« Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par User5899 le Dim 25 Jan 2015 - 16:07

Un peu, mon n'veu Wink

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Jeu 29 Jan 2015 - 0:20

Dur, dur pour trouver un exemplaire de cet essai  en epub  en farfouillant sur internet.
Autant les Zemmour et Trierweiler  ont été immédiatement trouvés et lus, autant celui ci était bien caché.
Ca m'intriguait, je voulais voir cette prose, sans payer bien sûr.
Voilà, c'est fait. je lis ce truc ce WE (d'autres lectures moins anxiogènes en cours) et je vous dis ce que j'en pense.

Extrait page 98. "La D840 qui traversait le village continuait en direction de Rocamadour. J'avais déjà entendu parler de Rocamadour, c'était une destination touristique connue, avec beaucoup d'étoiles au guide Michelin, je me demandais même si je n'avais pas déjà vu Rocamadour, dans une émission de Stéphane Bern, mais c'était quand même à vingt kilomètres..."

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lornet le Jeu 29 Jan 2015 - 7:53

@Thalie a écrit:Qui sont les écrivains français de premier ordre en 2015 ?.

Ils seront connus après leur mort.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par florestan le Jeu 29 Jan 2015 - 8:02

Julien Gracq, on savait avant quand même!

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lornet le Jeu 29 Jan 2015 - 8:12

Ça arrive aussi. Il arrive aussi qu'on se trompe lourdement.

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Celadon le Jeu 29 Jan 2015 - 10:06

Je suis arrivée p. 111 sur les 300 que compte le livre.
D'un point de vue littéraire, sa qualité me laisse dubitative, mais je n'en suis qu'au 1/3.
L'orthographe aussi parfois. Surtout en ce qui concerne l'utilisation de l'accent aigu.
Quant à l'exploitation du thème, je suis curieuse de voir où il va aboutir.
En attendant, il faut réfléchir à ouvrir un compte HSBC... Twisted Evil

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par DesolationRow le Jeu 29 Jan 2015 - 10:08

Je l'ai lu ce week-end, et j'ai trouvé que c'était un très mauvais livre. Ni islamophobe, ni choquant, mais sans aucun intérêt.

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Celadon le Dim 1 Fév 2015 - 1:59

J'ai réussi à avancer un petit peu aujourd'hui, mais j'hallucine : il est carrément islamophile, Michel...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par floxmulder le Dim 8 Fév 2015 - 15:03

J'ai terminé le livre récemment. Eh bien pour la première fois je suis déçue par un livre de Houellebecq.

Comme DésolationRow, j'ai trouvé que finalement le livre n'avait pas tellement d'intérêt.

Le début est prometteur mais la fin bâclée.

J'aurais aimé que l'auteur creuse davantage le thème de la conversion du personnage principal. Le passage qui relate sa retraite dans l'abbaye était intéressant et aurait mérité d'être plus approfondi.

D'autre part les changements sociétaux mis en place par le nouveau régime de Ben Abbes ont été rapidement passés en revue, cela aurait mérité d'être plus développé.

floxmulder
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:05

Bon, je suis aux deux tiers de ce livre. Je n'ai jamais rien lu de Houellebecq avant.
Hélas, à mon corps défendant, le récit me plait bien... Embarassed

Mais,  j'ai été ensuite  pris de doutes et de gêne: l'évocation de Huysmans et de sa conversion au christianisme n'était-elle pas uniquement illustrative, une façon comme une autre de démontrer qu'aujourd'hui, le christianisme n'étant plus de mise, il conviendrait  de se convertir à la religion de ceux qui sont ou qui veulent être les "maîtres" , autrement dit les  gens de religion musulmane?

La vision des femmes est troublante et dérangeante. Les scènes de cul crues sont un peu inutiles (la chatte qui se serre...  heu ). Elles permettent cependant de voir que François (le personnage principal) est constamment désabusé, solitaire et triste. Pourquoi?
Un monde occidental en voie de disparition?  

J'en arrive au moment où la Sorbonne devient une université musulmane, les magasins Jennyfer  ferment car ils ne proposent pas des tenues "islamo-compatibles aux adolescentes  et là le roman s'efface face à la vacuité du propos. Comment en quelques semaines, pourrait-on renvoyer tous les profs de fac non musulmans???????????????????????
Les musulmans de France veulent-ils vraiment cela? Je ne crois pas.
Si le roman était qualifié de "science-fiction" voire "d'anticipation", cela irait.

Bref, encore un tiers du livre à lire. Une écriture simple et prenante pour l'instant. Par exemple la scène de la station service où François enjambe le corps de la caissière dans une "marre de sang" est étonnante.

Malgré tout, ça me donne envie de lire les autres livres de Houellebecq  stockés (illégalement aussi)  sur ma liseuse.


Dernière édition par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 17:34, édité 2 fois

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par User5899 le Dim 8 Fév 2015 - 15:10

@Clodoald a écrit:Comment en quelques semaines, pourrait-on renvoyer tous les profs de fac non musulmans?
On a bien renvoyé naguère tous les fonctionnaires juifs...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:14

Cripure a écrit:
@Clodoald a écrit:Comment en quelques semaines, pourrait-on renvoyer tous les profs de fac non musulmans?
On a bien renvoyé naguère tous les fonctionnaires juifs...

Pas de "problème". Myriam  et sa famille tout comme d'autres familles juives quittent la France entre les deux tours... Rolling Eyes
Ils partent pour Israêl.

Dans le roman, les profs ne voulant pas se convertir à l'Islam se voient gentiment proposer la retraite.
Ainsi là où je suis arrivé, François est un jeune retraité de 45 ans avec la pension qu'il aurait eu à 65: plus de 3500 euros par mois.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par User5899 le Dim 8 Fév 2015 - 15:31

@Clodoald a écrit:
Cripure a écrit:
@Clodoald a écrit:Comment en quelques semaines, pourrait-on renvoyer tous les profs de fac non musulmans?
On a bien renvoyé naguère tous les fonctionnaires juifs...

Pas de "problème". Myriam  et sa famille tout comme d'autres familles juives quittent la France entre les deux tours... Rolling Eyes
Ils partent pour Israêl.

Dans le roman, les profs ne voulant pas se convertir à l'Islam se voient gentiment proposer la retraite.
Ainsi là où je suis arrivé, François  est un jeune retraité de 45 ans avec la pension qu'il aurait eu à 65: plus de 3500 euros par mois.
Je prends Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lefteris le Dim 8 Fév 2015 - 15:36

Je l'ai lu, et plus qu'un  roman d'anticipation, une mise en garde contre un changement de société possible,  j'y vois une critique de la société actuelle : des politicards prêts à tout pour avoir des postes, au prix de n'importe quelle compromission, une société où personne n'a de repères , se cherche (comme Huysmans) ,  peut basculer , et ou une bonne partie est prête à laisser tomber ses idéaux pur des avantages , en toute bonne conscience( les universitaires ici).
C'est la raison pour laquelle l'islam est présenté de manière neutre, presque positive (mais avec  une distanciation qui peut être vue comme ironique)  comme un fait inéluctable, du fait des troubles civils permanents ethnico-religieux qui pourrissent la société au début du roman, et du caractère un peu larvaire de la société traditionnelle, sans valeurs, sans identité forte, prête à disparaître.
L'islam calme tout le monde, le président ne sacrifie "que" les juifs, sans les persécuter mais en laissant entendre qu'il vaut mieux qu'ils partent. Le régime calme aussi les pulsions sexuelles, du fait des nouvelles tenues en vigueur, et ça apaise tout le monde.

Là-dessus se greffent comme dans tous les romans de Houellebecq, des considérations sur le sexe,  la manière d'y avoir droit comme dans les sociétés animales.  Ici, ce ne sont plus les codes du système libéral (Cf Extension du domaine de la lutte, les particules etc.)  qui donnent  droit aux mâles l'accès aux femelles, c'est l'appartenance au groupe dominant, dans lequel se fondent les universitaires  d'ailleurs. Les autres en sont privés? C'est d'ailleurs la thèse soutenue par un des personnages.
Quant aux scènes  de sexe, elles sont parfois inutiles en effet. Dans d'autres romans, elles font étroitement partie  du sujet, mais là, bof...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:44

Cripure a écrit:
@Clodoald a écrit:
Cripure a écrit:
On a bien renvoyé naguère tous les fonctionnaires juifs...

Pas de "problème". Myriam  et sa famille tout comme d'autres familles juives quittent la France entre les deux tours... Rolling Eyes
Ils partent pour Israêl.

Dans le roman, les profs ne voulant pas se convertir à l'Islam se voient gentiment proposer la retraite.
Ainsi là où je suis arrivé, François  est un jeune retraité de 45 ans avec la pension qu'il aurait eu à 65: plus de 3500 euros par mois.
Je prends Rolling Eyes

Mais le jeune prof médiocre, d'après François, et qui accepte les nouvelles conditions voit son salaire tripler  (grâce aux subventions des pétromonarchies du Golfe) pour avoir un traitement de plus de 10 000 euros par mois.
Il peut continuer son cours sur Rimbaud en mentionnant le fait que cet auteur se serait converti à l'Islam.
Ce jeune parvenu (Steve, je crois)  envisage (là où j'en suis) de prendre une seconde épouse.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lefteris le Dim 8 Fév 2015 - 15:48

@Clodoald a écrit:
Cripure a écrit:
@Clodoald a écrit:

Pas de "problème". Myriam  et sa famille tout comme d'autres familles juives quittent la France entre les deux tours... Rolling Eyes
Ils partent pour Israêl.

Dans le roman, les profs ne voulant pas se convertir à l'Islam se voient gentiment proposer la retraite.
Ainsi là où je suis arrivé, François  est un jeune retraité de 45 ans avec la pension qu'il aurait eu à 65: plus de 3500 euros par mois.
Je prends Rolling Eyes

Mais le jeune prof médiocre, d'après François, et qui accepte les nouvelles conditions voit son salaire tripler  (grâce aux subventions des pétromonarchies du Golfe) pour avoir un traitement de plus de 10 000 euros par mois.
Il peut continuer son cours sur Rimbaud en mentionnant le fait que cet auteur se serait converti à l'Islam.
Ce jeune parvenu  envisage (là où j'en suis) de prendre une seconde épouse.
Exact, je ne voulais pas en dire trop parce que certains n'ont pas fini, mais c'est évidemment une ironie de Houellebecq. Il ne faut pas être regardant avec les idéaux , le savoir , être prêt à se compromettre sur tout, du moment que ça plaît au pouvoir en place. Même chose pour un vieux prof, qui vivait dans sa bulle, sale, malodorant, hors de la compétition sexuelle dans l'ancien système. Il finit par se marier vers la soixantaine, le régime lui fournit une ou deux épouses adolescentes.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:50

Attention, il y a un spolier là Lefteris! Vilain! Razz

Mais ce que tu racontes me laisse à penser que le dernier tiers du livre est un vrai festival... affraid

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par floxmulder le Dim 8 Fév 2015 - 15:50

Le personnage de François est profondément pathétique... C'est un homme qui, bien avant l'arrivée au pouvoir d'un président musulman et la mise en place d'une politique liberticide, subissait déjà une vie et une société qu'il n'a pas choisie...

floxmulder
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:53

Le rapport à la mère de François laisse perplexe en effet. Et ce, bien avant 2022.

Aucune relation avec le père, mais une fascination pour les dernières années de sa vie où il a été heureux avec une femme qui a vingt ans de moins que lui.
Un passage touchant: "elle a pu lui trouver quelque chose pour l'aimer que nous (lui et sa mère) n'avions pas vu".


Dernière édition par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:55, édité 1 fois

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lefteris le Dim 8 Fév 2015 - 15:53

@floxmulder a écrit:Le personnage de François est profondément pathétique... C'est un homme qui, bien avant l'arrivée au pouvoir d'un président musulman et la mise en place d'une politique liberticide, subissait déjà une vie et une société qu'il n'a pas choisie...
Oui, mais contrairement aux autres, il ne saute pas à pieds joints dans les opportunités offertes, il continue de chercher un sens à sa vie, qu'il privilégie aux avantages matériels sur lesquels les autres se ruent. Bon j'en dis pas plus, Clodoald veut finir tranquillement...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 15:57

@Lefteris a écrit:
@floxmulder a écrit:Le personnage de François est profondément pathétique... C'est un homme qui, bien avant l'arrivée au pouvoir d'un président musulman et la mise en place d'une politique liberticide, subissait déjà une vie et une société qu'il n'a pas choisie...
Oui, mais contrairement aux autres, il ne saute pas à pieds joints dans les opportunités offertes, il continue de chercher un sens à sa vie, qu'il privilégie aux avantages matériels sur lesquels les autres se ruent. Bon j'en dis pas plus, Clodoald veut finir tranquillement...

Merci Leftéris. je quitte ce fil et finis ce livre qui quoi qu'on en dise est à lire.
Même si la fin me déçoit, je poursuivrais mon exploration de Houellebecq.
Je reviens ici dès que j'ai fini le dernier tiers.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Celadon le Dim 8 Fév 2015 - 18:23

Je n'ai pas trouvé l'ombre d'un discours islamophobe dans ce bouquin.
En peu de temps, le personnage ppal perd mère et père. Point à la ligne.
Il enjambe effectivement une caissière baignant dans son sang. Point à la ligne.
Il apprend que Myriam va se marier chez elle, en Israël. Point à la ligne.
On pourrait imposer n'importe quoi à ce type, il est déjà mort. Alors un régime islamiste... ce sera peut-être la résurrection ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Clodoald le Dim 8 Fév 2015 - 18:25

@Celadon a écrit:Je n'ai pas trouvé l'ombre d'un discours islamophobe dans ce bouquin.
En peu de temps, le personnage ppal  perd mère et père. Point à la ligne.
Il enjambe effectivement une caissière baignant dans son sang.  Point à la ligne.
Il apprend que Myriam va se marier chez elle, en Israël. Point à la ligne.
On pourrait imposer n'importe quoi à ce type, il est déjà mort. Alors un régime islamiste... ce sera peut-être la résurrection ?

Voila.
L'auteur a réussi.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Lefteris le Dim 8 Fév 2015 - 18:30

@Celadon a écrit:Je n'ai pas trouvé l'ombre d'un discours islamophobe dans ce bouquin.
En peu de temps, le personnage ppal  perd mère et père. Point à la ligne.
Il enjambe effectivement une caissière baignant dans son sang.  Point à la ligne.
Il apprend que Myriam va se marier chez elle, en Israël. Point à la ligne.
On pourrait imposer n'importe quoi à ce type, il est déjà mort. Alors un régime islamiste... ce sera peut-être la résurrection ?
Effectivement, un type mort (presque, il se cherche encore, il tente de se raccrocher...) , des collègues encore plus morts que lui, une société morte, atone, des politiques qui ne sont là que pour manger à la gamelle que l'islam n'a plus qu'à cueillir. Beaucoup d'ironie, de sous entendus, et une vision au vitriol de la société actuelle. Je ne sais pas pourquoi il a pris les universitaires pour cible par contre, présentés comme superficiels, veules, et pour certains incompétents. scratch

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par Reine Margot le Dim 8 Fév 2015 - 18:34

Je viens de le terminer et ce livre est en fait moins une critique de l'Islam que celle de notre société individualiste, Houellebcq idéalisant comme souvent les régimes patriarcaux qui laissent l'individu (au moins en apparence) moins seul.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Soumission », la fiction de Houellebecq qui met l’islam au pouvoir

Message par User5899 le Dim 8 Fév 2015 - 18:35

@Clodoald a écrit:
Cripure a écrit:
@Clodoald a écrit:

Pas de "problème". Myriam  et sa famille tout comme d'autres familles juives quittent la France entre les deux tours... Rolling Eyes
Ils partent pour Israêl.

Dans le roman, les profs ne voulant pas se convertir à l'Islam se voient gentiment proposer la retraite.
Ainsi là où je suis arrivé, François  est un jeune retraité de 45 ans avec la pension qu'il aurait eu à 65: plus de 3500 euros par mois.
Je prends Rolling Eyes

Mais le jeune prof médiocre, d'après François, et qui accepte les nouvelles conditions voit son salaire tripler  (grâce aux subventions des pétromonarchies du Golfe) pour avoir un traitement de plus de 10 000 euros par mois.
Il peut continuer son cours sur Rimbaud en mentionnant le fait que cet auteur se serait converti à l'Islam.
Ce jeune parvenu (Steve, je crois)  envisage (là où j'en suis) de prendre une seconde épouse.
Non, non, je pars à 3.500, merci Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum