Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Olympias le Lun 12 Jan 2015 - 22:50

@trompettemarine a écrit:


Je fais la même remarque que Reine Margot, si c'est ce que tu voulais dire, Piesco.
Une punition ne doit pas être agréable (sans être une humiliation).
Les punitions qu'on disait "intelligentes" à mon époque (et j'ai eu le malheur d'en donner) comme "écrire une rédaction du genre auto critique, argumenter sur le bien, le mal, le respect, la politesse etc." sont à la limite de la perversion (car elles inversent les places du maître et de l'élève, brouillent les limites, institue une forme de mensonge institutionnalisé et oublient que l'enfant n'est pas un adulte.)
En revanche, copier des mots (avec leur définition donc) permet de travailler l'orthographe, la graphie.... et surtout, c'est fort ennuyeux et désagréable.
Et recopier sans fautes est une des compétences du socle. Twisted Evil

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par piesco le Mar 13 Jan 2015 - 0:05

@trompettemarine a écrit:
@piesco a écrit:
@Reine Margot a écrit:erreur du serveur...Veux-tu dire que copier des lignes est interdit? -assimilé à une brimade- il me semblait que ça avait été abrogé...

C'était le lien vers l'article qui concerne les faits: outrage à fonctionnaire, 6 mois de prison et 7500 euros d'amende.
J'ai édité et copié-collé le contenu.

le revoici:
CODE PÉNAL Article 433-5
Modifié par Loi n°2002-1138 du 9 septembre 2002 - art. 45 JORF 10 septembre 2002

"Constituent un outrage puni de 7 500 euros d'amende les paroles, gestes ou menaces, les écrits ou images de toute nature non rendus publics ou l'envoi d'objets quelconques adressés à une personne chargée d'une mission de service public, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de sa mission, et de nature à porter atteinte à sa dignité ou au respect dû à la fonction dont elle est investie.

Lorsqu'il est adressé à une personne dépositaire de l'autorité publique, l'outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende.

Lorsqu'il est adressé à une personne chargée d'une mission de service public et que les faits ont été commis à l'intérieur d'un établissement scolaire ou éducatif, ou, à l'occasion des entrées ou sorties des élèves, aux abords d'un tel établissement, l'outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende.

Lorsqu'il est commis en réunion, l'outrage prévu au premier alinéa est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende, et l'outrage prévu au deuxième alinéa est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende."

Pourquoi cela ne fonctionne plus? scratch


Je n'ai rien contre les punitions. Et recopier un texte sans fautes fait partie des compétences du socle. professeur

Je lis seulement le message maintenant...
Bien vu Piesco !
Et je vais rejoindre Reine Margot et Cripure au piquet de ceux qui ont les idées mal placées...:

Puisqu'on en parle... Embarassed

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Bonnie Blue le Mar 13 Jan 2015 - 0:52

Parait que mettre au piquet et donner la fessée, c'est pas autorisé.
On a droit au fouet au moins ?

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Raoul Volfoni le Mar 13 Jan 2015 - 7:19

Bon, puisque vous n'êtes pas sages, j'ai changé le titre !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par BlackMail le Mar 13 Jan 2015 - 8:19

Sad

Quel sadisme.

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Raoul Volfoni le Mar 13 Jan 2015 - 12:51

J'aurais pu vous fouetter mais vous auriez été capables d'aimer ça.

Sinon, dans mon autre collège, une élève m'a sobrement indiqué que je lui pétais les couilles. Deuxième commission éducative en vue, donc. Ils vont me bénir.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par pitchounette le Mar 13 Jan 2015 - 13:02

@Raoul Volfoni a écrit:J Deuxième commission éducative en vue, donc. Ils vont me bénir.
est ce que les commissions éducatives ont un réel impact aujourd'hui?? J'ai l'impression qu'on brasse du vent

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Fesseur Pro le Mar 13 Jan 2015 - 13:07

Je suis au piquet itou.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Thalia de G le Mar 13 Jan 2015 - 13:53

@pitchounette a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:J Deuxième commission éducative en vue, donc. Ils vont me bénir.
est ce que les commissions éducatives ont un réel impact aujourd'hui?? J'ai l'impression qu'on brasse du vent
Meuh non ! On va faire signer à l'élève qui a eu un comportement non conforme au RI un zoli petit contrat en le  menaçant d'une autre comm éducative s'il ne respecte pas ledit contrat. professeur

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par karaoke le Mar 13 Jan 2015 - 14:26

Les romains avaient relevé deux formes d’autorité : La « potestas » ou pouvoir légalement reconnu à la fonction exercée par une personne, et « l’auctoritas », basée sur l’ascendant, le prestige personnel.

"Avoir l’autorité" et "avoir de l’autorité" se complètent heureusement pour aider à la gestion de conflits.

- Les punitions scolaires peuvent être prononcées « par les personnels de direction, d’éducation, de surveillance et par les enseignants. » Elles pourront également être prononcées, sur proposition d’un autre membre de la communauté éducative, par les personnels de direction et d’éducation.

- Les sanctions disciplinaires dépendent du chef d’établissement ou du conseil de discipline.

L’acte éducatif fonctionne dans le registre de l’adhésion et l’autorité créée une tension qui fait barrage: il faut donc du courage pour faire « acte d'autorité ».

Mais pas seulement que du courage, de l'imagination également!

L’explication de la transgression par référence aux principes éthiques et moraux est indispensable pour aider l’enfant, l’adolescent à devenir un sujet autonome et responsable. Sinon on transforme l’éducation en dressage en agitant en permanence « la peur du gendarme», qui devient de plus en plus aléatoire.

La sanction fonctionne dans un système qui fait place au contradictoire ; chacun doit pouvoir exprimer son point de vue, sa vision de l’acte, donc posséder un espace de parole, même si certaines situations sont peu propices au dialogue. C'est ce qui me paraît le plus difficile à entendre par beaucoup d'entre nous.


S’il est souhaitable de prendre des mesures conservatoires dans l’urgence, il est fortement déconseillé de sanctionner sur le moment « à chaud », avant d’avoir toutes les informations. Les paroles des protagonistes, de la personne qui gère un conflit, qui explicite la transgression sont essentielles pour s’inscrire dans une dynamique éducative.

Grâce à la parole, l’enfant, l’adolescent, apprennent à gérer des situations conflictuelles de façon non-violente.

Sur l'événement rapporté par la collègue, peut-être il y a-t-il une traduction possible pour un éducateur expérimenté: l'élève a peut-être reconnu pour son professeur une autorité sur laquelle il désespère n'avoir aucune prise? (~Tous les profs sérieux sont des salauds parce qu'exigeants)

karaoke
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Dimka le Mar 13 Jan 2015 - 15:25

Bonjour,
@pitchounette a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:J Deuxième commission éducative en vue, donc. Ils vont me bénir.
est ce que les commissions éducatives ont un réel impact aujourd'hui?? J'ai l'impression qu'on brasse du vent
Dans le lycée où j’étais, l’année dernière (mais du coup, peut-être est-ce différent en collège), ça avait été assez efficace, avec un élève, qui était toujours à la limite (j’en-foutisme, lenteur volontaire, bavardages, insolence larvée) et qui avait dérapé une fois : après ça, il y avait eu un carnet où chaque prof mettait comment s’était déroulée chaque heure, du coup, tous les petits trucs qui ne font habituellement pas l’objet d’un rapport ou d’une sanction étaient mentionnés, et il avait fini par faire des efforts là-dessus. En plus, ça avait un peu réveillé son père (non pas que les parents étaient absents, mais le type se faisait des illusions sur sa future carrière sportive professionnelle et ne pigeait pas que cracher sur le lycée, c’était un peu cracher sur ses chances d’avoir un bon job).

Je pense que ça dépend beaucoup de la personne qui mène la commission et de l’attitude de l’équipe, en fait. Si c’est juste pour éviter un conseil de discipline et sauver les stats, c’est nul, mais si c’est vraiment fait dans l’optique de remettre l’élève sur les rails, pourquoi pas ?

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par skindiver le Mar 13 Jan 2015 - 18:48

Je ne sais pas si ce que j'avais fait était bien ou mal mais j'ai donné comme punition à un élève qui avait dit pendant mon cours "Mr Bidule c'est trop une pédale" à conjuguer à tous les temps et tous les modes "Je ne dois pas insulter Mr Bidule de pédale" (et à faire signer par Mr Bidule qui est hétéro, une masse, et viril).
Il s'était senti tellement bête....

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par piesco le Mar 13 Jan 2015 - 19:15

osteoboy a écrit:Je ne sais pas si ce que j'avais fait était bien ou mal mais j'ai donné comme punition à un élève qui avait dit pendant mon cours "Mr Bidule c'est trop une pédale" à conjuguer à tous les temps et tous les modes "Je ne dois pas insulter Mr Bidule de pédale" (et à faire signer par Mr Bidule qui est hétéro, une masse, et viril).
Il s'était senti tellement bête....


Pardon, mais Razz lol! mdr

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Thalia de G le Mar 13 Jan 2015 - 19:20

@piesco a écrit:
osteoboy a écrit:Je ne sais pas si ce que j'avais fait était bien ou mal mais j'ai donné comme punition à un élève qui avait dit pendant mon cours "Mr Bidule c'est trop une pédale" à conjuguer à tous les temps et tous les modes "Je ne dois pas insulter Mr Bidule de pédale" (et à faire signer par Mr Bidule qui est hétéro, une masse, et viril).
Il s'était senti tellement bête....


Pardon, mais   Razz  lol! mdr
malmaisbien

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Bonnie Blue le Mar 13 Jan 2015 - 22:49

Mais.. tu lui as fait écrire "insulter de". Hérétique ! Sois mortifié jusqu'à la treizième génération !

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par skindiver le Mar 13 Jan 2015 - 22:55

ou traiter je ne sais plus Wink

Je me courbe pour recevoir le fouet Wink

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par oxa le Mer 14 Jan 2015 - 7:05

Fais leur une petite gâterie  Rolling Eyes , copier 500 fois "Ceci n'est pas une punition!'  Twisted Evil (hommage à Magritte)

oxa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par leyade le Mer 14 Jan 2015 - 8:11

@oxa a écrit:Fais leur une petite gâterie  Rolling Eyes , copier 500 fois "Ceci n'est pas une punition!'  Twisted Evil (hommage à Magritte)

Razz veneration

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Pseudo le Mer 14 Jan 2015 - 8:28

Je vais avoir une voix discordante. Comme ça vous êtes avertis Laughing

D'abord, l'insulte ne t'étais pas "adressée". Le morveux l'a dite hors de ta présence, il pensait certainement qu'aucun adulte ne l'entendrait. Au sens pénal, donc, elle ne t'étais pas adressée. Le texte de loi sorti pour l'occasion plus haut ne peut donc pas s'appliquer.

Je trouve que le collègue qui est venu te rapporter le fait est fort étrange. Pourquoi diable n'a-t-il pas réglé cela directement avec le gosse ? Quand j'entends un truc et que ça me choque, je me charge du problème, je ne vais pas voir truc ou machin pour lui répéter ce que j'ai entendu.

Si on puni sévèrement tous les élèves qui profèrent des horreurs en parlant de leurs profs quand ils pensent être entre eux, on n'a pas fini de siéger en commission de truc et de machin. D'ailleurs, imaginez un élève qui pointe le bout de son nez en salle des profs, il serait édifié. Et imaginez un collègue (ou l'élève) qui aille raconter tout cela à la chef d'établissement. Si on vous suit, la moitié des profs seraient donc convoqués, avec dénonciation à l'inspection et tout le tremblement, parce qu'il faut reconnaître que les propos tenus sur les élèves ne sont pas tous très pédagogiques.

Dans le cas précis qui nous occupe là, le gamin a eu sa dose, il me semble, et il va passer en commission éducative. Tout ça pour avoir dit un truc dans un couloir, à quelques copains qui utilisent le même vocabulaire bien souvent, sans s'être rendu compte qu'un adulte traînait par là. Ca va peut-être aller, non ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par skindiver le Mer 14 Jan 2015 - 8:50

Je ne suis pas d'accord avec toi Pseudo. Si tous les établissement sanctionnait de façon très forte les insultes envers les professeurs ( même si c'est dit dans le couloir) Çà les calmerait peut être un peu.
Quand on lit ton message on a l'impression que c'est anodin. Je trouve au contraire cette banalisation de la violence (orale ou physique) dramatique.

Dans mon établissement un élève qui aurait tenu ce genre de propos serait passé en conseil de discipline et aurait été exclus définitivement. Les élèves le savent et ce genre d'incident n'arrive pas plus d'une fois par an (si il arrive).

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par karaoke le Mer 14 Jan 2015 - 9:18

C'est notre boulot de rechercher les moyens éducatifs appropriés à ce genre de situation sans succomber au sentiment "de vengeance" et chercher "à faire mal, à blesser", ce qui serait la preuve d'incompétence suprême devant les jeunes qui ne cherchent évidemment qu'à provoquer.

On est payé pour faire cet effort sur nous-mêmes et continuer de croire coûte que coûte que les élèves sont capables de comprendre qu'un prof ne cherche qu'une chose: à les faire progresser autant dans les connaissances que sur le comportement.  Les profs qui savent faire face ne sont plus chahutés; mieux, ils sont appréciés. Avant d'y parvenir, ils ont souvent entendu des mots qui avaient la force d'un pavé balancé en pleine poire.

Tous les adultes en présence d'enfants petits ou grands ont une responsabilité, y compris les politiques dont la réaction parfois trop "bon père de famille" peut être diversement appréciée!



Dernière édition par karaoke le Mer 14 Jan 2015 - 9:41, édité 2 fois

karaoke
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Nicolatsar le Mer 14 Jan 2015 - 9:33

Pour la punition :

Lire et recopier la deuxième page

http://www.playbacpresse.fr/documents/charlie/mq_charlie_4.pdf

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Serge le Mer 14 Jan 2015 - 10:04

Pas mal cet article Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Pseudo le Mer 14 Jan 2015 - 10:07

osteoboy a écrit:

Dans mon établissement un élève qui aurait tenu ce genre de propos serait passé en conseil de discipline et aurait été exclus définitivement. Les élèves le savent et ce genre d'incident n'arrive pas plus d'une fois par an (si il arrive).

Tu crois vraiment que votre pouvoir va jusqu'à empêcher des garnements de traiter les profs de tous les noms en cachette dans la cour ? Ben dis donc...

Et si c'est l'exclusion définitive pour un mot ordurier, c'est quoi pour l'attaque à arme blanche ?

La prochaine fois qu'un collègue traite un élève de "petit con", ou de "débile", je le dénonce à qui ? Quelle sanction est prévue ? Et ne me réponds pas que lui est adulte et dit et fait ce qu'il veut, ça n'a aucun sens pour moi. Quand on élève des enfants, on leur apprends à être adulte, pas à rester des enfants qui n'ont aucun droit pour devenir le jour de leur 18 ans des adultes qui seront tout puissants.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par Bonnie Blue le Mer 14 Jan 2015 - 10:28

@oxa a écrit:Fais leur une petite gâterie  Rolling Eyes , copier 500 fois "Ceci n'est pas une punition!'  Twisted Evil (hommage à Magritte)

Epouse-moi !


Je suis assez d'accord Pseudo. Je n'irais pas punir un élève qui dit du mal de moi quand il est avec ses camarades. En revanche, ayant connaissance des faits, je pourrais le lui dire pour qu'il ait honte.
Effectivement, s'il y a exclusion définitive pour ça, déjà, on n'aurait plus des masses d'élèves et en plus, pour une bagarre ou du harcèlement sexuel, on ferait quoi ?

Bonnie Blue
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il paraît que je suis une s*** : cherche idée de punition.

Message par florestan le Mer 14 Jan 2015 - 10:35

Aïe aïe aïe, si jamais les élèves( ou certains collègues) entendaient ce que je dis de certains d'eux en dehors de leur présence, je morflerais grave.
Ca ne me dérange pas que les élèves me traitent de noms d'oiseaux dans mon dos. Je trouve ça normal du moment que ça n'est pas en ma présence et que ça n'arrive pas à mes oreilles. Bon je préfèrerais qu'ils disent que je suis géniale mais sinon ils peuvent bien penser et dire ce qu'ils veulent. Quand vous étiez élèves vous n'avez jamais proféré des propos fort peu amènes envers certains de vos enseignants?

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum