Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Bonnie Blue le Sam 3 Jan 2015 - 16:33

@Isis39 a écrit:
@Bonnie Blue a écrit: Au fait chers collègues d'histoire-géographie, depuis quand avez-vous cessé d'enseigner l'histoire de France et avez-vous brûlé les cartes utilisées autrefois en géographie ? scratch

Jamais. Mais on en discute ici : http://www.neoprofs.org/t85567p40-la-derive-europeiste-de-l-hg-jpb-et-les-programmes-d-hg

Faudra peut-être l'expliquer au FN et à DLF, ils ont beaucoup d'imagination je crois. Laughing

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 16:34

@Celeborn a écrit:
@John a écrit:C'était en 1993, c'est-à-dire il y a 22 ans.
Il n'en demeure pas moins que, sur ce point précis, je ne suis pas certain que leur point de vue soit franchement différent. Une comparaison du programme de Bayrou en 2012 et du programme actuel de DLF le montre assez bien, d'ailleurs.
Chez DLF, on rend "l'Europe de Bruxelles" responsable des maux de l'Education.
http://www.neoprofs.org/t85568-congres-de-debout-la-france-discours-de-claire-mazeron#2876036
Je n'ai pas l'impression que le Modem accuse l'Europe de vouloir "créer un Lumpenproletariat" par le biais de l'Ecole.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Igniatius le Sam 3 Jan 2015 - 16:51

@Iphigénie a écrit:la "droite ligne" n'est pas un concept mathématique, contrairement à la "ligne droite". Là encore, en lisant comme ça on peut ironiser sans fin (sinon sans fins).
Les jeux de mots, ça va bien un temps.
Tant qu'à citer, j'aime mieux cela:
"ce qui compte, c'est d'avoir la volonté d'en finir avec ce sentiment d'accablement qui amène tant de bons enseignants à baisser les bas....à n'enseigner plus de face mais de biais."
Là il touche à quelque chose qui me paraît extrêment important à dire, à comprendre, à expliciter. Et plus intéressant que cette guéguerre ad hominem dans un forum où on sait qu'il ne pourra pas répondre. A vaincre sans péril etc etc.

Je pense quand même qu'il est difficile de suivre JPB dans son parcours sinueux.
Autant je partage la plupart de ses analyses, comme beaucoup d'enseignants lucides, sur l'état de l'éducation, autant je ne le considère pas comme un bon défenseur de cette cause.
Que son discours soit plutôt stable, c'est certain, et qu'il se raccroche finalement à ceux qui défendent ce discours peut paraître logique.
Sauf qu'il est évident qu'il n'y a rien à gagner à croire que Dupont-Aignan aujourd'hui, Sarkozy hier, Bayrou avant-hier et Le Pen demain (?) souhaitent vraiment appliquer ce programme, qui viserait à rendre aux couches populaires les moyens de s'en sortir.
Concrètement, JPB s'est compromis avec Darcos pendant que ce dernier, très droitier, supprimait des milliers de postes et je le renvoie dos-à-dos avec le SGEN et l'UNSA, qui se sont compromis avec Sarkozy et Châtel, quand ceux-ci supprimaient des dizaines de milliers de postes, et affaiblissaient toujours plus les contenus de l'école.
Brighelli s'est fait posséder car Sarkozy a pourri l'éducation.
Le SGEN et l'UNSA se sont fait berner car la réforme du lycée s'est servie d'eux pour justifier l'AP à 35.

JPB se lie avec des gens qui lui mentent, le SGEN/UNSA vise à poursuivre le travail de sape : j'ai l'impression qu'on a le choix entre la droite... et la droite.

Dur dur quand on est de gauche...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par User5899 le Sam 3 Jan 2015 - 17:10

@Palombella Rossa a écrit:
Juste quelques mots en passant (vous notez que je n'interviens quasiment plus ici) :
- Comme Iphigénie, je suis extrêmement gênée que l'on attaque JP Brighelli dans un forum d'où il a été banni et donc où il ne peut pas se défendre (à supposer qu'il en ait envie, naturellement...  pale )
- Comme Marmont, je voudrais rappeler que le FN et DLR sont deux droites de tradition et de discours complètement différents. Se (re)plonger dans René Rémond ne nuirait pas  professeur .
Bonjour, Pallombella Rossa Smile
Une bouillabaisse, un de ces jours ?
Et bien d'accord.


@Aevin a écrit:Il rêve même de nous fusiller.
C'est excessif. Prétendre prévoir l'avenir n'est pas nécessairement l'expression d'un souhait. Par ailleurs, quand on est professeur, on doit pouvoir comprendre le sens propre et le sens symbolique.


@Collier de Barbe a écrit:Le probleme c'est lorsqu'on a soi même un parcours des plus tortueux, de venir reprocher à tous ses contradicteurs de manquer de principes.
Ah bon ? Quand on est de gauche, par exemple, il est pourtant normal qu'au fil des ans, on quitte le PS. Qui défend encore aujourd'hui une école qui enseigne, et non qui occupe et tente de faire se tenir sinon tranquille, du moins ailleurs que dans la rue ?


@Marmont a écrit:
On n'a pas le droit d'évoluer dans sa vie ? De changer d'avis ? De penser qu'on s'est planté ?
Non, parce que c'est embêtant pour ceux qui collent des étiquettes - déjà toutes prêtes à l'emploi - et qui s'y perdent lorsqu'on a le malheur de les mélanger quelque peu... diable
Eh oui. C'est comme ça que le SNALC est classé à droite, alors que c'est probablement le syndicat le moins méprisant pour les enfants des classes défavorisées.


@John a écrit:C'était en 1993, c'est-à-dire il y a 22 ans.
Tu exagères. C'était jusqu'en 1997, donc il y a 18 ans Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 17:14

Non, Cripure, Dupont Aignan n'est pas resté conseiller de Bayrou jusqu'en 1997.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Thierry30 le Sam 3 Jan 2015 - 17:45

Attention...
Le FN et DLF (ex DLR) ne sont pas issus de la même mouvance politique.

Dupont-Aignan a eu le courage de quitter l'UMP pour tenter de faire vivre ses idées souverainistes, Seguin étant son mentor. C'est ce qui constitue l'essence de son parti: le refus des diktats de l'UE et des abandons de souveraineté.
Le FN est issu de l'extrême-droite la plus dure, inutile de revenir sur son créateur, l'insupportable JMLP...

J'ai, pour ma part, adhéré pendant quelques temps à ce parti qui proposait la sortie de l'Euro bien avant que le FN ait choisi de taper sur ce coin (avec l'écoute bienveillante des médias, avantage que DLR n'avait pas eu).

Du coup, les Gaullistes-sociaux se sont retrouvés pris en tenaille entre l'UMP euro-béate et le FN euro-sceptique: plus d'espace politique et j'ai alors senti une très forte pente se créer en direction du FN, malgré tout ce qui peut historiquement séparer ces deux partis. Et pourtant, moi qui votais régulièrement LO, je retrouvais chez les (quelques  Laughing ) militants des accents de lutte des classes, bizarrement...

Le rapprochement a été vraiment visible lors des "manifs pour tous", la présence de Frigide Barjot au congrès de DLR de 2013 m'a confirmé dans l'idée que je n'étais pas à ma place. Personne ne m'a reproché quoi que ce soit lorsque j'ai annoncé mon départ.


Pour l'instant, DLF n'est pas un parti d'extrême-droite, c'est certes un parti bien orienté à droite, mais tout à fait dans la tradition républicaine: gaulliste et social.Pourtant, je suis persuadé qu'inéluctablement, DLF va se rapprocher du FN et qu'il disparaîtra dans le RBM.

Brighelli devra alors choisir de franchir ou pas la ligne de démarcation entre les Républicains et les extrémistes, c'est aussi simple que cela!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Tamerlan le Sam 3 Jan 2015 - 17:50

Républicain a très bien résumé la situation. La composition classique des droites de René Rémond que Marmont évoquait n'est plus tout à fait  d'actualité. Il en reste de fortes traces mais les orientations stratégiques du FN selon MLP et aussi le temps qui passe brouillent les choses. Je rappelle Philippot en pélerinage à Colombey...

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Celeborn le Sam 3 Jan 2015 - 18:06

@John a écrit:
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:C'était en 1993, c'est-à-dire il y a 22 ans.
Il n'en demeure pas moins que, sur ce point précis, je ne suis pas certain que leur point de vue soit franchement différent. Une comparaison du programme de Bayrou en 2012 et du programme actuel de DLF le montre assez bien, d'ailleurs.
Tu as les liens à disposition ? Je suis assez curieux de voir ça.

Je peux te proposer ça :

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/02/04/francois-bayrou-devoile-son-projet-pour-l-education_1639030_1471069.html
http://www.mouvementdemocrate.fr/le-programme-en-detail/instruire/lecole-de-la-reussite

http://www.debout-la-republique.fr/une-republique-des-devoirs-des-droits (partie B)

Il me semble qu'on retrouve beaucoup de points communs :

- temps consacré au français à l'école primaire, et, de manière globale, retour aux fondamentaux
- collège hors les murs du collège unique
- défense de concours de recrutements nationaux
- un côté "respect des règles et de l'autorité du professeur"

Bref, une vision de l'École qui faisait dire aux commentateurs du programme de Bayrou en 2012 qu'elle était plus "traditionnelle". Ensuite, on est d'accord que NDA a un côté plus "absolu" (+ précis, également, d'ailleurs, que ce soit en bien ou en mal : au moins on sait exactement de quoi il retourne) dans ses propositions. Mais à l'arrivée, je crois qu'on trouverait davantage de points communs entre les programmes du Modem et de DLF qu'avec celui de l'UMP, du PS ou d'EELV.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Marmont le Sam 3 Jan 2015 - 18:07

@Tamerlan a écrit:Républicain a très bien résumé la situation. La composition classique des droites de René Rémond que Marmont évoquait n'est plus tout à fait  d'actualité. Il en reste de fortes traces mais les orientations stratégiques du FN selon MLP et aussi le temps qui passe brouillent les choses. Je rappelle Philippot en pélerinage à Colombey...
C'est davantage la (re)composition du FN d'aujourd'hui, de sa ligne politique (en a-t-il véritablement une ? on dirait un pot-pourri semblable à celui du parti fasciste en 1920 allant de l'autarcie économique proche du collectivisme aux revendications nationalistes d'une autre époque), l'origine sociale et politique de ses militants et de ses électeurs récents qui fait exploser le triptyque traditionnel de R. Rémond, que le fait que les gaullistes sociaux et les frontistes aient quelque chose de sérieux en commun.

_________________
"Tous pour un, chacun pour soi"... Non, ça doit pas être ça...scratch 

Marmont
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Tamerlan le Sam 3 Jan 2015 - 18:12

Certes c'est un numéro d'équilibriste qui durera ce qu'il durera mais pour l'instant c'est l'explosion des repères partout...

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Thierry30 le Sam 3 Jan 2015 - 18:18

@Tamerlan a écrit:Certes c'est un numéro d'équilibriste qui durera ce qu'il durera mais pour l'instant c'est l'explosion des repères partout...

Et c'est ce qui devient très dangereux pour la démocratie...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 18:22

Celeborn, si les programmes d'éducation du Modem et de DLF sont les mêmes, alors le passage de l'un à l'autre se justifie par l'adhésion aux engagements défendus pour les autres thèmes. Sinon, ça ne servirait rien de quitter le Modem pour rejoindre DLF.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par e-Wanderer le Sam 3 Jan 2015 - 18:42

républicain a écrit:Attention...
Le FN et DLF (ex DLR) ne sont pas issus de la même mouvance politique.

Dupont-Aignan a eu le courage de quitter l'UMP pour tenter de faire vivre ses idées souverainistes, Seguin étant son mentor. C'est ce qui constitue l'essence de son parti: le refus des diktats de l'UE et des abandons de souveraineté.
Le FN est issu de l'extrême-droite la plus dure, inutile de revenir sur son créateur, l'insupportable JMLP...

J'ai, pour ma part, adhéré pendant quelques temps à ce parti qui proposait la sortie de l'Euro bien avant que le FN ait choisi de taper sur ce coin (avec l'écoute bienveillante des médias, avantage que DLR n'avait pas eu).

Du coup, les Gaullistes-sociaux se sont retrouvés pris en tenaille entre l'UMP euro-béate et le FN euro-sceptique: plus d'espace politique et j'ai alors senti une très forte pente se créer en direction du FN, malgré tout ce qui peut historiquement séparer ces deux partis. Et pourtant, moi qui votais régulièrement LO, je retrouvais chez les (quelques  Laughing ) militants des accents de lutte des classes, bizarrement...

Le rapprochement a été vraiment visible lors des "manifs pour tous", la présence de Frigide Barjot au congrès de DLR de 2013 m'a confirmé dans l'idée que je n'étais pas à ma place. Personne ne m'a reproché quoi que ce soit lorsque j'ai annoncé mon départ.


Pour l'instant, DLF n'est pas un parti d'extrême-droite, c'est certes un parti bien orienté à droite, mais tout à fait dans la tradition républicaine: gaulliste et social.Pourtant, je suis persuadé qu'inéluctablement, DLF va se rapprocher du FN et qu'il disparaîtra dans le RBM.

Brighelli devra alors choisir de franchir ou pas la ligne de démarcation entre les Républicains et les extrémistes, c'est aussi simple que cela!
Oui, notre expérience et notre lecture sont vraiment similaires. J'ajouterai cette nuance que si DLF est ancré à droite par certains aspects (par exemple la politique familiale, la sécurité ou la question de l'immigration), il est sur d'autres questions plus à gauche que le PS : notamment sur la défense du service public (NDA a manifesté contre la privatisation de la Poste, contre celle des autoroutes, il est farouchement opposé au traité de libre-échange transatlantique qui se prépare sournoisement dans notre dos etc.). C'est en cela qu'on peut parler d'ailleurs de gaullisme "social", et c'est aussi pourquoi cette famille politique n'a rien à voir avec les libéraux comme Sarkozy.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Thierry30 le Sam 3 Jan 2015 - 18:50

@e-Wanderer a écrit:
républicain a écrit:Attention...
Le FN et DLF (ex DLR) ne sont pas issus de la même mouvance politique.

Dupont-Aignan a eu le courage de quitter l'UMP pour tenter de faire vivre ses idées souverainistes, Seguin étant son mentor. C'est ce qui constitue l'essence de son parti: le refus des diktats de l'UE et des abandons de souveraineté.
Le FN est issu de l'extrême-droite la plus dure, inutile de revenir sur son créateur, l'insupportable JMLP...

J'ai, pour ma part, adhéré pendant quelques temps à ce parti qui proposait la sortie de l'Euro bien avant que le FN ait choisi de taper sur ce coin (avec l'écoute bienveillante des médias, avantage que DLR n'avait pas eu).

Du coup, les Gaullistes-sociaux se sont retrouvés pris en tenaille entre l'UMP euro-béate et le FN euro-sceptique: plus d'espace politique et j'ai alors senti une très forte pente se créer en direction du FN, malgré tout ce qui peut historiquement séparer ces deux partis. Et pourtant, moi qui votais régulièrement LO, je retrouvais chez les (quelques  Laughing ) militants des accents de lutte des classes, bizarrement...

Le rapprochement a été vraiment visible lors des "manifs pour tous", la présence de Frigide Barjot au congrès de DLR de 2013 m'a confirmé dans l'idée que je n'étais pas à ma place. Personne ne m'a reproché quoi que ce soit lorsque j'ai annoncé mon départ.


Pour l'instant, DLF n'est pas un parti d'extrême-droite, c'est certes un parti bien orienté à droite, mais tout à fait dans la tradition républicaine: gaulliste et social.Pourtant, je suis persuadé qu'inéluctablement, DLF va se rapprocher du FN et qu'il disparaîtra dans le RBM.

Brighelli devra alors choisir de franchir ou pas la ligne de démarcation entre les Républicains et les extrémistes, c'est aussi simple que cela!
Oui, notre expérience et notre lecture sont vraiment similaires. J'ajouterai cette nuance que si DLF est ancré à droite par certains aspects (par exemple la politique familiale, la sécurité ou la question de l'immigration), il est sur d'autres questions plus à gauche que le PS : notamment sur la défense du service public (NDA a manifesté contre la privatisation de la Poste, contre celle des autoroutes, il est farouchement opposé au traité de libre-échange transatlantique qui se prépare sournoisement dans notre dos etc.). C'est en cela qu'on peut parler d'ailleurs de gaullisme "social", et c'est aussi pourquoi cette famille politique n'a rien à voir avec les libéraux comme Sarkozy.

Nous sommes d'accord, même sur ce point!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Presse-purée le Sam 3 Jan 2015 - 18:54

@Marmont a écrit:
@Tamerlan a écrit:Républicain a très bien résumé la situation. La composition classique des droites de René Rémond que Marmont évoquait n'est plus tout à fait  d'actualité. Il en reste de fortes traces mais les orientations stratégiques du FN selon MLP et aussi le temps qui passe brouillent les choses. Je rappelle Philippot en pélerinage à Colombey...
C'est davantage la (re)composition du FN d'aujourd'hui, de sa ligne politique (en a-t-il véritablement une ? on dirait un pot-pourri semblable à celui du parti fasciste en 1920 allant de l'autarcie économique proche du collectivisme aux revendications nationalistes d'une autre époque), l'origine sociale et politique de ses militants et de ses électeurs récents qui fait exploser le triptyque traditionnel de R. Rémond, que le fait que les gaullistes sociaux et les frontistes aient quelque chose de sérieux en commun.

Moi aussi, je me demande comment elle va faire la synthèse entre les gaullistes et les révisionnistes anciens de l'OAS, entre les musulmans qui votent pour elle et les juifs qui votent pour elle parce qu'ils ont peur des musulmans, entre les cathos tradis et les gays. Je vois surtout (du moins c'est ce qui ressort des réseaux sociaux et des transferts -comme au foot- ) une certaine porosité entre une partie de l'UMP et le FN. Peut-être qu'un éclatement de l'UMP sauvera le FN de ... l'éclatement.
Mais je ne suis pas un spécialiste.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Balthazaard le Sam 3 Jan 2015 - 18:56

Moi aussi d'accord avec vous mais les déchainement des premiers messages m'avaient dissuadé de poster quoi que ce soit qui aurait pu sembler positif sur DLF.....

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 18:59

@Balthazaard a écrit:Moi aussi d'accord avec vous mais les déchainement des premiers messages m'avaient dissuadé de poster quoi que ce soit qui aurait pu sembler positif sur DLF.....
Il ne faut jamais s'auto-dissuader de poster une opinion Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Celeborn le Sam 3 Jan 2015 - 19:02

@John a écrit:Celeborn, si les programmes d'éducation du Modem et de DLF sont les mêmes, alors le passage de l'un à l'autre se justifie par l'adhésion aux engagements défendus pour les autres thèmes. Sinon, ça ne servirait rien de quitter le Modem pour rejoindre DLF.

Il ne me semble pas avoir écrit qu'ils étaient les mêmes. Arrête de pratiquer le contorsionnisme logique : tu arrives à des positions visuellement douloureuses, là…

Tu sais, je m'en moque complètement, moi, que JPB passe à DLF, à Lutte ouvrière ou au parti des schtroumpfs. J'explique juste qu'il y a des tas de raisons pour pouvoir changer de crèmerie sans pour autant changer de ligne sur UN sujet précis (et de ce point de vue, il me semble que le discours de JPB sur l'éducation est assez constant dans le temps, non ?). Peut-être que le Modem ne lui a pas paru assez "strict" à son goût (ou que les positions du parti ont évolué) finalement, peut-être qu'il pense qu'il a + de chance d'être entendu à DLF, peut-être que ce que tu dis sur les autres sujets a joué, oui. Mon seul propos était de signaler qu'il n'y avait rien d'étonnant, dans un monde politique où la distance entre les propos et les actes est souvent grande, à avoir un parcours pouvant contenir de nombreuses évolutions voire bifurcations. Cf. Piketti appelant à voter Hollande et refusant la légion d'honneur, pour ne citer qu'un exemple récent dont certains ont dit ici-même qu'il avait été floué.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Thierry30 le Sam 3 Jan 2015 - 19:02

@Presse-purée a écrit:
@Marmont a écrit:
@Tamerlan a écrit:Républicain a très bien résumé la situation. La composition classique des droites de René Rémond que Marmont évoquait n'est plus tout à fait  d'actualité. Il en reste de fortes traces mais les orientations stratégiques du FN selon MLP et aussi le temps qui passe brouillent les choses. Je rappelle Philippot en pélerinage à Colombey...
C'est davantage la (re)composition du FN d'aujourd'hui, de sa ligne politique (en a-t-il véritablement une ? on dirait un pot-pourri semblable à celui du parti fasciste en 1920 allant de l'autarcie économique proche du collectivisme aux revendications nationalistes d'une autre époque), l'origine sociale et politique de ses militants et de ses électeurs récents qui fait exploser le triptyque traditionnel de R. Rémond, que le fait que les gaullistes sociaux et les frontistes aient quelque chose de sérieux en commun.

Moi aussi, je me demande comment elle va faire la synthèse entre les gaullistes et les révisionnistes anciens de l'OAS, entre les musulmans qui votent pour elle et les juifs qui votent pour elle parce qu'ils ont peur des musulmans, entre les cathos tradis et les gays. Je vois surtout (du moins c'est ce qui ressort des réseaux sociaux et des transferts -comme au foot- ) une certaine porosité entre une partie de l'UMP et le FN. Peut-être qu'un éclatement de l'UMP sauvera le FN de ... l'éclatement.
Mais je ne suis pas un spécialiste.

Laughing
Le futur s'annonce plein de surprises! Et le pire n'est jamais certain, heureusement...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par David30 le Sam 3 Jan 2015 - 19:03

Vous vous attendiez à quoi avec ce triste personnage ? Qu'il adhère à la LCR ?
En bon réac. il a rejoint un parti ultra conservateur, avec des relents haineux, c'est tout à fait logique quand on connait un minimum cet agitateur

David30
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par Roumégueur Ier le Sam 3 Jan 2015 - 19:04

républicain a écrit:
@Tamerlan a écrit:Certes c'est un numéro d'équilibriste qui durera ce qu'il durera mais pour l'instant c'est l'explosion des repères partout...

Et c'est ce qui devient très dangereux pour la démocratie...

C'est très exactement cela, tout vole en éclat sous nos yeux sans que nous sachions vraiment où cela va mener.
Et je dois l'avouer j'ai honte (oui, honte) d'avoir voté Hollande aux dernières élections et cela me rend malade de voir ce qu'ils font et comptent faire de l'école, vraiment.
Alors je ne me hasarderai pas à donner des leçons de choix d'orientation politique à quiconque, parce que je ne sais pas qui, quel parti, quel ministre, pourrait arrêter ce massacre, vraiment, je n'en ai aucune idée.
Je vais d'ailleurs très certainement laisser longtemps ma carte d'électeur au fond de mon portefeuille, la seule place où elle est la moins inutile et la moins dangereuse...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par User5899 le Sam 3 Jan 2015 - 19:04

@John a écrit:Non, Cripure, Dupont Aignan n'est pas resté conseiller de Bayrou jusqu'en 1997.
D'ailleurs, au fait, Bayrou ministre est venu dans mon bahut en 93/94 avec Darcos dans ses bagages. Ce n'était pas lui le chef de cabinet ? Je me perds dans tous ces postes...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par User5899 le Sam 3 Jan 2015 - 19:11

@David30 a écrit:Vous vous attendiez à quoi avec ce triste personnage ? Qu'il adhère à la LCR  ?
En bon réac. il a rejoint un parti ultra conservateur, avec des relents haineux, c'est tout à fait logique quand on connait un minimum cet agitateur
Heu... NDA a pris son autonomie à la suite du referendum européen de 2005, car il avait défendu le "non" et la victoire de ce "non" a été flouée par l'union sacrée UMP/PS. Son mouvement ne m'a jamais attiré, parce que je le trouve parfois opportuniste, mais pour moi, vos qualificatifs sont hors de saison (et font un peu épithète homérique, si je puis me permettre). Et je ne vois pas en quoi un prof de lettres de cet acabit peut être qualifié de "triste personnage".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 19:15

Il ne me semble pas avoir écrit qu'ils étaient les mêmes. Arrête de pratiquer le contorsionnisme logique : tu arrives à des positions visuellement douloureuses, là…
Ah, la souplesse dorsale, décidément...

Tu sais, je m'en moque complètement, moi, que JPB passe à DLF, à Lutte ouvrière ou au parti des schtroumpfs. J'explique juste qu'il y a des tas de raisons pour pouvoir changer de crèmerie sans pour autant changer de ligne sur UN sujet précis (et de ce point de vue, il me semble que le discours de JPB sur l'éducation est assez constant dans le temps, non ?).
Sauf que la question, là, est le passage de Sarkozy > Bayrou > DLF. Je retire Mao parce que c'est un peu vieux, mais enfin on pourrait en reparler aussi. Je veux bien que tu aies une théorie à défendre, mais elle ne s'applique pas ici.

Peut-être que le Modem ne lui a pas paru assez "strict" à son goût (ou que les positions du parti ont évolué) finalement, peut-être qu'il pense qu'il a + de chance d'être entendu à DLF, peut-être que ce que tu dis sur les autres sujets a joué, oui.
Je parierais sur les deux dernières. Tu vois que ça n'a pas grand chose à voir avec la fidélité aux valeurs et aux principes qui peuvent expliquer des changements de partis (c'est par contr le cas pour des gens comme Jouanno, Attard, Melenchon, etc.)

Mon seul propos était de signaler qu'il n'y avait rien d'étonnant, dans un monde politique où la distance entre les propos et les actes est souvent grande, à avoir un parcours pouvant contenir de nombreuses évolutions voire bifurcations. Cf. Piketti appelant à voter Hollande et refusant la légion d'honneur, pour ne citer qu'un exemple récent dont certains ont dit ici-même qu'il avait été floué.
Sur le propos en général, je suis d'accord, oui. Mais selon moi, il ne s'applique pas là. Et le cas de Piketti peut être comparé au passage de JPB de Sarkozy vers Bayrou entre 2007 et 2012, puisque JPB peut éventuellement se dire "trompé" par la politique UMP en 2007-2012 (entre la lettre envoyée aux profs, et les actes de Chatel, il y a un monde, oui). Mais ça s'arrête là : c'est différent pour le passage Bayrou > DLF. Il quitte la droite modérée pour la droite extrême, sans que le Modem ait changé grand chose à ses revendications en éducation : là, ce n'est pas un départ pour son attachement aux valeurs et aux principes liés à l'éducation, non.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par John le Sam 3 Jan 2015 - 19:18

Cripure a écrit:
@David30 a écrit:Vous vous attendiez à quoi avec ce triste personnage ? Qu'il adhère à la LCR  ?
En bon réac. il a rejoint un parti ultra conservateur, avec des relents haineux, c'est tout à fait logique quand on connait un minimum cet agitateur
Heu... NDA a pris son autonomie à la suite du referendum européen de 2005, car il avait défendu le "non" et la victoire de ce "non" a été flouée par l'union sacrée UMP/PS. Son mouvement ne m'a jamais attiré, parce que je le trouve parfois opportuniste, mais pour moi, vos qualificatifs sont hors de saison (et font un peu épithète homérique, si je puis me permettre). Et je ne vois pas en quoi un prof de lettres de cet acabit peut être qualifié de "triste personnage".
Cripure, DLF ne se contente plus, aujourd'hui, de défendre le non au référendum de 2005. Ils ont d'autres idées aussi (hélas ?)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli rejoint "Debout la France"

Message par David30 le Sam 3 Jan 2015 - 19:19

Cripure a écrit:
@David30 a écrit:Vous vous attendiez à quoi avec ce triste personnage ? Qu'il adhère à la LCR  ?
En bon réac. il a rejoint un parti ultra conservateur, avec des relents haineux, c'est tout à fait logique quand on connait un minimum cet agitateur
Heu... NDA a pris son autonomie à la suite du referendum européen de 2005, car il avait défendu le "non" et la victoire de ce "non" a été flouée par l'union sacrée UMP/PS. Son mouvement ne m'a jamais attiré, parce que je le trouve parfois opportuniste, mais pour moi, vos qualificatifs sont hors de saison (et font un peu épithète homérique, si je puis me permettre). Et je ne vois pas en quoi un prof de lettres de cet acabit peut être qualifié de "triste personnage".

Désolé, je dirais plutôt un sombre individu aux idées du 18ème siècle...

David30
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum