Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par gauvain31 le Jeu 22 Jan 2015 - 20:28

Le philosophe Michel Onfray était au collège Vauban, dans le quartier populaire des Glacis, mercredi après-midi à Belfort, pour rencontrer un groupe d’élèves qui, sous la houlette d’un professeur, participe à un club philosophie, en dehors et en plus du temps et du programme scolaires. Pendant près de deux heures, il a principalement traité de la question de la philosophie et de son rapport à la liberté.

Lire la suite ici :

http://www.estrepublicain.fr/politique/2015/01/21/il-faut-revenir-a-l-instruction

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Fesseur Pro le Jeu 22 Jan 2015 - 20:35

Si nous avions eu Chevènement président de la République pendant un mandat, nous aurions peut-être pu enrayer le mouvement de décadence que nous connaissons. C’était une gauche républicaine. Au lieu de cela, depuis 1983, nous avons eu une gauche libérale, et pas républicaine, dont l’action mène à une destruction de la République. Tout comme celle de la droite libérale. Les dégâts sont aujourd’hui très importants.
Le Ché ! yesyes

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Reine Margot le Jeu 22 Jan 2015 - 21:41

+1000 avec lui.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par User5899 le Jeu 22 Jan 2015 - 21:47

@Fesseur Pro a écrit:Si nous avions eu Chevènement président de la République pendant un mandat, nous aurions peut-être pu enrayer le mouvement de décadence que nous connaissons. C’était une gauche républicaine. Au lieu de cela, depuis 1983, nous avons eu une gauche libérale, et pas républicaine, dont l’action mène à une destruction de la République. Tout comme celle de la droite libérale. Les dégâts sont aujourd’hui très importants.
Le Ché ! yesyes
Bien d'accord avec lui.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Albert Jarl le Jeu 22 Jan 2015 - 22:08

La pensée d'Onfray a bien évolué ces dernières années. J'ai toujours apprécié son discours mais j'ai aussi souvent été gêné par ses accents explicitement pédagogistes. Il a dû réaliser (ou on lui a fait réaliser) que le ressort de son université populaire n'était pas transposable dans le secondaire.

_________________
Si vis pacem, para bellum

Albert Jarl
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par MUTIS le Ven 23 Jan 2015 - 7:22

@Albert Jarl a écrit:La pensée d'Onfray a bien évolué ces dernières années. J'ai toujours apprécié son discours mais j'ai aussi souvent été gêné par ses accents explicitement pédagogistes.

heu heu heu
A mon avis, il n'y a pas plus belle illustration des vertus de la parole magistrale !
Et des vertus évidemment du cours magistral.
Personnellement je ne l'ai jamais entendu défendre des théories pédagogistes bien au contraire.
Et il plaide depuis toujours pour le respect des "maîtres"...
J'ai beaucoup d'estime pour le parcours et le courage de ce type (qui suscite depuis toujours le mépris des philosophes de salon ....et des élites universitaires qui considèrent trop souvent que la philosophie est réservée aux agrégés et aux intellectuels purs)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Thierry30 le Ven 23 Jan 2015 - 7:43

"Si nous avions eu Chevènement président de la République pendant un mandat, nous aurions peut-être pu enrayer le mouvement de décadence que nous connaissons. C’était une gauche républicaine. Au lieu de cela, depuis 1983, nous avons eu une gauche libérale, et pas républicaine, dont l’action mène à une destruction de la République. Tout comme celle de la droite libérale. Les dégâts sont aujourd’hui très importants."

veneration

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Celadon le Ven 23 Jan 2015 - 9:18

Oui. Et le ver qui ronge l'EN est dans le fruit depuis vilaine lurette et impossible à déloger. Il suffit de penser aux mesures de Darcos qui ont été totalement dévoyées par les pontes du ministère. C'est d'abord un grand nettoyage de ce côté-là qui s'impose, mais personne ne s'y attaquera car ce sont des fonctionnaires. On est pris au piège.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Balthazaard le Ven 23 Jan 2015 - 12:25

"Il suffit de penser aux mesures de Darcos qui ont été totalement dévoyées par les pontes du ministère"
Les syndicats ne l'ont guère épargné non plus, en tous cas j'ai eu l'impression de beaucoup plus de mansuétude vis à vis de Peillon
Pour moi j'ai eu l'impression que c'était le seul ministre (avec Bayrou) qui ne ne nous méprisait pas (et qu'on ne me parle pas de l'affaire des couches , déformée, montée en épingle par le snuipp, tout est trouvable sur internet pour se faire une idée juste sur ces paroles)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par trompettemarine le Ven 23 Jan 2015 - 12:29

Darcos, oui très bien,... il a juste supprimé plus de 10000 postes dans l'EN. Pas de mépris donc. No

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Balthazaard le Ven 23 Jan 2015 - 12:32

Darcos est de droite, je ne vais pas lui en vouloir de faire une politique de droite....pour moi c'est hors sujet, de même que je trouve Peillon totalement méprisant par son discours et la manière dont il parle de nous quand bien même il crée (en les finançant par nos baisse de salaire) 60 000 postes (ou moins peu importe)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par archeboc le Ven 23 Jan 2015 - 12:33

@MUTIS a écrit:J'ai beaucoup d'estime pour le parcours et le courage de ce type (qui suscite depuis toujours le mépris des philosophes de salon ....et des élites universitaires qui considèrent trop souvent que la philosophie est réservée aux agrégés et aux intellectuels purs)

Je ne peux juger de la philosophie, mais quant à l'Histoire qu'il enseigne, il ne mérite pas grand respect :

http://michel.onfray.pagesperso-orange.fr/2annee4nov.htm

Pour le parcours, l'énergie et le courage, oui, j'ai de l'estime pour ce monsieur.


Dernière édition par archeboc le Ven 23 Jan 2015 - 12:40, édité 1 fois

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Balthazaard le Ven 23 Jan 2015 - 12:33

A moins que tu es sois resté à l'équation Droite=mal et Gauche=bien....c'est effectivement plus simple

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par coindeparadis le Ven 23 Jan 2015 - 13:18

@Albert Jarl a écrit:La pensée d'Onfray a bien évolué ces dernières années. J'ai toujours apprécié son discours mais j'ai aussi souvent été gêné par ses accents explicitement pédagogistes.
C'est exactement ce que je pense ! Et ses dernières interventions sont assez pertinentes !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Lefteris le Ven 23 Jan 2015 - 15:07

républicain a écrit:"Si nous avions eu Chevènement président de la République pendant un mandat, nous aurions peut-être pu enrayer le mouvement de décadence que nous connaissons. C’était une gauche républicaine. Au lieu de cela, depuis 1983, nous avons eu une gauche libérale, et pas républicaine, dont l’action mène à une destruction de la République. Tout comme celle de la droite libérale. Les dégâts sont aujourd’hui très importants."

veneration
Même réaction, c'était (je mets à l'imparfait, car tout tenait sur sa personnalité, et maintenant il est définitivement hors-course) le seul lucide dès le départ, notamment sur la construction européenne. Le MRC reposait sur lui, JL Laurent n'a pas la même envergure.
Il a commis des erreurs à titre individuel, dans l'EN paraît-il (je n'y étais pas" , et dans d'autres domaines, parce qu'il n'a pas assez "purgé" son entourage ministériel, mais sur le plan des principes, il marchait droit. Il a vait et a des idées larges, une vision assez philosophique et humaniste de la société, de l'école, des institutions,  rien à voir avec la vue étriquée  des courtiers en assurance dont on a l'habitude. C'est aussi un homme politique sans casseroles, chose rare par les temps qui courent.


@Balthazaard a écrit:"Il suffit de penser aux mesures de Darcos qui ont été totalement dévoyées par les pontes du ministère"
Les syndicats ne l'ont guère épargné non plus, en tous cas j'ai eu l'impression de beaucoup plus de mansuétude vis à vis de Peillon
Pour moi j'ai eu l'impression que c'était le seul ministre (avec Bayrou) qui ne ne nous méprisait pas (et qu'on ne me parle pas de l'affaire des couches , déformée, montée en épingle par le snuipp, tout est trouvable sur internet pour se faire une idée juste sur ces paroles)
Difficile de parler de Darcos en termes univoques : d'un côté, c'était un tenant des savoirs (lui même a pondu des travaux intéressants sur Ovide, une histoire de la littérature très accessible et pratique) , d'un autre, il a servilement appliqué les consignes du boss, et a commencé le dégraissage.
Mais au moins, on savait de quel côté il était, et il n'avait pas carte blanche, il était "surveillé". S'il avait fait la même chose que Peillon, il aurait sans doute été contré, même par les  syndicats "jaunes".  Ce dernier a abusé du capital confiance qu'il avait , de l'espoir qu'on pouvait mettre en lui après le désastre du Marchand de Shampoing, et a roulé tout le monde pur jouer sa carte personnelle.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Michel Onfray à Belfort : « Il faut revenir à l’instruction »

Message par Balthazaard le Ven 23 Jan 2015 - 15:55

Je veux dire que l'on peut ne pas être du même bord politique et se respecter...je n'ai jamais vu (j'en oublie peut-être ) de condescendance ou d'attaques directes contre nous dans la bouche de Darcos

Quand Peillon nous abreuve de "nos amis les enseignants..." pour brandir le mot "corporatisme" ou "conservatisme" dès que l'on se trouve en désaccord avec lui, je trouve cela méprisant, quand on supprime des postes, on applique une politique que je ne soutiens pas mais je ne vois pas où est le mépris. Un patron qui licencie ne méprise pas forcément ses (ex) employés

"Difficile de parler de Darcos en termes univoques : d'un côté, c'était un tenant des savoirs (lui même a pondu des travaux intéressants sur Ovide, une histoire de la littérature très accessible et pratique) , d'un autre, il a servilement appliqué les consignes du boss, et a commencé le dégraissage. "

Il a appliqué une politique qui correspondait à celle approuvée par le jeu démocratique,je pense que c'était clair, on peut le déplorer mais difficilement lui reprocher et je n'ai jamais eu l'impression d'un personnage dévoré par l'ambition

"Mais au moins, on savait de quel côté il était, et il n'avait pas carte blanche, il était "surveillé". S'il avait fait la même chose que Peillon, il aurait sans doute été contré, même par les  syndicats "jaunes".  Ce dernier a abusé du capital confiance qu'il avait , de l'espoir qu'on pouvait mettre en lui après le désastre du Marchand de Shampoing, et a roulé tout le monde pur jouer sa carte personnelle."

Tout à fait d'accord

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum