Projet de collectif et de pétition contre la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lequel de ces deux textes de pétition préférez-vous ?

100% 100% 
[ 7 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Projet de collectif et de pétition contre la violence

Message par John le Mer 20 Mai 2009 - 16:19

Comme l'a annnoncé Fran, un projet de collectif et de pétition est en train d'être monté.

Lequel de ces deux textes vous semble le plus convaincant ?

Texte 1 :

Date de création : 20 mai 2009
Date de clôture : Aucune.

Auteur : Collectif pour la Prévention de la Violence à l'Ecole

A l'intention de : M. Xavier Darcos, Ministre de l'Education Nationale ; Mme Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche ; M. Dominique Antoine, Conseiller de Nicolas Sarkozy ; M. Jean-Baptiste de Froment, Conseiller technique de Nicolas Sarkozy; Jean-Marc Monteil, Conseiller de François Fillon.

Madame et Monsieur les Ministres, MM. les Conseillers,

Cette pétition a pour but d'exprimer notre colère face à l'extrême dégradation des conditions dans lesquelles l'enseignement a lieu aujourd'hui. On ne peut tolérer que des enseignants aient peur des incidents susceptibles de leur arriver sur leur lieu d'exercice. On ne peut accepter que nos enfants aient l'impression de vivre dans un climat d'insécurité au sein même de leur établissement. On ne peut admettre que des jeunes puissent s'en prendre, verbalement et physiquement, à leurs enseignants, tout en ayant le sentiment de rester impunis.

La multiplication des actes pudiquement qualifiés d'"incivilités" ne peut laisser plus longtemps insensible la hiérarchie de l'Education nationale. Trop d'enseignants sont contraints au silence et à la souffrance lorsque, victimes d'un manque de respect de la part de certains élèves, leur administration refuse d'appliquer des sanctions conséquentes envers ces élèves. Trop d'enfants n'ont plus confiance en un système qui laisse impunies des moqueries, des injures et des agressions, et semble par là-même en favoriser et soutenir les auteurs.

Nous, personnels de l'éducation nationale, élèves, étudiants, parents d'élèves, citoyens, assurons de tout notre soutien et de toute notre solidarité l'enseignante qui a été victime le vendredi 15 mai 2009 d'une terrible agression au collège François mitterand de Fenouillet.

Nous demandons solennellement que soient appliqués dans l'Education Nationale les mesures et principes suivants :

1) Augmentation du nombre de surveillants dans les collèges et lycées
2) Refus de tout laxisme de la part de l'administration, de la hiérarchie, de l'encadrement et de la vie scolaire
3) Soutien de l'administration et de l'encadrement envers les professeurs dans tous les cas de manque de respect
4) Reconnaissance du professionnalisme des enseignants, et non constantes suspicion et remise en cause face à leur travail et à leur personne.

Nous ne sommes ni les défenseurs d'une répression aveugle, ni les partisans d'une indulgence excessive.

Nous sommes convaincus que prévenir la violence ne revient pas à cacher les faits, à minimiser les incidents ou à culpabiliser les enseignants. La véritable prévention de la violence passe par un système juste et équitable, qui indique aux élèves les limites à ne pas franchir, et qui protège les enseignants face aux actes de violence verbale et physique. Les récentes agressions d'enseignant à l'arme blanche ne sont que les éléments les plus visibles d'un malaise dans l'Education nationale, qui se traduit généralement par de l'angoisse, souvent par des dépressions et parfois par des suicides.

Ne laissez pas perdurer plus longtemps une situation qui menace aussi bien les enseignants que nos enfants.

Veuillez agréer, Madame la ministre, Monsieur le Ministre, Messieurs les Conseillers, l'expression notre haute considération.

Texte 2 :

Date de création : 20 mai 2009
Date de clôture : Aucune.

Auteur : Collectif pour la Prévention de la Violence à l'Ecole

A l'intention de : M. Xavier Darcos, Ministre de l'Education Nationale ; Mme Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche ; M. Dominique Antoine, Conseiller de Nicolas Sarkozy ; M. Jean-Baptiste de Froment, Conseiller technique de Nicolas Sarkozy; Jean-Marc Monteil, Conseiller de François Fillon.

Madame et Monsieur les Ministres, MM. les Conseillers,

Nous voulons, à travers cette pétition, assurer notre collègue victime d'une terrible agression au collège François mitterand de Fenouillet, de notre solidarité et de notre indéfectible soutien.

Nous appelons également, de tous nos voeux, les responsables politiques à organiser rigoureusement et dans les plus brefs délais un "grenelle de la violence à l'école".

Veuillez agréer, Madame, Messieurs, l'expression notre haute considération.



Indiquez également vos avis, s'il y a des remarques particulières sur les textes, en évitant si possible les points de détail qui sont secondaires.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de collectif et de pétition contre la violence

Message par Kan-gourou le Mer 20 Mai 2009 - 16:31

Une petite chose par rapport au 3) Soutien de l'administration et de l'encadrement envers les professeurs dans tous les cas de manque de respect: comment Darcos et compagnie vont faire pour surveiller tous les chefs d'établissement ? Peuvent-ils changer la mentalité d'un proviseur qui se moque du sort de ses enseignants ?
Je vois bien les politiques sourire en voyant ça.

Cela dit, je ne nie pas le fait que ce soit un réel problème. Peut-être faudrait-il plutôt changer le recrutement et la formation des chefs d'établissement, qui, à ce que j'ai pu entendre ici ou là, viennent de plus en plus d'école de management, et sont formés à "casser" du prof.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de collectif et de pétition contre la violence

Message par Invité le Mer 20 Mai 2009 - 16:40

Je trouve qu'il faudrait ajouter au texte 2 les deux premiers paragraphes du texte 1.
En l'état, la première mouture est trop longue et la seconde, trop succcinte, même si l'idée d'un Grenelle de la violence à l'école me séduit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Projet de collectif et de pétition contre la violence

Message par John le Mer 20 Mai 2009 - 16:57

Une petite chose par rapport au 3) Soutien de l'administration et de l'encadrement envers les professeurs dans tous les cas de manque de respect: comment Darcos et compagnie vont faire pour surveiller tous les chefs d'établissement ? Peuvent-ils changer la mentalité d'un proviseur qui se moque du sort de ses enseignants ?
Je vois bien les politiques sourire en voyant ça.

C'est la mentalité de l'ESEN qui veut ça. C'est une question de formation et de notation des chefs d'établissement. Quand ils disent "pas de vagues", "pas de vagues", c'est trop généralisé pour qu'il ne s'agisse que de convictions personnelles et isolées.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum