Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par John le Sam 27 Déc - 11:44
Je lis assez régulièrement, ici ou ailleurs, que les tiers temps sont au choix impossibles, enquiquinants, difficiles à mettre en place, etc.

Il est sûr que les emplois du temps sont parfois compliqués, qu'il s'agisse de l'organisation administrative des établissements ou de son propre agenda personnel.

Je propose donc une solution mathématique : au lieu d'allonger le temps de composition de l'élève, pourquoi ne pas alléger son sujet, ou modifier le barème ?

Je propose pour cela une réflexion mathématique sommaire, et j'envisage trois possibilités qui me semblent exhaustives jusqu'au bac.

1) Si le sujet comporte plusieurs exercices
Alors il suffit de réduire l'énoncé d'un quart de sa longueur. En effet, augmenter le temps D global d'un tiers, revient à réduire le nombre d'exercices total N d'un quart. Dans cette perspective, l'élève a par exemple un exercice en moins sur les quatre de l'énoncé, et il a ainsi un tiers de temps de plus que les autres pour réaliser les quatre exercices (ce qui est l'avantage acquis pour les tiers temps globaux).
Si le barème n'est pas adapté pour cette solution, il faut en tous les cas retirer l'équivalent d'un quart du total des points : l'élève est donc averti des questions qui lui sont retirées, il est noté sur quinze dans un premier temps, puis la note est rétablie sur 20 par un système de produit en croix.

2) Si le sujet est une question unique (dissertation, commentaire...).
Dans ce cas, il faut alléger le travail demandé de l'équivalent d'un quart du barème et/ou de l'énoncé. Par exemple (au choix, et en fonction du barème) : ne pas compter l'orthographe (pour les dyslexiques en particulier), ne pas faire rédiger la troisième partie, demander un plan détaillé au lieu d'une partie rédigée pour deux des trois parties, ne pas demander d'intro ni de conclusion, etc.

Il est possible aussi de panacher les solutions, et de considérer que le retrait d'un élément du barème ou de l'énoncé n'est pas forcément de 5 points (on peut s'autoriser une marge de +/- 1 point). Par exemple, au bac de français, on retirerait pour les dys- la question sur 4 points. Au bac de mathématiques, SVT ou physique-chimie, on retirerait l'un des exercices. En histoire-géographie, on remplacerait la question sur 12 points par une question sur 8 points dans la même discipline que la composition des sujets "classiques", etc.

Ce serait tout aussi équitable, et l'organisation serait franchement plus simple. Avec l'augmentation des tiers temps accordés, c'est une simplification qui me semblerait tout à fait pratique pour les établissements et les personnels.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Balthamos le Sam 27 Déc - 12:46
Des solutions réalistes mais pas innovantes.
C'était les aménagements je j'appliquais il y a quelques années (surtout la 1).

Je propose aussi le tiers temps effectif pour les épreuves blanches. Beaucoup d'élèves n'utilisent pas le tiers temps dans les épreuves nationales car ils le savent pas l'utiliser, ne s'étant jamais entrainé avec ce temps supplémentaire à rédiger.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par User5899 le Sam 27 Déc - 12:53
Je dois dire que la question des tiers temps a fini par me laisser profondément indifférent. Au début étaient la bonne volonté, l'appel aux surveillants pour que soit laissé le fameux tiers qui guérit tout, éventuellement, pour certains devoirs, le sujet adapté, ou le barème. Et puis que s'est-il passé ? Quand la durée a été augmentée, des élèves quittant la salle en premier, bien avant les non-dys (attitude très fréquente au vrai bac, d'ailleurs), quand le sujet a été adapté, des récriminations sur ce qui différait du sujet standard ("j'aurais mieux réussi avec l'autre truc). Donc maintenant, je ne fais strictement plus rien sans que déjà on me le demande explicitement. Et comme on ne me demande rien...
avatar
ysabel
Devin

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par ysabel le Sam 27 Déc - 13:01
Cripure a écrit:Je dois dire que la question des tiers temps a fini par me laisser profondément indifférent. Au début étaient la bonne volonté, l'appel aux surveillants pour que soit laissé le fameux tiers qui guérit tout, éventuellement, pour certains devoirs, le sujet adapté, ou le barème. Et puis que s'est-il passé ? Quand la durée a été augmentée, des élèves quittant la salle en premier, bien avant les non-dys (attitude très fréquente au vrai bac, d'ailleurs), quand le sujet a été adapté, des récriminations sur ce qui différait du sujet standard ("j'aurais mieux réussi avec l'autre truc). Donc maintenant, je ne fais strictement plus rien sans que déjà on me le demande explicitement. Et comme on ne me demande rien...

En effet, je n'ai jamais vu un seul élève en plus de 10 ans de surveillance du bac utiliser son tiers-temps. Ils sont souvent dans les premiers à quitter la salle.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
henriette
Médiateur

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par henriette le Sam 27 Déc - 13:13
Cela ne m'étonne pas, car utiliser du temps en plus, cela s'apprend. Ce n'est pas le même apprentissage que faire moins dans le même temps que les autres, ne serait-ce qu'à cause de la façon de gérer, dans un tiers-temps, son temps de concentration si on veut le mettre à profit.
Du coup, les tiers-temps du jour de l'épreuve qui n'ont été précédés d'aucun apprentissage de la façon de les gérer ne servent vraiment qu'à de très très rares élèves.
avatar
John
Médiateur

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par John le Sam 27 Déc - 13:16
@balthamos a écrit:Des solutions réalistes mais pas innovantes.
C'était les aménagements que j'appliquais il y a quelques années (surtout la 1).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Isidoria le Mer 13 Avr - 0:58
Je remonte ce fil pour une question: dans le cas des élèves avec un tiers-temps pour l'EAF, comment cela se calcule-t-il pour l'épreuve orale?
Pour moi la logique serait:
- préparation 30' + 10' = 40'
- Oral: 20' pas de tiers temps supplémentaire, celui-ci étant pour l'écrit.
Ou bien compte-t-on le 20' + 7' = 27 dont 13,30' d'exposé et 13,30' d'entretien?
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Hélips le Mer 13 Avr - 7:26
Il me semble que ça dépend (oui je sais, je t'aide !).
Je m'explique mieux : un élève peut avoir un tiers-temps
pour les épreuves écrites, pas pour les épreuves orales ;
pour les épreuves écrites et pour le temps de préparation des épreuves orales ;
pour les épreuves écrites, la préparation des oraux et la passation des épreuves orales ;
juste pour la passation de l'oral (je l'ai vu une fois).

En ISN, pas de préparation, 8' d'exposé, 12' d'entretien, j'ai donc eu à faire faire 10'40" d'exposé et 16' d'entretien.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
ysabel
Devin

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par ysabel le Mer 13 Avr - 7:51
@Isidoria a écrit:Je remonte ce fil pour une question: dans le cas des élèves avec un tiers-temps pour l'EAF, comment cela se calcule-t-il pour l'épreuve orale?
Pour moi la logique serait:
- préparation 30' + 10' = 40'
- Oral: 20' pas de tiers temps supplémentaire, celui-ci étant pour l'écrit.
Ou bien compte-t-on le 20' + 7' = 27 dont 13,30' d'exposé et 13,30' d'entretien?
A l'oral, le tiers temps n'est que pour la préparation... sinon ce serait une punition supplémentaire

Spoiler:
A moins que l'élève ne soit vraiment très bègue professeur

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Suzon Grisou
Niveau 7

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Suzon Grisou le Mer 13 Avr - 8:30
J'ai interrogé l'an dernier deux élèves dys- à l'EAF, la solution retenue était 40' de préparation et un oral de 20'. Cela dit je suis à l'étranger et je ne sais pas ce qui se fait en France.
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Hélips le Mer 13 Avr - 8:32
J'insiste : c'est normalement marqué sur la feuille de tiers-temps.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Hélips le Sam 23 Avr - 19:19
Je fais remonter ce sujet pour ré-insister (non je ne suis pas têtue, j'ai des idées bien arrêtées, c'est pas pareil). Voici une copie partielle d'une décision concernant un de mes élèves prise par le SIEC :

Comme vous pouvez lire : ni l'examinateur ni le chef de centre ne décident, cet élève aura un tiers-temps aussi pour l'oral, préparation ET passation.


Dernière édition par Hélips le Sam 23 Avr - 19:51, édité 1 fois

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Isidoria le Sam 23 Avr - 19:42
Merci Hélips, entre temps le lycée nous a fourni la liste des tiers temps: certains n'ont qu'écrit, un élève écrit et oral.
avatar
venus13
Niveau 9

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par venus13 le Mar 14 Juin - 9:01
Bonjour Smile

Concrètement comment s'organise le tiers temps pour l'EAF svp? Combien de minutes en + disposera l'élève lors de l'oral et de l'écrit svp? L'examinateur en est averti par avance, avant l'interrogation orale? Et pour la correction de l'écrit?
Contenu sponsorisé

Re: Tiers temps : une solution pratique pour les mettre en place.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum