Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 15:34

J'ai un problème avec un chef d'établissement, il pense que je suis trop sévère avec élèves et que certains parents ne sont pas contents. J'ai tout fait pour me défendre, mais en vain. Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal". Alors, qu'est ce qu'il peut faire concrètement comme sanction ?

_________________
À chaque expérience, je tombais de surprise en surprise:requin:

toufik76
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par trompettemarine le Sam 20 Déc 2014 - 15:38

Contacte immédiatement un syndicat, ne fais rien seul.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Balthamos le Sam 20 Déc 2014 - 15:42

@toufik76 a écrit: J'ai un problème avec un chef d'établissement, il pense que je suis trop sévère avec élèves et que certains parents ne sont pas contents. J'ai tout fait pour me défendre, mais en vain.

Ton chef d'établissement n'est pas compétent pour évaluer ou même te conseiller sur le plan pédagogique.
Tu peux le lui rappeler accompagner de quelqu'un (élu ou représentant syndical) et si jamais il continue, contacte un syndicat qui peut le recadrer (mot à la mode dernièrement).

@toufik76 a écrit:Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal".

Après ça dépend l'âge de ton enfant, mais c'est sûr que passer 20ans, moi aussi je ne trouve pas normal de porter son gosse.

La prochaine fois, fait l'inverse, part avec ton gosse dans la main et porte ta femme.

Pour être plus sérieux, c'est un c0n. Il n'a pas à te faire ce genre de remarques. Il n'y a rien d'anormal d'avoir une vie et une famille en dehors de l'établissement.
Ca montre l'état d'esprit de ton chef. Je te conseille de ne plus le rencontrer seul, mais avec un témoin le discours change représentant, délégué syndical, etc.). Le ton et les propos changeront, c'est certain. Et sinon tu peux lui envoyer des courriels pour avoir des preuves écrites. L'avantage de la correspondance, c'est de laisser des traces. Là aussi les propos seront modifiés.

@toufik76 a écrit: Alors, qu'est ce qu'il peut faire concrètement comme sanction ?

Rien.

Balthamos
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par scot69 le Sam 20 Déc 2014 - 15:44

Dis lui bien que s'il souhaite te voir, tu as besoin d'une convocation écrite avec le motif précis.

scot69
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 15:50

@balthamos a écrit:
@toufik76 a écrit: J'ai un problème avec un chef d'établissement, il pense que je suis trop sévère avec élèves et que certains parents ne sont pas contents. J'ai tout fait pour me défendre, mais en vain.

Ton chef d'établissement n'est pas compétent pour évaluer ou même te conseiller sur le plan pédagogique.
Tu peux le lui rappeler accompagner de quelqu'un (élu ou représentant syndical) et si jamais il continue, contacte un syndicat qui peut le recadrer (mot à la mode dernièrement).

@toufik76 a écrit:Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal".

Après ça dépend l'âge de ton enfant, mais c'est sûr que passer 20ans, moi aussi je ne trouve pas normal de porter son gosse.

La prochaine fois, fait l'inverse, part avec ton gosse dans la main et porte ta femme.

Pour être plus sérieux, c'est un c0n. Il n'a pas à te faire ce genre de remarques. Il n'y a rien d'anormal d'avoir une vie et une famille en dehors de l'établissement.
Ca montre l'état d'esprit de ton chef. Je te conseille de ne plus le rencontrer seul, mais avec un témoin le discours change représentant, délégué syndical, etc.). Le ton et les propos changeront, c'est certain. Et sinon tu peux lui envoyer des courriels pour avoir des preuves écrites. L'avantage de la correspondance, c'est de laisser des traces. Là aussi les propos seront modifiés.

@toufik76 a écrit: Alors, qu'est ce qu'il peut faire concrètement comme sanction ?

Rien.


Merci beaucoup, tu m'as fait "bien marrer" et surtout me conforter angedemon angedemon
J'aurai un Rdv avec lui après la rentrés, et je pense que je vais demander à une personne syndiqué pour m'accompagner. fleurs fleurs


Dernière édition par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 16:42, édité 1 fois

_________________
À chaque expérience, je tombais de surprise en surprise:requin:

toufik76
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 15:53

Il faut lire (tu m'as fait). Pardon pour la faute


Dernière édition par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 16:40, édité 1 fois

_________________
À chaque expérience, je tombais de surprise en surprise:requin:

toufik76
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Fesseur Pro le Sam 20 Déc 2014 - 16:10

Non, rien.
Désolé.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Provence le Sam 20 Déc 2014 - 16:57

@toufik76 a écrit: je pense que je vais demander à une personne syndiqué pour m'accompagner.

C'est indispensable à mon avis. La remarque sur ton enfant est aussi déplacée que ridicule. Ce monsieur a l'air de se permettre bien des choses...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Rendash le Sam 20 Déc 2014 - 17:00

@toufik76 a écrit: Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal".


Shocked
Baway, faudrait pas que tes élèves aillent s'imaginer que tu as une vie en dehors de la classe. Nous sommes des robots rangés dans nos casiers le soir pour recharger les batteries yesyes

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 17:32

mdr mdr

_________________
À chaque expérience, je tombais de surprise en surprise:requin:

toufik76
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Oudemia le Sam 20 Déc 2014 - 17:40

@toufik76 a écrit:J'ai un problème avec un chef d'établissement, il pense que je suis trop sévère avec élèves et que certains parents ne sont pas contents. J'ai tout fait pour me défendre, mais en vain. Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal". Alors, qu'est ce qu'il peut faire concrètement comme sanction ?
Je ne comprends pas ! Shocked
Qu'est-ce que c'est que cette prétendue norme ? Profite de l'entretien, devant témoin, pour lui demander ce qu'il entend par là.
Es-tu en poste fixe ? Dans ce cas il pourrait te pourrir l'emploi du temps l'an prochain, mais ses pouvoirs se limitent à ça (parce que la note administrative on peut la contester) .

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Rabelais le Sam 20 Déc 2014 - 17:45

C'est totalement incompréhensible : si tu portes ton enfant alors ça te rend plus " humain" aux yeux de tes élèves...et donc contre balance ta sévérité ( sévère mais pas froid et inhumain )...

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par dandelion le Sam 20 Déc 2014 - 17:49

@Rabelais a écrit:C'est totalement incompréhensible : si tu portes ton enfant alors ça te rend plus " humain" aux yeux de tes élèves...et donc contre balance ta sévérité ( sévère mais pas froid et inhumain )...
Il le portait peut-être la tête en bas? Very Happy DSL mais cette remarque me semble également parfaitement saugrenue, ton CDE a l'air de vouloir chercher des prétextes pour te pourrir la vie. Avoir un enfant n'est quand même pas une faute professionnelle scratch

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Provence le Sam 20 Déc 2014 - 17:53

Es-tu le seul à être enquiquiné de la sorte? Qu'en pensent tes collègues?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par toufik76 le Sam 20 Déc 2014 - 18:25

@Provence a écrit:Es-tu le seul à être enquiquiné de la sorte? Qu'en pensent tes collègues?

Ça s’est passé le vendredi à 16h30. Donc, dernier jour avant les vacances !!

_________________
À chaque expérience, je tombais de surprise en surprise:requin:

toufik76
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par archeboc le Dim 21 Déc 2014 - 8:58


Notre hiérarchie est théoriquement fondée à nous reprocher les aspects scandaleux de nos vies privées. Mais porter son enfant dans les bras : où est le scandale ?


_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Rendash le Dim 21 Déc 2014 - 9:03

@archeboc a écrit:
Notre hiérarchie est théoriquement fondée à nous reprocher les aspects scandaleux de nos vies privées.


Tu peux développer? Par définition, la vie privée est privée, et ne regarde pas la hiérarchie. Et il faudrait définir ce qu'est une vie privée scandaleuse, accessoirement, ce qui est extrêmement piégeux.
Si ma hiérarchie venait un jour à me reprocher quelque aspect que ce soit de ma vie privée, je crois que je l'inviterais à en partager les aspects les plus graveleux. Métaphoriquement parlant, bien entendu.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Ingeborg B. le Dim 21 Déc 2014 - 9:07

@Rendash a écrit:
@archeboc a écrit:
Notre hiérarchie est théoriquement fondée à nous reprocher les aspects scandaleux de nos vies privées.


Tu peux développer? Par définition, la vie privée est privée, et ne regarde pas la hiérarchie. Et il faudrait définir ce qu'est une vie privée scandaleuse, accessoirement, ce qui est extrêmement piégeux.
Si ma hiérarchie venait un jour à me reprocher quelque aspect que ce soit de ma vie privée, je crois que je l'inviterais à en partager les aspects les plus graveleux. Métaphoriquement parlant, bien entendu.
Oui, on nage en plein délire elephantrose

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Rendash le Dim 21 Déc 2014 - 9:09

On est en plein régime dictatorial. C'est donc un délirium très mince.

vache

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par thrasybule le Dim 21 Déc 2014 - 9:10

Un dimanche matin au réveil, ça fait une drôle d'impression une telle énormité!
Des éclaircissements?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par thrasybule le Dim 21 Déc 2014 - 9:11

@Rendash a écrit:On est en plein régime dictatorial. C'est donc un délirium très mince.

vache
Non mais lol quoi!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Ingeborg B. le Dim 21 Déc 2014 - 9:12

@thrasybule a écrit:Un dimanche matin au réveil, ça fait une drôle d'impression une telle énormité!
Des éclaircissements?
Peut-être une phrase sybilline dans le décret sur nos statuts.... Faut demander à FO lol!

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Rendash le Dim 21 Déc 2014 - 9:13

@thrasybule a écrit:Un dimanche matin au réveil, ça fait une drôle d'impression une telle énormité!

C'est physiologique, thrasy.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par Nicolatsar le Dim 21 Déc 2014 - 9:26

@toufik76 a écrit:J'ai un problème avec un chef d'établissement, il pense que je suis trop sévère avec élèves et que certains parents ne sont pas contents. J'ai tout fait pour me défendre, mais en vain. Une de ces dernières remarques était de ne pas porter mon enfant (qui était venu me chercher avec ma femme devant le collège) devant les élèves, car ce n'est pas "normal". Alors, qu'est ce qu'il peut faire concrètement comme sanction ?

C'est une remarque vraiment déplacée !

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon chef d'établissement me reproche d'être trop sévère.

Message par nitescence le Dim 21 Déc 2014 - 9:34

Tu lui as demandé s'il avait ses règles ce jour là ? Réponse déplacée pour remarque déplacée...
Plus sérieusement, a-t-il une raison inavouable de t'en vouloir et, ne pouvant l'avouer, cherche-t-il un prétexte pour te nuire ?

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)

nitescence
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum