Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par baboben5 le Sam 6 Déc 2014 - 15:01



Dernière édition par Will.T le Sam 6 Déc 2014 - 15:06, édité 1 fois (Raison : suppression du lien dans le titre.)

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par labaroline le Sam 6 Déc 2014 - 15:23

et pourquoi feraient-ils autrement ? Ils sont dans l'opposition, ils sont donc dans leur rôle et sans surprise aucune lorsqu'ils remettent en question les promesses du gouvernement actuel et veulent défaire ce qui est fait... Il n'y a pas de raison qu'ils fassent différemment que ce qu'ils ont fait sous Nicolas 1er.

labaroline
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Celadon le Sam 6 Déc 2014 - 15:26

Et les enseignants remettent en cause l'existence du sénat, infiniment plus dispendieux que la création d'un nombre de postes à 4 chiffres !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par baboben5 le Dim 7 Déc 2014 - 14:12

Je me demande si le fait d'écrire massivement aux sénateurs et députés dans ce genre de cas pour faire pression (chacun envoie une lettre à l'élu de la circonscription dont il dépend) aurait un poids

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par JPhMM le Dim 7 Déc 2014 - 14:13

Non.
Aucune poids.

Les enseignants (de base) sont totalement apesants sur les politiques.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Zenxya le Dim 7 Déc 2014 - 14:39

On peut leur envoyer les annonces pôle emploi et le bon coin pour qu'ils puissent assurer les remplacements.
S'ils ne veulent pas recruter des enseignants qu'ils se retroussent les manches et viennent assumer.

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Schéhérazade le Dim 7 Déc 2014 - 16:44

@baboben5 a écrit:Je me demande si le fait d'écrire massivement aux sénateurs et députés dans ce genre de cas pour faire pression (chacun envoie une lettre à l'élu de la circonscription dont il dépend) aurait un poids

Franchement à quoi bon? Ils n'arrivent pas actuellement à pourvoir tous les postes, les étudiants fuient les concours, alors créer des postes dans ces conditions, c'est de la poudre aux yeux, ils ne seront pas pourvus.
Et ça ne me contrarie pas plus que ça que des classes se retrouvent sans professeur: l'opinion nous a assez craché dessus, continue à vouloir la dégradation de nos conditions de rémunération et de travail...et les parents se retrouvent face aux conséquences de ce qu'ils ont souhaité: on ne se bouscule pas pour faire ce métier. Et si les parents consentent, comme certains, à ce que leurs enfants fassent craquer un professeur, je ne vais pas pleurer parce qu'on ne parvient pas à le remplacer séance tenante.
Si on se mobilise, il vaut mieux le faire pour que les PE de Créteil soient payés en temps et en heure, ainsi que tous les remplaçants qui sont payés au lance-pierre et en retard. Très cyniquement, se mobiliser pour des créations de postes, c'est perdre notre énergie et desservir nos intérêts: il n'y a que la pénurie qui puisse inciter un tant soit peu l'opinion publique et donc les politiques à nous ménager un minimum.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par John le Dim 7 Déc 2014 - 16:51

Le Sénat peut faire ce qu'il veut : c'est l'Assemblée qui décide.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par évolutions le Dim 7 Déc 2014 - 18:19

@John a écrit:Le Sénat peut faire ce qu'il veut : c'est l'Assemblée qui décide.
Peut-être alors qu'il ne sert pas à grand chose et que sa disparition permettrait de faire quelques économies ?

évolutions
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Le grincheux le Dim 7 Déc 2014 - 18:24

@John a écrit:Le Sénat peut faire ce qu'il veut : c'est l'Assemblée qui décide.
C'est surtout l'argent qui va décider. Un peu de lecture (lien).

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Celadon le Dim 7 Déc 2014 - 18:26

@JPhMM a écrit:Non.
Aucune poids.

Les enseignants (de base) sont totalement apesants sur les politiques.
Very Happy Ca, c'est du message clair ! Very Happy Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par trompettemarine le Dim 7 Déc 2014 - 18:33

Ce sont ces mêmes sénateurs qui mettent leurs enfants dans des écoles privées hyper chères avec un prof pour 10 élèves.
Les pauvres peuvent crever.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par baboben5 le Dim 7 Déc 2014 - 18:42

@Schéhérazade a écrit:

Franchement à quoi bon? Ils n'arrivent pas actuellement à pourvoir tous les postes, les étudiants fuient les concours, alors créer des postes dans ces conditions, c'est de la poudre aux yeux, ils ne seront pas pourvus.
Et ça ne me contrarie pas plus que ça que des classes se retrouvent sans professeur: l'opinion nous a assez craché dessus, continue à vouloir la dégradation de nos conditions de rémunération et de travail...et les parents se retrouvent face aux conséquences de ce qu'ils ont souhaité: on ne se bouscule pas pour faire ce métier. Et si les parents consentent, comme certains, à ce que leurs enfants fassent craquer un professeur, je ne vais pas pleurer parce qu'on ne parvient pas à le remplacer séance tenante.
Si on se mobilise, il vaut mieux le faire pour que les PE de Créteil soient payés en temps et en heure, ainsi que tous les remplaçants qui sont payés au lance-pierre et en retard. Très cyniquement, se mobiliser pour des créations de postes, c'est perdre notre énergie et desservir nos intérêts: il n'y a que la pénurie qui puisse inciter un tant soit peu l'opinion publique et donc les politiques à nous ménager un minimum.

Ouais, t'as pas tort, la pénurie est peut-être encore le meilleur moyen...  titanic  Idem pour ton avis sur les salaires des PE. Quant à l'opinion, je ne pense pas que tout le monde (y compris les parents) méprise les enseignants. Certes, il y en a, mais surtout la plupart s'en foutent et ne s'en préoccupent pas.

Mais on peut aussi se dire la même chose pour nous. Qui parmi les enseignants qui se plaignent de leurs conditions de travail (néfastes pour eux-mêmes et pour l'instruction des gosses) est déjà allé manifester ou a déjà interpellé les élus (ministres, députés...) pour soutenir les urgentistes débordés (et parfois agressés) ? J'ai déjà écrit à ma député à ces sujets, mais je ne suis pas allé battre le pavé.

Pour moi les problèmes de l'Education nationale rejoignent les soucis de bien des métiers des autres fonctions publiques et on manque de coordination.

Quant aux courriers aux élus, je me dit que les enseignants sont quand même un sacré paquet et que des lettres massivement envoyées aux députés (dont les salaires indemnités dépendent un peu de nos votes) pourraient peut-être en faire infléchir qquns. Mais je suis peut-être trop naïf... Descartes

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Thierry30 le Dim 7 Déc 2014 - 18:43

@évolutions a écrit:
@John a écrit:Le Sénat peut faire ce qu'il veut : c'est l'Assemblée qui décide.
Peut-être alors qu'il ne sert pas à grand chose et que sa disparition permettrait de faire quelques économies ?

bounce bounce bounce

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Budget 2015 : les sénateurs remettent en cause la création de 9 500 postes dans l'enseignement

Message par Thalia de G le Dim 7 Déc 2014 - 18:57

@baboben5 a écrit:


Quant aux courriers aux élus, je me dit que les enseignants sont quand même un sacré paquet et que des lettres massivement envoyées aux députés (dont les salaires indemnités dépendent un peu de nos votes) pourraient peut-être en faire infléchir qquns. Mais je suis peut-être trop naïf... Descartes
Je ne vais quand même pas payer un timbre pour ça ! En revanche je verrais bien des dizaines de milliers de mécontents écrire la même semaine à la présidence de la République (dispense d'affranchissement)
diable


Je sais bien que le Président n'est pas l'interlocuteur désigné.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum