 ou 4 premiers mots, il y a déjà deux ou trois monstres, ne serait-ce que le début par "Ce texte". Oralement, j'irais plus vite... Sinon, j'ai déjà deux lignes à écrire et ni lors ne le puis-je, ni ne m'en puis passer...
User17706
Enchanteur

Re: Correction orale des copies

par User17706 le Lun 8 Déc 2014 - 15:44
Cripure a écrit:Vous voyez, vous prenez une copie de 4 pages et à la lecture de la 1re ligne, parfois des 3 ou 4 premiers mots, il y a déjà deux ou trois monstres, ne serait-ce que le début par "Ce texte". Oralement, j'irais plus vite... Sinon, j'ai déjà deux lignes à écrire et ni lors ne le puis-je, ni ne m'en puis passer...
J'ai exactement le même problème... et effectivement, ça rend littéralement malade. S'il faut se barder d'électrodes et de capteurs pour se prêter à une étude sur l'impact exact de la correction des copies sur l'espérance de vie, je suis volontaire. Si je suis encore là Razz

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Correction orale des copies

par retraitée le Lun 8 Déc 2014 - 15:45
Une fiche récapitulant les remarques les plus fréquentes. On m'avait donné ça en propédeutique.Par exemple, concernant l'introduction ( ne pas commencer par "de tout temps", annoncer le plan etc )
Ensuite, il suffit de noter le n° de la remarque.
A 1, B3 etc.
cela les oblige à lire la fiche pour savoir de quoi il retourne.
avatar
User14996
Habitué du forum

Re: Correction orale des copies

par User14996 le Lun 8 Déc 2014 - 15:51
@retraitée a écrit:Une fiche récapitulant les remarques les plus fréquentes. On m'avait donné ça en propédeutique.Par exemple, concernant l'introduction ( ne pas commencer par "de tout temps", annoncer le plan etc )
Ensuite, il suffit de noter le n° de la remarque.
A 1, B3 etc.
cela les oblige à lire la fiche pour savoir de quoi il retourne.

Un prof faisait cela en prépa, très efficace pour lui, et tout aussi compréhensible pour l'élève.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Correction orale des copies

par Iphigénie le Lun 8 Déc 2014 - 15:55
Cripure a écrit:Vous voyez, vous prenez une copie de 4 pages et à la lecture de la 1re ligne, parfois des 3 ou 4 premiers mots, il y a déjà deux ou trois monstres, ne serait-ce que le début par "Ce texte". Oralement, j'irais plus vite... Sinon, j'ai déjà deux lignes à écrire et ni lors ne le puis-je, ni ne m'en puis passer...
On est bien d'accord mais pourquoi diable ne pouvez-vous juste rayer ce démarrage tonitruant, sans autre explication, et ne faites-vous l'explication à l'oral devant la classe? Pourquoi passer par l'enregistrement? C'est ça que je ne comprends pas.
Mais bon, JDCJDR: j'ai juste l'impression, Cripure, PY, que vous êtes par trop perfectionnistes avec des élèves qui ne le sont plus du tout: écrit ou enregistré, vont-ils comprendre le problème, that's the question. Chais pas, humhum


Dernière édition par Iphigénie le Lun 8 Déc 2014 - 16:00, édité 1 fois
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Correction orale des copies

par Iphigénie le Lun 8 Déc 2014 - 15:58
Sullien a écrit:
@retraitée a écrit:Une fiche récapitulant les remarques les plus fréquentes. On m'avait donné ça en propédeutique.Par exemple, concernant l'introduction ( ne pas commencer par "de tout temps", annoncer le plan etc )
Ensuite, il suffit de noter le n° de la remarque.
A 1, B3 etc.
cela les oblige à lire la fiche pour savoir de quoi il retourne.

Un prof faisait cela en prépa, très efficace pour lui, et tout aussi compréhensible pour l'élève.
Voilà, c'est en somme ce que je fais, mais petit à petit, et en leur faisant faire d'ailleurs, plutôt: leur donner tout tout d'un coup, ou une grille de vérification comme j'ai déjà vu le faire, c'est inefficace, en tout cas selon mon (in)expérience : ils considèrent qu'ils ont tout bon même sans avoir rien lu du tout en fait.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Lun 8 Déc 2014 - 17:19
PauvreYorick a écrit:
Cripure a écrit:Vous voyez, vous prenez une copie de 4 pages et à la lecture de la 1re ligne, parfois des 3 ou 4 premiers mots, il y a déjà deux ou trois monstres, ne serait-ce que le début par "Ce texte". Oralement, j'irais plus vite... Sinon, j'ai déjà deux lignes à écrire et ni lors ne le puis-je, ni ne m'en puis passer...
J'ai exactement le même problème... et effectivement, ça rend littéralement malade. S'il faut se barder d'électrodes et de capteurs pour se prêter à une étude sur l'impact exact de la correction des copies sur l'espérance de vie, je suis volontaire. Si je suis encore là Razz
Quand je pense que quand j'ai commencé, je me permettais de déchirer en 16 les devoirs avec trop de fautes ou avec un monstre dès le début... Même que je laissais les confettis tomber gracieusement sur le fautif, façon manif américaine Razz
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Lun 8 Déc 2014 - 17:21
@Iphigénie a écrit:
Cripure a écrit:Vous voyez, vous prenez une copie de 4 pages et à la lecture de la 1re ligne, parfois des 3 ou 4 premiers mots, il y a déjà deux ou trois monstres, ne serait-ce que le début par "Ce texte". Oralement, j'irais plus vite... Sinon, j'ai déjà deux lignes à écrire et ni lors ne le puis-je, ni ne m'en puis passer...
On est bien d'accord mais pourquoi diable ne pouvez-vous juste rayer ce démarrage tonitruant, sans autre explication, et ne faites-vous l'explication à l'oral devant la classe? Pourquoi passer par l'enregistrement? C'est ça que je ne comprends pas.
Mais bon, JDCJDR: j'ai juste l'impression, Cripure, PY, que vous êtes par trop perfectionnistes avec des élèves qui ne le sont plus du tout: écrit ou enregistré, vont-ils comprendre le problème, that's the question. Chais pas, humhum
Je m'en fous qu'ils ne comprennent rien ! J'ai une névrose à gérer, moi, soeur d'Oreste !
Remarquez, savoir que PY éprouve comme moi, ça me fait du bien...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Correction orale des copies

par Iphigénie le Lun 8 Déc 2014 - 17:30
J'aurai essayé humhum
Spoiler:
mais bon si vous vous en foutez, pourquoi corrigez-vous  autant? qu'est-ce qui vous obsède PY et vous? Un tic? un toc? une Tice? un Mooc?heu  Vous êtes de grands mystères, les gars Razz
User17706
Enchanteur

Re: Correction orale des copies

par User17706 le Lun 8 Déc 2014 - 17:47
@Iphigénie a écrit: j'ai juste l'impression, Cripure, PY, que vous êtes par trop perfectionnistes avec des élèves qui ne le sont plus du tout
Cripure a écrit:J'ai une névrose à gérer, moi, soeur d'Oreste !
Je comprends très bien le peu d'utilité marginale d'un commentaire supplémentaire en marge, dans de nombreux cas ; et le caractère névrotique de la correction détaillée là où, précisément, son utilité devient carrément douteuse. Mais bon, il est difficile de ne pas faire de névrose : ce n'est pas la copie du je-m'en-foutiste qui fait cet effet. Celle-là est toujours très vite corrigée. C'est la copie qui a demandé du travail, pris du temps, qui fait plusieurs pages, parfois serrées, et où tout est à refaire dans chaque phrase ou presque. Avant même la correction et l'annotation, c'est le spectacle de ces « productions », pour user d'un mot déjà commenté par ici, qui fiche un coup. C'est la distance entre ce qu'on lit et ce qui serait un travail non certes parfait, mais médiocre (au sens de l'ordinaire non honteux).

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Lilypims
Doyen

Re: Correction orale des copies

par Lilypims le Lun 8 Déc 2014 - 17:51
PauvreYorick a écrit:
@Iphigénie a écrit: j'ai juste l'impression, Cripure, PY, que vous êtes par trop perfectionnistes avec des élèves qui ne le sont plus du tout
Cripure a écrit:J'ai une névrose à gérer, moi, soeur d'Oreste !
Je comprends très bien le peu d'utilité marginale d'un commentaire supplémentaire en marge, dans de nombreux cas ; et le caractère névrotique de la correction détaillée là où, précisément, son utilité devient carrément douteuse. Mais bon, il est difficile de ne pas faire de névrose : ce n'est pas la copie du je-m'en-foutiste qui fait cet effet. Celle-là est toujours très vite corrigée. C'est la copie qui a demandé du travail, pris du temps, qui fait plusieurs pages, parfois serrées, et où tout est à refaire dans chaque phrase ou presque. Avant même la correction et l'annotation, c'est le spectacle de ces « productions », pour user d'un mot déjà commenté par ici, qui fiche un coup.

Les miennes me plongent dans un état de stupeur proche de la sidération tel que j'ai été obligée de changer de pièce pour survivre. Elles sont dans mon bureau ; je suis passée au salon. Very Happy
Je travaille quand même : je lis. Mais je suis en retard...

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Correction orale des copies

par Bouboule le Lun 8 Déc 2014 - 22:57
Essayez !

Et je comprends votre perfectionnisme.

Après, ce sont des élèves :
"- De tout temps, les hommes se sont intéressés..."
- Stop ! Arrêtez de me les xxxx avec "de tout temps"!
- Depuis tout petit, je m'intéresse...
-Pffff..."

Invité
Invité

Re: Correction orale des copies

par Invité le Mar 9 Déc 2014 - 13:50
Mhmmm....Perso, je crois que vu le prix qu'atteindront mes écrits, dans...disons une centaine d'années, mes élèves seront bien contents d'avoir une copie annotée par mes blanches mains. Elle vaudra de l'or!

Ben quoi? ON peut bien rêver.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Correction orale des copies

par Thalia de G le Mar 9 Déc 2014 - 14:49
Brindacier a écrit:Mhmmm....Perso, je crois que vu le prix qu'atteindront mes écrits, dans...disons une centaine d'années, mes élèves seront bien contents d'avoir une copie annotée par mes blanches mains. Elle vaudra de l'or!

Ben quoi? ON peut bien rêver.
Argh ! j'ai oublié de scanner en couleur les copies dans lesquelles mes annotations étaient plus longues que le texte des élèves.  Razz

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Correction orale des copies

par doctor who le Mer 10 Déc 2014 - 9:15
@retraitée a écrit:Une fiche récapitulant les remarques les plus fréquentes. On m'avait donné ça en propédeutique.Par exemple, concernant l'introduction ( ne pas commencer par "de tout temps", annoncer le plan etc )
Ensuite, il suffit de noter le n° de la remarque.
A 1, B3 etc.
cela les oblige à lire la fiche pour savoir de quoi il retourne.

Je fais ça au collège en rédac.
(C'est une fiche de compétences, mais chuutttt!!!)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
henriette
Médiateur

Re: Correction orale des copies

par henriette le Mer 10 Déc 2014 - 13:17
Pour en revenir à la question initiale de Cripure, une solution peut-être à explorer : les logiciels pour fabriquer des e-formations et autres tutoriels.
J'ai vu M. Henriette en tester un l'autre jour, et c'est très performant. Si la copie est rendue au format numérique (ou scannée), on peut la commenter oralement tout en enregistrant simultanément l'image de ce qu'on montre avec la souris à l'écran, voire entourer des choses sur l'image, etc.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Mer 10 Déc 2014 - 14:13
@henriette a écrit:Pour en revenir à la question initiale de Cripure, une solution peut-être à explorer : les logiciels pour fabriquer des e-formations et autres tutoriels.
J'ai vu M. Henriette en tester un l'autre jour, et c'est très performant. Si la copie est rendue au format numérique (ou scannée), on peut la commenter oralement tout en enregistrant simultanément l'image de ce qu'on montre avec la souris à l'écran, voire entourer des choses sur l'image, etc.
Ah non, ils écriront leurs copies à la main, comme toujours. Je suis opposé à la correction sur écran, j'en suis tout à fait incapable (j'ai testé, c'est une horreur, je ne comprends rien).
avatar
Paratge
Érudit

Re: Correction orale des copies

par Paratge le Mer 10 Déc 2014 - 17:49
Cripure a écrit:Je suis opposé à la correction sur écran, j'en suis tout à fait incapable (j'ai testé, c'est une horreur, je ne comprends rien).

Une IPR de français : « Les copies sur écran, keske c'est bien ! On va reconduire ça pour les BTS cette année ! ».
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Correction orale des copies

par Iphigénie le Mer 10 Déc 2014 - 18:37
@Paratge a écrit:
Cripure a écrit:Je suis opposé à la correction sur écran, j'en suis tout à fait incapable (j'ai testé, c'est une horreur, je ne comprends rien).

Une IPR de français : « Les copies sur écran, keske c'est bien ! On va reconduire ça pour les BTS cette année ! ».
oui, pourquoi pas?
Spoiler:
on peut les effacer? (par inadvertance, of course...) Rolling Eyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Correction orale des copies

par User5899 le Mer 10 Déc 2014 - 18:39
@Paratge a écrit:
Cripure a écrit:Je suis opposé à la correction sur écran, j'en suis tout à fait incapable (j'ai testé, c'est une horreur, je ne comprends rien).

Une IPR de français : « Les copies sur écran, keske c'est bien ! On va reconduire ça pour les BTS cette année ! ».
Oh allez-y : j'arriverai à me faire faire un certificat médical de dispense ! bounce
avatar
Paratge
Érudit

Re: Correction orale des copies

par Paratge le Mer 10 Déc 2014 - 18:40
On ne peut pas les effacer mais les collègues doivent écrire dessus avec la souris !
Contenu sponsorisé

Re: Correction orale des copies

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum