Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par User5899 le Dim 18 Jan 2015 - 23:47

@Condorcet a écrit:Sur quoi vous fondez-vous pour étayer un tel avis étant donné que les versions données par les élèves et l'enseignant sont contradictoires ?
Sur le fait qu'un recteur ne prend pas une décision contraire aux prescriptions de sa ministre quasiment le même jour sans une bonne raison. En outre, la version écrite de l'enseignant est une version qui sonne pour moi "langue de bois" : on dirait qu'il "place" les termes des BO et des circulaires. Cette histoire de kalachnikov, en outre, me semble difficilement inventable par des collégiens interrogés à chaud.
Mais de toutes façons, pour l'instant, il n'y a pas de sanction et il faut attendre (pour nous sur le forum) et il faut que le syndicat du collègue travaille sur des pièces précises. Les propos qui précèdent sont mon intime conviction, comme on dit parfois...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Audrey le Lun 19 Jan 2015 - 0:41

J'avoue que je partage la position de Cripure...
Il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire, c'est ma conviction aussi, et malheureusement, je ne suis pas de ceux qui prendront systématiquement le parti de collègues au simple motif que ce sont des collègues... J'ai vu trop de fautes graves commises par des collègues pour estimer que nous sommes tous infaillibles et toujours innocents. Que la procédure non respectée puisse être contestée, ok, mais le contenu même de l'affaire, de ce qui s'est déroulé en classe m'interroge.

Un simple fait... il a été dit dans la presse que dans un premier temps, l'affaire a été gérée en interne. Il a même été expliqué qu'une "réunion de crise" a eu lieu le jour même entre l'enseignant mis en cause, la direction et, je crois, le CPE.... ça ne vous surprend pas, vous, que pour simplement la réaction déplacée de deux élèves mène à une "réunion de crise" immédiate afin de calmer les tensions? Dans mon collège, des propos et attitudes déplacés, il y en a eu un paquet, et ça n'a pas mené pour chaque collègue les ayant observés à des "réunions de crise".

De même, le rectorat a publiquement exprimé le fait que la séance, d'après ce collègue lui-même, s'était mal passée, et qu'il ne contestait pas les faits rapportés par les élèves. Et hop, dans la foulée, revirement, d'un coup, le collègue cite le BO pour expliquer dans quelle intention et dans le respect de quels textes il a conçu sa séance. Son projet pédago ne présume en rien de son attitude et de ses propos durant la séance de cours... voilà ce que j'en dis, moi...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par KinetteKinette le Lun 19 Jan 2015 - 6:40

Si l'on s'en tient à la version donnée par un gamin à un journaliste, la "faute" de l'enseignant est d'avoir insisté pour montrer une caricature, et s'être opposé à ce que des élèves sortent de la salle car ils étaient sous sa responsabilité.
Si l'on en croit le gamin, c'est parce que les élèves voulaient sortir qu'il a sorti à un gamin qu'il pouvait toujours "l'attaquer à la kalachnikov" (pour sortir).
Personnellement, c'est ce que j'ai compris, et je vois mal comment on peut classer ceci comme faute grave. C'est peut-être de la provocation, de l'humour mal placé... mais j'aimerais bien savoir aussi ce qui a été dit du côté des fameux élèves...

K.

_________________
Spoiler:

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Oliv396 le Lun 19 Jan 2015 - 6:41

Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:Sur quoi vous fondez-vous pour étayer un tel avis étant donné que les versions données par les élèves et l'enseignant sont contradictoires ?
Sur le fait qu'un recteur ne prend pas une décision contraire aux prescriptions de sa ministre quasiment le même jour sans une bonne raison. En outre, la version écrite de l'enseignant est une version qui sonne pour moi "langue de bois" : on dirait qu'il "place" les termes des BO et des circulaires. Cette histoire de kalachnikov, en outre, me semble difficilement inventable par des collégiens interrogés à chaud.
Mais de toutes façons, pour l'instant, il n'y a pas de sanction et il faut attendre (pour nous sur le forum) et il faut que le syndicat du collègue travaille sur des pièces précises. Les propos qui précèdent sont mon intime conviction, comme on dit parfois...

Mais ne devrions nous pas aller au-delà du seul cas du collègue de Villon et nous rendre à l'évidence : de plus en plus de professeurs sont inquiétés parce que les élèves déforment ce qu'ils ont dit, parfois parce qu'ils ne comprennent pas un mot (ah, synecdoque !) et le prennent pour une injure. Et le pire, c'est que si le professeur se met à leur niveau et leur parle en introduisant comme un effet stylistique quelques mots familiers ou vulgaire, là, ils se plaignent aussi. Sad

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Condorcet le Lun 19 Jan 2015 - 13:06

Cripure, je vous remercie de votre réponse. Cependant, les deux arguments que vous employez m'ont convaincu du contraire : le premier confine à l'argument d'autorité qui conférerait rationalité et omniscience, le second reproche à l'intéressé de trop bien se défendre alors qu'il est clairement expliqué qu'il a préparé avec soin la séquence incriminée. J'ai donc signé la pétition soutenant ce collègue.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par WonderWoman le Lun 19 Jan 2015 - 13:24

@audrey : avant d'être dans un bahut comme dans leqquels je suis cette année, j'aurais été sceptique moi aussi. Et puis j'ai découvert les cpe qui écoutent les élèves et convoquent le prof... La hiérarchie qui soutient envers et contre tout les élèves (purée mais dans mon bahut un élève en a envoyé un autre à l hosto et on a laissé agresseur et agressé dans la même classe !)
Et aussi pour mon cas, la hiérarchie qui enlève une classe à un prof pcq le prof ne convient pas aux élèves. Donc plus rien ne me surprend.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Zappons le Lun 19 Jan 2015 - 14:45

@WonderWoman a écrit:@audrey : avant d'être dans un bahut comme dans leqquels je suis cette année,  j'aurais été sceptique moi aussi.  Et puis j'ai découvert les cpe qui écoutent les élèves et convoquent le prof... La hiérarchie qui soutient envers et contre tout les élèves (purée mais dans mon bahut un élève en a envoyé un autre à l hosto et on a laissé agresseur et agressé dans la même classe !)
Et aussi pour mon cas, la hiérarchie qui enlève une classe à un prof pcq le prof ne convient pas aux élèves. Donc plus rien ne me surprend.  

Tout cela me sidère. Quand est-ce que nous allons enfin nous prendre en main et pousser une immense gueulante nationale pour être respectés dans ce pays ?

Désolé pour le HS.

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par User5899 le Lun 19 Jan 2015 - 15:35

@Condorcet a écrit:Cripure, je vous remercie de votre réponse. Cependant, les deux arguments que vous employez m'ont convaincu du contraire : le premier confine à l'argument d'autorité qui conférerait rationalité et omniscience, le second reproche à l'intéressé de trop bien se défendre alors qu'il est clairement expliqué qu'il a préparé avec soin la séquence incriminée. J'ai donc signé la pétition soutenant ce collègue.
Oh mais vous faites sûrement bien, j'ai bien compris que le camp du bien n'est pas qu'au ministère (mais quand deux camps du bien soutiennent deux opposés, je ne sais ce qu'il en faut penser) Razz
En tout cas, quand je justifie mon cours, je ne jargonne jamais avec ces grands principes qui me font rire par leur vacuité.
Je n'ai pas trop compris l'objection au premier argument, mais ce n'est pas très grave, au fond.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Oliv396 le Lun 19 Jan 2015 - 16:03

@Zappons a écrit:
@WonderWoman a écrit:@audrey : avant d'être dans un bahut comme dans leqquels je suis cette année,  j'aurais été sceptique moi aussi.  Et puis j'ai découvert les cpe qui écoutent les élèves et convoquent le prof... La hiérarchie qui soutient envers et contre tout les élèves (purée mais dans mon bahut un élève en a envoyé un autre à l hosto et on a laissé agresseur et agressé dans la même classe !)
Et aussi pour mon cas, la hiérarchie qui enlève une classe à un prof pcq le prof ne convient pas aux élèves. Donc plus rien ne me surprend.  

Tout cela me sidère. Quand est-ce que nous allons enfin nous prendre en main et pousser une immense gueulante nationale pour être respectés dans ce pays ?

Désolé pour le HS.
Non, tu n'es pas HS

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Condorcet le Lun 19 Jan 2015 - 16:06

Cripure, le raisonnement manichéen m'a toujours déplu et ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer à l'apprécier, même en signant une pétition que vous ne réprouvez pas. Il se trouve tout bonnement que j'ai lu les arguments de chacun et que certains m'ont plus convaincu que d'autres. A mes yeux, il existe un doute raisonnable, ce pourquoi je signe la pétition. Je ne sais pas plus que vous ce qu'il s'est réellement passé dans cette classe car je n'y étais pas, les pièces dont il est partiellement fait état sont contradictoires. Votre opposition de principe me semble en outre de mauvais aloi, en l'occurrence l'idée selon laquelle un recteur dans un contexte tendu et délicat ne peut se tromper parce que tout le monde aura les yeux fixés sur son action et le ministère en particulière m'apparaît inexacte.


Dernière édition par Condorcet le Lun 19 Jan 2015 - 16:09, édité 2 fois (Raison : correction suite au post de Cripure)

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par User5899 le Lun 19 Jan 2015 - 16:08

@KinetteKinette a écrit:Si l'on s'en tient à la version donnée par un gamin à un journaliste, la "faute" de l'enseignant est d'avoir insisté pour montrer une caricature, et s'être opposé à ce que des élèves sortent de la salle car ils étaient sous sa responsabilité.
Si l'on en croit le gamin, c'est parce que les élèves voulaient sortir qu'il a sorti à un gamin qu'il pouvait toujours "l'attaquer à la kalachnikov" (pour sortir).
Personnellement, c'est ce que j'ai compris, et je vois mal comment on peut classer ceci comme faute grave.
En ce moment ? Oh c'est vrai, on ne voit pas du tout comment ce pourrait être instrumentalisé par un pouvoir crevant de trouille devant les hordes fanatiques qui hurlent de par le monde pour un journal qu'ils n'ont pas lu, ne savent pas lire et où elles voient leur prophète dans le dessin d'un homme à tête de noeud en train de verser une larme  Rolling Eyes

Condorcet, je n'ai pas dit que je réprouvais la pétition, puisque je l'ai signée aussi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Croustibapt le Lun 19 Jan 2015 - 16:13

Entièrement d'accord avec Audrey et Cripure (je ne pensais pourtant pas écrire cela un jour  affraid )

Sans savoir ce qui s'est passé réellement (puisque toutes les versions sont contradictoires), je ne me vois pas signer la pétition aveuglément.

P.S édité : En fait, j'ai pas compris les intervenants précédents apparemment ! Embarassed


Dernière édition par Croustibapt le Mar 20 Jan 2015 - 13:17, édité 1 fois

_________________
Discipline & Bonté

Croustibapt
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par archeboc le Lun 19 Jan 2015 - 16:30

Amusant, le rapprochement des deux messages précédents.

Sinon, sur le fond :

Cripure a écrit:
@Condorcet a écrit:Sur quoi vous fondez-vous pour étayer un tel avis étant donné que les versions données par les élèves et l'enseignant sont contradictoires ?
Sur le fait qu'un recteur ne prend pas une décision contraire aux prescriptions de sa ministre quasiment le même jour sans une bonne raison.

Argument très fort. Voici ma tentative d'y répondre :

Le comportement de ce recteur s'explique tout à fait si parallèlement à la circulaire ministérielle, il est soumis à la pression de la préfecture qui craint des émeutes urbaines et ne craindra pas de lui en faire porter la responsabilité.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par MUTIS le Lun 19 Jan 2015 - 17:19

Cripure a écrit:
@MUTIS a écrit:En disant cela vous avalisez la justification a posteriori donnée par le recteur... Et vous confondez cause réelle et justification rhétorique. Car il n'est aucunement fait état de menaces pesant sur l'enseignant. Pourquoi lui souhaiterait-il réintégrer son établissement s'il était vraiment en danger ? C'est curieux cette obstination à donner raison à un discours pour le moins contradictoire et fort suspect. Surtout de votre part.
Parce que je suis persuadé que le collègue a fait une connerie
C'est là où nous divergeons. Je ne suis pas persuadé que ce collègue ait fait une connerie. Je pense même qu'il a fait preuve de courage là où beaucoup fuient et se taisent. En revanche, en l'écartant sans avoir pris le temps de recueillir son témoignage, je pense que l'administration a fait une connerie. Et que celle-ci est grave car elle peut être interprétée comme une soumission à l'intimidation, aux menaces, à l'intolérance et aux discours haineux. Au passage je suis sidéré de ce que j'ai entendu sur France Culture ce matin où certains profs racontaient ce qu'ils avaient vécu. Des propos antisémites et des réflexions faisant l'éloge des meurtriers, des insultes aux morts, des éloges du terrorisme. Et cela passe: aucune sanction, aucune réaction, juste du dialogue. Imaginons maintenant que 4 musulmans soient tués par des fachos et que ces fachos fassent l'éloge des meurtriers dans les collèges et les lycées... Aurait-on accepté en disant qu'il faut discuter ??? Moi non... dans les deux cas.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Oliv396 le Lun 19 Jan 2015 - 19:21

De toute façon, une "connerie", ça ne veut rien dire : qui n'en fait pas, des bêtises ? Notre métier est difficile. Si chaque fois que nous disons un mot de travers, il fallait nous suspendre, il n'y aurait pas grand monde devant les élèves. Je plaide pour la bienveillance à l'égard de ceux qui essaient de faire leur travail et le font du mieux qu'ils peuvent. Sur le site de la pétition, on peut lire : "parce que c'est un bon prof", ça m'a ému.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pétition pour soutenir le collègue d'arts plastiques de Villon, supendu pour quatre mois.

Message par Zappons le Mar 20 Jan 2015 - 1:33

@MUTIS a écrit:
Cripure a écrit:
@MUTIS a écrit:En disant cela vous avalisez la justification a posteriori donnée par le recteur... Et vous confondez cause réelle et justification rhétorique. Car il n'est aucunement fait état de menaces pesant sur l'enseignant. Pourquoi lui souhaiterait-il réintégrer son établissement s'il était vraiment en danger ? C'est curieux cette obstination à donner raison à un discours pour le moins contradictoire et fort suspect. Surtout de votre part.
Parce que je suis persuadé que le collègue a fait une connerie
C'est là où nous divergeons. Je ne suis pas persuadé que ce collègue ait fait une connerie. Je pense même qu'il a fait preuve de courage là où beaucoup fuient et se taisent. En revanche, en l'écartant sans avoir pris le temps de recueillir son témoignage, je pense que l'administration a fait une connerie. Et que celle-ci est grave car elle peut être interprétée comme une soumission à l'intimidation, aux menaces, à l'intolérance et aux discours haineux. Au passage je suis sidéré de ce que j'ai entendu sur France Culture ce matin où certains profs racontaient ce qu'ils avaient vécu. Des propos antisémites et des réflexions faisant l'éloge des meurtriers, des insultes aux morts, des éloges du terrorisme. Et cela passe: aucune sanction, aucune réaction, juste du dialogue. Imaginons maintenant que 4 musulmans soient tués par des fachos et que ces fachos fassent l'éloge des meurtriers dans les collèges et les lycées... Aurait-on accepté en disant qu'il faut discuter ??? Moi non... dans les deux cas.

Ça me choque aussi.

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum