Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jacq le Jeu 8 Jan 2015 - 11:59

@Isis39 a écrit:La lettre de la ministre reçue ce matin ne demande pas de faire une minute de silence mais de répondre aux élèves.

Elle ne le demande pas directement, mais la fonction publique est tenue à faire minute de silence... on peut comprendre avec ou sans les scolaires.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Laprofhgec le Jeu 8 Jan 2015 - 12:23

En fait,
2 courriers en salle des profs:
- un du ministère avec la minute de recueillement
- un de la ministre avec l'invitation à répondre aux questions des élèves.

Laprofhgec
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jacq le Jeu 8 Jan 2015 - 12:47

@Iphigénie a écrit:Peut-être faudrait-il arrêter de parler en fonction des communautés et parler de connerie humaine, simplement. Qui est l'appartenance "religieuse" la mieux partagée.
Je ne vois pas plus de rapport entre ces ahuris et l'ensemble des musulmans, ou Avicenne, ou l'ensemble des habitants de Gennevilliers, s'ils s'avèrent qu'il s'agit de ces individus dont on a diffusé les identités, qu'entre Hitler et les Allemands dans leur ensemble, ou Beethoven ou Einstein.
Le fait même de dire "ne faisons pas l'amalgame" c'est déjà supposer que ce soit possible. Nous somme individuellement responsables de nos actes, quelles que soient nos religions ou notre carte d'identité. Il y a quelque chose qui me choque dans toutes les réactions communautaires, fussent-elles de refus de cet acte.
C'est individuellement que nous nous insurgeons, pas parce qu'on appartient à une communauté, un pays ou une religion. Je ressens comme quelque chose de "primitif" dans les réactions communautaires, qui renvoie à une idée tout aussi primitive de responsabilité collective.
Je me trompe peut-être, mais c'est ce que je ressens aujourd'hui.
A côté de "Je suis CHarlie" j'aurais envie d'ajouter:" Nous sommes tous des Musulmans, des Juifs, des Chrétiens et des Athées, parce que nous sommes tous des Hommes."

Je suis tout à fait d'accord avec ceci.
Pour le reste, si tu fais référence à mon message, je constate simplement qui sont les personnes qui sont intéressées, qui ont besoin de parler de cela car elles s'interrogent le plus.  Je peux certes les "classer" dans la rubrique "gens intéressés" si cela te froisse moins. Et puis je peux aussi classer les élèves qui, avec d'autres collègues, ont immédiatement polémiqué, ou déclaré "c'est bien fait pour eux", ou "ils l'avaient cherché", ou qui ont annoncé refuser la minute de silence dans la catégorie des cons ou celle des "primitifs" (ça leur irait très bien)... si cela te sembles mieux.  C'est peut-être moins "primitif", moi froissant, mais malheureusement cela masque doucement une triste réalité que l'on peut constater dans de nombreuses classes, et que tu dois déplorer autant que moi je pense.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Iphigénie le Jeu 8 Jan 2015 - 12:58

Non Jacq, je ne reprenais pas ton message  topela sauf dans le fait que certains élèves croient apparemment qu'ils doivent avoir une réaction communautariste!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jacq le Jeu 8 Jan 2015 - 13:07

@Iphigénie a écrit:Non Jacq, je ne reprenais pas ton message  topela sauf dans le fait que certains élèves croient apparemment qu'ils doivent avoir une réaction communautariste!

Sachant que justement, ces élèves, même s'ils appartiennent à une même communauté religieuse, ça c'est un fait, ont justement des réactions totalement différentes, fort heureusement. Donc, surtout pas d'amalgame, et c'est cela  qu'il faut expliquer. C'est aussi pour cela que j'ai utilisé cette caricature de Charlie, parce que souvent ils se sentent parfois à tord et souvent à raison, stigmatisés, pour leur dire : ces actes là, ce n'est pas "vous" (parce que "eux" se sentent accusés et parfois le seront) ! C'est ce que dit la caricature.

Et après, il ne faut pas se leurrer, dans certains lieux, certaines vallées bien reculées, que j'ai connues, où les skins et petits fachos fleurissent, on assistera à des réactions particulièrement stupides et remplies de haine, qu'il faut aussi pouvoir gérer. La connerie on la trouve partout, elle se propage bien facilement chez tout le monde. Si elle pouvait rester minoritaire...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par WonderWoman le Jeu 8 Jan 2015 - 13:45

@V.Marchais a écrit:« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »
Déclaration des Droits de l'Homme, article 11.
je me pose des questions, parfois je suis désemparée. Il m'arrive régulièrement de reprendre mes élèves sur des propos racistes ou homophobes et souvent ils me sortent l'argument de la "liberté d'expression". Je leur répond que la liberté d'expression ne signifie pas liberté d'insulter. Mais si j'ai des élèves qui me disent que ces caricatures sont des insultes, je réponds quoi ?

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par virgere le Jeu 8 Jan 2015 - 13:54

Ma courte journée est finie. J'ai parlé avec mes 4e et mes 3e, ce fut émouvant, solennel et intéressant.
Voici le texte que j'ai proposé à mes 3e :


FANATISME

Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un enthousiaste; celui qui soutient sa folie par le meurtre est un fanatique. [...]
Le plus détestable exemple de fanatisme est celui des bourgeois de Paris qui coururent assassiner, égorger, jeter par les fenêtres, mettre en pièces, la nuit de la Saint-Barthélemy, leurs concitoyens qui n'allaient point à la messe.
[...]
Lorsqu'une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J'ai vu des convulsionnaires qui, en parlant des miracles de saint Pâris, s'échauffaient par degrés malgré eux: leurs yeux s'enflammaient, leurs membres tremblaient, la fureur défigurait leur visage, et ils auraient tués quiconque les eût contredits.
Il n'y a d'autre remède à cette maladie épidémique que l'esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les moeurs des hommes, et qui prévient les accès du mal; car, dès que ce mal fait des progrès, il faut fuir, et attendre que l'air soit purifié. Les lois et la religion ne suffisent pas contre la peste des âmes; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. [...]
Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage; c'est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique. Ces gens-là sont persuadés que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre.
Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?
Ce sont d'ordinaire les fripons qui conduisent les fanatiques, et qui mettent le poignard entre leurs mains. Ils ressemblent à ce Vieux de la Montagne qui faisait, dit-on, goûter les joies du paradis à des imbéciles, et qui leur promettait une éternité de ces plaisirs dont il leur avait donné un avant-goût, à condition qu'ils iraient assassiner tous ceux qu'il leur nommerait.[...}
Voltaire, Dictionnaire philosophique portatif, 1764

Mes élèves m'ont émue par leur sérieux et leur respect. Ceux qui ne se sentaient pas touchés ont laissé les autres s'exprimer, nul n'a souri à l'annonce du report à demain du contrôle prévue aujourd'hui.

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par BrindIf le Jeu 8 Jan 2015 - 13:58

WonderWoman, la liberté d'expression n'est pas absolue en France, elle est encadrée par la loi (diffamation, outrage, etc.)
Cela n'a rien d'une justification pour un acte criminel. Je ne pense pas qu'un enfant de bonne foi ne sera pas capable de reconnaitre l'incommensurable différence (sur laquelle jouent beaucoup des dessins d’hommage) entre un assassinat et un dessin, même pouvant être lu comme insultant.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par V.Marchais le Jeu 8 Jan 2015 - 13:59

@WonderWoman a écrit:
@V.Marchais a écrit:« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »
Déclaration des Droits de l'Homme, article 11.
je me pose des questions, parfois je suis désemparée. Il m'arrive régulièrement de reprendre mes élèves sur des propos racistes ou homophobes et souvent ils me sortent l'argument de la "liberté d'expression". Je leur répond que la liberté d'expression ne signifie pas liberté d'insulter. Mais si j'ai des élèves qui me disent que ces caricatures sont des insultes, je réponds quoi ?

Que si on le pense, on a le droit de porter plainte (ce qui a d'ailleurs été fait à l'époque) et qu'un tribunal en jugera. Mais en aucun cas celui de tuer les personnes avec lesquelles on n'est pas d'accord.
Quand on agit ainsi, on veut terrifier les gens et leur ôter toute possibilité de s'exprimer à l'avenir. Cela est, indéniablement, contraire à l'article 11.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par WonderWoman le Jeu 8 Jan 2015 - 14:23

En fait, j'ai du mal m'exprimer. Je ne pensais pas que l'injure ressentie soit une justification pour le meurtre, mais plutôt "si je n'ai pas le droit de dire "sale africain" parce que c'est raciste, pourquoi est-ce que ces caricatures ont pu être publiées, alors qu'elle sont islamophobes ?"

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par PauvreYorick le Jeu 8 Jan 2015 - 14:26

@WonderWoman a écrit:En fait, j'ai du mal m'exprimer. Je ne pensais pas que l'injure ressentie soit une justification pour le meurtre, mais plutôt "si je n'ai pas le droit de dire "sale africain" parce que c'est raciste, pourquoi est-ce que ces caricatures ont pu être publiées, alors qu'elle sont islamophobes ?"
Il a été jugé qu'elles relevaient de la critique des idées et non de l'attaque contre les personnes. Ce n'est pas du tout la même chose de tourner une croyance en ridicule et d'insulter une personne. C'est le croyant et non la croyance qui a droit au respect. Et s'il a droit au respect ce n'est de toute façon jamais en raison de sa croyance mais en raison de son seul statut de personne.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par archeboc le Jeu 8 Jan 2015 - 14:28

@WonderWoman a écrit:En fait, j'ai du mal m'exprimer. Je ne pensais pas que l'injure ressentie soit une justification pour le meurtre, mais plutôt "si je n'ai pas le droit de dire "sale africain" parce que c'est raciste, pourquoi est-ce que ces caricatures ont pu être publiées, alors qu'elle sont islamophobes ?"

L'islam n'est pas un être humain. Un africain si. On respecte d'abord les êtres humains. Les idéologies passent après. Même un meurtrier a des droits. Une idéologie meurtrière n'en a pas.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Aspasie le Jeu 8 Jan 2015 - 14:30

Je partage avec vous mon expérience de ce matin : terminales STMG avec des élèves musulmans, des élèves chrétiens, des élèves athés (d'autres confessions peut-être ? Je ne parle que de celles qui se sont revendiquées d'une manière ou d'une autre lors de ces cours).

Mon choix d'intervention :
-l'article 11 de la DDHC écrit au tableau. Lecture et analyse avec le rappel de ce qu'était Charlie Hebdo, des procès auxquels il a fait face. Le cadre de la loi en France donc. Le cadre de la République.
-texte de Voltaire sur le fanatisme, puis un bilan : la manière dont Voltaire isole le fanatisme de la religion  ; le rôle de la philosophie à ses yeux et par extension, le rôle de la réflexion.
-deux dessins, l'une de Charb, l'autre de Cabu, mettant en scène le prophète. J'ai fait circuler les feuilles dans la classe en demandant aux élèves de regarder, d'analyser, et de se faire une opinion, leur opinion, librement, intimement. Et je leur ai rappelé que c'était ça l'enjeu, cette liberté-là, très concrète.

Puis la discussion. Variable selon les classes et l'intérêt manifesté par les élèves.
Mais voici quelques réactions en vrac :
- deux élèves qui ont refusé de participer à la minute de silence (consignes de notre CDE à la récré de 10h à ce sujet au fait) parce qu'elles ne souhaitaient pas "rendre hommage à ces gens qui étaient allés trop loin dans leur critique de la religion". Nous avons donc parlé de la liberté justement et du fait qu'elles avaient le droit de penser, et même de dire cela. Et que c'est cette liberté que défendaient les journalistes en question. Mais qu'en revanche, elles n'avaient pas le droit de perturber la minute de silence. Les autres élèves ont argumenté. Il y avait de l'émotion mais il y avait aussi, beaucoup, de discussion réfléchie, réellement.
- des élèves qui sont venus me voir en fin d'heure pour me dire qu'ils étaient choqués par l'attitude de leurs camarades justement. Occasion de dire que respecter la liberté d'opinion, c'est aussi respecter l'opinion qui nous choque tant qu'elle est dans les limites de la loi. Là encore, on a parlé.
- des élèves musulmans qui ont réagi contre les amalgames, ceux des journalistes, ceux des manifestants... Je leur ai donné la parole pour qu'ils/elles expliquent leur Islam, la manière dont il s'intégrait dans la République, dans la laïcité (occasion particulièrement utile pour une élève qui enlève le voile qu'elle porte à l'extérieur pour entrer au lycée ; élève qui justement a expliqué à ses camarades la manière dont elle avait pu être séduite par des discours extrémistes, et comment il était dur de résister, mais comment elle avait trouvé qu'il fallait qu'il y ait des limites à ses propres manifestations religieuses).
- des élèves qui ont questionné les conséquences de tout cela. Nous avons aussi évoqué les réactions internationales, celles des pays arabes en particulier (voir ce post-ci).
- des élèves agacés qui ont demandé pourquoi une minute de silence là, et pas à d'autres occasions...
- des élèves qui ont exprimé leur peur. Et nous avons donc parlé de cette arme qu'est la terreur...

Bref, nous avons parlé. Au final, des élèves sont venus en fin d'heure me dire merci de cette occasion de parler.

Il me reste des classes, que je ne vois pas cette semaine, et à qui je demanderai, la semaine prochaine, s'ils veulent qu'on revienne sur le sujet.

Forcément, le cours de philo ne peut que se prêter à une réflexion sur la liberté de la presse. Mais indépendamment de cela, je ne peux pas ne pas penser qu'il est nécessaire de dire quelque chose, que c'est aussi notre rôle. Le message de notre ministre (à qui j'aurais par ailleurs bien des reproches à faire, mais pas là, pour le coup), reçu après coup pour ma part, va bien dans ce sens. Et c'est juste je crois. Du moins, en toute conscience, était-ce mon analyse.

PS : Je profite du message pour remercier au passage les collègues qui ont posté les textes et images dont je me suis servie.


Dernière édition par Aspasie le Jeu 8 Jan 2015 - 14:36, édité 1 fois (Raison : ajout d'un lien interne)

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Dinaaa le Jeu 8 Jan 2015 - 14:31

WW : mes 4e m'ont précisément posé cette question ce matin, et je leur ai apporté la réponse de PY : on peut critiquer des idées, des croyances, et c'est même bien parce que ça permet à tout le monde d'apporter des arguments pour défendre ses convictions, mais on ne peut pas critiquer des personnes, parce qu'à part blesser, ça n'apporte rien. Mes élèves ont très bien compris.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par alie le Jeu 8 Jan 2015 - 14:47

Juste pour vous faire part de mon émotion: Les élèves de notre collège rural ont posé des questions ce matin auxquelles nous avons tenté de répondre, il y a eu la minute de silence très solennel au milieu de la cour. Nous avons senti beaucoup d'émotions. Tous se sentent concernés et nous avons pu recadrer et reprendre avec eux des amalgames trop vite faits. J'ai trouvé la matinée éprouvante mais riche.
Et tous les élèves de la classe de 5ème que je viens d'avoir ont accroché sur leurs vêtements un papier sur lequel est écrit: Je suis Charlie. Ils m'en ont même offert un avec ces mots" Le crayon n'est pas une arme mais une LIBERTÉ" en dessous.

alie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Dinaaa le Jeu 8 Jan 2015 - 14:52

@alie a écrit:Juste pour vous faire part de mon émotion: Les élèves de notre collège rural ont posé des questions ce matin auxquelles nous avons tenté de répondre, il y a eu la minute de silence très solennel au milieu de la cour. Nous avons senti beaucoup d'émotions. Tous se sentent concernés et nous avons pu recadrer et reprendre avec eux des amalgames trop vite faits. J'ai trouvé la matinée éprouvante mais riche.
Et tous les élèves de la classe de 5ème que je viens d'avoir ont accroché sur leurs vêtements un papier sur lequel est écrit: Je suis Charlie. Ils m'en ont même offert un avec ces mots" Le crayon n'est pas une arme mais une LIBERTÉ" en dessous.

Mince alors, ils sont chouettes tes 5e. Je crois que ce geste m'aurait fait fondre en larmes !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par alie le Jeu 8 Jan 2015 - 15:03

C'était à la limite. Cela prouve que ce qu'on fait tous les jours sert quand même.

alie
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par archeboc le Jeu 8 Jan 2015 - 15:23

"Je préfère mourir debout plutôt que vivre à genoux". Des martyrs de Charlie Hebdo, c'était déjà Charb qui brillait à mes yeux de la plus belle des lumières.

Je viens d'apprendre que Quotillon était une de ses créations. Je connais des enfants et des parents qui hier n'avaient pas fait le lien. Cela va être encore plus dur ce soir quand ils vont lire ce numéro :

http://www.playbacpresse.fr/documents/charlie/mq_charlie.pdf

Ce numéro spécial de "Mon Quotidien" a l'air très bien fait pour des CM1-CM2.

PS : sur le dernier strip, il faut savoir que l'inondation de la rédaction a servi de gag récurrent il y a quelques mois.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par WonderWoman le Jeu 8 Jan 2015 - 15:34

@PauvreYorick a écrit:
@WonderWoman a écrit:En fait, j'ai du mal m'exprimer. Je ne pensais pas que l'injure ressentie soit une justification pour le meurtre, mais plutôt "si je n'ai pas le droit de dire "sale africain" parce que c'est raciste, pourquoi est-ce que ces caricatures ont pu être publiées, alors qu'elle sont islamophobes ?"
Il a été jugé qu'elles relevaient de la critique des idées et non de l'attaque contre les personnes. Ce n'est pas du tout la même chose de tourner une croyance en ridicule et d'insulter une personne. C'est le croyant et non la croyance qui a droit au respect. Et s'il a droit au respect ce n'est de toute façon jamais en raison de sa croyance mais en raison de son seul statut de personne.
merci

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Rom1ratm le Jeu 8 Jan 2015 - 15:50

@Dinaaa a écrit:WW : mes 4e m'ont précisément posé cette question ce matin, et je leur ai apporté la réponse de PY : on peut critiquer des idées, des croyances, et c'est même bien parce que ça permet à tout le monde d'apporter des arguments pour défendre ses convictions, mais on ne peut pas critiquer des personnes, parce qu'à part blesser, ça n'apporte rien. Mes élèves ont très bien compris.

Mais les élèves ne répondent pas que la frontière entre la personne et le croyant (pas la croyance) est bien floue?

Rom1ratm
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par BrindIf le Jeu 8 Jan 2015 - 16:01

Nous interdisons à nos élèves les réflexions racistes et homophobes même lorsqu'elles ne sont pas dirigées contre une personne en particulier.
Je ne dirai pas que les limites sont floues, par contre elles ne vont pas de soi, suivant les cultures et les personnes, et c'est pourquoi la loi, puis la justice, les définit.
La loi, pas le meurtre.

BrindIf
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Malaga le Jeu 8 Jan 2015 - 16:37

J'ai eu trois heures de cours aujourd'hui. J'ai présenté un diapo à la première classe, des 6e, et j'ai répondu à leurs nombreuses questions.
J'ai fait la même chose avec mes 3e. La discussion a été très intéressante même si l'un des élèves a eu des propos limites (mais pas condamnables en soi, juste stupides). Un élève m'a dit que Charlie Hebdo avait joué avec le feu et j'ai pu expliquer que c'était tout à leur honneur, aux journalistes/dessinateurs, de ne pas avoir baissé les yeux et posé leur crayon face aux extrémistes.
Enfin, j'ai eu mes 4e en début d'après-midi, après la minute de silence (qui a été incroyablement respectée dans la cour de récré, je n'avais jamais vu cela). Je ne pensais pas revenir avec eux sur ce drame mais la réflexion idiote d'un élève m'a poussée à leur réexpliquer ce qui s'est passé.

Lorsque j'ai présenté les dessins de Cabu, Charb... (il m'a semblé essentiel de les montrer puisque des terroristes cherchent à interdire ce type de dessins), puis les unes des journaux d'aujourd'hui et les dessins des artistes du monde entier, j'ai eu un silence et un respect absolus dans mes trois classes.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par blanche le Jeu 8 Jan 2015 - 16:54

J'ai pris du temps avec mes différentes classes de latinistes pour parler de ce qui s'est passé. Avec des sanglots dans la voix en première heure (je venais d'écouter Patrick Pelloux sur France Inter...)...J'ai montré un dessin, projeté la fameuse une de 2006 de Charlie Hebdo, parlé de la liberté d'expression, de la liberté tout court, du courage de ces journalistes, de la différence entre Islam et Islamisme...J'ai trouvé mes élèves très touchés et respectueux, et les 5e en particulier se sont bien exprimés...
Je n'aurais pas pu ne rien dire.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par blanche le Jeu 8 Jan 2015 - 16:56

J'ai également affiché dans ma salle et lu aux élèves la phrase de Voltaire : « Soutenons la liberté de la presse, c’est la base de toutes les autres libertés, c’est par là qu’on s’éclaire mutuellement. Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. » Voltaire, XVIIIe siècle.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Olympias le Jeu 8 Jan 2015 - 17:08

Nous avons travaillé sur les valeurs républicaines et démocratiques françaises. Pourquoi existe-t-il ici des libertés et des droits qui n'ont pas droit de cité ailleurs ?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Danska le Jeu 8 Jan 2015 - 17:36

@Olympias a écrit:Nous avons travaillé sur les valeurs républicaines et démocratiques françaises. Pourquoi existe-t-il ici des libertés et des droits qui n'ont pas droit de cité ailleurs ?

Je viens à peine d'aborder ce sujet avec une classe de 1ère, en début de semaine ; j'ai terminé le cours en les faisant travailler sur les valeurs et les normes revendiquées ou acceptées qui différaient selon l'époque ou le lieu. Et bien sûr, il a fallu que je cite la liberté d'expression qui n'était pas tolérée dans toutes les sociétés, encore aujourd'hui ! Bon sang, je les revois demain en première heure, et je ne sais toujours pas si je dois leur en parler ou pas ! Apparemment, ça s'est bien passé pour ceux qui ont témoigné sur ce fil (merci à tous, à ce propos !), mais je ne sais pas si je vais être capable d'en parler, ni même si ça peut servir à quelque chose, étant donné qu'ils ont déjà dû évoquer le sujet avec les professeurs qu'ils avaient aujourd'hui...

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum