La tâche complexe en HG.

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Isis39 le Mar 20 Oct - 10:03

@Marie Laetitia a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
D'accord. Mais de ce fait, ça n'est pas très différent d'une fiche d'activité maison (comme celles que je fais) avec plusieurs étapes, plusieurs "compétences" sollicitées les unes après les autres ou simultanément... et qui se conclut par une synthèse sous une forme ou une autre?  

La différence c'est que ce n'est pas une fiche d'activité. Elle ne se conclue pas par une synthèse, c'est la synthèse le centre du travail.

Si je regarde l'exemple proposé sur Fontenay, ça dépend du niveau des élèves (si j'ai bien compris le système de fiches SOS). L'objectif est qu'ils soient capables de passer directement à la synthèse, mais cela suppose un travail de relevé d'information même s'il n'est pas formalisé.

Oui. La différence c'est qu'on ne leur demande pas de répondre à des questions puis ensuite de faire une synthèse.
On aide avec quelques questions ceux qui n'y arrivent pas seuls. On peut aussi aider en donnant le plan et les docts où trouver les infos de chaque partie.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Laotzi le Mar 20 Oct - 10:05

Ce texte "d'après Staline" est surtout mauvais car c'est déjà une forme de réécriture par l'auteur de cette page du manuel du discours de Staline (il n'y a même pas les signes indiquant les coupures tellement c'est réécrit en fait). Du coup, les informations sont déjà prélevées en quelque sorte.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."

Laotzi
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par VanGogh59 le Mar 20 Oct - 10:12

@Douglas Colvin a écrit:Je viens de lire tout le sujet.

Je me sens vraiment comme un dinosaure en vous lisant. J'ai essayé à plusieurs reprises de tenter de nouvelles choses (les cartes mentales notamment).

Autant par méconnaissance que par fainéantise, j'en reviens souvent à une forme plus classique de cours.

Je suis un peu comme toi concernant les TACOS. A la méconnaissance et fainéantise, je rajouterai la trouille (que ça foire lamentablement ou de passer plus de temps de prévus dessus).
Pourtant, je sais en effet que les IPR en sont fans.
Pour les cartes mentales, j'ai eu récemment de beaux compliments. Un des élèves que j'ai eu les années précédentes a précisé à ma collègue de français qui tentait pour la 1ère fois l'exercice, que j'étais un pro des cartes mentales (peut être faudrait-il préciser plus des cartes heuristiques) et surtout 2 anciens élèves (une en première et l'autre en 2nde) qui m'ont remercié de leur avoir appris à s'en servir et que grâce à cela ils avaient acquis un véritable esprit de synthèse pour construire leur récit au lycée. Ça fait vraiment plaisir !

VanGogh59
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Tamerlan le Mar 20 Oct - 10:15

@Isis39 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
D'accord. Mais de ce fait, ça n'est pas très différent d'une fiche d'activité maison (comme celles que je fais) avec plusieurs étapes, plusieurs "compétences" sollicitées les unes après les autres ou simultanément... et qui se conclut par une synthèse sous une forme ou une autre?  

La différence c'est que ce n'est pas une fiche d'activité. Elle ne se conclue pas par une synthèse, c'est la synthèse le centre du travail.

Si je regarde l'exemple proposé sur Fontenay, ça dépend du niveau des élèves (si j'ai bien compris le système de fiches SOS). L'objectif est qu'ils soient capables de passer directement à la synthèse, mais cela suppose un travail de relevé d'information même s'il n'est pas formalisé.

Oui. La différence c'est qu'on ne leur demande pas de répondre à des questions puis ensuite de faire une synthèse.
On aide avec quelques questions ceux qui n'y arrivent pas seuls. On peut aussi aider en donnant le plan et les docts où trouver les infos de chaque partie.

Si je résume ce que je crois comprendre de la tâche complexe celle-ci se pose en réaction à un fonctionnement traditionnel :
- questions de prélèvement d'information
- puis synthèse
dans lequel beaucoup de temps est passé en prélèvement d'information de manière très hachée et où le questionnement initial est souvent perdu de vue par l'élève. La synthèse quant à elle étant traitée à la bourre ou renvoyée à la maison, alors qu'elle est le moment décisif où l'élève est censé véritablement mettre en forme et acquérir les connaissances souhaitées.
Ici le fait de ne pas renvoyer la production à la fin devrait empêcher de perdre de vue le questionnement initial. Avec donc un prélèvement d'information perlé au fur et mesure de la construction de celle-ci. En tout cas c'est comme ça que je le vois.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Tamerlan le Mar 20 Oct - 10:17

@Laotzi a écrit:Ce texte "d'après Staline" est surtout mauvais car c'est déjà une forme de réécriture par l'auteur de cette page du manuel du discours de Staline (il n'y a même pas les signes indiquant les coupures tellement c'est réécrit en fait). Du coup, les informations sont déjà prélevées en quelque sorte.

C'est bien pour cela qu'il faut monter d'un cran dans la tâche qu'on va demander.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Isis39 le Mar 20 Oct - 10:18

@Tamerlan a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Isis39 a écrit:

La différence c'est que ce n'est pas une fiche d'activité. Elle ne se conclue pas par une synthèse, c'est la synthèse le centre du travail.

Si je regarde l'exemple proposé sur Fontenay, ça dépend du niveau des élèves (si j'ai bien compris le système de fiches SOS). L'objectif est qu'ils soient capables de passer directement à la synthèse, mais cela suppose un travail de relevé d'information même s'il n'est pas formalisé.

Oui. La différence c'est qu'on ne leur demande pas de répondre à des questions puis ensuite de faire une synthèse.
On aide avec quelques questions ceux qui n'y arrivent pas seuls. On peut aussi aider en donnant le plan et les docts où trouver les infos de chaque partie.

Si je résume ce que je crois comprendre de la tâche complexe celle-ci se pose en réaction à un fonctionnement traditionnel :
- questions de prélèvement d'information
- puis synthèse
dans lequel beaucoup de temps est passé en prélèvement d'information de manière très hachée et où le questionnement initial est souvent perdu de vue par l'élève. La synthèse quant à elle étant traitée à la bourre ou renvoyée à la maison, alors qu'elle est le moment décisif où l'élève est censé véritablement mettre en forme et acquérir les connaissances souhaitées.
Ici le fait de ne pas renvoyer la production à la fin devrait empêcher de perdre de vue le questionnement initial. Avec donc un prélèvement d'information perlé au fur et mesure de la construction de celle-ci. En tout cas c'est comme ça que je le vois.

Je le vois aussi ainsi.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Douglas Colvin le Mar 20 Oct - 10:31

@VanGogh59 a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Je viens de lire tout le sujet.

Je me sens vraiment comme un dinosaure en vous lisant. J'ai essayé à plusieurs reprises de tenter de nouvelles choses (les cartes mentales notamment).

Autant par méconnaissance que par fainéantise, j'en reviens souvent à une forme plus classique de cours.

Je suis un peu comme toi concernant les TACOS. A la méconnaissance et fainéantise, je rajouterai la trouille (que ça foire lamentablement ou de passer plus de temps de prévus dessus).
Pourtant, je sais en effet que les IPR en sont fans.
Pour les cartes mentales, j'ai eu récemment de beaux compliments. Un des élèves que j'ai eu les années précédentes a précisé à ma collègue de français qui tentait pour la 1ère fois l'exercice, que j'étais un pro des cartes mentales (peut être faudrait-il préciser plus des cartes heuristiques) et surtout 2 anciens élèves (une en première et l'autre en 2nde) qui m'ont remercié de leur avoir appris à s'en servir et que grâce à cela ils avaient acquis un véritable esprit de synthèse pour construire leur récit au lycée. Ça fait vraiment plaisir !

C'est aussi plus rassurant !

Vive les séances d'APP !!

Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Marie Laetitia le Mar 20 Oct - 10:35

@Isis39 a écrit:
@Tamerlan a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Si je regarde l'exemple proposé sur Fontenay, ça dépend du niveau des élèves (si j'ai bien compris le système de fiches SOS). L'objectif est qu'ils soient capables de passer directement à la synthèse, mais cela suppose un travail de relevé d'information même s'il n'est pas formalisé.

Oui. La différence c'est qu'on ne leur demande pas de répondre à des questions puis ensuite de faire une synthèse.
On aide avec quelques questions ceux qui n'y arrivent pas seuls. On peut aussi aider en donnant le plan et les docts où trouver les infos de chaque partie.

Si je résume ce que je crois comprendre de la tâche complexe celle-ci se pose en réaction à un fonctionnement traditionnel :
- questions de prélèvement d'information
- puis synthèse
dans lequel beaucoup de temps est passé en prélèvement d'information de manière très hachée et où le questionnement initial est souvent perdu de vue par l'élève. La synthèse quant à elle étant traitée à la bourre ou renvoyée à la maison, alors qu'elle est le moment décisif où l'élève est censé véritablement mettre en forme et acquérir les connaissances souhaitées.
Ici le fait de ne pas renvoyer la production à la fin devrait empêcher de perdre de vue le questionnement initial. Avec donc un prélèvement d'information perlé au fur et mesure de la construction de celle-ci. En tout cas c'est comme ça que je le vois.

Je le vois aussi ainsi.

Du coup, ça apparaît comme moins... complexe (sans vilain jeu de mots Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Marie Laetitia le Mar 20 Oct - 10:35

@Douglas Colvin a écrit:
@VanGogh59 a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Je viens de lire tout le sujet.

Je me sens vraiment comme un dinosaure en vous lisant. J'ai essayé à plusieurs reprises de tenter de nouvelles choses (les cartes mentales notamment).

Autant par méconnaissance que par fainéantise, j'en reviens souvent à une forme plus classique de cours.

Je suis un peu comme toi concernant les TACOS. A la méconnaissance et fainéantise, je rajouterai la trouille (que ça foire lamentablement ou de passer plus de temps de prévus dessus).
Pourtant, je sais en effet que les IPR en sont fans.
Pour les cartes mentales, j'ai eu récemment de beaux compliments. Un des élèves que j'ai eu les années précédentes a précisé à ma collègue de français qui tentait pour la 1ère fois l'exercice, que j'étais un pro des cartes mentales (peut être faudrait-il préciser plus des cartes heuristiques) et surtout 2 anciens élèves (une en première et l'autre en 2nde) qui m'ont remercié de leur avoir appris à s'en servir et que grâce à cela ils avaient acquis un véritable esprit de synthèse pour construire leur récit au lycée. Ça fait vraiment plaisir !

C'est aussi plus rassurant !

Vive les séances d'APP !!

Shocked Kessekça?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Tamerlan le Mar 20 Oct - 10:47

@Marie Laetitia a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:
@VanGogh59 a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:Je viens de lire tout le sujet.

Je me sens vraiment comme un dinosaure en vous lisant. J'ai essayé à plusieurs reprises de tenter de nouvelles choses (les cartes mentales notamment).

Autant par méconnaissance que par fainéantise, j'en reviens souvent à une forme plus classique de cours.

Je suis un peu comme toi concernant les TACOS. A la méconnaissance et fainéantise, je rajouterai la trouille (que ça foire lamentablement ou de passer plus de temps de prévus dessus).
Pourtant, je sais en effet que les IPR en sont fans.
Pour les cartes mentales, j'ai eu récemment de beaux compliments. Un des élèves que j'ai eu les années précédentes a précisé à ma collègue de français qui tentait pour la 1ère fois l'exercice, que j'étais un pro des cartes mentales (peut être faudrait-il préciser plus des cartes heuristiques) et surtout 2 anciens élèves (une en première et l'autre en 2nde) qui m'ont remercié de leur avoir appris à s'en servir et que grâce à cela ils avaient acquis un véritable esprit de synthèse pour construire leur récit au lycée. Ça fait vraiment plaisir !

C'est aussi plus rassurant !

Vive les séances d'APP !!

Shocked Kessekça?

Accompagnement Personnalisé Prématuré ?

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Douglas Colvin le Mar 20 Oct - 11:34

APP = Analyse de pratique professionnelle !

On avait ça à l'IUFM. Une sorte de réunion sur le mode des AA, chacun se présente (le groupe était le même toute l'année) et évoque ses soucis en classe. Personne ne disait jamais rien, si bien que c'est le "formateur" (toujours en place à l'ESPE) qui nous racontait ses soucis avec ses classes de LP, les insultes, mais que tout ça ce n'était pas grave...

Bref...


Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Olympias le Mar 20 Oct - 11:49

@Douglas Colvin a écrit:APP = Analyse de pratique professionnelle !

On avait ça à l'IUFM. Une sorte de réunion sur le mode des AA, chacun se présente (le groupe était le même toute l'année) et évoque ses soucis en classe. Personne ne disait jamais rien, si bien que c'est le "formateur" (toujours en place à l'ESPE) qui nous racontait ses soucis avec ses classes de LP, les insultes, mais que tout ça ce n'était pas grave...

Bref...

Au moins était-il confronté à certaines réalités. Rester dans le déni de la gravité ne fait rien progresser.
Je crois qu'il ne faut pas s'enfermer dans un type de cours/tâche/exercice particulier parce que c'est la variété qui est intéressante.
En terminale vu la lourdeur du programme c'est difficile de faire autre chose que du CM associe à des exos en autonomie et de la carto.
Mes secondes sont souvent déroutés parce que mes études sont longues, mes textes (souvent tirés du Monde en géo) sont longs, qu'il faut rester concentré pour lire et comprendre, faire les liens entre les documents, saisir que le premier éclaire le suivant...qu'on peut conclure en réutilisant le vocabulaire en rédigeant un texte court ou en concevant un schéma. Bref qu'il faut chercher pour trouver. Or, une grande partie avait visiblement l'habitude de recopier une trace écrire vide projetée, pas de lire des textes longs, de travailler seul ou avec un ou deux camarades. Il y en a qui ne savent même pas utiliser un atlas. Yeaahh patience et obstination !!!!!!
En seconde et première, pas mal de travaux de groupes parce que je n'ai pas la contrainte du bac.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Marie Laetitia le Mar 20 Oct - 12:09

@Olympias a écrit:
@Douglas Colvin a écrit:APP = Analyse de pratique professionnelle !

On avait ça à l'IUFM. Une sorte de réunion sur le mode des AA, chacun se présente (le groupe était le même toute l'année) et évoque ses soucis en classe. Personne ne disait jamais rien, si bien que c'est le "formateur" (toujours en place à l'ESPE) qui nous racontait ses soucis avec ses classes de LP, les insultes, mais que tout ça ce n'était pas grave...

Bref...

Au moins était-il confronté à certaines réalités. Rester dans le déni de la gravité ne fait rien progresser.
Je crois qu'il ne faut pas s'enfermer dans un type de cours/tâche/exercice particulier parce que c'est la variété qui est intéressante.
En terminale vu la lourdeur du programme c'est difficile de faire autre chose que du CM associe à des exos en autonomie et de la carto.
Mes secondes sont souvent déroutés  parce que mes études sont longues, mes textes (souvent tirés du Monde en géo) sont longs, qu'il faut rester concentré pour lire et comprendre, faire les liens entre les documents, saisir que le premier éclaire le suivant...qu'on peut conclure en réutilisant le vocabulaire en rédigeant un texte court ou en concevant un schéma. Bref qu'il faut chercher pour trouver. Or, une grande partie avait visiblement l'habitude de recopier une trace écrire vide projetée, pas de lire des textes longs, de travailler seul ou avec un ou deux camarades. Il y en a qui ne savent même pas utiliser un atlas. Yeaahh patience et obstination !!!!!!
En seconde et première, pas mal de travaux de groupes parce que je n'ai pas la contrainte du bac.
Tout à fait, d'autant que face à certains documents, il faut aux élèves beaucoup de connaissances pour pratique l'étude critique nécessaire.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Isis39 le Mar 20 Oct - 12:46

@Olympias a écrit:
Mes secondes sont souvent déroutés  parce que mes études sont longues, mes textes (souvent tirés du Monde en géo) sont longs, qu'il faut rester concentré pour lire et comprendre, faire les liens entre les documents, saisir que le premier éclaire le suivant...qu'on peut conclure en réutilisant le vocabulaire en rédigeant un texte court ou en concevant un schéma. Bref qu'il faut chercher pour trouver. Or, une grande partie avait visiblement l'habitude de recopier une trace écrire vide projetée, pas de lire des textes longs, de travailler seul ou avec un ou deux camarades. Il y en a qui ne savent même pas utiliser un atlas. Yeaahh patience et obstination !!!!!!
En seconde et première, pas mal de travaux de groupes parce que je n'ai pas la contrainte du bac.

- pour les textes longs : en collège c'est difficile. Les programmes sont démentiels et l'on manque de temps. On a des élèves de niveaux très différents dont un certains nombre a de sérieuses difficultés de lecture et compréhension.
- pour les atlas : les miens ne savent pas les utiliser car nous n'en avons pas. Je fournis (en je ne dois pas être la seule) toujours de quoi situer.
edit :
- beaucoup de collègues se contentent de faire recopier la trace écrite. La tâche complexe permet d'éviter cela et travailler vraiment la rédaction.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par anoukis59 le Mar 20 Oct - 12:53

En parlant de tâche complexe, voici celle que je compte faire réaliser à des élèves de 4ème sur les difficultés de la monarchie absolue sous Louis XVI :
http://www.fichier-pdf.fr/2015/10/20/taco-les-difficultes-de-la-monarchie/

N'hésitez pas à critiquer car je suis encore novice dans ce genre de travail; j'essaie de m'y mettre mais c'est encore compliqué Rolling Eyes

anoukis59
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elyas le Mar 20 Oct - 12:55

@Douglas Colvin a écrit:Je viens de lire tout le sujet.

Je me sens vraiment comme un dinosaure en vous lisant. J'ai essayé à plusieurs reprises de tenter de nouvelles choses (les cartes mentales notamment).

Autant par méconnaissance que par fainéantise, j'en reviens souvent à une forme plus classique de cours.

Ayant des stagiaires à la rentrée, je me suis dit qu'il était peut être temps de m'y coller vraiment.

Depuis une semaine, je fais et refais mon cours sur Staline. Ce qui me pose vraiment souci, c'est aider les élèves à prélever les infos des textes sans justement... trop les aider ! Je prends un exemple concret


Comment faire avec un tel texte ? Comment faire pour qu'ils ne fassent pas un simple recopiage du texte ?

Bon, j'ai récupéré mon ordinateur.

Première remarque : on est face à un document court déjà didactisé (il a été tronçonné, remanié, traduit... bref, on est loin du vrai discours de Staline). Pratiquement tous les documents dans les manuels sont ainsi.

Là, le travail de prélèvement d'information sera quasiment de la paraphrase. Tout est dit. On a le quand, le où, le quoi, le comment et le pourquoi. Ce qui va être intéressant en revanche va être de s'intéresser à l'histoire du discours. Qui le prononce ? Qui est-il à ce moment ? Où et quand le prononce-t-il ? Qui l'écoute ? Comment la salle réagit-elle ? Quelle est sa réalité ?

Bref, tu peux partir de ce discours pour explorer plein d'éléments. On peut faire un questionnaire précis, qu'on corrige puis qu'on met en synthèse et si la synthèse est faite en autonomie qu'on corrigera.

Ou alors, tu peux les lancer à partir de ce document. Avec un scénario (ou pas). Du genre, un espion a écouté ce discours et fait son rapport à son gouvernement sur le contexte de ce document, son auteur et ses motivations, la réception du discours et sa réalité (et son coût).

Il faut y adjoindre quelques documents complémentaires car les élèves n'ont pas les connaissances pour faire une telle analyse critique sans ressources documentaires supplémentaires.

Tu peux leur donner un plan et après ils se débrouillent. Une fiche de renseignement sur Staline, une analyse rapide de son discours, une fiche de l'accueil du discours (tu as des textes célèbres sur les applaudissements surveillés par la police politique, je ne me souviens par, en revanche, s'ils sont liés à ce discours) et sa réalité (un petit tableau statistique).

Rien de bien compliqué, un document source et trois-quatre documents annexes pour mettre en relief le document source. Tu les mets dans la peau d'espions et tu leurs donnes une petite planche iconographique pour qu'ils s'amusent à faire ce qu'ils imaginent un vrai rapport d'espion et c'est parti.

Après, tu peux faire la même chose, sans le scénario d'espionnage. Ils seront dans l'analyse critique d'un seul document avec l'aide de ressources extérieures pour mettre en contexte et en analyse critique le discours de Staline.

Une idée comme ça. Pas la meilleure du siècle mais c'est ce que j'imagine en ce moment pour travailler la future compétence comprendre et analyser un document (avec raisonner qui demande de formuler des hypothèses).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elaïna le Mar 20 Oct - 13:18

A vous lire sur le collège et à regarder vos fichiers, je suis déprimée.
En fait, au lycée, on fait la même chose qu'au collège, mais en moins fouillé.
Programmes de merde.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Olympias le Mar 20 Oct - 13:28

@Isis39 a écrit:
@Olympias a écrit:
Mes secondes sont souvent déroutés  parce que mes études sont longues, mes textes (souvent tirés du Monde en géo) sont longs, qu'il faut rester concentré pour lire et comprendre, faire les liens entre les documents, saisir que le premier éclaire le suivant...qu'on peut conclure en réutilisant le vocabulaire en rédigeant un texte court ou en concevant un schéma. Bref qu'il faut chercher pour trouver. Or, une grande partie avait visiblement l'habitude de recopier une trace écrire vide projetée, pas de lire des textes longs, de travailler seul ou avec un ou deux camarades. Il y en a qui ne savent même pas utiliser un atlas. Yeaahh patience et obstination !!!!!!
En seconde et première, pas mal de travaux de groupes parce que je n'ai pas la contrainte du bac.

- pour les textes longs : en collège c'est difficile. Les programmes sont démentiels et l'on manque de temps. On a des élèves de niveaux très différents dont un certains nombre a de sérieuses difficultés de lecture et compréhension.
- pour les atlas : les miens ne savent pas les utiliser car nous n'en avons pas. Je fournis (en je ne dois pas être la seule) toujours de quoi situer.
edit :
- beaucoup de collègues se contentent de faire recopier la trace écrite. La tâche complexe permet d'éviter cela et travailler vraiment la rédaction.
J'ai grande conscience des difficultés du college ! Le lycée est justement le moment pour les accoutumer à lire davantage.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Tamerlan le Mar 20 Oct - 13:29

Mais au lycée, en particulier dans le cadre des études on peut faire tout plein de choses dans ce genre non ? En tout cas en seconde et première.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)

Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Olympias le Mar 20 Oct - 13:29

@Elaïna a écrit:A vous lire sur le collège et à regarder vos fichiers, je suis déprimée.
En fait, au lycée, on fait la même chose qu'au collège, mais en moins fouillé.
Programmes de merde.
Pourquoi déprimes-tu ?

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elaïna le Mar 20 Oct - 13:37

@Olympias a écrit:
@Elaïna a écrit:A vous lire sur le collège et à regarder vos fichiers, je suis déprimée.
En fait, au lycée, on fait la même chose qu'au collège, mais en moins fouillé.
Programmes de merde.
Pourquoi déprimes-tu ?

Parce que, surtout pour la seconde, j'ai l'impression de n'avoir le temps de rien. On enchaîne les chapitres en saupoudrant, sans finalement plus fouiller que ce qu'ont fait les collègues plus tôt au collège. C'est nul.

En première j'ai déjà un peu plus l'impression de prendre mon temps (le cours sur la Guerre Froide notamment c'est pour moi l'occasion de me faire un peu plaisir) mais la seconde c'est à mes yeux un condensé (en moins intéressant) du collège.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Marie Laetitia le Mar 20 Oct - 13:42

@anoukis59 a écrit:En parlant de tâche complexe, voici celle que je compte faire réaliser à des élèves de 4ème sur les difficultés de la monarchie absolue sous Louis XVI :
http://www.fichier-pdf.fr/2015/10/20/taco-les-difficultes-de-la-monarchie/

N'hésitez pas à critiquer car je suis encore novice dans ce genre de travail; j'essaie de m'y mettre mais c'est encore compliqué Rolling Eyes

Je n'arrive pas à ouvrir ton pdf. Si jamais tu peux le mettre en pdf ici... (en pj) ça pourrait être mieux.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elyas le Mar 20 Oct - 13:44

@Elaïna a écrit:
@Olympias a écrit:
@Elaïna a écrit:A vous lire sur le collège et à regarder vos fichiers, je suis déprimée.
En fait, au lycée, on fait la même chose qu'au collège, mais en moins fouillé.
Programmes de merde.
Pourquoi déprimes-tu ?

Parce que, surtout pour la seconde, j'ai l'impression de n'avoir le temps de rien. On enchaîne les chapitres en saupoudrant, sans finalement plus fouiller que ce qu'ont fait les collègues plus tôt au collège. C'est nul.

En première j'ai déjà un peu plus l'impression de prendre mon temps (le cours sur la Guerre Froide notamment c'est pour moi l'occasion de me faire un peu plaisir) mais la seconde c'est à mes yeux un condensé (en moins intéressant) du collège.

L'obsession pour l'histoire contemporaine et la nécessité de faire la chronologie du temps historique conduisent à cela. J'ai l'impression que le lycée veut tout faire mais surtout l'histoire du XX siècle en "universitarisant" les savoirs ce qui conduit à des trucs dingues et où on oublie la formation intellectuelle des élèves. Peut-être ai-je tort ?

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elaïna le Mar 20 Oct - 13:49

@Elyas a écrit:
@Elaïna a écrit:
@Olympias a écrit:
@Elaïna a écrit:A vous lire sur le collège et à regarder vos fichiers, je suis déprimée.
En fait, au lycée, on fait la même chose qu'au collège, mais en moins fouillé.
Programmes de merde.
Pourquoi déprimes-tu ?

Parce que, surtout pour la seconde, j'ai l'impression de n'avoir le temps de rien. On enchaîne les chapitres en saupoudrant, sans finalement plus fouiller que ce qu'ont fait les collègues plus tôt au collège. C'est nul.

En première j'ai déjà un peu plus l'impression de prendre mon temps (le cours sur la Guerre Froide notamment c'est pour moi l'occasion de me faire un peu plaisir) mais la seconde c'est à mes yeux un condensé (en moins intéressant) du collège.

L'obsession pour l'histoire contemporaine et la nécessité de faire la chronologie du temps historique conduisent à cela. J'ai l'impression que le lycée veut tout faire mais surtout l'histoire du XX siècle en "universitarisant" les savoirs ce qui conduit à des trucs dingues et où on oublie la formation intellectuelle des élèves. Peut-être ai-je tort ?

non. Pour moi une grande partie des maux de notre matière vient de là.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Olympias le Mar 20 Oct - 13:56

On étouffe sous la contemporaine au lycée et c'est de plus en plus pénible.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La tâche complexe en HG.

Message par Elaïna le Mar 20 Oct - 13:59

Voilà, c'est ça.
Honnêtement, je sais bien que nous sommes professeurs d'histoire et pas d'histoire de France, mais je ne comprends pas la présence de chapitres du style "syndicalisme et socialisme en Allemagne" alors qu'on ne parle plus, au lycée, du XVIIe siècle et de ses constructions politiques.
J'ai l'impression que le programme se résume à un saupoudrages de chapitres de contempo dont on se fout totalement, dans le fond, puisque l'important ce sont les "compétence", et "apprendre à apprendre".

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum