Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Isis39 le Lun 22 Déc 2014 - 12:31

@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:D'ailleurs, Isis, ça me fait penser à quelque chose...
En début d'année, chaque classe de mon collège, de la 5e à la 3e, a un devoir sur les repères du brevet.
Je me tâte à placer dans chaque évaluation une question, bonus ou non, sur ces repères, pour en forcer la révision tout au long de l'année. Tu en penses quoi? ça te paraît utile, ou pas du tout?

Je voulais en parler avec ma tutrice, mais je n'y pense jamais =/

Je fais ça en 3ème. Je mets une question sur un autre chapitre déjà vu pour les forcer à retenir pour le brevet.
Dans les autres niveaux ? Je ne sais pas. Faudrait voir sous quelle forme.

Pour la forme, je pensais à quelque chose de basique, hein, une question toute bête qui tomberait en fin d'évaluation comme un cheveu sur la soupe. Le but étant de les forcer à relire les repères de façon régulière, et pas le premier weekend de septembre pour l'éval' prévue le lendemain.
JIl y a peut-être plus intelligent à faire, je ne sais pas, il faut que j'y réfléchisse.

C'est bizarre de faire une telle évaluation à la rentrée. Je verrais ça en fin d'année comme un bilan, pour ma part.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 12:35

@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Isis39 a écrit:

Je fais ça en 3ème. Je mets une question sur un autre chapitre déjà vu pour les forcer à retenir pour le brevet.
Dans les autres niveaux ? Je ne sais pas. Faudrait voir sous quelle forme.

Pour la forme, je pensais à quelque chose de basique, hein, une question toute bête qui tomberait en fin d'évaluation comme un cheveu sur la soupe. Le but étant de les forcer à relire les repères de façon régulière, et pas le premier weekend de septembre pour l'éval' prévue le lendemain.
JIl y a peut-être plus intelligent à faire, je ne sais pas, il faut que j'y réfléchisse.

C'est bizarre de faire une telle évaluation à la rentrée. Je verrais ça en fin d'année comme un bilan, pour ma part.

Je suppose que ça a une logique. Par exemple, remettre les élèves dans le bain d'entrée, ou simplement s'assurer que les bases auront été revues, quelque chose comme ça.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Normandyx le Lun 22 Déc 2014 - 12:37

Et si la mémorisation était systématique depuis la 6e avec le fameux par coeur que certains décrient, auraient ils autant de mal à restituer quand ils sont en 3e?
Cela me rappelle le passage au collège de ma fille qui n'a plus fait de dictée de la 6e à la 4e pour s'y remettre légèrement en 4e et de façon un peu plus régulière en 3e...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par kero le Lun 22 Déc 2014 - 12:38

@Rendash a écrit:Je suppose que ça a une logique. Par exemple, remettre les élèves dans le bain d'entrée, ou simplement s'assurer que les bases auront été revues, quelque chose comme ça.

Pour ça, faudrait (au moins) pouvoir les prévenir. Tu ne peux pas évaluer (du moins dans une perspective où tu conserverait la note) quelque chose que tu n'as pas travaillé avec eux/que tu ne leur as pas demandé de réviser.

Tu peux en revanche faire une évaluation des acquis, sans prévenir, pour voir où ils en sont, mais alors tu ne peux pas tenir compte de la note dans leur bilan de trimestre.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Fesseur Pro le Lun 22 Déc 2014 - 12:40

En début de 5e et de 4e, je fais une demi heure de cours/rappel des repères géo et historiques du brevet des années précédentes avec un devoir la semaine suivante.
Ca me permet de commencer avec une bonne note en général et de cerner les élèves qui au contraire vont avoir du mal.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 12:43

@kero a écrit:
@Rendash a écrit:Je suppose que ça a une logique. Par exemple, remettre les élèves dans le bain d'entrée, ou simplement s'assurer que les bases auront été revues, quelque chose comme ça.

Pour ça, faudrait (au moins) pouvoir les prévenir. Tu ne peux pas évaluer (du moins dans une perspective où tu conserverait la note) quelque chose que tu n'as pas travaillé avec eux/que tu ne leur as pas demandé de réviser.

Tu peux en revanche faire une évaluation des acquis, sans prévenir, pour voir où ils en sont, mais alors tu ne peux pas tenir compte de la note dans leur bilan de trimestre.

C'est le cas. Le premier cours est consacré aux présentations, explications des règles, etc, et à quelques révisions, puis on donne la date du devoir repères brevet, qui a lieu dix jours plus tard.

@Fesseur Pro a écrit:En début de 5e et de 4e, je fais une demi heure de cours/rappel des repères géo et historiques du brevet des années précédentes avec un devoir la semaine suivante.
Ca me permet de commencer avec une bonne note en général et de cerner les élèves qui au contraire vont avoir du mal.

Voilà, c'est tout à fait ça.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Fesseur Pro le Lun 22 Déc 2014 - 12:48

@retraitée a écrit:Oui, le soit-disant m'énerve sur ce forum! Il faudrait créer une rubrique : "Les fautes à éviter quand vous postez ici ! "
Le pire, c'est quand des professeurs de lettres le font.  Il y a aussi la confusion futur /conditionnel qui revient régulièrement ! C'est encore pire !
+ 10000
Mais ce n'est pas bienveillant de le faire remarquer aux collègues...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par kero le Lun 22 Déc 2014 - 13:04

@Rendash a écrit:
@kero a écrit:
@Rendash a écrit:Je suppose que ça a une logique. Par exemple, remettre les élèves dans le bain d'entrée, ou simplement s'assurer que les bases auront été revues, quelque chose comme ça.

Pour ça, faudrait (au moins) pouvoir les prévenir. Tu ne peux pas évaluer (du moins dans une perspective où tu conserverait la note) quelque chose que tu n'as pas travaillé avec eux/que tu ne leur as pas demandé de réviser.

Tu peux en revanche faire une évaluation des acquis, sans prévenir, pour voir où ils en sont, mais alors tu ne peux pas tenir compte de la note dans leur bilan de trimestre.

C'est le cas. Le premier cours est consacré aux présentations, explications des règles, etc, et à quelques révisions, puis on donne la date du devoir repères brevet, qui a lieu dix jours plus tard.

Ok, j'avais mal compris.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 13:06

C'est moi qui me suis mal exprimé, "dans le bain" et "d'entrée" prêtaient à confusion.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Isis39 le Lun 22 Déc 2014 - 13:11

@Normandyx a écrit:Et si la mémorisation était systématique depuis la 6e avec le fameux par coeur que certains décrient, auraient ils autant de mal à restituer quand ils sont en 3e?
Cela me rappelle le passage au collège de ma fille qui n'a plus fait de dictée de la 6e à la 4e pour s'y remettre légèrement en 4e et de façon un peu plus régulière en 3e...

Mais elle est systématique !!!

Simplement ce qu'ils apprennent, même par cœur, s'évacue...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Isis39 le Lun 22 Déc 2014 - 13:15

@Fesseur Pro a écrit:En début de 5e et de 4e, je fais une demi heure de cours/rappel des repères géo et historiques du brevet des années précédentes avec un devoir la semaine suivante.
Ca me permet de commencer avec une bonne note en général et de cerner les élèves qui au contraire vont avoir du mal.

Il faudrait s'entendre entre collègues pour faire ça dans toutes les classes.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par JPhMM le Lun 22 Déc 2014 - 13:23

@Isis39 a écrit:
@Normandyx a écrit:Et si la mémorisation était systématique depuis la 6e avec le fameux par coeur que certains décrient, auraient ils autant de mal à restituer quand ils sont en 3e?
Cela me rappelle le passage au collège de ma fille qui n'a plus fait de dictée de la 6e à la 4e pour s'y remettre légèrement en 4e et de façon un peu plus régulière en 3e...

Mais elle est systématique !!!

Simplement ce qu'ils apprennent, même par cœur, s'évacue...
Le mot "s'évacuer" est vraiment intéressant ici, puisqu'il n'est pas précisé où cette évacuation se ferait.
C'est que j'ai bien du mal avec le mot "oublier". Bien des choses oubliées peuvent ressurgir, mais c'est qu'alors elles n'ont pas tout à fait disparu de la mémoire (sinon elles ne ressurgiraient pas), et dès lors dire qu'elles auraient été oubliées est-il correct ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par ycombe le Lun 22 Déc 2014 - 13:33

@JPhMM a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Normandyx a écrit:Et si la mémorisation était systématique depuis la 6e avec le fameux par coeur que certains décrient, auraient ils autant de mal à restituer quand ils sont en 3e?
Cela me rappelle le passage au collège de ma fille qui n'a plus fait de dictée de la 6e à la 4e pour s'y remettre légèrement en 4e et de façon un peu plus régulière en 3e...

Mais elle est systématique !!!

Simplement ce qu'ils apprennent, même par cœur, s'évacue...
Le mot "s'évacuer" est vraiment intéressant ici, puisqu'il n'est pas précisé où cette évacuation se ferait.
C'est que j'ai bien du mal avec le mot "oublier". Bien des choses oubliées peuvent ressurgir, mais c'est qu'alors elles n'ont pas tout à fait disparu de la mémoire (sinon elles ne ressurgiraient pas), et dès lors dire qu'elles auraient été oubliées est-il correct ?
Le savoir n'est pas évacué et la mémorisation est quasiment illimité. Ce qui est limité, ce sont les signaux permettant de faire revenir de la mémoire les informations. Ces signaux sont réutilisés quand de nouveaux savoirs viennent à être utilisés à la place des anciens, ce qu'il fait qu'il devient sinon impossible du moins très difficile de rappeler certaines connaissances. Pour éviter ça, il faut solliciter la mémoire régulièrement, pour garder les signaux actifs.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par ycombe le Lun 22 Déc 2014 - 13:37

@JPhMM a écrit:
@Christian-HG-TZR67 a écrit:Sots que nous sommes ! Quel boulet
Il suffit simplement de concevoir l'histoire non comme linéaire mais comme de la physique quantique, un ensemble de parallèles possibles. Ainsi, plus besoin de chronologie, il suffira d'enseigner ce qui a été, ce qui n'a pas été mais aussi ce qui aurait pu être....
On me dit dans l'oreillette que je dois sortir et prendre mes médicaments... woohoo
Voui voui voui...

*Soupir las*

Il aurait été plus fin de demander une Théorie du Tout mariant la physique quantique et la relativité restreinte.



Comprenne qui voudra.
J'ai découvert ça chez Lanturlu, quand j'étais presque ado.

Le présent est d'épaisseur nulle. Autant dire qu'il n'existe pas.


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par JPhMM le Lun 22 Déc 2014 - 13:41

@ycombe a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Christian-HG-TZR67 a écrit:Sots que nous sommes ! Quel boulet
Il suffit simplement de concevoir l'histoire non comme linéaire mais comme de la physique quantique, un ensemble de parallèles possibles. Ainsi, plus besoin de chronologie, il suffira d'enseigner ce qui a été, ce qui n'a pas été mais aussi ce qui aurait pu être....
On me dit dans l'oreillette que je dois sortir et prendre mes médicaments... woohoo
Voui voui voui...

*Soupir las*

Il aurait été plus fin de demander une Théorie du Tout mariant la physique quantique et la relativité restreinte.



Comprenne qui voudra.
J'ai découvert ça chez Lanturlu, quand j'étais presque ado.

Le présent est d'épaisseur nulle. Autant dire qu'il n'existe pas.

Lanturlu, quel bonheur ! cheers

Le CDI de mon collège avait la collection complète.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par User5899 le Lun 22 Déc 2014 - 14:01

@roxanne a écrit:Quand une cpe nous déclare en début d'annee que les "élèves actuels sont incapables de tenir un rang" et que donc, ma foi, tant pis, on les prend comme ils sont en vrac
Shocked
Mais alors... Pourquoi ils s'alignent tout seuls, mes lycéens, devant la porte ? Shocked scratch scratch

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par dandelion le Lun 22 Déc 2014 - 14:07

Ça c'est l'effet Doc! Vous désactualisez les ados! Back to the Future cheers

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par User5899 le Lun 22 Déc 2014 - 14:14

@dandelion a écrit:Ça c'est l'effet Doc! Vous désactualisez les ados! Back to the Future cheers
J'ai rien compris. En plus, je ne leur demande rien...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Douglas Colvin le Lun 22 Déc 2014 - 14:19

Cripure a écrit:
@roxanne a écrit:Quand une cpe nous déclare en début d'annee que les "élèves actuels sont incapables de tenir un rang" et que donc, ma foi, tant pis, on les prend comme ils sont en vrac
Shocked
Mais alors... Pourquoi ils s'alignent tout seuls, mes lycéens, devant la porte ? Shocked scratch scratch

Tout dépend de l'enseignant ! Comme souvent.

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par Rendash le Lun 22 Déc 2014 - 14:22

Cripure a écrit:
@dandelion a écrit:Ça c'est l'effet Doc! Vous désactualisez les ados! Back to the Future cheers
J'ai rien compris. En plus, je ne leur demande rien...


_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par dandelion le Lun 22 Déc 2014 - 14:25

Cripure a écrit:
@dandelion a écrit:Ça c'est l'effet Doc! Vous désactualisez les ados! Back to the Future cheers
J'ai rien compris. En plus, je ne leur demande rien...
Doc? Marty? La Delorean? Retour vers le futur? (merci Rendash, tu as été plus rapide que moi)
C'était pour rire, hein, en vrai, je ne pense pas que vous fonctionniez comme une machine à remonter le temps, juste qu'en réalité les élèves actuels ne sont pas très différents de ceux que nous étions nous-mêmes.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par retraitée le Lun 22 Déc 2014 - 19:13

Et la fin de la soumission, c'est pour quand ?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution à la réécriture des programmes d'histoire : "La fin de la soumission des programmes à la chronologie".

Message par ycombe le Mar 23 Déc 2014 - 22:45

@JPhMM a écrit:
Lanturlu, quel bonheur ! cheers

Le CDI de mon collège avait la collection complète.
Ils sont disponibles en ligne, pour ceux qui ne connaissent pas:
http://www.savoir-sans-frontieres.com/JPP/telechargeables/free_downloads.htm#francais


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum