Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 31 Jan 2015 - 8:17

Lettre de Jacques Paris, secrétaire général SnFolc à Bernard Lejeune, directeur adjoint du cabinet, datée du 28/01 :

"
Montreuil le 28 janvier 2015
Monsieur Bernard Lejeune
Directeur adjoint du cabinet

Monsieur le directeur de cabinet,

Nous souhaitons dans ce courrier soulever une question particulière relative à la préparation de la rentrée 2015 : celle de l'accompagnement éducatif en collège.
Selon les informations qui nous remontent suite à la tenue des comités techniques académiques et des comités techniques spéciaux départementaux, une consigne ministérielle a été donnée de supprimer les heures effectuées à ce titre par les enseignants sous forme notamment d'aide aux devoirs ou de soutien.
Cette annonce soulève chez nos collègues une émotion particulière ainsi que nombre d'interrogations.
Cette suppression relève-t-elle d'un choix pédagogique, alors que l'aide aux élèves en difficulté est affichée comme une priorité ?
Nous nous interrogeons également sur le fait de savoir si cette suppression est à mettre en rapport des Indemnités pour Missions Particulières (IMP) qui soulèvent également nombre d'inquiétudes, et sur lesquelles nous avons été amenés à exprimer notre
désaccord dans un précédent courrier
.
Nous nous interrogeons encore sur le fait que, dans le cadre des missions liées à l'enseignement citées à l'article 2 du décret du 2014-940 du 20 août 2014 qui cite « l'aide et le suivi » des élèves parmi celles-ci, des missions aujourd'hui rémunérées pourraient en tout ou partie être imposées aux enseignants sans rémunération supplémentaire ?
Pour toutes ces raisons nous vous demandons de maintenir l'accompagnement éducatif et les conditions actuelles de rémunération.
Veuillez agréer, monsieur le directeur adjoint, mes salutations respectueuses.
Jacques Paris"
Jacques Paris
Secrétaire Général du SNFOLC

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 31 Jan 2015 - 8:38

Merci pour ce message Roumégueur Ier

Les protestations commencent à s'élever d'un peu partout :
http://www.ozp.fr/spip.php?article16705
http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/1341-la-fcpe-s-oppose-a-la-suppression-de-l-accompagnement-educatif
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N47315

Je pense qu'il faut :
1) continuer à informer les collègues
2) défendre ce dispositif en expliquant si nécessaire son utilité aux parents
3) mobiliser les parents et les fédérations de parents
4) faire voter une motion dans les CA prochains
5) demander aux syndicats de réagir
6) envisager une action commune avec les parents

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 31 Jan 2015 - 8:48

@MUTIS a écrit:Merci pour ce message Roumégueur Ier

Les protestations commencent à s'élever d'un peu partout :
http://www.ozp.fr/spip.php?article16705
http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/1341-la-fcpe-s-oppose-a-la-suppression-de-l-accompagnement-educatif
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2015N47315

Je pense qu'il faut :
1) continuer à informer les collègues
2) défendre ce dispositif en expliquant si nécessaire son utilité aux parents
3) mobiliser les parents et les fédérations de parents
4) faire voter une motion dans les CA prochains
5) demander aux syndicats de réagir
6) envisager une action commune avec les parents

Motion en cours d'écriture dans notre établissement, parents informés (et dépités).
Disons qu'entre cette suppression de moyens abjecte et ce que l'on apprend de la réforme à venir du collège, il va être possible de créer une mobilisation assez vaste :

http://www.vousnousils.fr/2015/01/30/reforme-du-college-une-grande-liberte-pedagogique-pour-les-equipes-vallaud-belkacem-561801
http://www.laviemoderne.net/forum/le-naufrage-de-l-ecole/7362-l-enieme-reforme-du-college#13049


Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 31 Jan 2015 - 9:00

Mais il n'est pas supprimé. C'est sa rémunération en hse qui l'est. Ce qu'il faut abroger, ce sont les décrets du 20 août.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 31 Jan 2015 - 9:01

@Presse-purée a écrit:Mais il n'est pas supprimé. C'est sa rémunération en hse qui l'est. Ce qu'il faut abroger, ce sont les décrets du 20 août.

C'est qui ce "il" ? Rolling Eyes

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 31 Jan 2015 - 9:04

@MUTIS a écrit:
@Presse-purée a écrit:Mais il n'est pas supprimé. C'est sa rémunération en hse qui l'est. Ce qu'il faut abroger, ce sont les décrets du 20 août.

C'est qui ce "il" ? Rolling Eyes

Telescopage de messages: je parlais de l'accompagnement éducatif. À ma connaissance, le texte l'instaurant n'est pas abrogé.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 31 Jan 2015 - 9:08

En fait ce qui a été dit aux chefs d'établissement c'est que l'enveloppe d'heures permettant de le financer est supprimée...
Dont acte.
Il n'est pas supprimé pour tous ceux qui voudraient faire du bénévolat. Mais cela revient de fait à le supprimer ensuite...
Peut-être est-ce lancé, au passage, pour tester les réactions (???)

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 31 Jan 2015 - 9:10

On verra à la rentrée ce qu'il en est. Et gare aux surprises.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 31 Jan 2015 - 9:17

@Presse-purée a écrit:Mais il n'est pas supprimé. C'est sa rémunération en hse qui l'est. Ce qu'il faut abroger, ce sont les décrets du 20 août.

Non, l'AE n'est pas techniquement supprimé, il est même sacrément renforcé en REP a priori. Mais son enveloppe a été purement supprimée ailleurs.
Solution proposée par quelques cde : piocher dans les HSE restantes pour financer les clubs et le soutien, sauf que ces heures aussi fondent comme neige au soleil (financement des IMP oblige), et que cela suppose aussi de ne pas donner ces HSE pour d'autres choses (menace chez nous de ne plus pouvoir financer les PPRE notamment dès l'an prochain suite à ces tours de passe-passe).
Donc techniquement l'AE existe encore, il est en fin de vie sous sa forme actuelle dans de nombreux établissements ou en cours de mutation génétique.
Et le plus fort, FO le souligne, c'est que le flou sur les nouveaux statuts semble indiquer que l'on pourrait imposer le suivi éducatif et ces heures de club sans rémunération supplémentaire puisqu'une ligne de nos missions y fait référence (mais on n'en est pas encore là, on pose juste la question au directeur adjoint du cabinet de la ministre pour avoir son point de vue).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 31 Jan 2015 - 9:21

@Presse-purée a écrit:On verra à la rentrée ce qu'il en est. Et gare aux surprises.

Non, non... il ne faut pas attendre la rentrée et il faut agir maintenant...
A la rentrée ce sera trop tard !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Presse-purée le Sam 31 Jan 2015 - 9:32

@MUTIS a écrit:
@Presse-purée a écrit:On verra à la rentrée ce qu'il en est. Et gare aux surprises.

Non, non... il ne faut pas attendre la rentrée et il faut agir maintenant...
A la rentrée ce sera trop tard !

Je parlais de la rémunération.
J'attends avec impatience la réponse du dircab adjoint...

Aimez-vous les plannings?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 31 Jan 2015 - 11:53


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Kea le Sam 31 Jan 2015 - 13:15

@Thalia de G a écrit:
@Sphinx a écrit:Chez nous, une fois qu'on a fini la répartition des services de cours, plus d'HSA de disponibles. Donc, bon, les clubs...

Effectivement, l'heure de techno saute.

@ylm a écrit:Dans mon collège outre la motion au CA on va faire paraitre un article dans la presse expliquant pourquoi l'année prochaine il n'y aura plus de club théâtre, plus de club échecs, plus de club astronomie, plus de club solidarité et quasiment plus d'aides aux élèves en difficulté.

On a un peu hésité en se disant que ça risquait de faire de la mauvaise pub pour le collège et de faire fuir des élèves, mais après tout on n'est pas là pour attirer le client, on est là pour les faire réussir le mieux possible. Et là ça n'est plus possible.

Oh, mais ça sera pareil dans le collège d'à côté.

... Sauf le privé, bien sûr.
Justement tu poses la question qui m'est passée par la tête : que se passe-t-il dans le privé ?
Le privé sous contrat est logé à la même enseigne puisque les DGH sont attribuées par le rectorat et que nous sommes soumis aux mêmes textes dans ce domaine.
Dans mon académie, public et privé sont au coude à coude et nous accueillons le même profil d'élèves.

La DGH 2015/2016 est stable par rapport à celle de l'année en cours : elle permettra de couvrir les besoins.
Le volant d'HSA était déjà très juste.
Nous avons 2 IMP (collège de 200 élèves).

Mon CDE m'a dit, suite à une réunion avec le recteur cette semaine, que l'accompagnement éducatif disparaissait ; il ne s'agit peut-être "que" de son enveloppe, mais c'est du pareil au même : pas de financement, pas d'accompagnement éducatif.

Kea
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Gryphe le Sam 31 Jan 2015 - 14:23

La lettre envoyée à Bernard Lejeune a-t-elle déjà eu une réponse ?

Le SNFOLC a écrit:Nous nous interrogeons également sur le fait de savoir si cette suppression est à mettre en rapport des Indemnités pour Missions Particulières (IMP)
A mon avis, il n'y a pas de rapport, mais c'est aussi parce que je n'ai jamais lu que l'aide aux devoirs serait désormais "bénévole et obligatoire".
Les IMP étant prélevées directement sur les HSA, cela n'ampute pas l'enveloppe traditionnellement allouée à l'accompagnement éducatif.


@Presse-Purée a écrit:je parlais de l'accompagnement éducatif. À ma connaissance, le texte l'instaurant n'est pas abrogé.
Si le texte n'est pas abrogé mais que la source financière se tarit, cela revient au même.


@Roumégueur Ier a écrit:Solution proposée par quelques cde : piocher dans les HSE restantes pour financer les clubs et le soutien, sauf que ces heures aussi fondent comme neige au soleil
Et le plus fort, FO le souligne, c'est que le flou sur les nouveaux statuts semble indiquer que l'on pourrait imposer le suivi éducatif et ces heures de club sans rémunération supplémentaire puisqu'une ligne de nos missions y fait référence (mais on n'en est pas encore là, on pose juste la question au directeur adjoint du cabinet de la ministre pour avoir son point de vue).
Le problème, c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'HSE restantes...

On diverge sur la fin de ton message (mais c'est logique). Perso, les nouveaux statuts, je ne les trouve pas flous, au contraire. Pour le coup, cela consolide même la décharge en SVT-physique quand pas de labo. Ce qui est flou, ce n'est pas le texte du 20 août, c'est la non-communication du texte sur les IMP au moment précis où on a besoin de savoir ce qu'il y a dedans. C'est d'un pratique pour travailler.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 31 Jan 2015 - 14:26

@Gryphe a écrit:La lettre envoyée à Bernard Lejeune a-t-elle déjà eu une réponse ?

Le SNFOLC a écrit:Nous nous interrogeons également sur le fait de savoir si cette suppression est à mettre en rapport des Indemnités pour Missions Particulières (IMP)
A mon avis, il n'y a pas de rapport, mais c'est aussi parce que je n'ai jamais lu que l'aide aux devoirs serait désormais "bénévole et obligatoire".
Les IMP étant prélevées directement sur les HSA, cela n'ampute pas l'enveloppe traditionnellement allouée à l'accompagnement éducatif.


@Presse-Purée a écrit:je parlais de l'accompagnement éducatif. À ma connaissance, le texte l'instaurant n'est pas abrogé.
Si le texte n'est pas abrogé mais que la source financière se tarit, cela revient au même.


@Roumégueur Ier a écrit:Solution proposée par quelques cde : piocher dans les HSE restantes pour financer les clubs et le soutien, sauf que ces heures aussi fondent comme neige au soleil
Et le plus fort, FO le souligne, c'est que le flou sur les nouveaux statuts semble indiquer que l'on pourrait imposer le suivi éducatif et ces heures de club sans rémunération supplémentaire puisqu'une ligne de nos missions y fait référence (mais on n'en est pas encore là, on pose juste la question au directeur adjoint du cabinet de la ministre pour avoir son point de vue).
Le problème, c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'HSE restantes...

On diverge sur la fin de ton message (mais c'est logique). Perso, les nouveaux statuts, je ne les trouve pas flous, au contraire. Pour le coup, cela consolide même la décharge en SVT-physique quand pas de labo. Ce qui est flou, ce n'est pas le texte du 20 août, c'est la non-communication du texte sur les IMP au moment précis où on a besoin de savoir ce qu'il y a dedans. C'est d'un pratique pour travailler.  Very Happy

Je prends bien des pincettes sur la fin : je n'ose imaginer qu'on nous impose tout cela!
Et surtout, bon courage à toi qui dois patauger dans ce bousin avec les DGH...
(Pas de réponse encore du cabinet mais la lettre est très récente, on verra bien, si je l'ai je la mettrai évidemment)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Dim 8 Fév 2015 - 14:14


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par ninaaa le Dim 8 Fév 2015 - 22:29

à mon humble avis, c'est juste un ballon d'essai....
les parents vont râler, les profs vont râler, et on va à nouveau octroyer des moyens, mais moins qu'avant....
(fin programmée de l'AE)

ninaaa
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par trompettemarine le Lun 9 Fév 2015 - 0:28

Je suis plus pessimiste que toi : ils ne donneront rien (ou ils enlèveront encore ailleurs).
Seul l'argent compte, pas les élèves.

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par doctor who le Lun 9 Fév 2015 - 10:24

Une source dans un collège REP (mais pas REP+) :
- l'année prochaine, pas d'augmentation des heures allouées à l'AE,
- globalement, pas de diminution non plus,
- SAUF qu'il y a deux classes en moins.


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Bussy le Lun 9 Fév 2015 - 17:40

@doctor who a écrit:Une source dans un collège REP (mais pas REP+) :
- l'année prochaine, pas d'augmentation des heures allouées à l'AE,
- globalement, pas de diminution non plus,
- SAUF qu'il y a deux classes en moins.



lol! mais il fallait s'y attendre.

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 14 Fév 2015 - 7:01

idee idee idee

Si on supprime le Brevet et qu'on ne demande plus d'examen ciblé par matières, si tout le monde passe désormais et que l'enseignement en collège est aligné sur le primaire, si les programmes sont allégés pour laisser place à des projets interdisciplinaires assez flous....
Pourquoi faire de l'accompagnement éducatif ??? Ce qu'ils auront (ou pas) en cours suffira... Plus de niveau à exiger ! Plus de sélection et donc plus besoin d'aide pour les plus faibles.
On comprend mieux la cohérence du projet !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 14 Fév 2015 - 8:49

@MUTIS a écrit:idee idee idee

Si on supprime le Brevet et qu'on ne demande plus d'examen ciblé par matières, si tout le monde passe désormais et que l'enseignement en collège est aligné sur le primaire, si les programmes sont allégés pour laisser place à des projets interdisciplinaires assez flous....
Pourquoi faire de l'accompagnement éducatif ??? Ce qu'ils auront (ou pas) en cours suffira... Plus de niveau à exiger ! Plus de sélection et donc plus besoin d'aide pour les plus faibles.
On comprend mieux la cohérence du projet !

Faut pas s'amuser à faire des puzzles comme ça de bon matin! Tu vas être chafouin toute la journée maintenant...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Pseudo le Sam 14 Fév 2015 - 9:05

Bon, en même temps, à la création de l'AE, on était majoritairement contre. Donc bon...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 14 Fév 2015 - 10:02

@Pseudo a écrit:Bon, en même temps, à la création de l'AE, on était majoritairement contre. Donc bon...

Shocked Shocked
Ben non ! Un peu court (comme argument au service de la suppression...)
Décidément on aura vraiment toujours du mal à se mobiliser car tout est bon pour justifier des décisions aussi nuisibles... Sad

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Pseudo le Sam 14 Fév 2015 - 10:28

@MUTIS a écrit:
@Pseudo a écrit:Bon, en même temps, à la création de l'AE, on était majoritairement contre. Donc bon...

Shocked Shocked
Ben non ! Un peu court (comme argument au service de la suppression...)
Décidément on aura vraiment toujours du mal à se mobiliser car tout est bon pour justifier des décisions aussi nuisibles... Sad

Je ne justifie pas la suppression du dispositif. Je rappelle juste un fonctionnement assez constant dans l'EN. Et qui nuit formidablement à notre cohérence et à notre crédibilité (y compris en interne).
On n'est toujours contre au départ. Puis on nous impose le truc, en supprimant des heures d'enseignement, le plus souvent, et sans se soucier des besoins locaux. On fini par se saisir de bidule (surtout ceux qui quêtent des heures sup, tout en continuant de critiquer les "atelier macramé" et autre "club info"), et enfin on supprime le machin, sans se soucier d'un quelconque bilan (c'est à dire qu'on le supprime partout, même s'il était utile ici ou là, ou inutile ici ou là). Et là, on hurle au loup, à la décadence et autre.
C'est toujours comme ça que ça se passe. en moi, ça me saoule et effectivement ça ne me donne pas envie de me mobiliser. Car au prochain dispositif annoncé, ça va recommencer. Je n'ai aucune envie de me mobiliser pour ou contre un truc qui sera de toute façon invalidé à plusieurs niveaux et de façon continue. Si je suis pour, je vais me battre contre les collègues au départ, puis constater les dérives regrettables, puis voir le monstre supprimé. Si je suis contre, je sais que la meilleure façon de voir couler le truc est de ne rien faire et d'attendre que ça soit supprimé. Franchement, d'une façon ou d'une autre, ça donne pas envie.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 14 Fév 2015 - 11:39

Moi ce qui me désole c'est votre réaction.
1) "On n'est toujours contre au départ" : faux. Nous avons investi ce dispositif dès le début dans mon collège.
2) "Ceux qui quêtent les HS...": Bon, là aussi, il faut arrêter ! Ceux qui font des HS, ne restent pas par plaisir. Il font des HS parce qu'ils en ont besoin la plupart du temps ou parce qu'ils n'ont pas fait voeu de pauvreté en entrant dans l'EN, n'en déplaise aux éternels donneurs de leçons.
3) Chez nous, je le soutiens, le dispositif est utile. Il touche 1/4 des élèves (170 environ) et il permet d'en rattraper pas mal...
4) La question de fond est : est-ce un dispositif utile ? Est-ce un dispositif qui aide des élèves en difficulté ? Je réponds oui.
Il est donc tout à fait dommageable de le retirer. Et c'est à ceux qui ont investi ce dispositif de le dire, n'en déplaise aux envieux, aux sceptiques qui n'ont rien fait ou à ceux qui se foutent pas mal de l'aide apportée aux plus faibles.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum