Enfants de profs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfants de profs...

Message par Invité le Mar 19 Mai 2009 - 20:18

J'ai cessé de compter le nombre d'enfants de mes collègues que j'ai eus en classe. Plus de vingt en tout cas.
C'est amusant de voir la diversité des réactions :
Il y a le collègue qui met un point d'honneur à ne jamais prononcer le nom de son fils (alors qu'avant que je ne l'aie en classe, il en parlait de temps en temps) ;
Il y a la collègue qui, dès qu'elle me voit en salle des profs, fond sur moi pour me demander des nouvelles de sa fille, des renseignements sur son attitude, des conseils pour la faire progresser ;
Il y a le collègue qui suit de loin en loin, très naturellement, sans te prendre la tête ;
Il y a la collègue qui prend rendez-vous avec toi le soir des réunions parents-profs, alors que tu la vois chaque matin en salle café ;
et j'en passe...

Vous connaissez ça aussi?


Dernière édition par Camélionne le Mar 19 Mai 2009 - 20:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par charlottofraise le Mar 19 Mai 2009 - 20:22

J'ai connu les deux derniers cas, j'ai bien aimé.
Celui qui suit de loin en loin, à qui tu peux dire qu'il devra signer un mot le soir parce que son môme a dépassé les bornes et qui te rassure "mais tu as fait ton boulot, poulette, déstresse"...
Celle qui passe te voir à la réunion parents-profs parce que devant la machine à café on a des relations de collègues, pas de parents profs.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Lody le Mar 19 Mai 2009 - 20:23

Pas encore ! Mais ça me fait peur pour l'avenir... Je sens que les collègues vont détester la mère poule que je suis... Razz

Lody
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Reine Margot le Mar 19 Mai 2009 - 20:25

Il y a aussi le/la collègue dont les enfants font des c....ries au collège, a de mauvaises notes et ne sait plus où se mettre, la hantise de tout parent prof!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Invité le Mar 19 Mai 2009 - 20:45

J'ai eu un clash violent un jour avec une de mes collègues, appelons-la Frénégonde- dont la fille adoptive (la prunelle de ses yeux) venait d'arriver en 6ème.
Or il se trouve que depuis des années, nous suivions tous le feuilleton de la scolarité de cette enfant, qui, à en croire sa mère, n'avaient eu que des enseignants incompétents (la couleur est donnée!)
Bref, quand la fille a été pré-inscrite chez nous, tous les collègues de 6ème sont allées voir la directrice :
"Pitié! Pas la fille de Frénégonde! Ne la mets pas dans ma classe, je t'en supplie! Je n'arriverai pas à supporter la mère et le père!"
(Le père, Emile, nous le connaissions tous de nom, car Frénégonde ne cessait de nous rebattre les oreilles de l'avis éclairé d'Emile sur les dysfonctionnements de l'établissement. Emile : l'homme qui a un avis sur tout et qui sait mieux que tout le monde).
Bref, ça y est, c'est la rentrée. La fille de Frénégonde est confiée à une jeune néotit de bonne volonté qui ne se doute pas qu'elle a une mine anti-personnelle dans sa classe.
Pendant le premier mois, c'est l'état de grâce :
"Oh, si tu savais comme elle t'aime! Tu lui as donné le goût de la lecture et tu sais capter son attention! Comme je suis contente qu'elle t'ait, toi, en français!"
La jeune néotit buvait son petit lait. (Au passage, elle méritait amplement ces éloges, car c'était une très bonne prof).
Et puis un jour, je me trouve en salle des profs avec une collègue. Nous sommes en train de corriger des dictées tout en bavardant, et voilà Frénégonde qui débarque.
Elle commence à râler contre JeuneNéotit qui, "rends-toi compte, n'a pas encore vu le subjonctif présent!"
Je lui fais remarquer qu'elle n'est pas censée faire ça en début d'année de 6ème, mais la mère est rmontée et invective rageusement le prof incompétent de sa fille (un de plus)!
Alors, là, je me suis mise très en colère. Je lui ai dit :
"Frénégonde, tu nous emmerdes! Tu es parfaitement injuste et de mauvaise foi. Mais quoi qu'il en soit, si tu as quelque chose à dire à Jeune Néotit, tu es gentille, tu le lui dis en face!"
Ma collègue a surenchéri, et Frénégonde a fini par prendre la fuite.

Vous savez quoi, mes chéris? L'année d'après, c'est moi qui ai eu la fille en 5ème!
Vous savez ce que veut dire "épique"?
Eh bien, épique... Smile


Dernière édition par Camélionne le Mar 19 Mai 2009 - 20:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par ysabel le Mar 19 Mai 2009 - 20:48

marquisedemerteuil a écrit:Il y a aussi le/la collègue dont les enfants font des c....ries au collège, a de mauvaises notes et ne sait plus où se mettre, la hantise de tout parent prof!

ça c'est moi, mais heureusement que je ne suis pas dans le collège de mon fils ! affraid

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Madame Rosa le Mar 19 Mai 2009 - 21:38

Depuis que je suis maman d'élève, je me dis que ce n'ets pas évident des parents...et d'être prof!
Ce n'est pas simple de considérer son enfant (le zoli bébé qu'on portait avec grande émotion dans son ventre) comme un élève ayant le devoir d'être discipliné et travailleur, et dans le modèle idéal qu'on en tête, nous pauvres parents profs...
La première fois que j'ai du faire les devoirs avec mon fils, j'ai compris qu'il allait falloir apprendre à se détendre, sourire, et tourner sa langue avant de juger un côté ou l'autre....
Ce n'est pas simple...

Madame Rosa
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Daphné le Mer 20 Mai 2009 - 0:21

J'ai eu pas mal d'enfants de collègues et j'ai apprécié qu'ils ne me sautent pas dessus à chaque récré ou qu'ils envoient leur conjoint le jour de la réunion parents prof, on est plus à l'aise.
Je n'ai jamais eu de collègue casse pieds en tant que parent.
Mais j'ai vu des parents odieux alors qu'ils étaient profs ailleurs !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Invité le Mer 20 Mai 2009 - 6:37

@Daphné a écrit:Mais j'ai vu des parents odieux alors qu'ils étaient profs ailleurs !!
Ah oui, je plussoie!
J'en ai connu des odieux, aussi.
Quand mes enfants ont été scolarisés, je me suis juré de ne jamais faire savoir aux enseignants que j'étais prof et d'intervenir le moins possible.
Quand l'instit de mon fils a confondu le passé composé avec le présent de l'indicatif à la voix passive, je n'ai rien dit, j'ai juste pris mon fils entre quatre yeux pour lui expliquer les choses en lui interdisant de faire la moindre remarque en classe ;
même chose quand le prof d'histoire a confondu bas et haut moyen-âge et quand la prof de 6ème a présenté comme une métaphore ce qui était en fait une personnification.
Tais-toi, Camélionne, ne bronche pas. Prends ton fils à part et rattrape le tir... Smile Profil bas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Daphné le Mer 20 Mai 2009 - 8:54

Et personnellemeent j'envoie toujours mon mari aux réunions parents prof, car même si mes enfants ne sont pas / n'ont jamais été dans mon étab, il ont des profs qui ont été mes collègues et qui ont muté.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Invité le Mer 20 Mai 2009 - 8:56

L'embêtant, c'est que mon mari est prof aussi... et pas toujours diplomate...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par Daphné le Mer 20 Mai 2009 - 9:12

Oui, mais l'essentiel est de ne pas être dans le même bahut en fait.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfants de profs...

Message par loute le Mer 20 Mai 2009 - 9:30

j'ai eu en tant que neotit la fille d'une collègue, qui se faisait du souci car la jeune fille en question était très lunatique et distraite à la fois. d'ailleurs, la collègue elle meme avait refusé de l'avoir dans sa classe. nous en avons parlé avant, puis parfois, quand il y avait des événements particuliers, c'est tout, et c'était bien!

_________________

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum