Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
John
Médiateur

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par John le Mer 24 Déc 2014 - 18:25
Rapport de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents dans les procédures d'orientation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Présentation par le ministère :
Ce rapport est consacré à la première année de mise en œuvre de l'expérimentation consistant à laisser la décision d'orientation aux responsables légaux de l'élève. Elle concerne 12 académies et une centaine de collèges. Les inspections générales ont analysé les organisations mises en place, cherché à identifier les premiers effets sur le déroulement de la procédure d'orientation, sur les modalités d'information et d'accompagnement des élèves et des parents concernés. Elles ont porté leur attention sur la place des parents dans la préparation de l'orientation en interrogeant la notion de "co-éducation". A ce jour, on observe une diversité de pratiques mais aussi de possibles malentendus entre le choix d'orientation et l'affectation, ainsi que des points de tension quant au suivi des élèves à l'issue de la classe de troisième. L'accueil des parents et leurs attentes restent à consolider et à être inscrits dans un partenariat qui ne se focalise pas sur la seule classe de troisième mais s'élargit aux autres niveaux du collège. Des recommandations ont été formulées pour la suite de la conduite de l'expérimentation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Présentation de l'expérimentation qui a donné lieu à ce rapport :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
ycombe
ycombe
Modérateur

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ycombe le Mer 24 Déc 2014 - 19:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Rapport de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents dans les procédures d'orientation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Présentation par le ministère :
de possibles malentendus entre le choix d'orientation et l'affectation
Mince alors! les parents veulent une filière ou un lycée qui n'est pas celui de secteur ou une option très demandée, et ils se heurtent au numerus clausus. Mais que va faire la FCPE contre ça ?

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Mama
Mama
Bon génie

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Mama le Mer 31 Déc 2014 - 22:57
Je n'ai pas encore tout lu, mais dans le 3.4 "le poids de l'origine sociale n'est pas corrigé par les conseils de classe", on nous explique que les conseils de classe ne poussent pas assez les enfants issus des classes les plus modestes à revoir leurs voeux à la hausse "par souci de consensus avec les parents". Leur laisser le dernier mot va donc sûrement tout arranger...  idee

Et quand je vois comment, dans mon collège, les PP de 3e et la COP, qui font un super boulot, rament pour se faire COMPRENDRE, j'attends les sous qu'il va falloir mettre dans la formation des parents...

Et quand je lis que les parents ont fait jouer leur veto presque uniquement pour forcer des passages en 2GT, et que je vois que ceux qu'on a laissé y aller contre mon avis depuis trois ans ont tous laissé tomber en fin de seconde voire avant, avec des notes épouvantables... j'attends avec impatience le résultat en fin de seconde... Ah mais non, suis-je bête, les collègues de lycée aussi vont devoir surnoter / laisser passer tout le monde. Je plains les collègues.

Quant à revaloriser les filières pro, c'est bien souvent nous qui le faisons face à des parents/élèves pleins de préjugés, donc je ne vois pas ce que ça va changer.
Mama
Mama
Bon génie

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Mama le Mer 31 Déc 2014 - 23:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Rapport de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents dans les procédures d'orientation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Présentation par le ministère :
de possibles malentendus entre le choix d'orientation et l'affectation
Mince alors! les parents veulent une filière ou un lycée qui n'est pas celui de secteur ou une option très demandée, et ils se heurtent au numerus clausus. Mais que va faire la FCPE contre ça ?

Les numerus clausus sont une honte, on sélectionne trop dans le système éducatif français, il faut les abolir. C'est le discours que j'entends chez pas mal de collègues et parents. Comme ça, pour les élèves plus besoin de faire d'efforts, on en terminera avec les quelques regains de bonne volonté suscités par la prise de conscience de cette sélection en 3e, et un remaniement complet des filières pro sera établi (200 établissements consacrés à la seule coiffure / esthétique et à la mécanique, et tant pis si les trois quarts ne pourront jamais en vivre ensuite faute de place).
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par User5899 le Jeu 1 Jan 2015 - 2:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:quand je lis que les parents ont fait jouer leur veto presque uniquement pour forcer des passages en 2GT, et que je vois que ceux qu'on a laissé y aller contre mon avis depuis trois ans ont tous laissé tomber en fin de seconde voire avant, avec des notes épouvantables... j'attends avec impatience le résultat en fin de seconde... Ah mais non, suis-je bête, les collègues de lycée aussi vont devoir surnoter / laisser passer tout le monde. Je plains les collègues.
Bah, on surnotera.

Spoiler:
On mettra 5 Rolling Eyes
ycombe
ycombe
Modérateur

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ycombe le Jeu 1 Jan 2015 - 13:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Les numerus clausus sont une honte, on sélectionne trop dans le système éducatif français, il faut les abolir. C'est le discours que j'entends chez pas mal de collègues et parents. Comme ça, pour les élèves plus besoin de faire d'efforts, on en terminera avec les quelques regains de bonne volonté suscités par la prise de conscience de cette sélection en 3e, et un remaniement complet des filières pro sera établi (200 établissements consacrés à la seule coiffure / esthétique et à la mécanique, et tant pis si les trois quarts ne pourront jamais en vivre ensuite faute de place).
Il va falloir aussi agrandir les lycées de centre ville. Chez moi il accueille 1800 élèves (classes prépas incluses) et si on veut que tous ceux qui le demandent en seconde y aillent, il faudrait le doubler (et tripler les classes euro et autres classes à sélection).

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
eleonore69
Fidèle du forum

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par eleonore69 le Jeu 1 Jan 2015 - 14:57
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:quand je lis que les parents ont fait jouer leur veto presque uniquement pour forcer des passages en 2GT, et que je vois que ceux qu'on a laissé y aller contre mon avis depuis trois ans ont tous laissé tomber en fin de seconde voire avant, avec des notes épouvantables... j'attends avec impatience le résultat en fin de seconde... Ah mais non, suis-je bête, les collègues de lycée aussi vont devoir surnoter / laisser passer tout le monde. Je plains les collègues.
Bah, on surnotera.

Spoiler:
On mettra 5 Rolling Eyes

on le fait déjà !
Je suis dans un lycée ambition réussite, on récupère les élèves des collèges ZEp du secteur... On peut dire qu'environ les 3/4 des élèves n'ont pas le niveau.. Depuis 2 ou 3 ans j'ai même des élèves dont le niveau de lecture est proche de celui de mon dernier fils (il est CP).. Il faut faire avec... On en réoriente certains : avec beaucoup de difficultés (peu de places + résistance des élèves et de leurs parents) mais la plupart va en 1ère et ils ont même leur bac.. c'est ainsi que l'on peut avoir un bac L et ne pas savoir construire une phrase sujet-verbe-complément... Bon, après le bac par contre c'est la catastrophe.. et finalement on les retrouve cassier(ières) au supermarché du coin , mères de famille, livreurs, chômeurs (surtout!!) ... C'est ça le bac pour tous.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par User5899 le Jeu 1 Jan 2015 - 15:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:quand je lis que les parents ont fait jouer leur veto presque uniquement pour forcer des passages en 2GT, et que je vois que ceux qu'on a laissé y aller contre mon avis depuis trois ans ont tous laissé tomber en fin de seconde voire avant, avec des notes épouvantables... j'attends avec impatience le résultat en fin de seconde... Ah mais non, suis-je bête, les collègues de lycée aussi vont devoir surnoter / laisser passer tout le monde. Je plains les collègues.
Bah, on surnotera.

Spoiler:
On mettra 5 Rolling Eyes

on le fait déjà !
Je suis dans un lycée ambition réussite, on récupère les élèves des collèges ZEp du secteur... On peut dire qu'environ les 3/4 des élèves n'ont pas le niveau.. Depuis 2 ou 3 ans j'ai même des élèves dont le niveau de lecture  est proche de celui de mon dernier fils (il est CP).. Il faut faire avec... On en réoriente certains : avec beaucoup de difficultés (peu de places + résistance des élèves et de leurs parents) mais la plupart va en 1ère et ils ont même leur bac.. c'est ainsi que l'on peut avoir un bac L et ne pas savoir construire une phrase sujet-verbe-complément... Bon, après le bac par contre c'est la catastrophe.. et finalement on les retrouve cassier(ières) au supermarché du coin , mères de famille, livreurs, chômeurs (surtout!!) ... C'est ça le bac pour tous.
Je connais, je ne travaille pas à H4 Razz
ycombe
ycombe
Modérateur

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ycombe le Lun 8 Juin 2015 - 16:20
Discussion avec une COP en SdP, l'autre jour: d'après elle, ce dispositif ne sera pas généralisé parce que les parents mis devant leurs responsabilités demandent trop souvent le redoublement.

Si quelqu'un a vu passer des informations officielles…


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Honchamp
Honchamp
Expert

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Honchamp le Lun 8 Juin 2015 - 17:56
Et comme dit mon chef "Le redoublement n'est pas une voie d'orientation". "Demande refusée" !

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Daphné le Lun 8 Juin 2015 - 19:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Discussion avec une COP en SdP, l'autre jour: d'après elle, ce dispositif ne sera pas généralisé parce que les parents mis devant leurs responsabilités demandent trop souvent le redoublement.

Si quelqu'un a vu passer des informations officielles…



Alors Descartes
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par trompettemarine le Lun 8 Juin 2015 - 19:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et comme dit mon chef "Le redoublement n'est pas une voie d'orientation". "Demande refusée" !

Il me semblait que le redoublement était de droit. Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  3795679266
Zenxya
Zenxya
Doyen

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Zenxya le Lun 8 Juin 2015 - 23:19
On trouve quelques pépites dans ce rapport
P 14 :
La coéducation est affirmée dans l’article 1 de la loi pour la refondation de l’école. Elle doit s’incarner dans une plus grande participation des parents à l’action éducative afin de favoriser la réussite des enfants. La loi prévoit que les établissements scolaires mettent à disposition des parents des espaces qui leur sont réservés. Les établissements doivent ainsi être accueillants et bienveillants notamment à l’égard des parents les moins familiarisés avec les codes du système éducatif.
Tiens, encore les codes, mais là, il s'agit de les donner. Sinon, je n'avais pas relevé qu'il fallait être aussi accueillant et bienveillant avec les parents, poli visiblement n'est pas suffisant. (On est méchant aussi avec les parents ?  Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  3795679266  )

P15 :
La loi stipule à l’article 65, qu’«il est prévu, dans tous les établissements d’enseignement, un espace à l’usage des parents et de leurs délégués».
Les CG et régions ont prévu d'aménager des locaux ? Déjà qu'il n'y a pas assez de place pour des bureaux où les enseignants pourraient s'isoler pour travailler pendant leurs creux


P16
Ce taux [taux de passage en GT] tient aussi aux fortes incitations de la part des recteurs et exprime les paradoxes d’un discours institutionnel appelant à valoriser la voie professionnelle, tout en insistant sur l’augmentation des taux d’orientation vers la seconde GT.
cela fait longtemps que nous l'avions noté  yesyes  


P25
La finalité affichée est de travailler avec les équipes et les familles sur les démarches, leviers et outils qui permettront d'amener les élèves à s'emparer de leur devenir.
Forcer les élèves à s'intéresser à leur propre vie, sacré projet de société ! Heureusement que tout est fait pour les rendre autonome. Petit coup de blues de mon côté

P28
Au sein de ce collège [exemple donné], si l’on ne relève pas de véritable innovation pédagogique mise à part la classe de quatrième sans note[bouh ! les vilains],  on peut remarquer le fort engagement des enseignants et la mobilisation soutenue des dispositifs existants, ainsi qu’une réflexion sur l’évaluation et sur la continuité des apprentissages. À cet égard, les enseignants et les parents, chacun de leur côté, considèrent qu’à très court terme, il faudra que le lycée s’adapte aux élèves accueillis  [ bouh les vilains profs du lycée, pas capable de s'adapter]. Parmi les évolutions citées, l’idée qu’une seconde à tronc commun permettrait de retarder les choix est évoquée.
Tiens, la véritable seconde indeterminée GT et pro réunies, elle est toujours dans les cartons et, fort opportunément et de manière très fortuite, ressort dans ce rapport. Y'a pas à dire mais les choses sont bien faites, quand même

P36
La FCPE considère ainsi que l’évaluation, au moins pour ce qui contribue à la décision d’orientation, devrait être plus diversifiée, incluant la prise en compte de compétences autres que scolaires.
Cela ressemblera vite à un catalogue à la Prévert

P36
Développer des actions d'accompagnement à la parentalité à partir d'un diagnostic partagé avec l'ensemble des partenaires, dans le cadre des projets d'école et d'établissement et notamment des projets éducatifs territoriaux.
Si quelqu'un à un traducteur, je n'ai rien compris
ycombe
ycombe
Modérateur

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ycombe le Lun 8 Juin 2015 - 23:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On trouve quelques pépites dans ce rapport

P36
Développer des actions d'accompagnement à la parentalité à partir d'un diagnostic partagé avec l'ensemble des partenaires, dans le cadre des projets d'école et d'établissement et notamment des projets éducatifs territoriaux.
Si quelqu'un à un traducteur, je n'ai rien compris
À 1min 47:

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
ysabel
ysabel
Devin

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ysabel le Mar 9 Juin 2015 - 7:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je n'ai pas encore tout lu, mais dans le 3.4 "le poids de l'origine sociale n'est pas corrigé par les conseils de classe", on nous explique que les conseils de classe ne poussent pas assez les enfants issus des classes les plus modestes à revoir leurs voeux à la hausse "par souci de consensus avec les parents". Leur laisser le dernier mot va donc sûrement tout arranger...  idee

Et quand je vois comment, dans mon collège, les PP de 3e et la COP, qui font un super boulot, rament pour se faire COMPRENDRE, j'attends les sous qu'il va falloir mettre dans la formation des parents...

Et quand je lis que les parents ont fait jouer leur veto presque uniquement pour forcer des passages en 2GT, et que je vois que ceux qu'on a laissé y aller contre mon avis depuis trois ans ont tous laissé tomber en fin de seconde voire avant, avec des notes épouvantables... j'attends avec impatience le résultat en fin de seconde... Ah mais non, suis-je bête, les collègues de lycée aussi vont devoir surnoter / laisser passer tout le monde. Je plains les collègues.

Quant à revaloriser les filières pro, c'est bien souvent nous qui le faisons face à des parents/élèves pleins de préjugés, donc je ne vois pas ce que ça va changer.

ça c'est fait... on passe en 1ère avec même pas 8/20 de moyenne générale.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ysabel
ysabel
Devin

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par ysabel le Mar 9 Juin 2015 - 7:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On trouve quelques pépites dans ce rapport

P28
Au sein de ce collège [exemple donné], si l’on ne relève pas de véritable innovation pédagogique mise à part la classe de quatrième sans note[bouh ! les vilains],  on peut remarquer le fort engagement des enseignants et la mobilisation soutenue des dispositifs existants, ainsi qu’une réflexion sur l’évaluation et sur la continuité des apprentissages. À cet égard, les enseignants et les parents, chacun de leur côté, considèrent qu’à très court terme, il faudra que le lycée s’adapte aux élèves accueillis  [ bouh les vilains profs du lycée, pas capable de s'adapter]. Parmi les évolutions citées, l’idée qu’une seconde à tronc commun permettrait de retarder les choix est évoquée.
Tiens, la véritable seconde indeterminée GT et pro réunies, elle est toujours dans les cartons et, fort opportunément et de manière très fortuite, ressort dans ce rapport. Y'a pas à dire mais les choses sont bien faites, quand même


Ben oui, c'est dans la logique de la réforme du collège... la 6ème est intégrée au primaire et la seconde le sera au collège. Comme les élèves ne redoublent plus, ils ont presque tous 14/15 ans quand ils rentrent au lycée...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Luigi_B
Luigi_B
Grand Maître

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Luigi_B le Mar 9 Juin 2015 - 15:41
Je ne peux pas résister sur ce fil à citer le Jean Zay de 1937, la nouvelle référence du MEN :

Jean Zay a écrit:On pourrait penser, à la lecture de certains commentaires, que l'orientation est une idée diabolique, entièrement surgie du cerveau de réformateurs improvisés. Je suis navré de constater — mais c'est nécessaire — que c'est en réalité la plus vieille, la plus constante, la plus essentielle préoccupation, non pas seulement scolaire ou universitaire, mais humaine. Nous n'avons pas inventé l'orientation, nous avons essayé de la prévoir et de l'organiser. Elle est, sous d'autres noms, le fondement même de toute société civilisée, puisqu'elle n'est pas autre chose que le désir de conduire chacun à sa place et de permettre à l'Etat moderne de faire de ses enfants ce que la nature a permis qu'ils puissent devenir.
Je n'ai pas besoin de souligner combien le temps présent, dans notre pays en particulier, fait apparaître la nécessité de cet effort. Que chacun puisse dans la cité occuper la place qui lui est destinée, qu'aucune réserve humaine ne soit perdue, que personne ne soit conduit vers des impasses, c'est dans un pays comme le nôtre, saigné par la guerre et dont la natalité n'augmente pas, une exigence plus pressante encore que dans d'autres.
Certains adversaires du projet l'accusent de réaliser ou de poursuivre une orientation prématurée et définitive, et dans ces deux adjectifs, ils résument toutes leurs critiques. Mais à vrai dire, en reprochant à notre projet de loi de conduire à une orientation prématurée et définitive, ils lui reprochent exactement les maux auxquels ce projet entend remédier : c'est précisément à l'orientation souvent prématurée, et en tout cas définitive, qui existe actuellement, que nous entendons mettre fin.
De quoi s'agit-il exactement ? Il s'agit de donner aux familles, à la fin de la classe d'orientation et au moment où elles dirigeront leurs enfants vers une des sections du second degré, des conseils réfléchis et méthodiques sur les aptitudes de leurs enfants, qui leur permettront de se prononcer en connaissance de cause.
Je ne veux rien dire de désobligeant pour la clairvoyance des parents ; je suis convaincu qu'elle s'exerce pleinement dans beaucoup de cas. Nous avons pourtant le droit de penser que, parfois, il peut arriver qu'un père de famille désire à tout prix que son fils ait la même profession que lui, ou à tout prix qu'il n'ait pas la même profession que lui (Sourires), suivant que cette profession lui aura laissé une impression heureuse ou non.
Il peut arriver aussi que, mû par des sentiments parfaitement nobles, mais erronés, il imprime à un enfant une orientation scolaire qui ne soit pas celle que ses aptitudes commandent.
Primura
Primura
Niveau 9

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Primura le Mar 9 Juin 2015 - 16:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On trouve quelques pépites dans ce rapport

P36
Développer des actions d'accompagnement à la parentalité à partir d'un diagnostic partagé avec l'ensemble des partenaires, dans le cadre des projets d'école et d'établissement et notamment des projets éducatifs territoriaux.
Si quelqu'un à un traducteur, je n'ai rien compris
À 1min 47:
Spoiler:
veneration
El-vacator
El-vacator
Niveau 7

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par El-vacator le Mar 9 Juin 2015 - 16:25
P36
Développer des actions d'accompagnement à la parentalité à partir d'un diagnostic partagé avec l'ensemble des partenaires, dans le cadre des projets d'école et d'établissement et notamment des projets éducatifs territoriaux.
Si quelqu'un à un traducteur, je n'ai rien compris

Salut Zenxya, je peux t'aider ! (Attention c'est page 28 du rapport papier, 36 par lecteur pdf)

Développer des actions = refiler le bébé à un vacataire après une réunion
d'accompagnement à la parentalité = faire le boulot d'un psychologue professionnel en réunion
à partir d'un diagnostic partagé = donner un double de la feuille des voeux après la réunion
avec l'ensemble des partenaires : elle, toi, lui, eux, nous, elle(s) et les autres en réunion
dans le cadre = c'est sale ou violent, ou les deux. Faisons une réunion.
des projets d'école et d'établissement = pendant les vacances, des réunions qui déterminent le calendrier des futures réunions
et notamment = réunion spéciale
des projets éducatifs territoriaux = inclure encore plus de monde dans les réunions.

Ensuite, faire une réunion pour savoir pourquoi ça n'a pas marché.

Voilà !

_________________
Victoriae mundis et mundis lacrima
Zenxya
Zenxya
Doyen

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Zenxya le Mar 9 Juin 2015 - 19:49
Merci El-Vacator fleurs2
J'aurais dû m'en douter, dans l'EN, tout fini par des réunions Very Happy

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Contenu sponsorisé

Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.  Empty Re: Orientation : rapport contrasté de l'IGAENR sur le dernier mot laissé aux parents.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum