Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par roxanne le Sam 03 Jan 2015, 10:05

Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Reine Margot le Sam 03 Jan 2015, 10:10

@sookie a écrit:
@Reine Margot a écrit:Ce serait bien que le médecin prenne clairement la décision, ça éviterait la culpabilité, aussi, laisser la personne en lui disant de décider de s'arrêter elle-même, c'est la porte ouverte à ceux qui remettent en cause les arrêts maladie en les soupçonnant de complaisance.
Mais quelle culpabilité ? Bon sang, on n'a pas à se sentir coupable de quoique ce soit lorsqu'on est en arrêt maladie. Ce n'est pas de la faute de Doubleje , je ne pense pas qu'il ait fait exprès de se casser le bras.
On peut se sentir "embêter" parce que les élèves n'auront peut-être pas un remplaçant tout de suite, qu'on avait prévu sa progression , qu'on ne finira pas le programme ..... Mais certainement pas coupable. Coupable c'est quand on a fait une faute !

On peut se sentir coupable (et non pas l'être) quand un médecin vous laisse la possibilité de vous arrêter ou pas, on peut se dire que "finalement je ne dois pas être si malade que ça" si le médecin ne prend pas clairement la décision. ce que je veux dire c'est que le médecin aurait dû prononcer l'arrêt, point barre.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Malioli le Sam 03 Jan 2015, 10:35

Les médecins aussi sont culpabilisés lorsqu'ils prescrivent des AM.
Je pense que tout est faussé.

Une fracture est un traumatisme osseux et il nécessite que tu ne sollicites pas le membre en question. Reprendre le travail, contrairement à la prescription, est un risque de mauvaise guérison et de suites plus compliquées...

Malioli
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par falblabla le Sam 03 Jan 2015, 11:22

Culpabilité certes, mais irresponsabilité aussi. Comme si tu n'avais qu'un petit bobo, comme si plus tard ce sera réparé à neuf, comme si ce boulot ne demandait pas d'être à 100% au taquet, comme si le droit d'être en arrêt quand on a besoin de se réparer n'était qu'une option...

falblabla
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Ingeborg B. le Sam 03 Jan 2015, 12:07

@roxanne a écrit:Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air  u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...
topela Dans ces cas-là, je réponds "Nous ne sommes pas indipensables... la preuve on va tous mourir". Généralement, ça calme. Les médecins ne devraient pas laisser le choix aux gens.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par floflo1010 le Sam 03 Jan 2015, 12:27

Tu devrais prendre ton arrêt maladie... Si tu as le moindre problème, on te le reprochera : ne pas leur donner de travail que tu corrigeras, cela te sera reproché. Comment faire pour écrire un mot sur le carnet de liaison pour les parents ?
Et pour ta guérison , il vaut mieux que tu reposes ton bras...

floflo1010
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Gilbertine le Sam 03 Jan 2015, 12:51

Prends ton arrêt maladie et va consulter le fil "Dernières lectures". Very Happy

_________________
"votre mystère étant resté là où est mort mon silence"

Gilbertine
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Jenny le Sam 03 Jan 2015, 13:06

Prends ton arrêt, c'est plus prudent.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par CatLea le Sam 03 Jan 2015, 13:06

Un membre de ma famille s'est fracturé l'épaule il y a deux mois, est allée bosser car libéral. Total, elle morfle toujours et ça se calme actuellement..Et oui, elle est en vacances, tout s'explique! Et là, elle va reprendre et ça va repartir de plus belle. Moralité, arrêt toi!! Il faut laisser la possibilité à tes os de se ressouder correctement.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Jenny le Sam 03 Jan 2015, 13:07

@roxanne a écrit:Il faut arrêter de se croire irremplaçable et indispensable. Lundi matin, tu appelles ton collège, ils trouveront (ou pas) un remplaçant et toi tu te reposes. Je vais aussi te dire ce qui peut se passer si tu reprends (et c'st du déjà vu): personne ne t'en sera reconnaissant, au contraire, si tu traînes à corriger les copies, on te le reprochera, si tu tu blesses de nouveau sur ton lieu de travail, on te le reprochera.

+1
J'ai bien regretté d'en avoir refusé un l'an dernier...

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Catsoune le Sam 03 Jan 2015, 15:22

Avant-bras droit plâtré pour un droitier?  Pardon de ce que je vais dire, mais tu vas déjà assez morfler pour tout ce que relève du simple quotidien sans en rajouter. 

Il et sera très difficile de travaille normalement. Prends cet arrêt! Pense à toi et comme le disent certaines, pense aux autres aussi. Nous avons la chance d'avoir des arrêts maladie. Ce n'est pas un abus dans ton cas.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Bonnie Blue le Sam 03 Jan 2015, 15:54

Je comprends que tu te sentes en état de travailler, que finir ta progression te tienne à cœur, que ça te gène d'être remplacé... Mais non, tu ne peux pas travailler dans ton état, même si tu te sens bien, tu va retarder la guérison, vraiment. D'ailleurs, même si tu avais une jambe cassée et tes deux bras pour corriger tes copies, tu ne pourrais pas venir en cours pour rester assis face à tes élèves ou en te déplaçant en béquilles devant eux.
Fais tes preps' avec ton remplaçant si tu t'ennuies vraiment Laughing

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Dimka le Sam 03 Jan 2015, 16:05

@sookie a écrit:As tu pensé au prochain collègue qui se casse quelquechose dans ton établissement et qui sera légitimement en arrêt maladie (tout comme toi) , qu'est ce qu'on va lui dire ? "Ah mais Mr Doubleje, lui, il travaille avec un bras cassé, vous non, vous êtes un gros fainéant ?"

On va aller jusqu'où là ? "Euh, je suis mort , est ce que je peux quand même assurer mes cours ?"
@roxanne a écrit:Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...
C’est dommage que l’éventuelle envie de travailler soit systématiquement perçue comme une trahison ou comme une leçon de morale à l’égard des autres, et qu’on soit contraint de penser ses arrêts non par rapport à ses propres désirs et son propre état, mais en fonction du regard et du jugement des autres.

Quant à l’attitude du doc, si un doc donne un arrêt en disant « comme vous le sentez », c’est aussi qu’il doit faire confiance à la capacité de la personne à estimer elle-même son état, je ne vois pas trop ce qu’il y a de choquant.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Celeborn le Sam 03 Jan 2015, 16:13

@Dimka a écrit:
@sookie a écrit:As tu pensé au prochain collègue qui se casse quelquechose dans ton établissement et qui sera légitimement en arrêt maladie (tout comme toi) , qu'est ce qu'on va lui dire ? "Ah mais Mr Doubleje, lui, il travaille avec un bras cassé, vous non, vous êtes un gros fainéant ?"

On va aller jusqu'où là ? "Euh, je suis mort , est ce que je peux quand même assurer mes cours ?"
@roxanne a écrit:Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air  u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...
C’est dommage que l’éventuelle envie de travailler soit systématiquement perçue comme une trahison ou comme une leçon de morale à l’égard des autres,

Ça tombe bien : aucun des messages que tu cites ne dit cela. La vie est bien faite, parfois.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par sookie le Sam 03 Jan 2015, 16:30

@Dimka a écrit:
@sookie a écrit:As tu pensé au prochain collègue qui se casse quelquechose dans ton établissement et qui sera légitimement en arrêt maladie (tout comme toi) , qu'est ce qu'on va lui dire ? "Ah mais Mr Doubleje, lui, il travaille avec un bras cassé, vous non, vous êtes un gros fainéant ?"

On va aller jusqu'où là ? "Euh, je suis mort , est ce que je peux quand même assurer mes cours ?"
@roxanne a écrit:Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air  u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...
C’est dommage que l’éventuelle envie de travailler soit systématiquement perçue comme une trahison ou comme une leçon de morale à l’égard des autres, et qu’on soit contraint de penser ses arrêts non par rapport à ses propres désirs et son propre état, mais en fonction du regard et du jugement des autres.

Quant à l’attitude du doc, si un doc donne un arrêt en disant « comme vous le sentez », c’est aussi qu’il doit faire confiance à la capacité de la personne à estimer elle-même son état, je ne vois pas trop ce qu’il y a de choquant.

Donc un arrêt maladie c'est selon ses désirs ?

sookie
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Caspar Goodwood le Sam 03 Jan 2015, 18:55

@roxanne a écrit:Et puis, ( et je ne dis pas que c'est ton cas, hein), mais rien plus agaçant que de voir le ou la collègue aphone, la minerve au cou, se traînant, l'air  u martyr sacrifié en sdp pour bien montrer à tout le monde son statut de mère courage...


Amen! J'ai une collègue qui est spécialiste de ce genre de discours: elle vient au collège (avec une minerve) en racontant que son médecin lui a "interdit" de reprendre le travail et de conduire mais qu'elle est "trop consciencieuse", ce qui ne l'empêche pas de se plaindre toute la journée. furieux

Bref: prends cet arrêt, inutile de mettre ta santé en péril. En vingt ans de carrière, je n'ai quasiment jamais été absent (je dirais deux semaines d'arrêt maladie en comptant très large) mais si j'avais un problème médical quelconque et qu'on me prescrivait un arrêt, je n'hésiterais pas une seconde.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par anthinéa le Sam 03 Jan 2015, 19:09

Ils me font rire tous ces consciencieux qui désirent travailler malgré tout ! 
Moi, je désire plus que tout fournir un travail correct . 
Et oui, avec de la fièvre ou autre, je suis une vraie brele et je fais clairement de la m***e .
Donc,  la conscience professionnelle n'est pas toujours là où on la croit ...

Des cours sur PowerPoint, des copies non corrigées pendant un mois, un prof sous antalgiques  ou un remplaçant breifé par le même prof? Oh, franchement, j'ai un doute Wink 

Et, oui dimka, pour moi et surtout mon fils, je crois au corporatisme ! Je ne veux pas d'une EN avec des robots sans âme  et tout pourris parce que "toujours malades, bandes de feignasses"...

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Caspar Goodwood le Sam 03 Jan 2015, 19:17

@Reine Margot a écrit:Ce serait bien que le médecin prenne clairement la décision, ça éviterait la culpabilité, aussi, laisser la personne en lui disant de décider de s'arrêter elle-même, c'est la porte ouverte à ceux qui remettent en cause les arrêts maladie en les soupçonnant de complaisance.

Je pense que les médecins subissent des pressions pour limiter les arrêts maladie; ils ont beau faire partie des professions libérales ils sont quand même très surveillés.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Dim 04 Jan 2015, 21:06, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par oxa le Sam 03 Jan 2015, 19:24

@Doubleje a écrit:Bonsoir à tous,
Je me retrouve avec l’avant-bras  droit plâtré (fracture de l’extrémité du radius) pale .
Le médecin m’a prescrit un arrêt jusqu’au 29 janvier.

La question qui me taraude : vais-je prendre cet arrêt ?

De mon coté, crise de colique néphrétique la nuit dernière. J'ai jamais eu aussi mal de ma vie No

Je reviens du médecin en urgence: piqûre antalgique dans les Rolling Eyes et une semaine sous comprimés avec opium

Je peux te dire que si je le sens pas lundi, je n'irai pas sans scrupule!

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Hoa Mai le Sam 03 Jan 2015, 19:25

Je prendrais l'arrêt car je ne me vois pas faire cours avec un bras dans le plâtre. Surtout le bras droit. En se levant à cinq heures du matin, peut être, j'arriverais alors à me doucher, maquiller, préparer mon petit déj., et encore. Fermer mon sac d'une seule main ? Jouer du piano de ma main gauche ? (Problème spécifique au prof de musique). Non là vraiment je ne comprends pas le concept.

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par thrasybule le Sam 03 Jan 2015, 19:31

@Caspar Goodwood a écrit:
@Reine Margot a écrit:Ce serait bien que le médecin prenne clairement la décision, ça éviterait la culpabilité, aussi, laisser la personne en lui disant de décider de s'arrêter elle-même, c'est la porte ouverte à ceux qui remettent en cause les arrêts maladie en les soupçonnant de complaisance.

Je pense que les médecins subissent des pressions pour limiter les arrêts maladie; il sont beau faire partie des professions libérales ils sont quand même très surveillés.
Oui les pressions sont énormes, comme me l'avait confirmé un ami médecin.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par User5899 le Sam 03 Jan 2015, 19:35

@anthinéa a écrit:Ils me font rire tous ces consciencieux qui désirent travailler malgré tout ! 
Moi, je désire plus que tout fournir un travail correct . 
Et oui, avec de la fièvre ou autre, je suis une vraie brele et je fais clairement de la m***e .
Donc,  la conscience professionnelle n'est pas toujours là où on la croit ...

Des cours sur PowerPoint, des copies non corrigées pendant un mois, un prof sous antalgiques  ou un remplaçant breifé par le même prof? Oh, franchement, j'ai un doute Wink 

Et, oui dimka, pour moi et surtout mon fils, je crois au corporatisme ! Je ne veux pas d'une EN avec des robots sans âme  et tout pourris parce que "toujours malades, bandes de feignasses"...
C'est pas bien ?


@Hoa Mai a écrit:Je prendrais l'arrêt car je ne me vois pas faire cours avec un bras dans le plâtre. Surtout le bras droit. En se levant à cinq heures du matin, peut être, j'arriverais alors à me doucher, maquiller, préparer mon petit déj., et encore. Fermer mon sac d'une seule main ? Jouer du piano de ma main gauche ? (Problème spécifique au prof de musique). Non là vraiment je ne comprends pas le concept.
Il existe des précédents professeur

Spoiler:


Dernière édition par Cripure le Sam 03 Jan 2015, 19:38, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Hoa Mai le Sam 03 Jan 2015, 19:35

Cripure a écrit:
@anthinéa a écrit:Ils me font rire tous ces consciencieux qui désirent travailler malgré tout ! 
Moi, je désire plus que tout fournir un travail correct . 
Et oui, avec de la fièvre ou autre, je suis une vraie brele et je fais clairement de la m***e .
Donc,  la conscience professionnelle n'est pas toujours là où on la croit ...

Des cours sur PowerPoint, des copies non corrigées pendant un mois, un prof sous antalgiques  ou un remplaçant breifé par le même prof? Oh, franchement, j'ai un doute Wink 

Et, oui dimka, pour moi et surtout mon fils, je crois au corporatisme ! Je ne veux pas d'une EN avec des robots sans âme  et tout pourris parce que "toujours malades, bandes de feignasses"...
C'est pas bien ?


@Hoa Mai a écrit:Je prendrais l'arrêt car je ne me vois pas faire cours avec un bras dans le plâtre. Surtout le bras droit. En se levant à cinq heures du matin, peut être, j'arriverais alors à me doucher, maquiller, préparer mon petit déj., et encore. Fermer mon sac d'une seule main ? Jouer du piano de ma main gauche ? (Problème spécifique au prof de musique). Non là vraiment je ne comprends pas le concept.
Il existe des précédents professeur

Certes !

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par anthinéa le Sam 03 Jan 2015, 19:40

Cripure a écrit:
@anthinéa a écrit:Ils me font rire tous ces consciencieux qui désirent travailler malgré tout ! 
Moi, je désire plus que tout fournir un travail correct . 
Et oui, avec de la fièvre ou autre, je suis une vraie brele et je fais clairement de la m***e .
Donc,  la conscience professionnelle n'est pas toujours là où on la croit ...

Des cours sur PowerPoint, des copies non corrigées pendant un mois, un prof sous antalgiques  ou un remplaçant breifé par le même prof? Oh, franchement, j'ai un doute Wink 

Et, oui dimka, pour moi et surtout mon fils, je crois au corporatisme ! Je ne veux pas d'une EN avec des robots sans âme  et tout pourris parce que "toujours malades, bandes de feignasses"...
C'est pas bien ?


Conscience perso Wink Je corrige dans la semaine voire dans les 48h . 
Conscience perso et question de survie aussi , un tas de copies datant d'un mois ne me tente absolument pas ! 
Hoa Mai
Je prendrais l'arrêt car je ne me vois pas faire cours avec un bras dans le plâtre. Surtout le bras droit. En se levant à cinq heures du matin, peut être, j'arriverais alors à me doucher, maquiller, préparer mon petit déj., et encore. Fermer mon sac d'une seule main ? Jouer du piano de ma main gauche ? (Problème spécifique au prof de musique). Non là vraiment je ne comprends pas le concept.
Il existe des précédents professeur

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Bonnie Blue le Sam 03 Jan 2015, 21:02

D'ailleurs, même si un bras cassé peut permettre de se lever et de parler à une classe, s'il faut prendre des anti douleur, il y a un risque d'être un peu ensuqué, donc, pas en forme pour faire cours.

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre ou pas un arrêt maladie ?

Message par Dimka le Dim 04 Jan 2015, 03:32

@sookie a écrit:
@Dimka a écrit:C’est dommage que l’éventuelle envie de travailler soit systématiquement perçue comme une trahison ou comme une leçon de morale à l’égard des autres, et qu’on soit contraint de penser ses arrêts non par rapport à ses propres désirs et son propre état, mais en fonction du regard et du jugement des autres.

Quant à l’attitude du doc, si un doc donne un arrêt en disant « comme vous le sentez », c’est aussi qu’il doit faire confiance à la capacité de la personne à estimer elle-même son état, je ne vois pas trop ce qu’il y a de choquant.

Donc un arrêt maladie c'est selon ses désirs ?
Euh… C’est gentil de graisser un morceau de citation, mais j’ai écrit : « ses propres désirs et son propre état », les deux critères me semblent liés, et aucun n’a à être jugé (quelqu’un qui a un bras cassé et qui ne veut pas travailler dans cet état n’a aucunement à être jugé, pas plus que quelqu’un qui souhaite poursuivre).

Il y a peut-être, entre l’état de santé parfait et l’impossibilité totale de bosser un certain espace entre-deux où la capacité à travailler dépend de l’individu (son état de santé initial, sa façon de travailler, ses désirs, la place du travail dans sa vie, etc.), ceci dit sans aucun jugement de valeur quant à son choix, quel qu’il soit. Cet espace de liberté se trouve également dans la décision d’aller ou de ne pas aller voir un médecin. Sauf que quand on se casse quelque chose, on est obligé d’aller voir un doc, et à partir de là, je comprends parfaitement que celui-ci laisse ouvertement à l’appréciation de son patient la pertinence d’un arrêt.

Ce que je trouve dommage, c’est que la position d’un individu puisse servir de motif de reproche contre d’autres personnes (du type « lui, il est allé bosser, et pas toi »), mais également que ce type d’attitude amène des commentaires et des préjugés contraires (du type « ouais, tu vas bosser pour jouer les héros/martyrs, et en plus t’es un social-traître », alors que c’est peut-être juste que le gus se sent en état d’aller bosser malgré sa blessure et qu’il en a envie), comme si on était juste incapable d’imaginer que les individus et les circonstances peuvent être différents d’un cas à l’autre.

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum