Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

unité nationale même à l'école?

Message par little-moon le Ven 9 Jan 2015 - 14:30

Bonjour,

Je viens de voir ça, je ne sais pas ce que ça vaut comme canal d'information, peut-être très marqué politiquement ; toutefois ça a le mérite d'aborder le sujet sans détour :

http://www.dreuz.info/2015/01/un-enseignant-du-95-temoigne-ses-eleves-justifient-lattentat-contre-charlie-hebdo/#comment-377360

Qu'en est-il dans vos établissements? Quel témoignage pouvez-vous apporter?

En ce qui me concerne, dans un lycée professionnel d'ile-de-France avec un public en difficulté : beaucoup d'immaturité de la part des élèves dont certains qui justifient le massacre ou ne voient ça que comme une sorte de "jeu vidéo", quelques élèves qui ont refusé de faire la minute de silence en conservant de manière ostentatoire la capuche ou la casquette qu'on leur demandait d'enlever ou en ricanant...

Beaucoup de gâchis pour ces "citoyens" en devenir...

little-moon
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Condorcet le Ven 9 Jan 2015 - 14:48

Quelques éléments rapides sur le sujet (du très général - l'histoire des médias/la liberté de la presse en France - au particulier - Charlie Hebdo) : http://www.neoprofs.org/t85711-histoire-des-medias-de-la-presse-et-de-la-presse-satirique-en-france-quelques-elements-d-information

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par thrasybule le Ven 9 Jan 2015 - 14:50

Pauvre Zemmour qui remet ça avec Mai 68.. Lamentable.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Rendash le Ven 9 Jan 2015 - 14:58



Celle-ci dit tout ce qu'il y a à dire, comme de nombreuses autres.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par WonderWoman le Ven 9 Jan 2015 - 15:08

Merci, je la trouve bien parlante, et facile à analyser pour les Z'apprenants !

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Rendash le Ven 9 Jan 2015 - 15:59

Je trouve celle-ci très belle, mais peu exploitable en cours :


_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par lapetitemu le Ven 9 Jan 2015 - 16:56

@WonderWoman a écrit:
@Mama a écrit:Non non j'avais bien compris puisque tu as mis les guillemets, mais je m'emportais...
Ok, je ne voudrais pas qu'il y ait d'incompréhensions entre nous topela
C'est vraiment tendu, avec les collègues, je trouve que les gens déraillent un peu - en même temps, vu l'état d'esprit du bahut, ce n'est pas si surprenant ... et les tensions qui en résultent me rendent malade.

Je dois être aussi totalement honnête, certains concepts m'apparaissent hyper délicats à expliciter clairement à mes élèves : pour certains, la religion est partie prenante de la personne, comme la couleur de peau ; la différence entre nature et culture n'est pas évidente, et c'est vrai que ça m'angoisse beaucoup. J'ai déjà des incompréhensions avec des collègues, je redoute celles avec les élèves...

Pardon alors, je me suis emportée aussi.
Sinon, je suis atterrée d'avoir lu et entendu (à la radio, ou de la bouche de mes collègues - moi j'ai eu de la chance) à quel point cela s'était mal passé dans certaines classes.
Ca me fait complètement flipper sur la mentalité de certains ados, influencés par certains milieux, et la vitesse à laquelle se propagent certaines idées me fait vomir.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Hermione0908 le Ven 9 Jan 2015 - 17:01


_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Al le Ven 9 Jan 2015 - 17:16

L'horreur absolue dans ma classe aujourd'hui. Bonne classe, élèves "éclairés", ils ont déjà débriefé avec d'autres profs hier, on est dans une séquence sur la liberté d'expres​sion(en partie), je me dis qu'ils ont peut-être des questions, après avoir lu tous vos témoignages je me prépare à un moment intense, intéressant.
Au lieu de ça je me retrouve prise à partie sur la question du traitement de l'information "madame, ils ne parlent que de l'attentat et ils ont passé sous silence les attaques contre les mosquées cette nuit, ils le font exprès". La théorie du complot n'a pas tardé à suivre "madame nous on pense que c'est un complot, l'état français on fait pas confiance, et vous?"
Et de me demander mon analyse sur des vidéos qu'ils trouvent incohérentes, et de m'affirmer que le policier n'est pas vraiment mort, et de me citer twitter comme unique source d'information...
Ca s'est mal passé avec une élève (très bonne élève de la classe, pas spécialement pratiquante...) qui pensais que Charlie Hebdo n'était pas du tout surveillé par la police, "comment ça se fait?" ; que la carte d'identité oubliée dans la voiture prouve bien que tout est faux ; et que "on parle trop de cet attentat alors que dans le monde y en a plein, on parle toujours des islamistes, pourquoi on en parle tellement c'est pas si grave" et quand je lui réponds : "oui mais aussi c'est eux qui ont dessiné ce qu'ils ne devaient pas".

Et moi qui appelait au rassemblement et à l'évitement des amalgames...

J'ai été très touchée et marquée par l'émotion suite à ce qui s'est passé à Charlie Hebdo et à ce qui se passe en France actuellement, mais là je peux vous dire que je suis effondrée depuis ce cours, en larmes, envie de vomir. Pour la première fois j'ai vraiment eu l'impression que je devais fuir ce métier, qu'une ligne avait été franchie. Je n'aurais JAMAIS dû en parler !!! (émotion encore beaucoup trop forte des deux côtés). Suis-je la seule ??? quand je lis vos témoignages d'échanges positifs, nourris, "qui font du bien", de solidarité, je suis encore plus dévastée par ce dont j'ai été témoin.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Aspasie le Ven 9 Jan 2015 - 17:21

Triste... mais cela prouve qu'il faut revenir sur les faits et qu'il ne suffit pas de la prise de parole d'hier, que c'est un travail de longue haleine.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par evatencoléUne le Ven 9 Jan 2015 - 18:19

Ce matin, en cours d'arts appliqués, on a discuté avec les élèves. Ils étaient émus, certains pleuraient ou avaient des trémolos dans la voix quand ils donnaient leurs points de vue. Les réactions étaient émouvantes. Un bémol : une élève à évoqué la théorie du complot... Elle disait "il y a des "trucs" bizarres quand même " (sans citer ses sources). Un autre a eu une réaction étrange. Il trouvait hypocrite ses camarades qui écrivent "je suis Charlie" alors qu'ils ne connaissaient même pas le journal... Comme si il fallait être abonné au journal pour avoir le droit de s'indigner.

Ils étaient par contre unanimes sur le fait qu'on ne tue pas pour des dessins et que l'on doit être libre de s'exprimer.

Puis nous leur avons proposé de réaliser une image (ou plusieurs) en réaction. Ils étaient libres de leur support. Seul mot d'ordre : laïcité !

Ils se sont pris au jeu, et ça a été un bon moyen pour eux de s'exprimer.

evatencoléUne
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par fracflo le Ven 9 Jan 2015 - 18:20

@Al a écrit:L'horreur absolue dans ma classe aujourd'hui. Bonne classe, élèves "éclairés", ils ont déjà débriefé avec d'autres profs hier, on est dans une séquence sur la liberté d'expres​sion(en partie), je me dis qu'ils ont peut-être des questions, après avoir lu tous vos témoignages je me prépare à un moment intense, intéressant.
Au lieu de ça je me retrouve prise à partie sur la question du traitement de l'information "madame, ils ne parlent que de l'attentat et ils ont passé sous silence les attaques contre les mosquées cette nuit, ils le font exprès". La théorie du complot n'a pas tardé à suivre "madame nous on pense que c'est un complot, l'état français on fait pas confiance, et vous?"
Et de me demander mon analyse sur des vidéos qu'ils trouvent incohérentes, et de m'affirmer que le policier n'est pas vraiment mort, et de me citer twitter comme unique source d'information...
Ca s'est mal passé avec une élève (très bonne élève de la classe, pas spécialement pratiquante...) qui pensais que Charlie Hebdo n'était pas du tout surveillé par la police, "comment ça se fait?" ; que la carte d'identité oubliée dans la voiture prouve bien que tout est faux ; et que "on parle trop de cet attentat alors que dans le monde y en a plein, on parle toujours des islamistes, pourquoi on en parle tellement c'est pas si grave" et quand je lui réponds : "oui mais aussi c'est eux qui ont dessiné ce qu'ils ne devaient pas".

Et moi qui appelait au rassemblement et à l'évitement des amalgames...

J'ai été très touchée et marquée par l'émotion suite à ce qui s'est passé à Charlie Hebdo et à ce qui se passe en France actuellement, mais là je peux vous dire que je suis effondrée depuis ce cours, en larmes, envie de vomir. Pour la première fois j'ai vraiment eu l'impression que je devais fuir ce métier, qu'une ligne avait été franchie. Je n'aurais JAMAIS dû en parler !!! (émotion encore beaucoup trop forte des deux côtés). Suis-je la seule ??? quand je lis vos témoignages d'échanges positifs, nourris, "qui font du bien", de solidarité, je suis encore plus dévastée par ce dont j'ai été témoin.

C'est presque partout la même chose.
Un quart des élèves environ, notamment - il faut bien le dire - les musulmans, minimise ce qui s'est passé ("seulement douze morts!"), parle de complot de l'État français, évoque la Palestine, et met sur un pied d'égalité les "blasphémateurs" de Charlie Hebdo et les terroristes.
Beaucoup affirment qu'on ne doit pas critiquer leur religion.
Pitoyable.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Mezzo voce le Ven 9 Jan 2015 - 18:20

@Al a écrit:L'horreur absolue dans ma classe aujourd'hui. Bonne classe, élèves "éclairés", ils ont déjà débriefé avec d'autres profs hier, on est dans une séquence sur la liberté d'expres​sion(en partie), je me dis qu'ils ont peut-être des questions, après avoir lu tous vos témoignages je me prépare à un moment intense, intéressant.
Au lieu de ça je me retrouve prise à partie sur la question du traitement de l'information "madame, ils ne parlent que de l'attentat et ils ont passé sous silence les attaques contre les mosquées cette nuit, ils le font exprès". La théorie du complot n'a pas tardé à suivre "madame nous on pense que c'est un complot, l'état français on fait pas confiance, et vous?"
Et de me demander mon analyse sur des vidéos qu'ils trouvent incohérentes, et de m'affirmer que le policier n'est pas vraiment mort, et de me citer twitter comme unique source d'information...
Ca s'est mal passé avec une élève (très bonne élève de la classe, pas spécialement pratiquante...) qui pensais que Charlie Hebdo n'était pas du tout surveillé par la police, "comment ça se fait?" ; que la carte d'identité oubliée dans la voiture prouve bien que tout est faux ; et que "on parle trop de cet attentat alors que dans le monde y en a plein, on parle toujours des islamistes, pourquoi on en parle tellement c'est pas si grave" et quand je lui réponds : "oui mais aussi c'est eux qui ont dessiné ce qu'ils ne devaient pas".

Et moi qui appelait au rassemblement et à l'évitement des amalgames...

J'ai été très touchée et marquée par l'émotion suite à ce qui s'est passé à Charlie Hebdo et à ce qui se passe en France actuellement, mais là je peux vous dire que je suis effondrée depuis ce cours, en larmes, envie de vomir. Pour la première fois j'ai vraiment eu l'impression que je devais fuir ce métier, qu'une ligne avait été franchie. Je n'aurais JAMAIS dû en parler !!! (émotion encore beaucoup trop forte des deux côtés). Suis-je la seule ??? quand je lis vos témoignages d'échanges positifs, nourris, "qui font du bien", de solidarité, je suis encore plus dévastée par ce dont j'ai été témoin.

Tu sais, AL, beaucoup d'élèves ont été exclus de cours hier en raison de leurs ricanements, de leurs provocations; l'un d'eux a craché au moment de la minute de silence et a refusé de la faire.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Mezzo voce le Ven 9 Jan 2015 - 18:22

Et j'ajoute, une fois de plus, que je suis clairement malade depuis hier. Je pense que la tension, le choc et les réactions de certains élèves ont eu raison de moi, là.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jenny le Ven 9 Jan 2015 - 18:22

@Rendash a écrit:Je trouve celle-ci très belle, mais peu exploitable en cours :


Moi aussi, je la trouve jolie.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Al le Ven 9 Jan 2015 - 18:24

Ok, mais comment pouvoir le tolérer / le supporter ? aller en cours et être au service de ces personnes ? l'âge a bon dos, certains ont déjà celui de voter!! J'ai la nausée là... tellement la nausée... c'est ça notre pays ?!!

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par JPhMM le Ven 9 Jan 2015 - 18:39

@Mezzo voce a écrit:
@Al a écrit:L'horreur absolue dans ma classe aujourd'hui. Bonne classe, élèves "éclairés", ils ont déjà débriefé avec d'autres profs hier, on est dans une séquence sur la liberté d'expres​sion(en partie), je me dis qu'ils ont peut-être des questions, après avoir lu tous vos témoignages je me prépare à un moment intense, intéressant.
Au lieu de ça je me retrouve prise à partie sur la question du traitement de l'information "madame, ils ne parlent que de l'attentat et ils ont passé sous silence les attaques contre les mosquées cette nuit, ils le font exprès". La théorie du complot n'a pas tardé à suivre "madame nous on pense que c'est un complot, l'état français on fait pas confiance, et vous?"
Et de me demander mon analyse sur des vidéos qu'ils trouvent incohérentes, et de m'affirmer que le policier n'est pas vraiment mort, et de me citer twitter comme unique source d'information...
Ca s'est mal passé avec une élève (très bonne élève de la classe, pas spécialement pratiquante...) qui pensais que Charlie Hebdo n'était pas du tout surveillé par la police, "comment ça se fait?" ; que la carte d'identité oubliée dans la voiture prouve bien que tout est faux ; et que "on parle trop de cet attentat alors que dans le monde y en a plein, on parle toujours des islamistes, pourquoi on en parle tellement c'est pas si grave" et quand je lui réponds : "oui mais aussi c'est eux qui ont dessiné ce qu'ils ne devaient pas".

Et moi qui appelait au rassemblement et à l'évitement des amalgames...

J'ai été très touchée et marquée par l'émotion suite à ce qui s'est passé à Charlie Hebdo et à ce qui se passe en France actuellement, mais là je peux vous dire que je suis effondrée depuis ce cours, en larmes, envie de vomir. Pour la première fois j'ai vraiment eu l'impression que je devais fuir ce métier, qu'une ligne avait été franchie. Je n'aurais JAMAIS dû en parler !!! (émotion encore beaucoup trop forte des deux côtés). Suis-je la seule ??? quand je lis vos témoignages d'échanges positifs, nourris, "qui font du bien", de solidarité, je suis encore plus dévastée par ce dont j'ai été témoin.

Tu sais, AL, beaucoup d'élèves ont été exclus de cours hier en raison de leurs ricanements, de leurs provocations; l'un d'eux a craché au moment de la minute de silence et a refusé de la faire.
Je reste sans voix à la lecture de ces témoignages.
Depuis quelques jours je me noie dans un océan de tristesse devant le spectacle continu de l'horreur de ce qu'est l'humanité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par dorémy le Ven 9 Jan 2015 - 18:57

Allez encore un retour positif pour nous remonter le moral. I love you

Ces deux journées ont été très enrichissantes au niveau du débat avec les élèves.
Jeudi, j'arrive les larmes aux yeux au collège (moi aussi Jul' j'avais écouté France Inter en arrivant), je vois le principal et les collègues qui arrivent à peine à échanger le bonjour matinal, j' hésite pendant 5 min à en parler de peur de m'effondrer devant les gamins. Mais en arrivant dans la cour, je n'entends que des discussions d'élèves parlant de l'attentat....
J'ai donc pris sur moi et en ai parlé toute la journée, avec toutes mes classes, 4e et 5e.

Le point de départ, c'était qu'ils m'écrivent à chaud des mots ou des phrases sur un bout de papier et j'ai embrayé à partir de leurs remarques.
L'écrit m'a vraiment permis d'éviter que ça parte dans tous les sens. On a bien expliqué le fait divers : expliquer que Charlie n'était une personne en particulier, revenir sur un paquet de rumeurs. On est surtout revenu sur des mots qu'ils avaient envie d'éclairer : islamistes, djihadistes, Imam, satiriques, caricature, liberté d'expression, terroristes, amalgames, deuil (la moitié de la classe ne connaissait pas le sens de ces mots, je me suis jamais sentie aussi utile en tant que professeur de Français que dans ce cours là).

On était émue, mais on a aussi ri, je n'ai jamais vu mes classes aussi avides de savoir. Tout le monde a pris la parole et a donné son point de vue dans le calme et dans l'écoute d'autrui sans que je fasse spécialement la police.

On a ensuite élargi à la liberté d'expression au sens large, en s'appuyant sur une carte publiée chaque année par reporter sans frontières.

Je leur ai dit que tous les professeurs étaient présents pour répondre à leur question, à leur incompréhension durant les jours à venir.

Aujourd'hui, mes classes étaient en effectif réduit à cause d'un projet dans une autre discipline, j'ai gardé quelques élèves en leur proposant d'écrire une lettre à Charlie Hebdo qu'on enverrai après l'avoir montré au CDE.
Les élèves ont également voulu faire des caricatures à joindre dans le courrier. Certaines sont vraiment très bonnes !  
Ils étaient nombreux à avoir un badge "Je suis Charlie" porté sur la poitrine.

Bien sûr il y a deux trois glandus qui en ont profiter pour ne rien glander et attendre que le temps passe, mais je ne garderai dans mon esprit que les beaux instants plein d'humanité que m'ont offerts mes élèves durant ces séances.

Ils ont besoin qu'on en parle et qu'on les éclaire, tous ne peuvent pas en parler à la maison ou ne sont pas d'accord avec leur famille (une petite 5e m'a répété des phrases limites entendues dans la bouche de son papi, elle était désolée et expliquait à la classe, "mon papi est un petit peu raciste.....mais je ne suis pas d'accord avec lui". Je lui ai dit que c'était ça aussi la liberté d'expression), ils ne voient bien souvent les événement que par le biais des réseaux sociaux....
Une 4e m'a quand même fait du bien en expliquant à la classe son point de vue en s'appuyant sur ce qu'elle avait écouté sur France Inter.

dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jacq le Ven 9 Jan 2015 - 18:58

Finalement j'ai parlé deux fois de l'affaire avec mes élèves, dont une heure entière avec une classe (composée essentiellement de musulmans). Comme nous avions déjà évoqué l'affaire, très brièvement hier car hier je ne pouvais pas encore, je ne pensais pas revenir dessus, mais finalement j'ai senti que c'était le bon moment. Nous avons passé une 1/2h à regarder différentes illustrations de Charlie (sur divers sujets) et parfois à en rire (selon les images). Et finalement rire de leurs illustrations n'est-ce pas leur rendre hommage ?

Ensuite nous avons discuté, cela a bien sûr parfois dérivé. "Pourquoi interdire Dieudonné et pas Charlie", réponse sur l'incitation à la haine.  Nous avons parlé aussi du vivre ensemble, du respect, des inquiétudes des musulmans de l'amalgame, et l'affirmation assez hunamime de leur part que leur religion ce n'est pas cela.  

Ceux qui maintiennent que le religieux ne devrait pas être représenté ont maîtrisé leur parole et il n'y a pas eu de débordement. Faut pas rêver par contre, je ne vais rien révolutionner dans leur petite tête, mais la réaction de beaucoup a été positive.


Dernière édition par Jacq le Ven 9 Jan 2015 - 19:01, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Jacq le Ven 9 Jan 2015 - 19:00

@dorémy a écrit:

Bien sûr il y a deux trois glandus qui en ont profiter pour ne rien glander et attendre que le temps passe, mais je ne garderai dans mon esprit que les beaux instants plein d'humanité que m'ont offerts mes élèves durant ces séances.


On prend ce qu'on peut, pareil pour moi, mais c'est toujours ça de gagné avec les autres.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Morgared le Ven 9 Jan 2015 - 19:34

La lecture de ce fil m'a incitée a évoquer moi aussi l'actualité avec mes élèves de seconde par le biais d'un diaporama suivi d'une discussion, et j'en suis reconnaissante à tous les intervenants. Mes élèves ont été contents de pouvoir s'exprimer sur la question (ils ne l'avaient pas encore fait). J'ai cependant eu droit à l'intervention d'une élève (au demeurant très posée) qui, après avoir précisé qu'elle n'était pas Charlie, a présenté un raisonnement plus que confus. Elle a expliqué qu'elle croyait à un complot sioniste, et a critiqué le fait que la télévision ne parle pas des attentats contre les mosquées et les musulmans. Rien d'original jusque-là, mais elle a alors enchaîné en disant que beaucoup de musulmans étaient en fait pour Marine Le Pen, avant de conclure en disant qu'elle était elle-même partisane de Marine Le Pen... Bon, au moins, personne ne l'a suivie (dans tous les sens).

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Rendash le Ven 9 Jan 2015 - 19:37



Un mail envoyé par les IPR de l'académie de Lyon :

Madame, Monsieur,

A la suite des derniers événements dramatiques de ces derniers jours, le portail national d'histoire et géographie vient de mettre en ligne un zoom :

Attentat contre Charlie Hebdo : une attaque contre la liberté, la démocratie et la République

Réalisé ces deux derniers jours, il a pour objectif de fournir de premiers éléments d'information et d'analyse à nos collègues dans les établissements confrontés aux nombreuses questions de leurs élèves.
Un dossier scientifique est également en cours de réalisation.

En vous remerciant d’avance pour le rôle que vous jouez dans cet accompagnement civique.

L’équipe des IA-IPR de l’Académie de Lyon

avec ce lien :

http://eduscol.education.fr/histoire-geographie/actualites/actualites/article/attentat-contre-icharlie-hebdoi-une-attaque-contre-la-liberte-la-democratie-et-la-republi.html

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Thalia de G le Ven 9 Jan 2015 - 19:41

@Morgared a écrit:La lecture de ce fil m'a incitée a évoquer moi aussi l'actualité avec mes élèves de seconde par le biais d'un diaporama suivi d'une discussion, et j'en suis reconnaissante à tous les intervenants. Mes élèves ont été contents de pouvoir s'exprimer sur la question (ils ne l'avaient pas encore fait). J'ai cependant eu droit à l'intervention d'une élève (au demeurant très posée) qui, après avoir précisé qu'elle n'était pas Charlie, a présenté un raisonnement plus que confus. Elle a expliqué qu'elle croyait à un complot sioniste, et a critiqué le fait que la télévision ne parle pas des attentats contre les mosquées et les musulmans. Rien d'original jusque-là, mais elle a alors enchaîné en disant que beaucoup de musulmans étaient en fait pour Marine Le Pen, avant de conclure en disant qu'elle était elle-même partisane de Marine Le Pen... Bon, au moins, personne ne l'a suivie (dans tous les sens).
Sacrée bouillie d'idées. scratch

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charlie Hebdo : idées de textes, d'illustrations et de réflexions à partager avec les élèves - Comment faire cours après cela ?

Message par Audrey le Ven 9 Jan 2015 - 19:41

Pas de bol, c'est trop tard.... j'en ai parlé tout l'aprèm hier, avec des docs trouvés par mes soins, et maintenant, je suis revenue à la "routine" des cours...

J'imagine que c'est ptêt le message que j'ai reçu sur Iprof Lyon et que je ne peux pas ouvrir à cause d'un bug technique de la plateforme iprof...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum