Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 24 Jan 2015 - 16:57

Il ne faut pas se tromper de cible Roumégueur Ier.
Les enseignants ne sont pas les responsables des nouvelles dispositions.
Tout le monde va y perdre : les élèves et les enseignants (en termes d'encadrement et de salaire). Inutile d'accuser les uns et de taper sur tel syndicat. Il faut plutôt informer (les collègues, les représentants des parents aussi) et fédérer les mécontentements pour agir.
Merci tout de même pour les analyses que tu proposes et les informations précises.

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 24 Jan 2015 - 16:59

@Aurevilly a écrit:je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Very Happy

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Oliv396 le Sam 24 Jan 2015 - 17:07

@MUTIS a écrit:
@Aurevilly a écrit:je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Very Happy

+1

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par ycombe le Sam 24 Jan 2015 - 17:07

@Celeborn a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Question, en toute bonne foi et peut-être naïve: est-ce que cette suppression est la conséquence du nouveau statut des enseignants?
Chez nous aussi, suppression de l'AE...

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.
Il pourrait y avoir un lien si le décret de 1950 ne plaçait pas l'AE dans les missions des enseignants alors que celui de 2014 le ferait.

Il y a bien eu un T.A pour décider que l'heure de vie de classe était rémunérée par l'ISOE part modulable, alors que les missions du PP ne parlent pas d'heures à faire avec les élèves et étaient définies avant l'invention des HVC.



_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par plumedair le Sam 24 Jan 2015 - 17:09

BEN OUI...
Il va falloir financer la réforme des rythmes scolaires... PFFF

plumedair
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 17:09

@Roumégueur Ier a écrit:
@Jacq a écrit:
@Celeborn a écrit:

Il n'y aucun lien avec le décret d'août 2014, vu que l'accompagnement éducatif ne dépendait pas des décrets de 50 (et pour cause). Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

Si tu es à Paris vous n'avez peut-être pas encore vos DHG.... tu vas voir ce que cela donne la rémunération des missions pour lesquelles nous étions jusqu'à maintenant rémunérés. Et si, il y a un lien mon ami, un fort lien, même si cela ne concerne peut être pas l'AE, mais tu vas voir pour le reste ce que cela donne.

Ah bon, il n'y aucun lien avec le nouveau statut? Cela signifierait que les IMP dont le nom est Indemnité pour Missions Particulières ne sont pas liées à notre nouveau statut alors que c'est très exactement l'intitulé de nos troisièmes missions :

Voilà, ça c'est un exemple où l'on mélange tout.

OUI, les IMP sont liées au décret d'août 2014.

NON, l'Accompagnement Éducatif n'est pas lié au décret d'août 2014.

Une question est posée sur l'AE, et tu réponds sur les IMP, qui n'ont rien à voir.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 17:11

@ycombe a écrit:
Il y a bien eu un T.A pour décider que l'heure de vie de classe était rémunérée par l'ISOE part modulable,

Et ça, signalons-le bien, sous l'égide des décrets de 50.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 17:16

@Roumégueur Ier a écrit:
"Les HSA étaient indexées sur la valeur du point dʼindice. Ce nʼest pas le cas pour lʼindemnité pour missions particulières qui nʼest pas prise en compte dans le calcul de la retraite.

Les HSA non plus ne sont pas prises en compte dans le calcul de la retraite. Ta phrase laisse curieusement à penser qu'elles le seraient.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par trompettemarine le Sam 24 Jan 2015 - 17:18

@Bussy a écrit:
Tutorat, clubs, aide aux devoirs, certains soutiens, prévention du décrochage... continueront donc bénévolement apparemment. Et ce sera sans moi !
Et par la plupart des autres collègues aussi, elle est belle la refondation de l'école...
Bravo, monsieur Peillon ! Bravo, vous pouvez être fier ! No
ô mon Dieu, parviendrai-je à avoir le courage de quitter ce métier que j'ai pourtant tant aimé ! Comme je suis lassée, fatiguée de tous les combats inutiles menés.
Bien sûr, personne dans la presse n'en parlera.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par ycombe le Sam 24 Jan 2015 - 17:29

@Celeborn a écrit:
@ycombe a écrit:
Il y a bien eu un T.A pour décider que l'heure de vie de classe était rémunérée par l'ISOE part modulable,

Et ça, signalons-le bien, sous l'égide des décrets de 50.
En suivant le raisonnement du TA, il suffira au ministère de rebaptiser toute l'AE en ASTP (aide et suivi du travail personnel des élèves) pour que les enseignants ne puissent plus prétendre à rémunération s'ils en font. Je ne suis même pas sûr que ça ne puisse pas être rendu obligatoire dans les EDT.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par leyade le Sam 24 Jan 2015 - 17:30

c'est clair, et on va revenir aux études dirigées du soir... sauf qu'au vu des zapprenants d'aujourd'hui, m'étonnerait qu'on puisse corriger des copies pendant qu'ils réviseront silencieusement...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par iceborg le Sam 24 Jan 2015 - 17:37

Voilà les elections professionnelles sont passées maintenant ils peuvent s'attaquer
frontalement aux services des enseignants la suppression de l'AP n'est que le début.

Les conditions de travail vont s'aggraver merci aux syndicats qui ont soutenu la loi Peillon. Embarassed

Salaires, conditions de travail, niveau des élèves bref rien ne s'arrange ,l'enseignement
privé a de beaux jours devant lui!!
Bien triste tout cela

iceborg
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Oliv396 le Sam 24 Jan 2015 - 17:59

J'ai lu quasiment tout le fil, et je n'ai pas réussi à déterminer si la suppression de l'accompagnement personnalisé au collège était en rapport avec les IMP. Ce qui semble établi, c'est que les IMP sont en rapport direct avec le nouveau statut des professeurs. Il me manque donc une branche du raisonnement pour affirmer que la suppression de l'accompagnement personnalisé est en rapport avec les nouveaux statuts.
Quelqu'un pourrait-il m'éclairer ? Certains semblent dire que oui, d'autres que non, et je ne parviens pas à me faire une idée claire.

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Gryphe le Sam 24 Jan 2015 - 18:11

Je n'ai rien compris à ce topic. Promis je lis tous les textes ce week-end pour être sûre.
- J'ai un doute sur l'AP sixième.
- En revanche, les heures pour l'accompagnement éducatif ne relevaient pas de la DHG, étaient versées à part, correspondaient à une autre enveloppe. Le montant est déjà connu depuis le mois de juillet. Il se situe à une hauteur habituelle par rapport à l'année précédente. Rien n'a changé pour l'accompagnement éducatif dans mon académie.

Donc : scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Elyas le Sam 24 Jan 2015 - 18:12

L'accompagnement éducatif n'était-il pas financé par la politique de la ville (avec "les orphelins de 16h"), sous l'égide de Borloo ?

Sinon, ça ne m'étonne pas trop. Les établissements scolaires sont sous-employés. Des emplois du temps laissant des 6e avoir deux demi-journées sans cours (quoi, mon fils est dans la rue dès 13h !!! Quoi, mon fils commence les cours à 13h !!!!). En supprimant l'AP, plus de professeurs ni d'élèves dans le collège après 17h (enfin pour les professeurs, s'il n'y a pas de réunion).

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 24 Jan 2015 - 18:16

@Aurevilly a écrit:je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Cela fait juste un an que certains le disent ici...
Mais bon, il paraît qu'on est des fascistes, qu'on vote FN etc. Alors à un moment...

Pour les IMP: contrairement aux HSA et HSE, elles ne sont pas indexées au grade et au corps. Un certifié en début de carrière y gagnera, un certifiéhors classe perd en gros une centaine d'euros par an pour la même tâche, et ne parlons pas d'un agrégé. Qui plus est, le projet de décret sur les IMP met en place un processus de décision discrétionnaire à tous les niveaux (CdE, conseil péda puis "présentation" au CA, décision finale du recteur) et abonde des formules avec le verbe "pouvoir", notamment l'hilarant "peut être rémunéré en IMP". Et pour le moment, seules les missions particulières dépendant directement du recteur sont sujettes à lettre de mission. On est donc dans l'arbitraire le plus obscur.

Conclusion: ces nouveaux décrets sont de la merde en boîte, ils sont là pour nous faire perdre de l'argent, et les IMP n'en sont que la conséquence.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Elyas le Sam 24 Jan 2015 - 18:22

@Presse-purée a écrit:
@Aurevilly a écrit:je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Cela fait juste un an que certains le disent ici...
Mais bon, il paraît qu'on est des fascistes, qu'on vote FN etc. Alors à un moment...

Pour les IMP: contrairement aux HSA et HSE, elles ne sont pas indexées au grade et au corps. Un certifié en début de carrière y gagnera, un certifiéhors classe perd en gros une centaine d'euros par an pour la même tâche, et ne parlons pas d'un agrégé. Qui plus est, le projet de décret sur les IMP met en place un processus de décision discrétionnaire à tous les niveaux (CdE, conseil péda puis "présentation" au CA, décision finale du recteur) et abonde des formules avec le verbe "pouvoir", notamment l'hilarant "peut être rémunéré en IMP". Et pour le moment, seules les missions particulières dépendant directement du recteur sont sujettes à lettre de mission. On est donc dans l'arbitraire le plus obscur.

Conclusion: ces nouveaux décrets sont de la merde en boîte, ils sont là pour nous faire perdre de l'argent, et les IMP n'en sont que la conséquence.

Je partage ton avis. Je n'ose imaginer (en fait si, j'ai déjà fait une typologie) les méthodes de management autour de l'octroi des IMP. ON va avoir une vidéo de M. Laguigne sur ça à tous les coups pale

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 24 Jan 2015 - 18:22

@Gryphe a écrit:Je n'ai rien compris à ce topic. Promis je lis tous les textes ce week-end pour être sûre.
- J'ai un doute sur l'AP sixième.
- En revanche, les heures pour l'accompagnement éducatif ne relevaient pas de la DHG, étaient versées à part, correspondaient à une autre enveloppe. Le montant est déjà connu depuis le mois de juillet. Il se situe à une hauteur habituelle par rapport à l'année précédente. Rien n'a changé pour l'accompagnement éducatif dans mon académie.

Donc : scratch

On confond un peu AP et AE dans ce post. Il n'est pas question de suppression de l'AP à ma connaissance.

Ce qui se passe, c'est que les heures d'AE ont disparu des DHG de nombreuses académies (dont la mienne), et que donc la rémunération de ces AE n'est plus assurée à partir de la rentrée prochaine. Nous verrons ce qui sera dit aux CdE pour la perennité de l'AE à la rentrée prochaine: soit suppression pure et simple, puisque pas de rémunération en face pour payer ceux qui la font (sur la base du volontariat), soit...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Karine B. le Sam 24 Jan 2015 - 18:24

@Presse-purée a écrit:

On confond un peu AP et AE dans ce post. Il n'est pas question de suppression de l'AP à ma connaissance.

Ce qui se passe, c'est que les heures d'AE ont disparu des DHG de nombreuses académies (dont la mienne), et que donc la rémunération de ces AE n'est plus assurée à partir de la rentrée prochaine. Nous verrons ce qui sera dit aux CdE pour la perennité de l'AE à la rentrée prochaine: soit suppression pure et simple, puisque pas de rémunération en face pour payer ceux qui la font (sur la base du volontariat), soit...

Les heures d'AE à Lille étaient sur la sellette depuis septembre, elles sont supprimées à compter de janvier 2015, décrets ou pas décrets (et franchement, je suis étonnée de voir une levée de boucliers pour défendre ces heures de bricolage laissées à la libre improvisation de qui en prend, alors qu'il s'agissait d'occuper les orphelins de 16 h de Sarkozy)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 24 Jan 2015 - 18:24

@Elyas a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Aurevilly a écrit:je trouve ce titre bien tendancieux... Ce n'est pas "l'accompagnement éducatif" qui est supprimé, c'est sa rémunération, nuance! Debout les bénévoles! Smile

Cela fait juste un an que certains le disent ici...
Mais bon, il paraît qu'on est des fascistes, qu'on vote FN etc. Alors à un moment...

Pour les IMP: contrairement aux HSA et HSE, elles ne sont pas indexées au grade et au corps. Un certifié en début de carrière y gagnera, un certifiéhors classe perd en gros une centaine d'euros par an pour la même tâche, et ne parlons pas d'un agrégé. Qui plus est, le projet de décret sur les IMP met en place un processus de décision discrétionnaire à tous les niveaux (CdE, conseil péda puis "présentation" au CA, décision finale du recteur) et abonde des formules avec le verbe "pouvoir", notamment l'hilarant "peut être rémunéré en IMP". Et pour le moment, seules les missions particulières dépendant directement du recteur sont sujettes à lettre de mission. On est donc dans l'arbitraire le plus obscur.

Conclusion: ces nouveaux décrets sont de la merde en boîte, ils sont là pour nous faire perdre de l'argent, et les IMP n'en sont que la conséquence.

Je partage ton avis. Je n'ose imaginer (en fait si, j'ai déjà fait une typologie) les méthodes de management autour de l'octroi des IMP. ON va avoir une vidéo de M. Laguigne sur ça à tous les coups pale

Si j'ai bien tout suivi, le décret définitif sur les IMP n'est pas encore paru. On verra si certains verbes changent, notamment le verbe "pouvoir", qui, au cas où certains ne l'auraient pas compris, n'oblige à rien (contrairement à une HSA).

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 18:25

@ycombe a écrit:
En suivant le raisonnement du TA, il suffira au ministère de rebaptiser toute  l'AE en ASTP  (aide et  suivi du travail personnel des élèves) pour que les enseignants ne puissent plus prétendre à rémunération s'ils en font. Je ne suis même pas sûr que ça ne puisse pas être rendu obligatoire dans les EDT.

C'est une question juridique que je pose à Celeborn plus haut mais pas de réponse ?


prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 24 Jan 2015 - 18:27

@Karine B. a écrit:
@Presse-purée a écrit:

On confond un peu AP et AE dans ce post. Il n'est pas question de suppression de l'AP à ma connaissance.

Ce qui se passe, c'est que les heures d'AE ont disparu des DHG de nombreuses académies (dont la mienne), et que donc la rémunération de ces AE n'est plus assurée à partir de la rentrée prochaine. Nous verrons ce qui sera dit aux CdE pour la perennité de l'AE à la rentrée prochaine: soit suppression pure et simple, puisque pas de rémunération en face pour payer ceux qui la font (sur la base du volontariat), soit...

Les heures d'AE à Lille étaient sur la sellette depuis septembre, elles sont supprimées à compter de janvier 2015, décrets ou pas décrets (et franchement, je suis étonnée de voir une levée de boucliers pour défendre ces heures de bricolage laissées à la libre improvisation de qui en prend, alors qu'il s'agissait d'occuper les orphelins de 16 h de Sarkozy)

Je n'en faisais pas, mais je pense qu'il y a levée de bouclier pour deux raisons:

* elles étaient effectivement utiles pour pas mal d'élèves,
* elles étaient payées, et vu la gueule de nos salaires, je conçois qu'elles étaient importantes pour de nombreux collègues.

Derrière cela, il y a la question du salaire.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Gryphe le Sam 24 Jan 2015 - 18:27

@Presse-purée a écrit:On confond un peu AP et AE dans ce post. Il n'est pas question de suppression de l'AP à ma connaissance.
Ah pardon, je n'ai pas confondu AP et AE, mais année prochaine et année en cours. Embarassed
Mais justement, dans mon académie, l'AE était toujours budgété en dehors des DHG. C'est pourquoi je ne comprends pas trop pourquoi on en parle à l'occasion de la répartition de la DHG. Mais je vais lire tous les textes qu'on a reçus à ce sujet histoire d'y voir plus clair.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par manaël le Sam 24 Jan 2015 - 18:28

Chez nous, il a été annoncé à une collègue que l'accompagnement éducatif serait fait par les AED...

manaël
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Adèled le Sam 24 Jan 2015 - 18:28

Notre CDE nous a également annoncé la fin de l'accompagnement éducatif dans notre collège. J'ai cru comprendre que les heures étaient allouées selon le pourcentage de CSP défavorisées de l'établissement. Mais dans un gros collège, un pourcentage assez faible de CSP défavorisées représente un certain nombre d'élèves ......

Adèled
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Igniatius le Sam 24 Jan 2015 - 18:36

Pour éclairer ma lanterne : lorsque l'AE a été mis en place, les heures ont-elles été prises sur des horaires disciplinaires ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum