Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Doit-on allonger les vacances de Noël d\'une semaine ?

21% 21% 
[ 98 ]
7% 7% 
[ 35 ]
5% 5% 
[ 22 ]
6% 6% 
[ 27 ]
28% 28% 
[ 133 ]
33% 33% 
[ 160 ]
 
Total des votes : 475

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par verdurin le Dim 4 Jan 2015 - 23:05

@ylm a écrit:
@Isis39 a écrit:
@ylm a écrit:
On doit toujours avoir une opinion sur tous les sujets?

Je ne vais pas écrire dans les fils quand je n'ai pas d'opinion.

C'est idiot et absurde (surtout de la part d'un enseignant): si un sujet nous intéresse mais qu'on n'a pas d'opinion ferme et définitive on n'a pas le droit de participer, de poser des questions? Tu laisses évidemment tes élèves te poser des questions sur les sujets qu'ils ne maîtrisent pas.

Quant au sondage, quel sens à son résultat si 80% de ceux qui auraient voulu voter avaient voulu répondre "sans opinion"?


De toutes façons, les résultats d'un sondage sur un forum n'ont aucun sens.
C'est du genre « vote de paille », et il y a vraiment longtemps que l'on sait que ça ne représente rien.

Sinon, il n'est pas obligatoire de se bourrer la nuit du trente et un décembre au premier janvier.

Personnellement, quand je travaillais, j'aurais préféré une réduction des vacances de février.
Mais la partie de famille qui travaille dans le tourisme et les hautes alpes est en vif désaccord.

Et finalement,le ministère les écoute beaucoup plus que ses employés.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par User5899 le Dim 4 Jan 2015 - 23:08

@Cath a écrit:
@lisette83 a écrit:Pour moi qui ne fais les courses de Noël qu'au début des vacances ce serait un peu juste Very Happy . Sérieusement, ce qui prime est le calendrier des professionnels du tourisme d'un week-end à l'autre.
Exactement. Ras le bol de ce diktat des vacances "du samedi au samedi".
Ca permet des vacances de 16 jours


@ylm a écrit:Quant au sondage, quel sens à son résultat si 80% de ceux qui auraient voulu voter avaient voulu répondre "sans opinion"?
Exactement le même que celui des élections, où le "sans opinion" ne compte pas.


@qui ne tente rien... a écrit:
Cripure a écrit:
@simondu38 a écrit:Pas seulement les gens qui ne connaissent pas le métier de prof.
Personnellement, j'ai été ingénieur pendant 4 ans, avec mes 5 semaines de congés payés, congés que je n'ai pas toujours réussi à prendre car il y avait trop de boulot et fallait finir les dossiers dans les temps pour pouvoir facturer (les joies du travail en bureau d'études).
Même si le boulot de prof est plus stressant que ce que les personnes extérieures au métier peuvent penser, je peux vous assurer qu'il y a une énorme différence pour moi qui ai travaillé dans "une entreprise" (formulation pas terrible mais je ne trouve pas mieux Rolling Eyes ).
Eh bien, retournez-y.
Shocked remarque gratuite et inutile...
C'est bien plus beau lorsque c'est inutile...
Mais ce n'est pas du tout gratuit. Et si ça ne vous plait pas, bah tant pis Smile aag

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Ragnetrude le Dim 4 Jan 2015 - 23:50

Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par verdurin le Lun 5 Jan 2015 - 0:00

Cripure a écrit:[...]
@ylm a écrit:Quant au sondage, quel sens à son résultat si 80% de ceux qui auraient voulu voter avaient voulu répondre "sans opinion"?
Exactement le même que celui des élections, où le "sans opinion" ne compte pas.[...]
En oubliant une différence fondamentale : un vote a un effet pratique, un sondage sert juste à nourrir des commentaires plus ou moins débiles...
professeur

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par User5899 le Lun 5 Jan 2015 - 1:32

@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:[...]
@ylm a écrit:Quant au sondage, quel sens à son résultat si 80% de ceux qui auraient voulu voter avaient voulu répondre "sans opinion"?
Exactement le même que celui des élections, où le "sans opinion" ne compte pas.[...]
En oubliant une différence fondamentale : un vote a un effet pratique, un  sondage  sert juste à nourrir des commentaires plus ou moins débiles...
professeur
Je confirme que quand je dis "le même", je présuppose qu'il y ait deux entités. Présupposé renforcé par le fait qu'il y ait deux mots différents pour les désigner : "sondage" et "élection".
Par ailleurs, je ne définirais pas ces deux notions par leur finalité ou leur éventuelle utilité.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par verdurin le Lun 5 Jan 2015 - 1:55

Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:
Cripure a écrit:[...]

Exactement le même que celui des élections, où le "sans opinion" ne compte pas.[...]
En oubliant une différence fondamentale : un vote a un effet pratique, un  sondage  sert juste à nourrir des commentaires plus ou moins débiles...
professeur
Je confirme que quand je dis "le même", je présuppose qu'il y ait deux entités. Présupposé renforcé par le fait qu'il y ait deux mots différents pour les désigner : "sondage" et "élection".
Par ailleurs, je ne définirais pas ces deux notions par leur finalité ou leur éventuelle utilité.

professeur
Pour me lancer dans une polémique relevant du coupage de cheveu en quatre (dans le sens de la longueur) : le sens d'un «  sondage » n'est pas le même que celui d'une élection, non à cause d'une différence de moyens, mais  à cause de leur finalité. Et cette finalité fait bien partie de la définition.
professeur

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par John le Lun 5 Jan 2015 - 3:55

@Ragnetrude a écrit:Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.
Il est prévu qu'il y ait 36 semaines de cours dans l'année.
Rajouter une semaine de vacances sans rien retirer ailleurs est donc absolument impossible.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Malaca le Lun 5 Jan 2015 - 4:32

J'ai beaucoup apprécié l'équilibre du système Polynésien : 1 mois l'hiver autour de Noël, 1 mois et demi l'été (+ 1 ou 2 semaines toutes 5 semaines ) mais bon, le climat est vraiment différent ...

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par JEMS le Lun 5 Jan 2015 - 5:26

J'ai voté oui, en prenant sur des vacances intermédiaires. Noël c'est toujours la course, et pour ceux qui comme moi font énormément de route durant cette période, ont arrive vite à la rentrée sur les rotules.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Thierry30 le Lun 5 Jan 2015 - 7:22

Et allons-y... C'est reparti avec les rythmes scolaires...

Objectif:
Permettre aux stations de ski de fonctionner à plein pendant 3 semaines au lieu de 2.
Mais on va nous dire que c'est pour le biendézenfants.

Par contre, travailler jusqu'au 14 Juillet ou reprendre le 15 Août en pleine chaleur ne posera aucun problème!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Pseudo le Lun 5 Jan 2015 - 7:24

@John a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.
Il est prévu qu'il y ait 36 semaines de cours dans l'année.
Rajouter une semaine de vacances sans rien retirer ailleurs est donc absolument impossible.

Oh mais je suppose que ce n'est pas Dieu qui a décidé les 36 semaines. On peut tout aussi bien décréter que désormais c'est 35.
En plus, ça permettrait à la ministre d'être cohérente : elle-même dit qu'on n'est pas assez payé. Ce qu'elle ne peut nous donner en argent, qu'elle nous le donne en temps.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Daphné le Lun 5 Jan 2015 - 8:05

35 semaines est tout à fait possible : ce serait une bien maigre compensation à nos conditions de travail de plus en plus pénibles et à notre blocage des salaires qui risque de durer.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Jane le Lun 5 Jan 2015 - 8:51

Dans le secondaire, qui travaille en pratique 36 semaines devant les élèves ? Au collège, les classes se clairsèment dès les conseils de classe, et les deux dernières semaines sont consacrées aux brevet / corrections / réunions stériles, discussions creuses et autres fadaises. Au lycée, avec le bac début juin, c'est encore raccourci.
Néanmoins, l'argument des 36 semaines est fort pratique pour faire travailler plus ceux que les réformes successives ont annualisés (ah les fameux enseignements d'exploration à 1h30, que pour une question d'organisation d'emploi du temps, on annualise par plage horaire de 2h sur 36 semaines !).
Evidemment, en primaire, les choses se posent différemment et nombreux sont les élèves qui sont en classe le dernier vendredi de cours de l'année.
Quoi qu'il en soit, je trouve ces vacances de Noël bigrement courtes...

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Iphigénie le Lun 5 Jan 2015 - 9:01

Moi je pense qu'il faut penser aux stations de ski: la neige tarde souvent à arriver, il faut leur permettre de rentabiliser davantage leurs installations début janvier. Razz

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Isis39 le Lun 5 Jan 2015 - 9:04

@Jane a écrit:Dans le secondaire, qui travaille en pratique 36 semaines devant les élèves ? Au collège, les classes se clairsèment dès les conseils de classe, et les deux dernières semaines sont consacrées aux brevet / corrections / réunions stériles, discussions creuses et autres fadaises. Au lycée, avec le bac début juin, c'est encore raccourci.
Néanmoins, l'argument des 36 semaines est fort pratique pour faire travailler plus ceux que les réformes successives ont annualisés (ah les fameux enseignements d'exploration à 1h30, que pour une question d'organisation d'emploi du temps, on annualise par plage horaire de 2h sur 36 semaines !).
Evidemment, en primaire, les choses se posent différemment et nombreux sont les élèves qui sont en classe le dernier vendredi de cours de l'année.
Quoi qu'il en soit, je trouve ces vacances de Noël bigrement courtes...  

Cela dépend des collèges !! Dans le mien, les élèves ne désertent pas après les conseils. On bosse jusqu'au bout.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Jane le Lun 5 Jan 2015 - 9:07

Alors disons que je fais partie des chanceux ! J'ai bossé dans plusieurs collèges, et il m'est arrivé de n'avoir aucun élève la semaine précédant le brevet. Bon, en même temps, j'ai exclusivement des 4° /3°, ceci explique peut-être cela.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Isis39 le Lun 5 Jan 2015 - 9:20

@Jane a écrit:Alors disons que je fais partie des chanceux ! J'ai bossé dans plusieurs collèges, et il m'est arrivé de n'avoir aucun élève la semaine précédant le brevet. Bon, en même temps, j'ai exclusivement des 4° /3°, ceci explique peut-être cela.

Ici les 3e viennent jusqu'au brevet, certains venant même encore après. Les autres viennent jusqu'au dernier jour (à 90%).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Celeborn le Lun 5 Jan 2015 - 9:30

@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Alors disons que je fais partie des chanceux ! J'ai bossé dans plusieurs collèges, et il m'est arrivé de n'avoir aucun élève la semaine précédant le brevet. Bon, en même temps, j'ai exclusivement des 4° /3°, ceci explique peut-être cela.

Ici les 3e viennent jusqu'au brevet, certains venant même encore après. Les autres viennent jusqu'au dernier jour (à 90%).

Nous le dernier jour, on avait 2 élèves par classe. Donne-moi les références de ton collège, que j'y mute vite Smile.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par lisette83 le Lun 5 Jan 2015 - 9:30

@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Dans le secondaire, qui travaille en pratique 36 semaines devant les élèves ? Au collège, les classes se clairsèment dès les conseils de classe, et les deux dernières semaines sont consacrées aux brevet / corrections / réunions stériles, discussions creuses et autres fadaises. Au lycée, avec le bac début juin, c'est encore raccourci.
Néanmoins, l'argument des 36 semaines est fort pratique pour faire travailler plus ceux que les réformes successives ont annualisés (ah les fameux enseignements d'exploration à 1h30, que pour une question d'organisation d'emploi du temps, on annualise par plage horaire de 2h sur 36 semaines !).
Evidemment, en primaire, les choses se posent différemment et nombreux sont les élèves qui sont en classe le dernier vendredi de cours de l'année.
Quoi qu'il en soit, je trouve ces vacances de Noël bigrement courtes...  

Cela dépend des collèges !! Dans le mien, les élèves ne désertent pas après les conseils. On bosse jusqu'au bout.
+1

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par lalilala le Lun 5 Jan 2015 - 9:32

Pareil l'année dernière : on nous avait demandé de faire cours jusqu'au bout aux collégiens, même pendant les épreuves du bac et du brevet qui avaient lieu dans l'établissement, même si on était de correction de bac, et on s'est retrouvé les deux dernières semaines avec une poignée d'élèves seulement qu'on a mis devant des films...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Cath le Lun 5 Jan 2015 - 9:38

@Ragnetrude a écrit:Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.
topela

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Cath le Lun 5 Jan 2015 - 9:39

Cripure a écrit:
@Cath a écrit:
@lisette83 a écrit:Pour moi qui ne fais les courses de Noël qu'au début des vacances ce serait un peu juste Very Happy . Sérieusement, ce qui prime est le calendrier des professionnels du tourisme d'un week-end à l'autre.
Exactement. Ras le bol de ce diktat des vacances "du samedi au samedi".
Ca permet des vacances de 16 jours

N'empêche que là, ça règlerait la question de la reprise juste après le réveillon.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Daphné le Lun 5 Jan 2015 - 10:44

@Isis39 a écrit:
@Jane a écrit:Dans le secondaire, qui travaille en pratique 36 semaines devant les élèves ? Au collège, les classes se clairsèment dès les conseils de classe, et les deux dernières semaines sont consacrées aux brevet / corrections / réunions stériles, discussions creuses et autres fadaises. Au lycée, avec le bac début juin, c'est encore raccourci.
Néanmoins, l'argument des 36 semaines est fort pratique pour faire travailler plus ceux que les réformes successives ont annualisés (ah les fameux enseignements d'exploration à 1h30, que pour une question d'organisation d'emploi du temps, on annualise par plage horaire de 2h sur 36 semaines !).
Evidemment, en primaire, les choses se posent différemment et nombreux sont les élèves qui sont en classe le dernier vendredi de cours de l'année.
Quoi qu'il en soit, je trouve ces vacances de Noël bigrement courtes...  

Cela dépend des collèges !! Dans le mien, les élèves ne désertent pas après les conseils. On bosse jusqu'au bout.

Pareil ! En collège je n'ai jamais vu de désertion après les conseils, jamais, nulle part ! Ils viennent jusqu'au bout.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par User5899 le Lun 5 Jan 2015 - 10:53

En lycée, on ne bosse pas 36 semaines devant les classes de l'année, c'est vrai, mais le service du bac est très différent selon les disciplines et les académies et en pratique, le nombre total de semaines atteint bien 36, voire 36,5 certaines années, avec des subterfuges vexatoires, comme par exemple le fait d'accorder maintenant aux recalés deux ou trois jours entre les résultats et l'oral du 2e groupe. Histoire qu'en deux jours, ils puissent rattraper un an Rolling Eyes Et histoire aussi de reculer le calendrier pour montrer aux charcutiers qu'ils ne sont pas les seuls à bosser Rolling Eyes
@John a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.
Il est prévu qu'il y ait 36 semaines de cours dans l'année.
Rajouter une semaine de vacances sans rien retirer ailleurs est donc absolument impossible.
Impossible sans toucher à ce qui n'est qu'un point parmi d'autres et qui sort on ne sait d'où. C'est comme les 3% de déficit, inaccessible Graal depuis Maastricht.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par Jane le Lun 5 Jan 2015 - 12:14

Cripure a écrit:En lycée, on ne bosse pas 36 semaines devant les classes de l'année, c'est vrai, mais le service du bac est très différent selon les disciplines et les académies et en pratique, le nombre total de semaines atteint bien 36, voire 36,5 certaines années, avec des subterfuges vexatoires, comme par exemple le fait d'accorder maintenant aux recalés deux ou trois jours entre les résultats et l'oral du 2e groupe. Histoire qu'en deux jours, ils puissent rattraper un an Rolling Eyes Et histoire aussi de reculer le calendrier pour montrer aux charcutiers qu'ils ne sont pas les seuls à bosser Rolling Eyes
@John a écrit:
@Ragnetrude a écrit:Bah je n'ai pas tout lu mais quand je vois que la proposition "enlever une semaine l'été" a plus de voix que "ne rien enlever", je me demande pourquoi ils se dépêchent pas là haut de nous sucrer davantage de jours de congés... Il faut arrêter de s'auto culpabiliser avec ces vacances.
Il est prévu qu'il y ait 36 semaines de cours dans l'année.
Rajouter une semaine de vacances sans rien retirer ailleurs est donc absolument impossible.
Impossible sans toucher à ce qui n'est qu'un point parmi d'autres et qui sort on ne sait d'où. C'est comme les 3% de déficit, inaccessible Graal depuis Maastricht.

D'où l'idée de mon post; les 36 semaines, c'est moins tant pour les élèves que pour les profs, ces nantis-trop-payés-toujours-en-vacances Rolling Eyes

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ?

Message par musa le Lun 5 Jan 2015 - 13:10

J'ai voté "une semaine de plus en n'enlevant rien"! Ca ne serait qu'une juste récupération des jours de vacances d'été grignotés. (mais je préférerais encore récupérer ces jours d'été)

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum