comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Collier de Barbe le Ven 9 Jan 2015 - 22:35

Avec mes élèves, ça c'est globalement bien passé mais j'ai des classes tranquilles. On a un peu débattu autour de la notion de blasphème mais c'est resté dans les limites de l'acceptable. J'imagine que les élèves ont senti mon trouble qui était très palpable mercredi après midi. 2 élèves de terminale L m'ont même fait un dessin...

Mais apparemment d'autres collègues ont été confrontés à une sacré tartine de m$ù^$ avec des élèves gueulant "Allah Akbar" ou refusant de respecter la minute de silence...Au point que le proviseur a décidé de banaliser 2h mardi prochain pour que les profs et l'administration puissent en parler tous ensemble. Je me demande ce qui va en sortir.

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Trinity le Ven 9 Jan 2015 - 23:07


_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Babayaga le Ven 9 Jan 2015 - 23:10

Oui, moi aussi. Je n'en reviens toujours pas d'ailleurs de m'être fait cracher dessus pour avoir affiché "Je suis Charlie" sur la porte de ma classe.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Trinity le Ven 9 Jan 2015 - 23:11

Sad

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par User5899 le Ven 9 Jan 2015 - 23:16

@sookie a écrit:Certains collègues ont eu des réflexions effrayantes, les morts de Charlie Hebdo ont été traités de "chiens", certains ont regretté qu'on ne leur a pas coupé les mains avant de les tuer.
Tiens. Mais suite à quoi ? C'est quand même curieux, une telle haine chez des adultes dotés d'un peu de discernement, enfin en principe, et comprenant donc que même si on les détestait, on peut être choqué par leur exécution, enfin en principe Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Carabas le Ven 9 Jan 2015 - 23:19

Cripure a écrit:
@sookie a écrit:Certains collègues ont eu des réflexions effrayantes, les morts de Charlie Hebdo ont été traités de "chiens", certains ont regretté qu'on ne leur a pas coupé les mains avant de les tuer.
Tiens. Mais suite à quoi ? C'est quand même curieux, une telle haine chez des adultes dotés d'un peu de discernement, enfin en principe, et comprenant donc que même si on les détestait, on peut être choqué par leur exécution, enfin en principe Rolling Eyes
eu dans le sens de reçu : ce ne sont pas les collègues qui ont émis ces réflexions, mais bien leurs élèves.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par User5899 le Ven 9 Jan 2015 - 23:21

@Carabas a écrit:
Cripure a écrit:
@sookie a écrit:Certains collègues ont eu des réflexions effrayantes, les morts de Charlie Hebdo ont été traités de "chiens", certains ont regretté qu'on ne leur a pas coupé les mains avant de les tuer.
Tiens. Mais suite à quoi ? C'est quand même curieux, une telle haine chez des adultes dotés d'un peu de discernement, enfin en principe, et comprenant donc que même si on les détestait, on peut être choqué par leur exécution, enfin en principe Rolling Eyes
eu dans le sens de reçu : ce ne sont pas les collègues qui ont émis ces réflexions, mais bien leurs élèves.
Ah, OK. Je comprends mieux, merci.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Carabas le Ven 9 Jan 2015 - 23:21

@Babayaga a écrit:Oui, moi aussi. Je n'en reviens toujours pas d'ailleurs de m'être fait cracher dessus pour avoir affiché "Je suis Charlie" sur la porte de ma classe.
Shocked

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par User5899 le Ven 9 Jan 2015 - 23:27

@Babayaga a écrit:Oui, moi aussi. Je n'en reviens toujours pas d'ailleurs de m'être fait cracher dessus pour avoir affiché "Je suis Charlie" sur la porte de ma classe.
Mais par qui ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Babayaga le Ven 9 Jan 2015 - 23:34

Un élève qui a arraché l'affiche. Je pense savoir qui mais je ne vois pas comment le prouver, et quand bien même j'arriverais à le prouver, la direction ne ferait rien.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par User5899 le Ven 9 Jan 2015 - 23:40

@Babayaga a écrit:Un élève qui a arraché l'affiche. Je pense savoir qui mais je ne vois pas comment le prouver, et quand bien même j'arriverais à le prouver, la direction ne ferait rien.
Oh ben, on ne va pas commencer à éduquer des gosses à l'école, hein Rolling Eyes

Edit Je m'aperçois que ma formule pourrait être lue comme ironique envers vous. Tant pis, mais "l'intention de l'auteur" n'était dirigée que contre la direction fleurs


Dernière édition par Cripure le Sam 10 Jan 2015 - 1:53, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par piesco le Ven 9 Jan 2015 - 23:51

@Babayaga a écrit:Un élève qui a arraché l'affiche. Je pense savoir qui mais je ne vois pas comment le prouver, et quand bien même j'arriverais à le prouver, la direction ne ferait rien.

Je ne suis pas si sûre, vu le contexte actuel.
Et si je me trompe, il y a fort à parier qu'un courrier au recteur par voie hiérarchique, bien sûr, ferait le plus effet.

Je ne sais pas comment tu as pu garder ton calme. fleurs

Cripure, Rolling Eyes

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par baboben5 le Sam 10 Jan 2015 - 0:18

@nuages a écrit:J'avais cours jeudi et j'ai expliqué la gravité  de cet attentat aux élèves. Ceux de TL , le matin, m'ont écoutée dans un silence très profond, ils étaient anéantis par la tragédie, une élève pleurait , ils n'ont pas souhaité prendre la parole car ils étaient  trop bouleversés. J'ai fait la même intervention dans ma seconde (en pleine étude de Voltaire et l'affaire Calas) , avec un peu plus d'appréhension car certains élèves de cette classe sont immatures,  mais j'ai été très impressionnée car eux aussi étaient profondément bouleversés.  Plusieurs ont souhaité prendre la parole et, alors que je m'attendais à devoir rectifier certains propos, je n'ai jamais eu à le faire car tout ce qu'ils ont dit était d'une remarquable maturité et témoignait de beaucoup de respect . Ils s'écoutaient les uns les autres avec une attention exceptionnelle et réfléchie. Je les ai trouvés très intelligemment  informés  et de façon précise (plusieurs s'étaient documentés sur Charlie Hebdo et sur les victimes de l'attentat) . Certains sont même restés spontanément après le cours pour parler de leurs inquiétudes suite au drame.

T'as bien de la chance d'avoir pu en parler calmement. J'ai refusé de parler de tout ça avec mes classes No . Je me sentais pas l'envie, surtout que je me promène une sacré bande de furieux en 3e...

@Carnyx a écrit:Quand il y a dans l'Éducnatt une atmosphère générale de déni et de tolérance du bordel ambiant, que voulez-vous qu'on attende de nos chefs ? S'ils laissent faire pour le bazar en classe, les violences verbales et physiques quotidiennes, qu'espérer dans des situations plus difficiles ?

Un sermon de la CPE, une fiche de suivi, un « contrat » que les perturbateurs sont prêts à signer toutes les heures ? mdr
T'as malheureusement bien raison...  veneration  Et dire que les ministres (de tous bords), recteurs, inspecteurs et parfois CDE nous laissent nous démerder avec tout ce bazar en cachant les problèmes au maximum car ce serait nuisible à leur carrière.

Edit : merci à John d'avoir corrigé une vulgarité de ma part, je me suis emporté.

baboben5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Babayaga le Sam 10 Jan 2015 - 7:12

Cripure : J'ai eu un doute, et puis j'avais déduit que c'était dirigé contre la direction. Mais merci de préciser.

Piesco : J'en ai parlé aux collègues. Et j'en ai parlé aux élèves. J'ai fait le choix d'utiliser l'incident de la façon suivante : ne pas être d'accord avec ma démarche d'affichage, oui, on peut le dire. Au nom de la liberté d'expression. Arracher l'affiche et me cracher dessus, non. Intenter un procès au journal car on n'apprécie pas que le prophète soit ironisé, oui. Charlie Hebdo a essuyé de nombreux procès. Venir et faire un carnage, non.
J'ai préféré procéder ainsi que tenter de sanctionner le coupable.


Dernière édition par Babayaga le Mar 13 Jan 2015 - 17:59, édité 1 fois

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Celadon le Sam 10 Jan 2015 - 7:54

"T'as malheureusement bien raison...  veneration  Et dire que les ministres (de tous bords), recteurs, inspecteurs et parfois CDE nous laissent nous démerder avec tout ce bazar en cachant les problèmes au maximum car ce serait nuisible à leur carrière."
Mais sinon, comment veux-tu qu'on augmente certains d'entre eux de 68  % ? La prime récompense l'absence de vagues ou bien ? Donc...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Mamousse le Sam 10 Jan 2015 - 8:18

Babayaga, j' admire ton calme...

Celadon, je ne l' aurais pas mieux dit...

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Guillaume le Grand le Sam 10 Jan 2015 - 8:59


_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par gnafron2004 le Sam 10 Jan 2015 - 9:25

J"en ai parlé avec deux classes, des 5è et des 4è. Les 4è prenaient l'affaire un peu à la légère, mais aucun propos déplacé. Une de mes élèves de 5è s'était fait un t-shirt "je suis Charlie", donc on en a parlé, elle est abonnée (oui, Shocked à 12 ans!). D'autres ne comprenaient pas trop le pourquoi, je leur ai montré quelques unes de Charlie, un élève a trouvé qu'ils exagéraient quand même, je lui ai dit qu'il avait tout à fait le droit de le penser. Mais il a ajouté tout de suite que c'était pas une raison pour les tuer.
Bref, pour un collège REP de campagne (beaucoup de portugais chez moi…) pas de réactions idiotes. Ni dans un sens ni dans l'autre. J'ai été un peu rassurée...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Oliv396 le Sam 10 Jan 2015 - 9:29

De toute manière, ces terroristes, c'est quand même de purs produits des errements du système éducatif français et de son laxisme institutionnalisé. Pour les auteurs des attentats de Londres, c'était pareil. Il est temps qu'on se réveille et qu'on arrête de croire que les terroristes, c'est ailleurs, bien loin. Surtout que comme le disait hier soir un journaliste TV, c'est quand même surprenant, ces réseaux dont une grosse partie est en prison (ou a été en prison) en France, mais qui continuent à vaquer à leurs petits plans sans que personne ne les dérange.

Quand je parle des errements du système, je ne parle évidemment pas des enseignants (du moins la plupart) qui essaient de faire de leur mieux dans un cadre profondément frustrant. Mais force est de constater que quand tout est permis, et que l'école est le lieu où l'on s'entraîne à remettre constamment et impunément en cause l'autorité (celle du prof pour commencer), il n'est pas étonnant que certains jeunes aillent chercher leurs repères ailleurs, même si c'est dans les camps d'endoctrinement d'Al Qaida.

Ils sont évidemment trop stupides pour comprendre que la République va quand même réagir, et qu'ils finiront au milieu d'une mare de sang sur la chaussée, au lieu de s'en tirer avec l'habituel avertissement de comportement, qu'il est si difficile d'arracher aux CDE. Ils nous prennent visiblement tous pour des c..s, et étant donné la tolérance dont ils ont été bénéficiaires, comment s'en étonner ?

J'ai pour ma part eu la chance d'être à Paris jeudi : non, pas parce que j'ai pu assister aux événements en direct, mais parce que j'ai échappé à la minute de silence dans mes classes. Je l'ai vécue dans le métro, et tout le monde s'est bien comporté, à part mon collègue avec qui j'étais venu et qui a profité du silence... pour téléphoner (oui, c'est mieux la minute de silence, quand on veut téléphoner dans le métro).

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Valivalou le Sam 10 Jan 2015 - 9:36

@Oliv396 a écrit:De toute manière, ces terroristes, c'est quand même de purs produits des errements du système éducatif français et de son laxisme institutionnalisé. Pour les auteurs des attentats de Londres, c'était pareil. Il est temps qu'on se réveille et qu'on arrête de croire que les terroristes, c'est ailleurs, bien loin. Surtout que comme le disait hier soir un journaliste TV, c'est quand même surprenant, ces réseaux dont une grosse partie est en prison (ou a été en prison) en France, mais qui continuent à vaquer à leurs petits plans sans que personne ne les dérange.

Quand je parle des errements du système, je ne parle évidemment pas des enseignants (du moins la plupart) qui essaient de faire de leur mieux dans un cadre profondément frustrant. Mais force est de constater que quand tout est permis, et que l'école est le lieu où l'on s'entraîne à remettre constamment et impunément en cause l'autorité (celle du prof pour commencer), il n'est pas étonnant que certains jeunes aillent chercher leurs repères ailleurs, même si c'est dans les camps d'endoctrinement d'Al Qaida.

Ils sont évidemment trop stupides pour comprendre que la République va quand même réagir, et qu'ils finiront au milieu d'une mare de sang sur la chaussée, au lieu de s'en tirer avec l'habituel avertissement de comportement, qu'il est si difficile d'arracher aux CDE. Ils nous prennent visiblement tous pour des c..s, et étant donné la tolérance dont ils ont été bénéficiaires, comment s'en étonner ?

Merci, tu résumes parfaitement mes réflexions...

Valivalou
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par Oliv396 le Sam 10 Jan 2015 - 10:10

En revenant vendredi en cours, j'ai croisé les doigts pour que la classe la plus idiote ne veuille pas en parler - ça n'a pas raté, la seule chose qui les intéressait, c'était de savoir quel était le sujet sur lequel allait porter le devoir d'entraînement à l'examen. Shocked Je leur ai donné des pistes de révision, content de ne pas avoir à aborder l'actualité.

Avec l'autre classe, qui comprend des étudiants d'une grande finesse, je leur ai dit qu'ils devaient vérifier que leur sujet comportait bien 4 pages et qu'aucune ne s'était perdue. J'ai dit quelques mots des documents iconographiques et de leur analyse, j'ai ajouté que je n'avais pas mis de dessin de presse, mais que j'avais composé le sujet avant les attentats, que sinon j'aurais mis un dessin de presse. On s'est regardés, et je pense qu'on s'est compris.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par MUTIS le Sam 10 Jan 2015 - 10:37

@Raoul Volfoni a écrit: Et ce matin, en 4e, un autre a dit qu'il fallait faire "du pâté d'Arabe". Le vote FN est important ici. Le gamin a pris un avertissement direct, la CPE et le principal étaient furieux en lisant mon rapport.

Une petite question : si un musulman ou un enfant dit qu'il faut faire du "pâté de juif" dans un collège de banlieue... sera-t-il averti, sanctionné et le principal sera-t-il aussi indigné ? Ou dira-t-on comme je le lis dans les interventions (que je trouve parfois scandaleuses...) qu'il s'agit simplement d'"immaturité "???
Bon, quand je lis que les élèves de collège de certaines banlieues tiennent sans vergogne des propos antisémites, des propos incitant au meurtre et que les profs ont peur ou n'osent pas réagir !!! furieux furieux furieux
Quand je lis qu'on les laisse exprimer de tels propos dans les classes de la République et que personne ne réagit je suis consterné.
Il faut commencer par leur apprendre la différence entre liberté d'expression et incitation au meurtre ou antisémitisme. Et c'est un devoir pour nous. Quand on commence à transiger et accepter n'importe quoi sous prétexte qu'on a peur et qu'on veut acheter la paix sociale, on laisse la porte ouverte à la haine.
C'est au ministre, aux recteurs et aux principaux de faire passer ce message. Tolérance zéro pour les propos qui tombent sous le coup de la loi. Et aucune excuse du type "immaturité" ou "liberté d'expression".
La lutte contre le terrorisme et le fanatisme commence là...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par little-moon le Sam 10 Jan 2015 - 11:44

Maintenant qu'on a dit tout ça, quelque chose m'étonne encore...

on retourne déjà à nos querelles politiciennes dérisoires : FN, pas FN dimanche prochain, etc.

sur le site neoprofs on aborde la question du rapprochement de JP Brighelli avec Debout la France comme quelque chose d'étonnant, qui prête sujet à polémique, signe d'une régression, d'un fascisme rampant.

http://www.neoprofs.org/t85561-jean-paul-brighelli-rejoint-debout-la-france

A mon sens, non, nous sommes au cœur du débat, que cela déplaise à la grande majorité de la classe politique ou journalistique ne doit pas nous faire perdre de vue les enjeux réels.

Il faut détruire les ghettos, redonner du sens et un cadre de valeurs et de règles de vie à une partie de la jeunesse des quartiers. Il faut que les Français regardent les choses en face. Il ne faut pas se contenter lâchement de la relégation et s'étonner ensuite des drames que nous vivons actuellement.

Les terroristes français ont le profil de "loosers" de la République, de petits délinquants qui ont fait leurs classes à leur manière et pris un chemin plutôt qu'un autre, celui de l'islamisme radical plutôt que le trafic de drogues ou le braquage de banques. Ou plutôt, qui ont pris tout ces chemins: échec scolaire, déstructuration familiale et identitaire, petits larcins, violence, case prison, endoctrinement et radicalisation rendu possible par la case prison qui est censée assurer la réinsertion...

Oui, il y a des quartiers et des écoles ghettos qui vivent dans la relégation.

Oui, il y a aussi beaucoup de bêtise et d'intolérance dans ces quartiers. Mais pas que...

Oui, il ne faut pas être manichéen et se contenter d'amalgames faciles.

Mais oui, on ne peut pas faire l'impasse sur le fait de muscler moralement et politiquement notre pays quitte à déranger un peu les bonnes consciences, notamment celles de gauche et d'extrême-gauche qui ne cessent de s'aveugler par peur d'une guerre civile ou par peur de devoir revenir sur certains idéaux. Et non, ce n'est pas la police qui pourra tout régler. Il serait trop facile d'évacuer le débat en se cachant uniquement derrière des dispositifs sécuritaires.

Oui, le sujet de l'identité nationale est un vrai sujet. Celui de l'éducation aussi. Celui de l'emploi des jeunes. De leur avenir. De la place des minorités et de leur intégration/assimilation au groupe majoritaire de ce pays, groupe divers, de toutes origines, mais creuset de la France.

_________________
"Cet homme n'était pas une grande lumière, mais un grand et commode chandelier." Georg Christoph Lichtenberg

little-moon
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par little-moon le Sam 10 Jan 2015 - 11:49

PS: Mutis, pour appliquer la "tolérance zéro" comme vous dites, dans mon établissement, il faudrait plus de surveillants, une équipe de direction étoffée. Plus de concertation de l'ensemble de l'équipe pédagogique, ce qui n'est pas toujours facile. Finalement, pour certains élèves, il faudrait surtout - comme le propose M. Brighelli - des écoles adaptées. Des écoles plus musclées sur le modèle militaire, avec uniforme, sport intensif, cours sur le civisme, maîtriser les fondamentaux (lire, écrire, calculer...).

_________________
"Cet homme n'était pas une grande lumière, mais un grand et commode chandelier." Georg Christoph Lichtenberg

little-moon
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par little-moon le Sam 10 Jan 2015 - 11:56


_________________
"Cet homme n'était pas une grande lumière, mais un grand et commode chandelier." Georg Christoph Lichtenberg

little-moon
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: comportement des élèves face à l'attentat de charlie-hebdo

Message par zeprof le Sam 10 Jan 2015 - 11:57

gloablement ça s'est bien passé avec mes élèves, on a pu échanger assez calmement même si ça a été un peu houleux au début avec une de mes classes.
j'ai reposé calmement les concepts de base sur la liberté de la presse, les différentes caricatures de Charlie, la notion de caricature, le second degré, l'humour noir, les concepts de liberté, la différence entre se moquer d'un dogme et se moquer de croyants (ce que ne faisait pas Charlie). je pense que ça a soulagé certains élèves d'entendre tout ça, mes petites élèves musulmanes dont certaines sont voilées à l'extérieur m'ont fait part de leur extrême inquiétude par rapport aux amalgames qui vont être faits.
l'une d'elle a déjà été prise à partie par un con dans la rue hier matin...
nous sommes dans un contexte difficile : LP, ville à forte mixité, quartiers et vote FN en masse. la totale.

certains de mes collègues se sont heurtés à des propos intolérables, ça a été immédiatement recadré par la direction, les élèves sont exclus temporairement et ont été signalés au rectorat.

cette journée a été vraiment rude moralement. je suis rentrée extrêmement fatiguée et malade physiquement. néanmoins je suis "contente" car il me semble que des choses importantes ont été dites et pas en vain... je vais recommencer lundi. je pense travailler sur le métier de caricaturiste et le commentaire d'arte me semble tout indiqué.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum