Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par HORA le Ven 31 Juil 2015 - 12:13

@Daphné a écrit:
@HORA a écrit:Et comme, d'autonomie en décentralisation, chaque académie a pris ses petites habitudes (mode d'accès à la hors-classe, points pour les mutations, mode d'obtention du congé-formation, etc), bon courage pour l'harmonisation.
Ce n'est pas le plus difficile : on fait un barème commun, de toute façon les règles sont les mêmes.
C'est vraiment un détail ça.

J'ai mal formulé, en fait. Ma question était plutôt : comment assurer la transition d'un système académique à un autre, plus étendu, sans léser personne ni engendrer trop de frustration, puisque les gens avaient fini par caler leurs attentes sur le barème académique ? Ex. des points de mut : j'ai accumulé tant de points à l'intra, ce qui me laissait espérer la mut de mes rêves, mais hop, changement abrupt du barème et arrivée de nouveaux candidats à la mut dans une académie plus vaste, quid de mes espoirs ?

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Daphné le Ven 31 Juil 2015 - 12:59

De toute façon, au sein d'une même académie les barèmes peuvent bouger d'une année sur l'autre.
Et les barres changent énormément d'une année sur l'autre.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par HORA le Ven 31 Juil 2015 - 13:41

@Daphné a écrit:De toute façon, au sein d'une même académie les barèmes peuvent bouger d'une année sur l'autre.
Et les barres changent énormément d'une année sur l'autre.

Les barres bien entendu, mais les barèmes ? Je n'ai pas l'impression qu'ils varient beaucoup ; une fois qu'un consensus est trouvé entre syndicats et rectorats, on peut miser sur une certaine stabilité. Alors qu'avec cette fusion des rectorats, il y aura des divergences qu'il faudra bien réduire.
Un exemple, les barèmes actuels pour l'octroi du congé-formation dans les académies de Montpellier et d'Aix Marseille (je n'ai pas réussi à trouver celui de  Toulouse) ; dans la première, on a ça :
http://www.montpellier.snes.edu/Conges-Formation,134.html
dans la seconde, ça :
https://www.aix.snes.edu/Demande-de-conge-de-formation.html

Les critères sont différents (visiblement il vaut mieux être vieux à Aix-Marseille et avoir la hors-classe à Montpellier, ce qui ne signifie pas la même chose...) ainsi que les pondérations : un plafond de 20 points à Aix au bout de 5 demandes mais pas à Montpellier. Quand il faudra remettre de la cohérence dans ce méli-mélo, il y aura forcément des perdants.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Touche pas à ma SEGPA le Ven 31 Juil 2015 - 13:43

@Daphné a écrit:
@Touche pas à ma SEGPA a écrit:
@Oliv396 a écrit:Si on économisait quelques recteurs, en en mettant un seul par grande région, on économiserait leur salaire (vu qu'il a été augmenté).

Une seule académie ! Une seule académie !

@Daphné a écrit:

J'avais cru comprendre que oui.

J'imagine une seule académie Toulouse Montpellier, avec rectorat à Montpellier : lors des CAPA, un élu du Gers - de l'ouest du département tant qu'à faire - mettra combien de temps pour aller siéger et revenir ??
L'académie de Toulouse avait déjà 8 départements, les deux réunies ça va être coton furieux

Soyons optimistes : ainsi, ils se prépareront pour le retour du mouvement à un tour Very Happy que j'appelle de mes voeux.

Oui enfin faut pas rêver non plus !

Au contraire, rêver, c'est tout ce qu'il nous reste !
Rev(endiqu)er ?

Touche pas à ma SEGPA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Clodoald le Ven 31 Juil 2015 - 13:44

Mais non Hora...
Tout sera nivelé par le haut voyons!
pingouin

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par HORA le Ven 31 Juil 2015 - 14:17

C'est vrai, on a trop de chance : deux acads en une et la bienveillance rectorale sera multipliée par deux. Very Happy

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Presse-purée le Ven 31 Juil 2015 - 15:04

Dans ce fil,

http://www.neoprofs.org/t92821-le-gouvernement-annonce-les-nouvelles-capitales-regionales#3189862

l'article du Parisien cite le CR du gouvernement sur le sujet:

«Dans chaque région fusionnée, il y aura l'an prochain un seul préfet de région, un seul recteur de région académique, un seul directeur général d'agence régionale de santé et un seul directeur régional pour chaque réseau ministériel», précise le gouvernement dans le compte-rendu du Conseil.

Donc, les rectorats bougent. Ce qui était attendu et logique. Donc, les postes des personnels des rectorats vont être non renouvelés ou redéployés.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 15:33

Tout à fait ! Sur la région on parle de 4500 fonctionnaires (tous corps confondus) redéployés.
A Montpellier, nous héritons du rectorat, de l'ARS, de la direction jeunesse et sport et de la cohésion sociale. Bref, la santé , l'éducation et le social. Toulouse aura le reste soit l'économique, le politique...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par User5899 le Ven 31 Juil 2015 - 17:41

@HORA a écrit:
@Daphné a écrit:De toute façon, au sein d'une même académie les barèmes peuvent bouger d'une année sur l'autre.
Et les barres changent énormément d'une année sur l'autre.

Les barres bien entendu, mais les barèmes ? Je n'ai pas l'impression qu'ils varient beaucoup ; une fois qu'un consensus est trouvé entre syndicats et rectorats, on peut miser sur une certaine stabilité. Alors qu'avec cette fusion des rectorats, il y aura des divergences qu'il faudra bien réduire.
Un exemple, les barèmes actuels pour l'octroi du congé-formation dans les académies de Montpellier et d'Aix Marseille (je n'ai pas réussi à trouver celui de  Toulouse) ; dans la première, on a ça :
http://www.montpellier.snes.edu/Conges-Formation,134.html
dans la seconde, ça :
https://www.aix.snes.edu/Demande-de-conge-de-formation.html

Les critères sont différents (visiblement il vaut mieux être vieux à Aix-Marseille et avoir la hors-classe à Montpellier, ce qui ne signifie pas la même chose...) ainsi que les pondérations : un plafond de 20 points à Aix au bout de 5 demandes mais pas à Montpellier. Quand il faudra remettre de la cohérence dans ce méli-mélo, il y aura forcément des perdants.
Vous partez sur un présupposé discutable, à savoir que dans une même académie actuelle, les éléments ne barème ne changeront jamais...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Elyas le Ven 31 Juil 2015 - 17:44

Qu'en sera-t-il des rectorats de Créteil, Paris et Versailles ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Ingeborg B. le Ven 31 Juil 2015 - 18:09

@Elyas a écrit:Qu'en sera-t-il des rectorats de Créteil, Paris et Versailles ?
Ils ne fusionneront pas. Créteil et Versailles sont trop grosses. Paris tient à son fonctionnement particulier.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 18:13

Ben voyons, Paris c'est l'élite, ça ne fraye pas avec la province... En tout cas les Corses, Provençaux et autres Bretons doivent bien rigoler...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par AsarteLilith le Ven 31 Juil 2015 - 18:31

Ben tiens, certains resteront tels quels dans leurs coins pépères, tant dis que d'autres galèreront... profs comme employés du rectorat....et pour voir un toubib au rectorat, faudra aller à Montpellier ??? Ben les collègues en mauvaise santé auront du  souci à se faire si c'est bien ça !

Je me disais que peut-être dans 5 ou 10 ans je changerais de métier si j'en avais assez.... va peut-être falloir que ça soit plus tôt. J'adore mon boulot malgré les difficultés, j'essaye de travailler sur moi car je ne veux pas partir sans réussir à faire ce que je veux et pour m'améliorer, mais je commence à en avoir ras la ******** des réformes à la **** ! furieux

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !

AsarteLilith
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Celeborn le Ven 31 Juil 2015 - 18:49

Je l'écris ici également :

Les académies demeurent en l'état actuel. Un des recteurs sera nommé "recteur régional" pour être l'unique interlocuteur de la région sur les compétences qui en relèvent (j'imagine le SPRO, par exemple). Mais ça ne changera rien aux mutations, commissions, etc.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 19:31

Dans le 1er degré, on est passé d'une gestion comptable rectorale et non plus départementale (même si les DASEN demeurent). Ce qui concrètement dans mon académie signifie, par exemple, qu'une seule personne gère tous les contractuels des 5 départements. Ces derniers attendent donc leur 1er salaire entre 5 et 7 mois au lieu de 3...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par coindeparadis le Ven 31 Juil 2015 - 19:59

Ben non, on t'explique que :
1) tu n'as qu'à passer le concours,
2) tu fais ce travail par vocation pas pour l'argent et demander ton salaire est jugé suspect...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par HORA le Ven 31 Juil 2015 - 20:16

@coindeparadis a écrit:Dans le 1er degré, on est passé d'une gestion comptable rectorale et non plus départementale (même si les DASEN demeurent). Ce qui concrètement dans mon académie signifie, par exemple, qu'une seule personne gère tous les contractuels des 5 départements.  Ces derniers attendent donc leur 1er salaire entre 5 et 7 mois au lieu de 3...

affraid Mais comment vivent-ils ? Pour mon premier salaire de titulaire, j'avais touché une avance de 80%, mais bel et bien versée dès le premier mois ; j'avais déjà trouvé ça limite... Là, à moins d'une aide des proches ou d'un emprunt, il est impossible de s'en sortir.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par HORA le Ven 31 Juil 2015 - 20:52

Cripure a écrit:
@HORA a écrit:
@Daphné a écrit:De toute façon, au sein d'une même académie les barèmes peuvent bouger d'une année sur l'autre.
Et les barres changent énormément d'une année sur l'autre.

Les barres bien entendu, mais les barèmes ? Je n'ai pas l'impression qu'ils varient beaucoup ; une fois qu'un consensus est trouvé entre syndicats et rectorats, on peut miser sur une certaine stabilité. Alors qu'avec cette fusion des rectorats, il y aura des divergences qu'il faudra bien réduire.
Un exemple, les barèmes actuels pour l'octroi du congé-formation dans les académies de Montpellier et d'Aix Marseille (je n'ai pas réussi à trouver celui de  Toulouse) ; dans la première, on a ça :
http://www.montpellier.snes.edu/Conges-Formation,134.html
dans la seconde, ça :
https://www.aix.snes.edu/Demande-de-conge-de-formation.html

Les critères sont différents (visiblement il vaut mieux être vieux à Aix-Marseille et avoir la hors-classe à Montpellier, ce qui ne signifie pas la même chose...) ainsi que les pondérations : un plafond de 20 points à Aix au bout de 5 demandes mais pas à Montpellier. Quand il faudra remettre de la cohérence dans ce méli-mélo, il y aura forcément des perdants.
Vous partez sur un présupposé discutable, à savoir que dans une même académie actuelle, les éléments ne barème ne changeront jamais...

Je n'ai pas présupposé que les barèmes étaient voués à exister maintenant et à jamais, pour les siècles des siècles, mais qu'on pouvait en attendre une certaine stabilité ; pour reprendre l'exemple du congé-formation, son obtention peut prendre une bonne dizaine d'années ; dans ces conditions, je présuppose que le rectorat ne pousse pas le bouchon jusqu'à en changer les règles d'attribution tous les deux ou trois ans.

HORA
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par coindeparadis le Sam 1 Aoû 2015 - 9:52

Merci !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Tamerlan le Sam 1 Aoû 2015 - 9:54

Le rectorat à Nice pour PACA ? Shocked Ce serait étonnant.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Daphné le Sam 1 Aoû 2015 - 10:07

@Tamerlan a écrit:Le rectorat à Nice pour PACA ? Shocked Ce serait étonnant.

Mais Celeborn nous dit que les académies restent en l'état.
Il y aura juste un "super" rectorat et le rectorat normal, comme maintenant.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par ProvençalLeGaulois le Sam 1 Aoû 2015 - 10:16

Je bosse dans les locaux du rectorat de Nice et il y a eu de nombreuses discussions et rumeurs sur la fusion des académies (alors que la Région ne bouge pas) : l'hypothèse principale était une "fusion" des deux académies avec un rectorat principal à Aix et une "antenne" à Nice, pas de déplacements de personnels non encadrants et une répartition des services entre les rectorats (ex : gestion des examens et concours à Aix, gestion des personnels enseignants à Nice).

Apparemment, en fin de compte, pas de véritable changement de fond : le rectorat d'Aix-Marseille situé à Aix en Provence devient le "rectorat de région" référent et le rectorat de Nice reste en l'état pour le moment, la rectrice est sur le départ et un nouveau recteur a été nommé.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Celeborn le Sam 1 Aoû 2015 - 11:00

La carte est fausse. Il n'y a pas un rectorat par région, mais un rectorat par académie, comme actuellement. Il y a un "super-rectorat" par région, et c'est aussi valable pour la région IDF (qui n'est bizarrement pas traitée comme les autres sur la carte), avec un super-rectorat à Paris.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Alain Boissinot, ancien recteur, il faut adapter le découpage académique aux nouvelles grandes régions de France.

Message par Tamerlan le Sam 1 Aoû 2015 - 11:12

Oui, sur PACA il y a un travail de rapprochement entamé entre les académies mais il me semble que c'est le recteur d'Aix qui a la main. A terme la fusion est probable non ? En fait j'ai les mêmes échos internes que ProvençalLeGaulois mais vu d'Aix.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum