J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par thrasybule le Ven 2 Jan 2015 - 0:06

jesuisunebellepersonne.com
C'est très sympa!

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 0:14

@WonderWoman a écrit:le 20 décembre, j'ai publié ça sur mon blog :

On entend souvent les profs râler, se plaindre... que celui qui n'a jamais soupiré en entendant que "Rose et Violet sont des couleurs complémentaires parce que ça va bien ensemble" me jette le premier crayon (de couleur évidemment) !

7a9eaa1e289575a1f1d4364d75c07868

ça doit être quelque chose de profondément humain de se plaindre de ce qui ne va pas...

Mais en ce premier jour de vacances, je veux vous faire partager des jolis moments de cette dernière semaine de cours, parce que vendredi soir, je suis rentrée chez moi épuisée et ravie d'être en vacances, mais tout autant contente de mes élèves et de ce qu'ils ont fait ; alors que Dieu sait que la dernière semaine avant Noël est difficile.

*l'application et le soin apporté par J. (2e année CAP) pour faire son paper toy ... Il a écouté avec attention mes conseils (repasser doucement avec la pointe des ciseaux sur les arrêtes afin de réussir à faire un pli propre) et la satisfaction qu'il a eue en ayant réussi à faire quelque chose de chouette

10665981_10152299906846244_5448193025360594228_n

* que D. (1ere bac pro) se soit souvenu d'une référence montrée en cours - et qu'il veuille travailler dessus pour un dossier de recherche ♥

Fallen Tree

*que G. (1e année CAP) ait travailler chez lui le soir pour rattraper son retard, "parce que quand même Madame, ça fait du bien de dessiner, ça me vide la tête"

[caption id="attachment_83" align="aligncenter" width="300"](j'aime beaucoup le fait qu'il ait poussé le détail jusqu'à représenter son appareil dentaire ) (j'aime beaucoup le fait qu'il ait poussé le détail jusqu'à représenter son appareil dentaire )[/caption]

*que quand je dis à mes Secondes "laissez-libre cours à votre imagination", après les avoir bien contraints et guidés, ils me fassent des trucs surprenants avec des références inattendues :

10687067_10152417182286244_9017224264941544516_n

10253829_10152417181181244_8697921329409192130_n

Mes conditions de travail sont si difficiles, qu'aujourd'hui, je partage avec vous ces perles, ces jolis moments, ces instants qui font qu'on sait pourquoi on a choisi ce métier-là, qui est quand même, le plus beau métier du monde ♥

 

(et j'assume parfaitement le fait que le 2e jour de la rentrée, je me plaindrais à nouveau !)
Parenthèse. Je trouve le banc et les cahiers très beaux.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 0:15

@leyade a écrit:"Ils sont bruyants, usants, malpolis, râleurs, 30 par classe, dyslexiquohyperactivochiants, hurlent quand je demande de travailler, jettent mes polys au sol et balancent leurs manuels dans le fleuve mais parfois, je ricane quand je me rends compte que je n'ai pas rempli mon cahier de textes depuis 2009, et que personne ne le sait"   diable
mdr lol!

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 0:18

@kero a écrit:Pour moi, c'est simple, je ne m'imagine pas faire autre chose. C'est excessivement passionnant.
Je n'imagine pas faire autre chose, car rien ne ressemble moins à un travail, pour moi. Sinon, n'importe quoi ferait l'affaire.
Voilà ma positive pensée du soir Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Sardanapali le Ven 2 Jan 2015 - 0:22

Merci à tous pour vos témoignages. J'ai hâte de trouver le même plaisir que vous. Pour le moment je suis l'objet du plaisir sadomasochiste de ma tutrice.

_________________
φιλοκαλουμεν τε γαρ μετ' ευτελειας και φιλοσοφουμεν ανευ μαλακιας.
avatar
Sardanapali
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Kolyma le Ven 2 Jan 2015 - 0:28

@thrasybule a écrit:jesuisunebellepersonne.com
C'est très sympa!

Tu plaisantes mais ça existe vraiment...

_________________
« Quand on dit que l'éducation n'est pas une question de moyens, c'est qu'on s'apprête à les réduire... »
avatar
Kolyma
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par BlackMail le Ven 2 Jan 2015 - 2:27

@Sardanapali a écrit:Merci à tous pour vos témoignages. J'ai hâte de trouver le même plaisir que vous. Pour le moment je suis l'objet du plaisir sadomasochiste de ma tutrice.

Plaisir sadique plutôt, non ?
Qu'est-ce qu'il t'arrive exactement ? (tu peux développer -ou non- sur le fil des stagiaires si tu veux).

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
BlackMail
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Bonnie Blue le Ven 2 Jan 2015 - 8:16

Moi aussi j'aime mon boulot ! Je n'aime plus corriger mes copies et certains élèves m'agacent, un me sort par les narines, mais j'aime préparer mes cours et les faire aussi. Je sens que je ne travaille pas dans le vide en général et j'ai envie d'aider ceux qui ont des difficultés. C'est bien ce boulot !
Il y a toujours un aspect positif dans ma journée.
Et ils se réjouissent d'un rien : "madame, vous corrigez en violet ? C'est trop joliiiii !"
Même quand on est malade, on sait qu'au moins, ça fait plaisir à quelqu'un.

Sinon, les élèves et leur parents, ce sont bien des vampires ? Non parce que ça pompe une énergie folle ces bêtes là !
avatar
Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par kero le Ven 2 Jan 2015 - 9:12

@thrasybule a écrit:J'avoue, et je ne le dirai plus, que la manière dont on galvaude et prostitue le mot de "passion" dans le "monde" des enseignants comme une sorte de slogan, me dégoûte.

Moi, ce qui me gêne ("dégoûte" serait excessif et trahirait un problème plus fondamental), c'est lorsque les gens se permettent d'émettre des jugements à propos de ce que les autres ressentent comme passionnant.

On a le droit d'être complètement blasés. On a aussi le droit d'être passionnés par ce qu'on fait.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Hérodoute le Ven 2 Jan 2015 - 9:41

@kero a écrit:
@thrasybule a écrit:J'avoue, et je ne le dirai plus, que la manière dont on galvaude et prostitue le mot de "passion" dans le "monde" des enseignants comme une sorte de slogan, me dégoûte.

Moi, ce qui me gêne ("dégoûte" serait excessif et trahirait un problème plus fondamental), c'est lorsque les gens se permettent d'émettre des jugements à propos de ce que les autres ressentent comme passionnant.

On a le droit d'être complètement blasés. On a aussi le droit d'être passionnés par ce qu'on fait.

+1000 => Merci Kero, j'ai cru un instant que le fait de positiver était finalement contraire à l'éthique de certains néos accros au site. Tu me rassures. ^^

@thrasybule : A te lire, je pense que, peut-être, le mot de "vocation" ne te conviendrait pas non plus ?

Merci à tous ceux et à toutes celles qui ont déjà témoigné de leur amour et/ou passion pour le métier tout en pensant aux jeunes collègues stagiaires qui galèrent. Allez on continue sur notre beau métier. aao
avatar
Hérodoute
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Tamerlan le Ven 2 Jan 2015 - 9:52

Après 22 ans d'exercice toujours autant de plaisir à exercer ce métier... copies exceptées (mais ça je crois que c'est depuis le début  Very Happy  ).
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par kero le Ven 2 Jan 2015 - 10:12

@Hérodoute a écrit:
@kero a écrit:
@thrasybule a écrit:J'avoue, et je ne le dirai plus, que la manière dont on galvaude et prostitue le mot de "passion" dans le "monde" des enseignants comme une sorte de slogan, me dégoûte.

Moi, ce qui me gêne ("dégoûte" serait excessif et trahirait un problème plus fondamental), c'est lorsque les gens se permettent d'émettre des jugements à propos de ce que les autres ressentent comme passionnant.

On a le droit d'être complètement blasés. On a aussi le droit d'être passionnés par ce qu'on fait.

+1000 => Merci Kero, j'ai cru un instant que le fait de positiver était finalement contraire à l'éthique de certains néos accros au site. Tu me rassures. ^^

La passion des uns renvoie parfois les autres à l'inanité (ou au désespoir ?) de leur existence. Ils se protègent alors par la moquerie, le mépris, les jugements blasés. Faut pas s'arrêter là-dessus. Faut pas leur en vouloir.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 10:17

@kero a écrit:
@thrasybule a écrit:J'avoue, et je ne le dirai plus, que la manière dont on galvaude et prostitue le mot de "passion" dans le "monde" des enseignants comme une sorte de slogan, me dégoûte.

Moi, ce qui me gêne ("dégoûte" serait excessif et trahirait un problème plus fondamental), c'est lorsque les gens se permettent d'émettre des jugements à propos de ce que les autres ressentent comme passionnant.
Dans "discussion", il y a "cussion", qui n'est pas une racine calme, n'en déplaise aux thuriféraires des salons de thé Wink Pourquoi le passionné se sentirait-il blessé ? Discuter, c'est prendre connaissance des sentiments des autres, et comme Thrasybule, je suis surpris du mot "passion", à cause 1) de son caractère excessif 2) de sa dimension de souffrance.
@kero a écrit:La passion des uns renvoie parfois les autres à l'inanité (ou au désespoir ?) de leur existence. Ils se protègent alors par la moquerie, le mépris, les jugements blasés. Faut pas s'arrêter là-dessus. Faut pas leur en vouloir.
Et que dire des psychologues à la petite semaine ? Non parce que moi aussi, je peux tenter de me pencher sur le vide de l'existence de celui qui se passionne à préparer ses séances minute par minute et à faire de beaux cahiers de textes soulignés au fushia et au bleu pervenche 405 Rolling Eyes
D'ailleurs, un enseignant qui se passionne pour ce qu'il fait dans son bureau... N'est-ce pas là un signe inquiétant concernant son approche du vivre ensemble et de l'appropriation citoyenne du savoir au contact de la maison-collège ?
Spoiler:
Bon, bien sûr, si le fait qu'un élève constate que vous corrigez en violet vous bouleverse, vous en avez le droit, mais la barre est lors si haut placée qu'on ne peut que s'incliner.


Dernière édition par Cripure le Ven 2 Jan 2015 - 10:22, édité 1 fois

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par lisette83 le Ven 2 Jan 2015 - 10:21

Apprécier son métier est une chose, être passionné en est une autre. De la mesure en toutes choses...

lisette83
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 10:23

@lisette83 a écrit:Apprécier son métier est une chose, être passionné en est une autre. De la mesure en toutes choses...
Voilà Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par kero le Ven 2 Jan 2015 - 10:26

Où l'on découvre qu'être passionné par le métier que l'on exerce est une mauvaise chose. Rolling Eyes
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Thalia de G le Ven 2 Jan 2015 - 10:26

Cripure a écrit:
@lisette83 a écrit:Apprécier son métier est une chose, être passionné en est une autre. De la mesure en toutes choses...
Voilà Smile
+1
Je me méfie également de la passion.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Tamerlan le Ven 2 Jan 2015 - 10:29

Le top se passe dans la classe quand on ressent que ça fonctionne et que les élèves sont réellement en train d'apprendre quelque chose. Le travail de prép peut être sympa mais ce n'est pas équivalent. Un des soucis du métier c'est qu'à ces moments de grande euphorie peuvent correspondre des moments inverses de trou quand s'aperçoit que ça ne marche pas. D'où la nécessité de garder à l'esprit qu'il s'agit d'un métier pour se préserver.
Un truc bien c'est aussi quand on rencontre d'anciens élèves (même parfois qui ont étés en échec) et qu'ils vous disent qu'ils ont gardé un bon souvenir.
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Li-Li le Ven 2 Jan 2015 - 10:29

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:
@lisette83 a écrit:Apprécier son métier est une chose, être passionné en est une autre. De la mesure en toutes choses...
Voilà Smile
+1
Je me méfie également de la passion.

Également d'accord, j'aime beaucoup mon métier, d'ailleurs j'ai du mal à réfléchir à une reconversion, car être en classe me plaît. Parler de passion est cependant un peu trop, c'est avant tout un métier, un moyen de gagner ma vie.
avatar
Li-Li
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Elyas le Ven 2 Jan 2015 - 10:32

@kero a écrit:Où l'on découvre qu'être passionné par le métier que l'on exerce est une mauvaise chose. Rolling Eyes

Tu n'as pas encore parlé de vocation. Là, tu serais considéré comme un benêt idiot scratch
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Tamerlan le Ven 2 Jan 2015 - 10:32

@kero a écrit:Où l'on découvre qu'être passionné par le métier que l'on exerce est une mauvaise chose. Rolling Eyes

Non, c'est un puissant moteur.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par minette74 le Ven 2 Jan 2015 - 11:04

Je peux affirmer que j'aime mon métier et savez-vous quand je m'en suis aperçue ? Le jour où j'ai commencé les démarches concrètes de reconversion. J'ai réalisé que je n'avais pas envie de faire autre chose que professeur et j'ai fait marche arrière, je ne veux plus changer de métier. Pour moi, c'est un des rares métiers qui peut procurer autant de plaisirs : parfois, je ris avec les élèves, parfois le fait de voir une lumière s'éclairer dans leurs yeux parce qu'ils ont compris est extrêmement gratifiant. J'adore préparer mes cours. Alors bien sûr, il y a des points négatifs, mais je ne les regarde plus, je sais qu'ils existent, mais je donne plus d'importance au positif.

minette74
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par User5899 le Ven 2 Jan 2015 - 11:07

@Tamerlan a écrit:Le top se passe dans la classe quand on ressent que ça fonctionne et que les élèves sont réellement en train d'apprendre quelque chose. Le travail de prép peut être sympa mais ce n'est pas équivalent. Un des soucis du métier c'est qu'à ces moments de grande euphorie peuvent correspondre des moments inverses de trou quand s'aperçoit que ça ne marche pas. D'où la nécessité de garder à l'esprit qu'il s'agit d'un métier pour se préserver.
Un truc bien c'est aussi quand on rencontre d'anciens élèves (même parfois qui ont étés en échec) et qu'ils vous disent qu'ils ont gardé un bon souvenir.
Voilà. Pour les deux points. Attention à la super redescente après le super cours, quand on s'aperçoit que la super impression de savoir partagé dans le super bonheur d'apprendre était surtout due à une braguette super ouverte Rolling Eyes

Quant à la vocation. Oui, ce serait intéressant de savoir ce qu'on met sous ce mot.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Tamerlan le Ven 2 Jan 2015 - 11:11

Cripure a écrit:
Voilà. Pour les deux points. Attention à la super redescente après le super cours, quand on s'aperçoit que la super impression de savoir partagé dans le super bonheur d'apprendre était surtout due à une braguette super ouverte Rolling Eyes

S'ils ont été impressionnés ça va !
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'aime mon métier : Il est difficile et usant mais progressivement on prend vraiment son pied parfois !

Message par Hérodoute le Ven 2 Jan 2015 - 11:15

@Tamerlan a écrit:
@kero a écrit:Où l'on découvre qu'être passionné par le métier que l'on exerce est une mauvaise chose. Rolling Eyes

Non, c'est un puissant moteur.

+1

Je l'avoue, je suis aussi un passionné de beaucoup de choses dont les moments durant lesquels je rie avec les gamins, j'apprends avec eux tous les jours : c'est passionnant, c'est motivant... bref tip top en somme. Plusieurs mots me viennent à l'esprit pour qualifier ce boulot, je retiens surtout ces deux là : Passion et Combat.
Ben vouais, j'suis naïf ! Esclave de mes passions et j'adore ça ! Et j'... les frustrés / blasés de tout / donneurs de leçons / locuteurs pétant...

Un psy viendrait à me dire que j'ai un problème dans la tronche à cause des termes que j'emploie pour qualifier mon job ?
J'lui dirai en lui mettant une claque :
"_ Et alors ?? J'en ai plein de problèmes. Un de plus ou un de moins...
_ Et toi, là, tu viens dans gagner un autre !"

Comme vous l'avez compris, je déconne. ^^
lol!

@ Aux collègues stagiaires : Navré que la discussion dévie autant. Chacun est libre de donner son opinion sur un sujet qui a pour but (à l'origine) de vous rassurer dans vos moments de doute. Ne prenez que ce que vous voulez de cette conversation. Comme vous le voyez, plusieurs néos sont intervenus pour écrire qu'ils apprécient voire, pour les terroristes comme moi, qu'ils aiment passionnément leur métier d'enseignant. Certes vous trouverez toujours des collègues blasés qui vous diront tout le contraire (comme dans tous les métiers).
Je me rappelle cette collègue qui, lors de mon premier jour de rentrée en tant que jeune titulaire, est venue me voir en disant :
"Toi, tu commences ? Et bien moi j'arrête dans un mois, je prends ma retraite ! Les gamins sont devenus totalement infectes !"
Je repense parfois aussi à ce prof "toxique" d'une cinquantaine d'années qui, alors que j'étais étudiant et que je lui posais des questions sur le métier, m'a dis :
"Les gosses ? De la pourriture sur patte !"
Je ne suis plus jamais passé le voir !! lolll
Moralité, faites le tri et ne voyez surtout pas tout en noir. Bon courage à tous et à toutes Smile

_________________
"Le réchauffement climatique ? Deux degrés de plus, c'est que dalle, non ?", philosophe anonyme de la télé-réalité.  abi abi abi abi
avatar
Hérodoute
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum