J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lalilala le Ven 2 Jan 2015 - 19:45

Exactement!

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lisette83 le Ven 2 Jan 2015 - 19:49

C'est aussi l'intérêt du métier !

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lalilala le Ven 2 Jan 2015 - 19:51

ou pas...^^

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Al le Ven 2 Jan 2015 - 20:16

@Rabelais a écrit:
@lisette83 a écrit:Les classes confiées aux stagiaires sont souvent dans des établissements choisis pour les accueillir, il peut donc y avoir des déconvenues par la suite ou de bonnes surprises.
Eh oui, je sais qu'à moins d'un énorme coup de chance ( épidémie de grippe espagnole chez les agrégés par exemple), je serai en collège et peut-être même TZR

Heu pardon mais des TZR agrégés en collège, ça existe. Je suis sure que tu ne pensais pas à mal en écrivant ça mais comme c'est mon cas... ça fait un peu comme si on vous "volait" des postes alors que rien à voir. Si tu es certifiée et que tu as des points de pacs / enfants, tu as bien plus de chances d'avoir un lycée en poste fixe que jeune agrégé célibataire. Du moins dans mon acad.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Rabelais le Ven 2 Jan 2015 - 20:31

Very Happy C'est exactement le contraire dans mon cas: je me sens comme une voleuse de poste d'agrégés !
C'était bien le deal de départ même si les réalités de terrain nous amènent à des mélanges: agrégés 15 h lycée et certifiés 18h collège, point, chacun ayant le choix du concours qu'il décide de passer.
Jamais je ne trouverai que tu voles un poste de collège, bien au contraire, je déplore qu'un agrégé n'ait pas "au moins", le choix.
Étant de la vielle école, et consciente que je vais me faire lapider après ce post, je trouve que vous avez plus de légitimité que nous à enseigner au lycée (... En même temps, je dirais à me contradicteurs d'aller faire un tour sur le programme de l'agrégation ).
Ceci dit, si tu es heureuse en collège, alors c'est une chance pour les collégiens!
De mon côté, je travaille d'arrache-pied à assurer à mes lycéens la qualité d'enseignement qu'ils méritent et je tâche de m'élever en même temps !
Cela ne me qualifie pas pour vous voler une place mais si par bonheur le hasard de la pénurie régionale me donnait un poste en lycée, j'essaierais de m'en montrer humblement reconnaissante ( bon, ce sera du hasard, hein, parce que si j'ai le malheur de choisir lycee dans mes voeux, je pers la totalité de mes points , ce sera donc voeux commune et roulette russe)
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Catalunya le Ven 2 Jan 2015 - 20:35

J'aime beaucoup mon métier, surtout dans la classe avec les élèves. Les trucs annexes (projets, liaison collège-lycée etc...) me gonflent prodigieusement, comme 90% des collègues.
C'est aussi dû au fait que j'ai eu de la chance, ayant obtenu un poste fixe en lycée (bien tenu par la direction) après seulement 3 années de TZR.
J'ai donc connu collège ZEP, bon collège, collège rural, LP, puis plutôt bon lycée (là où je suis). Un bon petit panorama avant de me poser. Mais même en collège ZEP et LP (années les plus dures), il y avait certaines heures super, celles où l'alchimie se crée avec les élèves et pendant lesquelles on se sent bien.

Et quand on a certaines classes pour lesquelles on répondrait je les prends" à la question "vous les prenez ou vous rentrez chez vous?", c'est que tout roule non?
avatar
Catalunya
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par tiptop77 le Ven 2 Jan 2015 - 20:52

Oui! cheers

_________________
May the force be with us!
avatar
tiptop77
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lalilala le Ven 2 Jan 2015 - 21:29

@Catalunya a écrit:J'aime beaucoup mon métier, surtout dans la classe avec les élèves. Les trucs annexes (projets, liaison collège-lycée etc...) me gonflent prodigieusement, comme 90% des collègues.
C'est aussi dû au fait que j'ai eu de la chance, ayant obtenu un poste fixe en lycée (bien tenu par la direction) après seulement 3 années de TZR.
J'ai donc connu collège ZEP, bon collège, collège rural, LP, puis plutôt bon lycée (là où je suis). Un bon petit panorama avant de me poser. Mais même en collège ZEP et LP (années les plus dures), il y avait certaines heures super, celles où l'alchimie se crée avec les élèves et pendant lesquelles on se sent bien.

Et quand on a certaines classes pour lesquelles on répondrait je les prends" à la question "vous les prenez ou vous rentrez chez vous?", c'est que tout roule non?

On a eu un peu le même genre de parcours dis-moi Very Happy (3 ans TZR et poste fixe dans un lycée sympa). Bon moi j'ai échappé à la ZEP...mais en 3 ans, j'ai bien fait 12 établissements (collège/lycée/LP, beaucoup de zones rurales dans l'ensemble mais aussi des établissements de centre-ville...je me suis aussi tapé la DNL histoire sur mon premier remplacement). Bref, j'ai fait le tour du métier en 3 ans je crois ^^. Par contre moi j'ai eu plusieurs classes avec lesquelles il n'y a jamais eu aucune heure intéressante...Ca arrive aussi, faut pas se leurrer.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Al le Ven 2 Jan 2015 - 21:31

@Rabelais a écrit:Very Happy C'est exactement le contraire dans mon cas: je me sens comme une voleuse de poste d'agrégés !
C'était bien le deal de départ même si les réalités de terrain nous amènent à des mélanges: agrégés 15 h lycée et certifiés 18h collège, point, chacun ayant le choix du concours qu'il décide de passer.
Jamais je ne trouverai que tu voles un poste de collège, bien au contraire, je déplore qu'un agrégé n'ait pas "au moins", le choix.
Étant de la vielle école, et consciente que je vais me faire lapider après ce post, je trouve que vous avez plus de légitimité que nous à enseigner au lycée (... En même temps, je dirais à me contradicteurs d'aller faire un tour sur le programme de l'agrégation ).
Ceci dit, si tu es heureuse en collège, alors c'est une chance pour les collégiens!
De mon côté, je travaille d'arrache-pied à assurer à mes lycéens la qualité d'enseignement qu'ils méritent et je tâche de m'élever en même temps !
Cela ne me qualifie pas pour vous voler une place mais si par bonheur le hasard de la pénurie régionale me donnait un poste en lycée, j'essaierais de m'en montrer humblement reconnaissante ( bon, ce sera du hasard, hein, parce que si j'ai le malheur de choisir lycee dans mes voeux, je pers la totalité de mes points , ce sera donc voeux commune et roulette russe)

Heu mais non tu n'as rien compris, jamais je ne dirais justement que quiconque vole des postes à quiconque, je trouve cette logique atroce. heu  Il n'y a pas de "deal" agrégé=lycée et certifié =collège, tout simplement car il n'y a pas de texte qui le stipule. Dans les textes la différence c'est les heures et le salaire. Je me sens légitime au collège, quelle idée!!! je n'aurais pas le niveau pour enseigner en 6e ? ben mince alors Wink par contre je n'ai jamais écrit que j'y étais heureuse, je suis TZR, je dois aller là où on m'affecte, pas le choix!! je disais que quand tu expliques qu'à moins d'une épidémie chez les agrégés, tu ne peux pas avoir de poste en lycée, ça sonnait un peu comme si tous les agrégés avaient des postes cool en lycée que les autres convoitent, alors que c'est faux.

Les agrégés galèrent comme les autres au niveau des postes, bien sûr ils sont dans certaines académies des "points" à faire valoir sur les lycées, mais selon les conditions, on se rend compte que ce n'est pas forcément avantageux. Je réagissais à ton post car j'ai eu devant moi cette année une personne qui était comme deux ronds de flancs car elle ne "savait pas que les TZR agrégés, ça existait". C'est quand même hallucinant. Je devrais me mettre dans une cage avec une pancarte et un endroit pour que les gens mettent des sous... Suspect lol! j'ai aussi eu droit que j'étais surqualifiée avec l'agreg externe en lycée de cité... moi je trouve dommage ces raisonnements, bien sûr je souhaiterais que l'on soit aidés pour enseigner au niveau où l'on a envie car on a sacrément bossé pour y arriver (que ce niveau soit du collège ou du postbac, peu importe, là où on se sent intellectuellement bien), mais je supporte très mal qu'on porte des jugements de valeur sur la qualité d'un enseignement à partir de l'obtention d'un concours. Pour l'instant, la meilleure prof de lettres en lycée (=celle que j'estime le plus pour la qualité de son travail sous tous les angles possibles) est certifiée. Bon hors sujet total vis à vis du sujet du fil, j'arrête là!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lalilala le Ven 2 Jan 2015 - 21:37

@Al a écrit:
@Rabelais a écrit:Very Happy C'est exactement le contraire dans mon cas: je me sens comme une voleuse de poste d'agrégés !
C'était bien le deal de départ même si les réalités de terrain nous amènent à des mélanges: agrégés 15 h lycée et certifiés 18h collège, point, chacun ayant le choix du concours qu'il décide de passer.
Jamais je ne trouverai que tu voles un poste de collège, bien au contraire, je déplore qu'un agrégé n'ait pas "au moins", le choix.
Étant de la vielle école, et consciente que je vais me faire lapider après ce post, je trouve que vous avez plus de légitimité que nous à enseigner au lycée (... En même temps, je dirais à me contradicteurs d'aller faire un tour sur le programme de l'agrégation ).
Ceci dit, si tu es heureuse en collège, alors c'est une chance pour les collégiens!
De mon côté, je travaille d'arrache-pied à assurer à mes lycéens la qualité d'enseignement qu'ils méritent et je tâche de m'élever en même temps !
Cela ne me qualifie pas pour vous voler une place mais si par bonheur le hasard de la pénurie régionale me donnait un poste en lycée, j'essaierais de m'en montrer humblement reconnaissante ( bon, ce sera du hasard, hein, parce que si j'ai le malheur de choisir lycee dans mes voeux, je pers la totalité de mes points , ce sera donc voeux commune et roulette russe)

Heu mais non tu n'as rien compris, jamais je ne dirais justement que quiconque vole des postes à quiconque, je trouve cette logique atroce. heu  Il n'y a pas de "deal" agrégé=lycée et certifié =collège, tout simplement car il n'y a pas de texte qui le stipule. Dans les textes la différence c'est les heures et le salaire. Je me sens légitime au collège, quelle idée!!! je n'aurais pas le niveau pour enseigner en 6e ? ben mince alors Wink plus sérieusement, je disais que quand tu expliques qu'à moins d'une épidémie chez les agrégés, tu ne peux pas avoir de poste en lycée, ça sonnait un peu comme si tous les agrégés avaient des postes cool en lycée que les autres convoitent, alors que c'est faux.

Les agrégés galèrent comme les autres au niveau des postes, bien sûr ils sont dans certaines académies des "points" à faire valoir sur les lycées, mais selon les conditions, on se rend compte que ce n'est pas forcément avantageux. Je réagissais à ton post car j'ai eu devant moi cette année une personne qui était comme deux ronds de flancs car elle ne "savait pas que les TZR agrégés, ça existait". C'est quand même hallucinant.

Celle-là, je l'ai entendue un paquet de fois!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 21:41

@Al a écrit:Les agrégés galèrent comme les autres au niveau des postes, bien sûr ils sont dans certaines académies des "points" à faire valoir sur les lycées, mais selon les conditions, on se rend compte que ce n'est pas forcément avantageux. Je réagissais à ton post car j'ai eu devant moi cette année une personne qui était comme deux ronds de flancs car elle ne "savait pas que les TZR agrégés, ça existait". C'est quand même hallucinant. Je devrais me mettre dans une cage avec une pancarte et un endroit pour que les gens mettent des sous... Suspect lol! j'ai aussi eu droit que j'étais surqualifiée avec l'agreg externe en lycée de cité...
Quand je suis allé me présenter au lycée Thiers en 1988, mon ancien PA de quand j'étais élève m'a accueilli et m'a dit qu'il m'accompagnait chez le proviseur. Il m'a demandé si j'avais été bien classé au Capes et je lui ai dit que j'étais agrégé. Alors, il s'est arrêté devant le bureau de la patronne, a frappé, et m'a dit : "Agrégé ? Passez devant, Monsieur ! :veneration" Razz
O tempora ! O mores !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par roxanne le Ven 2 Jan 2015 - 21:51

Et? J'ai souvenir d'un cde présentant presque plié en deux m.Machin, agrégé ( il en avait plein la bouche) à une huile venue au collège, ignorant toute la plèbe à côté. C'était déjà limité, mais le plus "comique" c'est que l'agrégé en question n'assistait à aucun conseil de classe, ne faisait pas je programme et se faisait bordeliser par des 6e...
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Al le Ven 2 Jan 2015 - 21:57

J'étais sure que Cripure allait poster quelque chose! Very Happy

J'ai déjà connu ce genre de réactions mais ça n'entre pas pour moi dans les moments où j'aime mon métier, je me sens mal à l'aise qu'on me regarde comme ça  :shock: veneration (surtout dans un lycée où on pourrait s'attendre à ce que ce soit "normal") , je ne suis pas une bête curieuse. scratch

Et je me fais parfois malmener par mes 6e...

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 21:59

@Al a écrit:J'étais sure que Cripure allait poster quelque chose! Very Happy

J'ai déjà connu ce genre de réactions mais ça n'entre pas pour moi dans les moments où j'aime mon métier, je me sens mal à l'aise qu'on me regarde comme ça  :shock: veneration (surtout dans un lycée où on pourrait s'attendre à ce que ce soit "normal") , je ne suis pas une bête curieuse. scratch

Et je me fais parfois malmener par mes 6e...
Ben moi aussi, j'étais mal à l'aise, qu'est-ce que vous croyez Very Happy
Ceci dit, l'époque était bonne, j'ai eu un poste fixe en lycée avec 27 points.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Bonnie Blue le Sam 3 Jan 2015 - 0:48

@Al a écrit:
@Rabelais a écrit:
@lisette83 a écrit:Les classes confiées aux stagiaires sont souvent dans des établissements choisis pour les accueillir, il peut donc y avoir des déconvenues par la suite ou de bonnes surprises.
Eh oui, je sais qu'à moins d'un énorme coup de chance ( épidémie de grippe espagnole chez les agrégés par exemple), je serai en collège et peut-être même TZR

Heu pardon mais des TZR agrégés en collège, ça existe. Je suis sure que tu ne pensais pas à mal en écrivant ça mais comme c'est mon cas... ça fait un peu comme si on vous "volait" des postes alors que rien à voir. Si tu es certifiée et que tu as des points de pacs / enfants, tu as bien plus de chances d'avoir un lycée en poste fixe que jeune agrégé célibataire. Du moins dans mon acad.

Il y a des TZR agrégés au collège ? Peuchère ! En ZEP aussi pour couronner le tout ? Mais personne ne peut y échapper ! affraid


Je suis très admirative des agrégés. Rien qu'en discutant avec des agrégatifs, une amie m'a présenté une agrégative de grammaire. J'ai eu l'impression d'être indigne de lui parler.
avatar
Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Sam 3 Jan 2015 - 2:00

@Bonnie Blue a écrit:
@Al a écrit:
@Rabelais a écrit:
Eh oui, je sais qu'à moins d'un énorme coup de chance ( épidémie de grippe espagnole chez les agrégés par exemple), je serai en collège et peut-être même TZR

Heu pardon mais des TZR agrégés en collège, ça existe. Je suis sure que tu ne pensais pas à mal en écrivant ça mais comme c'est mon cas... ça fait un peu comme si on vous "volait" des postes alors que rien à voir. Si tu es certifiée et que tu as des points de pacs / enfants, tu as bien plus de chances d'avoir un lycée en poste fixe que jeune agrégé célibataire. Du moins dans mon acad.

Il y a des TZR agrégés au collège  ? Peuchère ! En ZEP aussi pour couronner le tout ? Mais personne ne peut y échapper ! affraid


Je suis très admirative des agrégés. Rien qu'en discutant avec des agrégatifs, une amie m'a présenté une agrégative de grammaire. J'ai eu l'impression d'être indigne de lui parler.
:shock: Laughing Laughing
Profitez, elle n'est pas encore lauréate Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Igniatius le Sam 3 Jan 2015 - 12:19

Quand mon métier me gonfle prodigieusement, je cherche quel autre j'aimerais exercer et je n'en trouve aucun (à part rentier) alors je pense que je peux dire que j'aime mon métier, tel que j'ai pu l'exercer les premières années.
Je pouvais enseigner des maths structurées, en tentant d'éviter les explications abruptes qui m'avaient bloqué quand j'étais moi-même élève, à des élèves qui, du cancre au brillant, étaient équipés pour comprendre.

J'avoue que ces dernières années m'ont fait perdre ce plaisir d'enseigner ma matière, car je crois qu'elle est en train de mourir à petit feu, éteinte par l'institution, ce qui m'ennuie fortement.

Ce qui reste du plaisir dans ce métier, c'est le contact avec les élèves, le fait que j'aime jouer un rôle en classe, que je les tiens pas mal en les charriant, et en les amusant au moment où les notions à faire passer deviennent complexes, afin de les aider à faire passer la pilule.
Ca marche avec certaines classes, et avec d'autres, on peut passer une année entière à traîner les pieds tellement l'échange est faible ou peu satisfaisant.
Ce qui me permet de ne pas trop m'aigrir, ce sont les retours très positifs que je reçois de mes lycéens, en fin d'année quand ils me disent qu'ils voudraient m'avoir comme prof l'an prochain, ou quand ils envoient des mails, après le bac, pleins de fraîcheur pour me remercier.
Si je n'avais pas cette illusion d'être apprécié un minimum, je crois que la hiérarchie et les réformes auraient eu raison de ma motivation depuis longtemps.
Cette année, ça se passe bien avec mes TS : ils sont sympas et arrivent enfin à faire des mathématiques, mais ce fut dur.
On verra l'année prochaine.

Quoi qu'il en soit, je trouve aussi le mot passion exagéré et dangereux, car j'évite au maximum de ramener les soucis du boulot à la maison, ce qui arrive aux gens trop investis émotionnellement à mon avis.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Al le Sam 3 Jan 2015 - 17:45

@Igniatius a écrit:Quand mon métier me gonfle prodigieusement, je cherche quel autre j'aimerais exercer et je n'en trouve aucun (à part rentier)
+1 c'est quand même bon signe!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Mezzo voce le Sam 3 Jan 2015 - 17:52

J'aime mon métier, mais je n'ai pas envie que les vacances s'achèvent...
avatar
Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Bonnie Blue le Sam 3 Jan 2015 - 17:55

Cripure a écrit:
@Bonnie Blue a écrit:
@Al a écrit:

Heu pardon mais des TZR agrégés en collège, ça existe. Je suis sure que tu ne pensais pas à mal en écrivant ça mais comme c'est mon cas... ça fait un peu comme si on vous "volait" des postes alors que rien à voir. Si tu es certifiée et que tu as des points de pacs / enfants, tu as bien plus de chances d'avoir un lycée en poste fixe que jeune agrégé célibataire. Du moins dans mon acad.

Il y a des TZR agrégés au collège  ? Peuchère ! En ZEP aussi pour couronner le tout ? Mais personne ne peut y échapper ! affraid


Je suis très admirative des agrégés. Rien qu'en discutant avec des agrégatifs, une amie m'a présenté une agrégative de grammaire. J'ai eu l'impression d'être indigne de lui parler.
:shock: Laughing Laughing
Profitez, elle n'est pas encore lauréate Razz

Quand elle le sera, elle ne s'exprimera plus qu'en grec ancien alors j'aurais du mal à communiquer.
Mais elle a l'air beaucoup trop normale pour pouvoir devenir agrégée de grammaire Laughing Razz
avatar
Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Al le Sam 3 Jan 2015 - 17:58

lol!

Non mais une fois agrégée elle aura une mini puce sous la peau qui permettra de l'identifier comme telle! araignée (et fera la traduction de ses propos en langage courant).

"Ils" ont tout prévu pour notre intégration discrète dans la société.


Laughing

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par HermyMacgo le Dim 4 Jan 2015 - 12:30

Je n'en suis qu'à ma troisième année et j'ai la chance d'exercer dans des conditions exceptionnelles, mais je peux dire que oui, j'adore mon métier.

J'aime préparer mes cours en me disant que tel ou tel document ou activité va plaire aux élèves, j'aime les moments passés en classe avec eux, j'aime les croiser dans les couloirs quand ils me disent "Hello", ça me fait me sentir un peu à part parmi la masse des profs à qui l'on dit "bonjour".
J'aime passer du temps avec mes collègues à épier les élèves depuis la salle des profs (qui donne sur le parvis de l'établissement) ou à discuter de tout et de rien, j'aime arriver au collègue à 7h30 et voir l'établissement s'animer petit à petit, j'aime les réunions parents-profs et les conseils de classe, j'aime les voyages scolaires, je suis pour l'instant satisfaite dans presque tous les aspects du métier (le seul point noir étant les mutations).

J'ai commencé stagiaire à 15h dans un lycée, avec formation le lundi. Je n'ai pas forcément adoré cette année de stage mais le contact avec les élèves était là, du moins avec au moins deux classes sur 6. Depuis l'an dernier je suis en poste fixe en collège et j'adore! Préparer des activités ludiques, rechercher des cliparts pour le contenu (même si j'y perds un temps fou), me demander quelle chanson je pourrais étudier en lien avec telle séquence, observer les élèves en sortie scolaire, oui, décidément, tout me plait!


HermyMacgo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Mezzo voce le Dim 4 Jan 2015 - 12:38

Quelle chance, HermyMacgo! J'aime mon métier mais le stress me ronge.
avatar
Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par darty33 le Dim 4 Jan 2015 - 12:56

@Al a écrit:Heu mais non tu n'as rien compris, jamais je ne dirais justement que quiconque vole des postes à quiconque, je trouve cette logique atroce. heu  Il n'y a pas de "deal" agrégé=lycée et certifié =collège, tout simplement car il n'y a pas de texte qui le stipule. Dans les textes la différence c'est les heures et le salaire.

Je me permets de rebondir sur cette dernière phrase : les textes prévoient bien une différence dans les affectations, sans aller jusqu'à "agrégé = lycée" et "certifié = collège" (ce serait impossible au vu du nombre de personnels disponibles dans chaque corps).

Décret n°72-580 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré a écrit:Ils assurent leur service dans les classes préparatoires aux grandes écoles, dans les classes de lycée, dans des établissements de formation et, exceptionnellement, dans les classes de collège.
Source ici

Décret n°72-581 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs certifiés a écrit:Les professeurs certifiés participent aux actions d'éducation, principalement en assurant un service d'enseignement dans les établissements du second degré et dans les établissements de formation.
Source ici

Cependant, toute la subtilité réside dans l'interprétation de ces textes par le Ministère et les Rectorats. Le mot "exceptionnellement" a un sens parfois galvaudé...

Je ne prends pas position ici sur le fond de cette distinction, j'ai simplement été interpellé par la phrase que je cite.  Wink
avatar
darty33
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lisette83 le Dim 4 Jan 2015 - 14:08

De toutes façons l'affectation en collège ou lycée se fait au barème; la bonification agrégés en lycée est un bonus comme un autre et, comme dit précédemment, un certifié en rapprochement de conjoint, avec des enfants ou une ancienneté importante aura plus de points donc le poste.

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par darty33 le Dim 4 Jan 2015 - 15:30

Ce qui n'enlève rien au sens des textes, et à ce que je disais sur leur interprétation (le barème traduisant celle-ci). Smile
avatar
darty33
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum