Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par babouchka4 le Sam 24 Jan 2015 - 12:43

@Bussy a écrit:
@babouchka4 a écrit:
@Bussy a écrit:
Tutorat, clubs, aide aux devoirs, certains soutiens, prévention du décrochage... continueront donc bénévolement apparemment. Et ce sera sans moi !


Le référent décrochage scolaire sera payé en IMP aussi. A voir pour le Taux, chez nous ça sera l'équivalent d'une HSA, Taux plein.

Pour info chez nous, prévues 3 IMP pour un bahut de 537 élèves à la rentrée 2015 avec 21 divisions.

Le problème, c'est que plusieurs personnes s'investissent dans ce projet... Les IMP ne pourront sans doute pas suffire ou alors un seul collègue sera indemnisé et les autres travailleront bénévolement ! Nous ne savons pas encore combien d'IMP nous aurons, mais nous ne nous faisons pas d'illusions : petit collège.


Référent décrochage ie sur tous les niveaux confondus, je ne doute pas que nombres de collègues s'investissent sur des dispositifs, ce qui fait partie aussi des missions de chacun.

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Ergo le Sam 24 Jan 2015 - 12:48

@Nestya a écrit:
@Celeborn a écrit:Nestya, babouckka, si vous avez des documents qui indiquent clairement le nombre d'IMP dans votre dotation, contactez-moi par MP.

C'est le document fourni par le SNES, confirmé hier par le CDE.
Pour votre établissement précisément ou vous avez eu les tableaux de DHG ? (Car c'est le tableau qu'aimerait le lapin, si j'ai bien compris.)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Ergo le Sam 24 Jan 2015 - 12:49

@babouchka4 a écrit:
@tiptop77 a écrit:
@Ergo a écrit:Shocked
Mais l'accompagnement éducatif ne peut-il pas précisément se faire avec ces IMP ?

C'est ce que la CDE nous a dit. C'est faux alors?

IMP --> Pas devant les élèves !
Mais reste-t-il quelque chose de prévu pour les heures devant élèves ? Je veux dire pour les remplacements de Robien par ex...(pas que je sois pour, mais pour le coup, ce serait assez drôle que ça devienne impossible.)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par babouchka4 le Sam 24 Jan 2015 - 12:53

Pas que je sache pour le moment....

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 12:56

Le communiqué du SNALC : LIEN

Collège : on laisse tomber les élèves ?


Le SNALC-FGAF ne comprend pas les remontées qui lui parviennent de la part de nombreux collèges — via les professeurs et les personnels de direction — selon lesquelles l'ensemble des heures consacrées à l'accompagnement éducatif disparaitraient à la rentrée prochaine, au profit semble-t-il des établissements classés REP ou REP+.

Le SNALC-FGAF rappelle que ces heures ont permis la mise en place de nombreux dispositifs et projets dans les établissements concernés : soutiens, tutorats, actions artistiques, sportives et culturelles, formation aux premiers secours… Supprimer du jour au lendemain ces aides que nous apportons à des élèves souvent fragiles, voire pour certains en perdition, est du pur délire !

Le SNALC-FGAF interpelle donc solennellement Madame la Ministre pour qu'elle donne d'urgence des directives permettant le maintien des moyens existants. Nous sommes favorables à ce que les établissements de l'éducation prioritaire bénéficient de moyens spécifiques, mais ces derniers ne peuvent être créés en dépouillant les autres établissements scolaires et en niant tout le travail accompli par leurs équipes.

Dans l'attente de la réponse de Madame la Ministre, le SNALC-FGAF demande aux collègues concernés de voter et faire voter contre les répartitions de la dotation horaire en conseil d'administration. Nous proposerons un modèle de motion à faire voter, et nous envisagerons dans un second temps des actions plus dures.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par linotte le Sam 24 Jan 2015 - 12:58

2 IMP pour un collège de 28 divisions ... Ca va être vite vu ...
Aucune mention des heures d'acc. éducatif heu

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par MUTIS le Sam 24 Jan 2015 - 13:39

@linotte a écrit:2 IMP pour un collège de 28 divisions ... Ca va être vite vu ...
Aucune mention des heures d'acc. éducatif heu

Non, selon les informations données par plusieurs chefs d'établissement, elles seraient purement et simplement supprimées... Plus de remédiation, plus de soutien ou d'activités culturelles, sportives, artistiques. Il faut appeler tous les collègues à refuser le bénévolat au passage...
Pour le "référent décrochage scolaire" je pose la question... En quoi consiste cette activité ? Tous les professeurs ne sont-ils pas concernés ? Twisted Evil

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Roumégueur Ier le Sam 24 Jan 2015 - 13:57

La mise en place des nouveaux statuts et des nouvelles règles de rémunération de certaines missions entraînent des choix budgétaires lourds de sens dans de nombreux établissements, puisque les enveloppes n'ont pas été rallongées pour faire face aux nouvelles dépenses (cela rappelle le système de péréquation, rarement mis en place de manière suffisante). Bref, les grands perdants seront les élèves, à un moment où l'on pointe la responsabilité de l'école dans la cohésion républicaine. Ce n'est pas faute d'avoir tiré la sonnette d'alarme sur ces points. Le communiqué du SnFOlc suivi d'un dossier sur ces points :

http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/1-COMM_SNFOLC_19jv_2015.pdf

"Partout les comités techniques académiques et départementaux confirment que la ministre veut appliquer :
- Le décret Hamon et la référence à « l'horaire fonction publique », soit les 1607 heures : dans le cadre des « missions liées à l'enseignement », les pressions locales visant à nous imposer de nouvelles tâches non payées (travail en équipes pluriprofessionnelles, évaluation des élèves de l'établissement...)
- Les IMP (indemnités pour missions particulières), seront variables : 5 taux variant de 312,50 € à 3750 € décidés établissement par établissement, les missions étant décidées individu par individu.
- Chaque établissement voit sa dotation en HSA baisser pour doter les IMP. Il y aurait autant de régimes indemnitaires que
d'établissements : comme le précise lʼarticle 6 du projet de décret IMP l'attribution des indemnités a lieu « lorsque les besoins du service le justifient ».
- Ce qui relevait des décharges statutaires dans les décrets du 25 mai 1950 nʼexiste plus : les décharges de cabinet dʼhistoire géographie, de laboratoire de langues, de technologie, de coordination de discipline, dʼEPS disparaissent. Elles ouvraient droit à des HSA. A Versailles, il manque 2000 HSA pour maintenir l'existant, à Nice, 2252 HSA sont retirées au nom des IMP.
- Des HSE disparaissent au profit des IMP : la surveillance du bac blanc serait gratuite, le modèle des épreuves en cours dʼannée en LV deviendrait la règle, cʼest-à-dire avec des tâches infinies, et non rémunérées.
 Beaucoup de personnels vont voir leur rémunération baisser.

Dans le même temps, les menaces de suppressions de sections se poursuivent (CPGE à Poitiers, BTS à Marseille, par exemple).
 Les compléments de service vont augmenter, conséquence du décret Hamon qui les légalise.
L'arbitraire local, les personnels opposés les uns aux autres, ce nʼest pas la fonction publique dʼEtat, ce nʼest pas lʼEcole de la République.
Ce que veulent les personnels, ce sont les postes, les heures, le rétablissement dans le réseau de lʼéducation prioritaire de tous les établissements retirés au nom de lʼaustérité, le rétablissement de lʼautorité des personnels et le maintien de leur liberté pédagogique.
Le SNFOLC propose aux personnels de se réunir dans les établissements, de faire le point, de prendre les initiatives nécessaires avec leurs organisations syndicales (délégations, rassemblements dans les rectorats et IA, notamment lors des Comités Techniques).
Aucun poste, aucune heure, aucun moyen supprimé !
Abrogation du décret Hamon du 20 août 2014, suspension du projet de décret IMP : aucun euro en moins !
Les indemnités pour missions particulières : le décret Hamon à l’oeuvre pour détruire les postes, réduire les DHG, baisser les salaires, imposer des obligations locales nouvelles."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par fanette le Sam 24 Jan 2015 - 14:14

@Wilde a écrit:...chez nous, on croule sous les HSA que l'on ne pourra pas toutes absorber. Cela voudrait dire que les HSA restantes ne seraient plus transformées en HSE?

D'après ma principale, on pourra toujours les transformer (mais c'est sa 1ère année en tant que principale, elle peut se tromper) mais la DHG est en baisse, l'Accompagnement Educatif supprimé, et les quelques IMP devraient d'abord servir aux heures de cabinet d'histoire, sciences, gestion réseau informatique, etc... Sad Il ne restera pas grand chose ...

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Karine B. le Sam 24 Jan 2015 - 14:16

@Celeborn a écrit:Nestya, babouckka, si vous avez des documents qui indiquent clairement le nombre d'IMP dans votre dotation, contactez-moi par MP.

Le SNALC siégeant maintenant au CTA dans l'académie de Lille, il a les mêmes infos que celles envoyées par le SNES

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Nestya le Sam 24 Jan 2015 - 14:30

@Ergo a écrit:
@Nestya a écrit:
@Celeborn a écrit:Nestya, babouckka, si vous avez des documents qui indiquent clairement le nombre d'IMP dans votre dotation, contactez-moi par MP.

C'est le document fourni par le SNES, confirmé hier par le CDE.
Pour votre établissement précisément ou vous avez eu les tableaux de DHG ? (Car c'est le tableau qu'aimerait le lapin, si j'ai bien compris.)
C'est la DGH de mon établissement. J'ai envoyé le doc à Celeborn.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Bussy le Sam 24 Jan 2015 - 14:33

@MUTIS a écrit:
@linotte a écrit:2 IMP pour un collège de 28 divisions ... Ca va être vite vu ...
Aucune mention des heures d'acc. éducatif heu

Non, selon les informations données par plusieurs chefs d'établissement, elles seraient purement et simplement supprimées... Plus de remédiation, plus de soutien ou d'activités culturelles, sportives, artistiques. Il faut appeler tous les collègues à refuser le bénévolat au passage...
Pour le "référent décrochage scolaire" je pose la question... En quoi consiste cette activité ? Tous les professeurs ne sont-ils pas concernés ? Twisted Evil  

Mêmes questions. Pas de "référent décrochage scolaire" chez nous (que je sache).
Tous les collègues sont bien sûr concernés, dans leurs classes, par la prévention du décrochage. Par ailleurs, certains s'investissent encore davantage en mettant en place et en suivant un PPRE et en organisant quelques séances décrochées pour l'élève en décrochage... Ces heures faites en plus étaient dédommagées en HSE AE.
En revanche, je m'interroge sur les "référent PAP", "référent tutorat" et "référent PPRE" créés cette année dans mon collège. Ces missions ont été attribuées à trois collègues bien vus de la direction et leurs missions me paraissent très obscures...

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Bussy le Sam 24 Jan 2015 - 14:35

@babouchka4 a écrit:
@Bussy a écrit:
@babouchka4 a écrit:

Le référent décrochage scolaire sera payé en IMP aussi. A voir pour le Taux, chez nous ça sera l'équivalent d'une HSA, Taux plein.

Pour info chez nous, prévues 3 IMP pour un bahut de 537 élèves à la rentrée 2015 avec 21 divisions.

Le problème, c'est que plusieurs personnes s'investissent dans ce projet... Les IMP ne pourront sans doute pas suffire ou alors un seul collègue sera indemnisé et les autres travailleront bénévolement ! Nous ne savons pas encore combien d'IMP nous aurons, mais nous ne nous faisons pas d'illusions : petit collège.


Référent décrochage ie sur tous les niveaux confondus, je ne doute pas que nombres de collègues s'investissent sur des dispositifs, ce qui fait partie aussi des missions de chacun.

Je ne suis pas certaine d'avoir bien compris cette remarque.

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Bussy le Sam 24 Jan 2015 - 14:39

@linotte a écrit:2 IMP pour un collège de 28 divisions ... Ca va être vite vu ...
Aucune mention des heures d'acc. éducatif heu

Pour être sûre de bien comprendre :
1 IMP = 1250 € (taux moyen équivalent à une HSA environ), c'est bien ça ?

2 seulement pour 28 divisions ??? affraid  Mon collège ne comprend que 17 divisions ! No

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 14:52

Décidément, l'Administration (Grenelle et Bercy) a vraiment du mal à se faire comprendre des enseignants !
Il y a juste une erreur d'interprétation : pour les missions particulières, il faut considérer que ce sera de plus en plus sur la base du bénévolat...

Elle ne les remerciera pourtant jamais assez de participer "à l'insu de leur plein gré" à la réduction des dépenses publiques.

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 14:54

@prof1202 a écrit:
Il y a juste une erreur d'interprétation : pour les missions particulières, il faut considérer que ce sera de plus en plus sur la base du bénévolat...

La réponse est assez simple : il suffit dans ce cas de ne plus exercer ces missions.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par linotte le Sam 24 Jan 2015 - 14:58

Les profs de sciences perdent leur aide-labo ( départ en retraite, non remplacé) : ils vont tout de même devoir préparer etc, avec 0 heure pale

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Celeborn le Sam 24 Jan 2015 - 14:59

@linotte a écrit:Les profs de sciences perdent leur aide-labo ( départ en retraite, non remplacé) : ils vont tout de même devoir préparer etc, avec 0 heure pale

En lycée ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:03

@Ergo a écrit:Shocked
Mais l'accompagnement éducatif ne peut-il pas précisément se faire avec ces IMP ?


Ah enfin une réaction aux belles DHG qui tombent dans certaines académies, je me demandais quand cela allait arriver.

Des IMP ? On n'a pas encore compris l'escroquerie de cette "rémunération" qui n'en est pas une ?

Et oui, chez nous ça saigne....

Je me demande si les collègues qui saignent le plus sont contents de leur vote aux élections professionnelles....
Qu'ils se retournent vers les syndicats qui ont voté oui et ceux qui ont préféré ne pas se prononcer et appellent à la grève maintenant.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:03

@Celeborn a écrit:
@prof1202 a écrit:
Il y a juste une erreur d'interprétation : pour les missions particulières, il faut considérer que ce sera de plus en plus sur la base du bénévolat...

La réponse est assez simple : il suffit dans ce cas de ne plus exercer ces missions.

Ah oui, c'est très simple, en plus l'Etat fera des économies sur le dos des élèves, bonne réforme !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par prof1202 le Sam 24 Jan 2015 - 15:04

@Celeborn a écrit:
La réponse est assez simple : il suffit dans ce cas de ne plus exercer ces missions.

Certes, mais encore au détriment de la réussite des élèves et de l'image de la profession.

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par linotte le Sam 24 Jan 2015 - 15:05

En collège.

( les sciences perdent aussi tous leurs groupes ...)


Dernière édition par linotte le Sam 24 Jan 2015 - 15:07, édité 1 fois

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:06

@Bussy a écrit:
@babouchka4 a écrit:
@Bussy a écrit:
Tutorat, clubs, aide aux devoirs, certains soutiens, prévention du décrochage... continueront donc bénévolement apparemment. Et ce sera sans moi !


Le référent décrochage scolaire sera payé en IMP aussi. A voir pour le Taux, chez nous ça sera l'équivalent d'une HSA, Taux plein.

Pour info chez nous, prévues 3 IMP pour un bahut de 537 élèves à la rentrée 2015 avec 21 divisions.

Le problème, c'est que plusieurs personnes s'investissent dans ce projet... Les IMP ne pourront sans doute pas suffire ou alors un seul collègue sera indemnisé et les autres travailleront bénévolement ! Nous ne savons pas encore combien d'IMP nous aurons, mais nous ne nous faisons pas d'illusions : petit collège.


Il suffit de supprimer des heures annuelles dues aux élèves, et le tour est joué, et le rectorat se frotte les mains.... c'est ce qu'il va se passer chez nous.
Merci encore !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:06

@prof1202 a écrit:
@Celeborn a écrit:
La réponse est assez simple : il suffit dans ce cas de ne plus exercer ces missions.

Certes, mais encore au détriment de la réussite des élèves et de l'image de la profession.


topela

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 15:11

@Roumégueur Ier a écrit:La mise en place des nouveaux statuts et des nouvelles règles de rémunération de certaines missions entraînent des choix budgétaires lourds de sens dans de nombreux établissements, puisque les enveloppes n'ont pas été rallongées pour faire face aux nouvelles dépenses (cela rappelle le système de péréquation, rarement mis en place de manière suffisante). Bref, les grands perdants seront les élèves, à un moment où l'on pointe la responsabilité de l'école dans la cohésion républicaine. Ce n'est pas faute d'avoir tiré la sonnette d'alarme sur ces points. Le communiqué du SnFOlc suivi d'un dossier sur ces points :

http://www.fo-snfolc.fr/IMG/pdf/1-COMM_SNFOLC_19jv_2015.pdf

"Partout les comités techniques académiques et départementaux confirment que la ministre veut appliquer :
- Le décret Hamon et la référence à « l'horaire fonction publique », soit les 1607 heures : dans le cadre des « missions liées à l'enseignement », les pressions locales visant à nous imposer de nouvelles tâches non payées (travail en équipes pluriprofessionnelles, évaluation des élèves de l'établissement...)
- Les IMP (indemnités pour missions particulières), seront variables : 5 taux variant de 312,50 € à 3750 € décidés établissement par établissement, les missions étant décidées individu par individu.
- Chaque établissement voit sa dotation en HSA baisser pour doter les IMP. Il y aurait autant de régimes indemnitaires que
d'établissements : comme le précise lʼarticle 6 du projet de décret IMP l'attribution des indemnités a lieu « lorsque les besoins du service le justifient ».
- Ce qui relevait des décharges statutaires dans les décrets du 25 mai 1950 nʼexiste plus : les décharges de cabinet dʼhistoire géographie, de laboratoire de langues, de technologie, de coordination de discipline, dʼEPS disparaissent. Elles ouvraient droit à des HSA. A Versailles, il manque 2000 HSA pour maintenir l'existant, à Nice, 2252 HSA sont retirées au nom des IMP.
- Des HSE disparaissent au profit des IMP : la surveillance du bac blanc serait gratuite, le modèle des épreuves en cours dʼannée en LV deviendrait la règle, cʼest-à-dire avec des tâches infinies, et non rémunérées.
 Beaucoup de personnels vont voir leur rémunération baisser.

Dans le même temps, les menaces de suppressions de sections se poursuivent (CPGE à Poitiers, BTS à Marseille, par exemple).
 Les compléments de service vont augmenter, conséquence du décret Hamon qui les légalise.
L'arbitraire local, les personnels opposés les uns aux autres, ce nʼest pas la fonction publique dʼEtat, ce nʼest pas lʼEcole de la République.
Ce que veulent les personnels, ce sont les postes, les heures, le rétablissement dans le réseau de lʼéducation prioritaire de tous les établissements retirés au nom de lʼaustérité, le rétablissement de lʼautorité des personnels et le maintien de leur liberté pédagogique.
Le SNFOLC propose aux personnels de se réunir dans les établissements, de faire le point, de prendre les initiatives nécessaires avec leurs organisations syndicales (délégations, rassemblements dans les rectorats et IA, notamment lors des Comités Techniques).
Aucun poste, aucune heure, aucun moyen supprimé !
Abrogation du décret Hamon du 20 août 2014, suspension du projet de décret IMP : aucun euro en moins !
Les indemnités pour missions particulières : le décret Hamon à l’oeuvre pour détruire les postes, réduire les DHG, baisser les salaires, imposer des obligations locales nouvelles."

Merci FO et d'autres qui ont voté contre... les autres, ils sont surpris ?
Est-ce que je dois être surpris qu'ils soient surpris ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression de l'accompagnement éducatif en collège (hors éducation prioritaire)

Message par Ergo le Sam 24 Jan 2015 - 15:12

@linotte a écrit:En collège.

( les sciences perdent aussi tous leurs groupes ...)
Oh, oh...C'était quel type de groupes ? Dédoublements ? Alignements ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum