Les profs qui ne glandent rien...

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Reine Margot le Ven 19 Déc 2014 - 18:28

Là si le prof ne fait pas son boulot (ici surveillance des élèves), c'est au chef d'établissement d'agir. Il doit sans doute savoir que des élèves se promènent pendant les heures de cours, sa responsabilité légale à lui aussi est engagée. La vie scolaire doit aussi faire remonter l'info.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Sub Rosa le Ven 19 Déc 2014 - 18:34

Que le dieu de l'EN t'entende ! cheers

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Reine Margot le Ven 19 Déc 2014 - 18:36

Faut demander à Cripure, moi je ne suis que demi-dieu pour l'instant professeur Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par isabelle10 le Ven 19 Déc 2014 - 18:39

Il y en a, c'est sûr... un collègue donne des polycopiés à trous à ses élèves (pris sur le net), et ne les corrige même pas. Pendant l'heure, il papote avec des gens dans le couloir. Et il n'évalue pas.

C'est bien triste de choisir ce métier pour adopter ce comportement... chacun a sa liberté pédagogique, heureusement, mais certains (comme lui) n'enseignent même pas (ou alors on n'a pas la même définition du terme "enseigner").

Quand ma fille était en 4ème, j'ai dû lui payer quelques cours particuliers parce qu'elle avait un prof de maths comme ça...

isabelle10
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par roxanne le Ven 19 Déc 2014 - 18:41

Il y a pire que ceux qui glandent-ce qui après tout les regarde et concerne le cde- ce sont les brasseurs de vent, ceux qui glandent tout en faisant croire qu'ils sont indispensables à la survie de l'établissement . Et souvent ça marche...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Sub Rosa le Ven 19 Déc 2014 - 18:42

@isabelle10 a écrit:Il y en a, c'est sûr... un collège donne des polycopiés à trous à ses élèves (pris sur le net), et ne les corrige même pas. Pendant l'heure, il papote avec des gens dans le couloir. Et il n'évalue pas.

C'est bien triste de choisir ce métier pour adopter ce comportement... chacun a sa liberté pédagogique, heureusement, mais certains (comme lui) n'enseignent même pas (ou alors on n'a pas la même définition du terme "enseigner").

Quand ma fille était en 4ème, j'ai dû lui payer quelques cours particuliers parce qu'elle avait un prof de maths
comme ça...

Pareil chez nous, on avait un prof de français qui faisaient faire des fiches de lecture à ses élèves sans jamais les rendre ni les corriger.
Les seules éval qu'il faisaient ( parce qu'il faut bien des notes hein ) : ce sont des récitations cafe

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Sub Rosa le Ven 19 Déc 2014 - 18:43

@roxanne a écrit:Il y a pire que ceux qui glandent-ce qui après tout les regarde et concerne le cde- ce sont  les brasseurs de vent, ceux qui glandent tout en faisant croire qu'ils sont indispensables à la survie de l'établissement . Et souvent ça marche...


On en a un spécimen chez nous aussi...

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Sub Rosa le Ven 19 Déc 2014 - 18:46

Je pense à toutes ces familles qui ne peuvent payer à leurs gamins des cours particuliers...

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par scot69 le Ven 19 Déc 2014 - 18:52

Pendant longtemps, je pensais que les profs paresseux n'existaient pas... je n'avais bossé que dans des établissements où les collègues étaient pleinement investis...

et depuis que je suis dans mon lycée, j'ai RADICALEMENT changé d'avis: plusieurs collègues (ils sont super potes entre eux mais se cassent dès que l'un n'est pas là) sont de vrais glandeurs!!!

J'ai surtout le soucis avec mon collègue JM: je fais un cours en binôme avec lui, et je me casse la tête à tout préparer, il me fait limite passer pour un idiot car je prépare les trucs de mon côté. Lui, il imprime un truc qu'il trouve sur internet en début d'heure, le donne à faire aux gamins puis joue sur son téléphone ou sur le net (et parfois, se barre)... par contre, en conseil de classe, on entend que lui, il dit des grandes phrases, donne l'impression qu'il est super exigeant... et la direction le trouve super...

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Provence le Ven 19 Déc 2014 - 19:05

@Sub Rosa a écrit:C'est une minorité mais je trouve que ça a des conséquences désastreuses sur les élèves, les parents, les collègues, l'opinion publique...

Si l'opinion publique est bête, qu'y pouvons-nous?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par pmuller le Ven 19 Déc 2014 - 19:11

@Sub Rosa a écrit:C'est une minorité mais je trouve que ça a des conséquences désastreuses sur les élèves, les parents, les collègues, l'opinion publique...

J'en ai vraiment marre de voir à quel point ils se foutent de tout...

Et tu les reconnais à quoi ?

Parce que moi, j'en connais plein qui ne se prennent pas pour des glandeurs (et qui doivent penser que je le suis), vu qu'ils sont toujours à la bourre, ne sachant pas s'organiser ou étant imbus de leur propre importance. Ceux qui cassent du sucre sur le dos de leurs collègues prétendument glandeurs devraient relire la fable de la Grenouille qui se prenait pour un boeuf. professeur

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Sub Rosa le Ven 19 Déc 2014 - 19:21

@pmuller a écrit:
@Sub Rosa a écrit:C'est une minorité mais je trouve que ça a des conséquences désastreuses sur les élèves, les parents, les collègues, l'opinion publique...

J'en ai vraiment marre de voir à quel point ils se foutent de tout...

Et tu les reconnais à quoi ?

Parce que moi, j'en connais plein qui ne se prennent pas pour des glandeurs (et qui doivent penser que je le suis), vu qu'ils sont toujours à la bourre, ne sachant pas s'organiser ou étant imbus de leur propre importance. Ceux qui cassent du sucre sur le dos de leurs collègues prétendument glandeurs devraient relire la fable de la Grenouille qui se prenait pour un boeuf. professeur

Si tu te poses la question c'est que tu n'en as jamais rencontrés veneration

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Longyearbyen's lover le Ven 19 Déc 2014 - 19:26

Concrètement, c'est quoi être un glandeur ?
En lettres, au lycée, je fais une heure de prépa / correction pour une heure de cours. Je fais le calcul de toutes mes heures effectuées ( pour savoir, de toutes façons, je compte tout !) Je pompe toutes mes séquences sur les livres du prof. Bon, je bosse aussi les textes pour que le cours soit bien prêt. J'ai 100 copies à corriger pendant les vacances.
Par rapport à la direction, je suis volontairement invisible.
Honnêtement, j'ai le sentiment d'être une glandeuse réglo, parce que le travail est bien fait.
Et vous ?

Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Longyearbyen's lover le Ven 19 Déc 2014 - 19:29

@Longyearbyen's lover a écrit:  Concrètement, c'est quoi être un glandeur ?
En lettres, au lycée, je fais une heure de prépa / correction pour une heure de cours. Je fais le calcul de toutes mes heures effectuées ( pour savoir, de toutes façons, je compte tout !) Je pompe toutes mes séquences sur les livres du  prof. Bon, je bosse aussi les textes pour que le cours soit bien prêt. J'ai 100 copies à corriger pendant les vacances.
 Par rapport à la direction, je suis volontairement invisible.
 Honnêtement, j'ai le sentiment d'être une glandeuse réglo, parce que le travail est bien fait.
Et vous ?

Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par InviteeF le Ven 19 Déc 2014 - 19:37

J'ai rencontré trois spécimens de glandeurs. Autant dire un pourcentage infinitésimal.
Les collègues que je ne supporte pas sont hélas beaucoup plus nombreux. Le top 3 :
3e place du podium : ceux qui placent leur discipline et sa "noblesse" au-dessus d'autres disciplines qui sont nécessairement des sous-matières Rolling Eyes (non mais je te passe devant à la photocopieuse parce que moi c'est du français / des maths / de la philo, tu comprends... non mais ton avis au conseil de classe on s'en fout parce que vois-tu chez moi en SVT il est super ce gamin, donc ses réflexions insolentes en LV2, ça ne compte pas, on le félicite.)
2e place du podium : ceux qui cassent du sucre sur les collègues devant les élèves
1e place du podium : ceux qui te mettent dans une petite case à cause de ton âge / ta matière / la couleur de tes chaussettes et te coupent la parole car ils savent mieux que toi ce que tu penses / fais / vaux / cherches, te collent des étiquettes, t'abreuvent de conseils inutiles complètement à côté de la plaque et que tu n'as pas réclamés...
Spoiler:
exemple récent : Je parle à un collègue PP des élèves très très faibles, arrivés chez nous car pas de place en bac pro, concentrés dans "sa" classe de 2de dont j'ai hérité et à qui il est impossible de proposer la même chose qu'à leurs camarades car ils sont largués. Gentils, pas de problème de gestion de classe, mais largués (et notes catastrophiques etc.). J'en arrive à dire au collègue PP "Je ne peux pas faire cours normalement, alors je cherche des solutions, pour l'instant je ne suis pas satisfaite mais..." et hop, Super Collègue qui n'a pas la classe ayant entendu "Je ne peux pas faire cours normalement" associe jeune collègue + cette phrase = bordel = cours pas intéressants et nous gratifie de sa vision des choses complètement plaquée, me coupant la parole pour me transmettre la bonne parole et me dire "mais est-ce que tu leur as déjà demandé ce qu'ils pensaient de ton cours ? Fais-leur remplir un questionnaire avec les points à améliorer, choisis des thèmes qui plaisent vraiment aux jeunes et tu les tiendras mieux. La gestion de classe, ça passe aussi par là. Si les cours ne sont pas intéressants..." Mais au secours....

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par dandelion le Ven 19 Déc 2014 - 19:46

Ah oui, je préfère pour ma part nettement les glandeurs aux enquiquineurs (notez la tenue du langage)! Les glandeurs sont en général sympathiques, et peuvent même servir de faire-valoir (à côté d'eux, on a l'air de beaucoup travailler). Les glandeurs sont d'ailleurs souvent assez attentifs à respecter un minimum les procédures afin de ne pas trop se faire remarquer. Le travail est bâclé, mais il est fait.
J'aime bien les glandeurs, en fait, sauf si je dois collaborer avec eux et faire leur travail (mais même dans ce cas, ils sont préférables aux enquiquineurs, qui vont pinailler sur chaque point et faire perdre un temps considérable).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par InviteeF le Ven 19 Déc 2014 - 19:49

@dandelion a écrit:Ah oui, je préfère pour ma part nettement les glandeurs aux enquiquineurs (notez la tenue du langage)! Les glandeurs sont en général sympathiques, et peuvent même servir de faire-valoir (à côté d'eux, on a l'air de beaucoup travailler). Les glandeurs sont d'ailleurs souvent assez attentifs à respecter un minimum les procédures afin de ne pas trop se faire remarquer. Le travail est bâclé, mais il est fait.
J'aime bien les glandeurs, en fait, sauf si je dois collaborer avec eux et faire leur travail (mais même dans ce cas, ils sont préférables aux enquiquineurs, qui vont pinailler sur chaque point et faire perdre un temps considérable).

topela

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Rendash le Ven 19 Déc 2014 - 19:55

Quid du glandeur qui en plus vient t'enquiquiner? Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par InviteeF le Ven 19 Déc 2014 - 19:57

@Rendash a écrit:Quid du glandeur qui en plus vient t'enquiquiner? Razz

Jamais vu à ce jour. Je n'ai pas trente ans de carrière, mais jamais vu à ce jour.

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par johar le Ven 19 Déc 2014 - 19:58

Fafnir a écrit:J'ai rencontré trois spécimens de glandeurs. Autant dire un pourcentage infinitésimal.
Les collègues que je ne supporte pas sont hélas beaucoup plus nombreux. Le top 3 :
3e place du podium : ceux qui placent leur discipline et sa "noblesse" au-dessus d'autres disciplines qui sont nécessairement des sous-matières Rolling Eyes (non mais je te passe devant à la photocopieuse parce que moi c'est du français / des maths / de la philo, tu comprends... non mais ton avis au conseil de classe on s'en fout parce que vois-tu chez moi en SVT il est super ce gamin, donc ses réflexions insolentes en LV2, ça ne compte pas, on le félicite.)
2e place du podium : ceux qui cassent du sucre sur les collègues devant les élèves
1e place du podium : ceux qui te mettent dans une petite case à cause de ton âge / ta matière / la couleur de tes chaussettes et te coupent la parole car ils savent mieux que toi ce que tu penses / fais / vaux / cherches, te collent des étiquettes, t'abreuvent de conseils inutiles complètement à côté de la plaque et que tu n'as pas réclamés...
Spoiler:
exemple récent : Je parle à un collègue PP des élèves très très faibles, arrivés chez nous car pas de place en bac pro, concentrés dans "sa" classe de 2de dont j'ai hérité et à qui il est impossible de proposer la même chose qu'à leurs camarades car ils sont largués. Gentils, pas de problème de gestion de classe, mais largués (et notes catastrophiques etc.). J'en arrive à dire au collègue PP "Je ne peux pas faire cours normalement, alors je cherche des solutions, pour l'instant je ne suis pas satisfaite mais..." et hop, Super Collègue qui n'a pas la classe ayant entendu "Je ne peux pas faire cours normalement" associe jeune collègue + cette phrase = bordel = cours pas intéressants et nous gratifie de sa vision des choses complètement plaquée, me coupant la parole pour me transmettre la bonne parole et me dire "mais est-ce que tu leur as déjà demandé ce qu'ils pensaient de ton cours ? Fais-leur remplir un questionnaire avec les points à améliorer, choisis des thèmes qui plaisent vraiment aux jeunes et tu les tiendras mieux. La gestion de classe, ça passe aussi par là. Si les cours ne sont pas intéressants..." Mais au secours....

Ceux-là, j'en ai plein, et parmi eux, un cpe ...

johar
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Elyas le Ven 19 Déc 2014 - 20:00

Blablablablablablabla... On peut parfaitement travailler sans s'occuper des collègues et de leurs "défauts". On commence comme ça, on finit par critiquer les collègues devant les élèves. C'est assez insupportable. Après, le glandeur se fait mousser. Cela change quoi pour nous ? Rien. Tant mieux pour lui.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par Malaga le Ven 19 Déc 2014 - 20:03

Je ne connais pas de prof glandeur autoproclamé et je ne vérifie pas le boulot que font mes collègues car j'estime que cela ne me regarde pas.

Les seuls collègues qui m'insupportent sont ceux avec qui tout va toujours très bien, les élèves sont super, les classes sont toutes sages et bosseuses (mon œil !) et ceux qui pensent toujours mieux savoir que toi et t'expliquent comment faire cours (même s'ils n'enseignent pas du tout la même matière).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par User5899 le Ven 19 Déc 2014 - 20:05

@Reine Margot a écrit:Faut demander à Cripure, moi je ne suis que demi-dieu pour l'instant professeur Laughing
Il y a John, aussi.

Un soir de vacances, j'apprécie beaucoup ce défouloir supra. On sent que dans les incertitudes actuelles, il est urgent de se rassurer à peu de frais...
Pour ma part, et pour faire comme certains, j'ai tendance à penser qu'un prof qui bosse ne doit pas être très doué... L'IG qui m'avait visité à la fin de ma 1re année m'avait dit : "Le secret, c'est de les fatiguer sans se fatiguer". Un IG, ça s'écoute.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par JPhMM le Ven 19 Déc 2014 - 20:08

Cripure a écrit:
@Reine Margot a écrit:Faut demander à Cripure, moi je ne suis que demi-dieu pour l'instant professeur Laughing
Il y a John, aussi.

Un soir de vacances, j'apprécie beaucoup ce défouloir supra. On sent que dans les incertitudes actuelles, il est urgent de se rassurer à peu de frais...
Pour ma part, et pour faire comme certains, j'ai tendance à penser qu'un prof qui bosse ne doit pas être très doué... L'IG qui m'avait visité à la fin de ma 1re année m'avait dit : "Le secret, c'est de les fatiguer sans se fatiguer". Un IG, ça s'écoute.
Mon IPR m'a dit à ma visite de titularisation, en substance : "(pendant le cours) vous travaillez trop, ce sont les élèves qui doivent travailler, vous êtes là pour les guider, pas pour travailler à leur place."

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par dandelion le Ven 19 Déc 2014 - 20:17

Non mais par glandeur, j'entends un vrai glandeur, qui assume ouvertement de donner un devoir par trimestre, et encore un QCM, s'inscrit aux formations proches de chez lui pour s'éviter des trajets, prévoit ouvertement ses arrêts maladie. J'ai connu des profs glandeurs autoproclamés, et pas enquiquinants parce que ça leur aurait demandé trop d'efforts. Je dis ça sans méchanceté, la vraie paresse m'étant toujours apparue comme une forme d'art (et quand on est PP et qu'on a des remarques concernant les nombreuses absences ou les très peu nombreux devoirs, c'est aussi un art assez amusant d'éluder). Ça me fait penser que j'aimerais bien revoir Alexandre le Bienheureux, un bien beau film, pas enquiquinant pour un sou.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les profs qui ne glandent rien...

Message par JPhMM le Ven 19 Déc 2014 - 20:19

Je sais bien, je cabotinais. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum