Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 10:31

On l'attendait, on la craignait, elle arrive . L'explication aux maux de l'école : échec, décrochage, manque de motivation (discours anti- charlie ? ) est là. Le fait que les enseignants s'identifient et s"accrochent à leur discipline. Vidons l'enseignement de ses contenus disciplinaires et tout ira mieux. Personnellement, je ne vois plus alors l'intérêt de laisser ouvertes les écoles, mais je suis une vieille réac.
L'article est ici :
http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2015/01/26012015Article635578541078925191.aspx

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par V.Marchais le Lun 26 Jan 2015 - 10:41

Je suis d'accord avec Boissinot pour dire que la multiplication des ECJS, EMC, HIDA est une idiotie. Là où il se trompe, c'est quand il en conclut qu'il faut moins de disciplinaire. Nous aurions suffisamment de temps à consacrer à l'apprentissage de la langue, et avant tout de la langue écrite, dès la Primaire, que nous n'aurions sans doute pas besoin de ces béquilles. Le drame de nos élèves, c'est qu'ils n'ont ni les mots, ni les structures de phrases pour penser. Alors on peut bien ajouter emplâtre sur emplâtre : cela ne résoudra rien. Et voir dans le machin "littérature et société" un modèle pour l'enseignement du Français, c'est faire totalement fausse route. Ce n'est certainement pas cela qui donnera aux élèves ces outils linguistiques qui leur manquent si cruellement.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 10:50

En effet, penser le cours de Lettres comme un lieu de parole, de débat, d'expression orale, voire de twitt ne résoudra pas le problème. Je trouve d'ailleurs que plus nos cours sont denses au plan disciplinaire (la matière), moins nous avons besoin de faire de la discipline (la loi).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 10:56

@coindeparadis a écrit:En effet, penser le cours de Lettres comme un lieu de parole, de débat, d'expression orale, voire de twitt ne résoudra pas le problème. Je trouve d'ailleurs que plus nos cours sont denses au plan disciplinaire (la matière), moins nous avons besoin de faire de la discipline (la loi).
C'est l'antienne de Brighelli et de quelques autres. Quand va-t-on enfin les écouter ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Ronin le Lun 26 Jan 2015 - 10:56

Mais, en tant qu'ancien haut responsable, ne porte t'il pas une part de responsabilité dans la situation actuelle ? dès lors, pourquoi l'écouter ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par trompettemarine le Lun 26 Jan 2015 - 11:02

M. Boissinot a écrit:
Mais on voit les choses bouger aussi au lycée. Observez les enseignements d'exploration. Les enseignants y trouvent de l'intérêt à décloisonner leur discipline dans des enseignements comme "littérature et société", qui devrait en fait remplacer le programme de français, ou "méthodes et pratiques des sciences" où les disciplines se croisent.

Quel mensonge !!!
On fait tout pour éviter d'avoir ces enseignements d'exploration dont les élèves disent qu'ils n'apprennent rien et qui créent des classes de niveaux (SES vs SFEG ; MPS vs LS).
Le latin et le grec vont disparaître (bravo !!! No quelle grandeur, quelle fierté !), bientôt la littérature et le français qui ne font plus sens (bien sûr, aucun professeur ne travaille l'oral, juste le commentaire de textes... puis c'est terrible de lire des textes... par exemple Voltaire en ce moment.)
Nous n'avons cessé d'évoluer, cela suffit ces mensonges. Pour tuer son chien, on dit qu'il a la rage.
Plus de matières disciplinaires... bye bye ! sans moi !
Et remettez-vous, M. Boissinot et consorts, devant des élèves pour voir ce que vous allez leur dire et leur faire faire !
Je suis écoeurée de me sentir encore mise en cause au coeur de mon métier.


Dernière édition par trompettemarine le Lun 26 Jan 2015 - 14:40, édité 2 fois

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 11:02

Parce qu'il va dans le sens recherché : la destruction d'une école qui formerait des citoyens (des vrais) capables de penser, choisir, argumenter et s'opposer...
Former des "citoyens " façon EN, c'est créer des spécialistes de brèves de comptoir, facebook et des consommateurs numériques. Et pour cela le débat citoyen en maternelle ou les projets déchetterie en collège sont plus utiles que le latin ou l'histoire.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Ronin le Lun 26 Jan 2015 - 11:05

Les hauts dirigeants du MEN confirment, jour après jour, que Brighelli, Michéa et Maschino avaient raison.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 11:07

@Ronin a écrit:Les hauts dirigeants du MEN confirment, jour après jour, que Brighelli, Michéa et Maschino avaient raison.
Tu peux développer ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Zakalwe le Lun 26 Jan 2015 - 11:53

Alain Boissinot a écrit:Actuellement dans l'enseignement supérieur on se rend compte que trop de spécialisation freine la réflexion et on voit se créer en université des formations à spectre large qui décloisonnent.

Cette blague... par chez moi, ça veut dire première année fourre-tout sans spécialisation pour que les étudiants à qui on a généreusement donné un bac puisse obtenir leur première année sur les options... Sans oublier (du moins il y a 3 ans encore) les cours de MTU (méthodologie du travail universitaire) dont l'objectif explicite était de leur apprendre à organiser leur travail sur la semaine, le semestre (ouais... comme en 6e...), éventuellement tenir un livre dans le bon sens, et apprendre au moins à distinguer "a" et "à"... Tout ça pour avoir des L2 cette année (en histoire) dont un bon tiers sont incapables d'écrire deux ou trois pages de commentaire dans un français correct (voire compréhensible - et je ne parle même pas de l'idée qu'il aurait fallu, en bonne logique, qu'ils soient en plus capables d'analyser le document en question...).

Pas sur que la déspécialisation dans ces conditions soit un signe encourageant...

Alain Boissinot a écrit:Le second reproche que l'on peut faire aux disciplines c'est qu'elles ne correspondent pas entre elles. Au lieu de cela elles se définissent d'une façon de plus en plus étroites.
Ben si les concepteurs de programmes avaient un embryon de capacité de réflexion large sur ce qu'ils font, ça se saurait... Avant de détruire les disciplines, peut-être faudrait-il commencer par demander aux programmeurs de concevoir, pour une fois, un truc cohérent entre les différentes disciplines, pour autant que je sache ils sont (bien) payés pour ça...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 11:54

@coindeparadis a écrit:Parce qu'il va dans le sens recherché : la destruction d'une école qui formerait des citoyens (des vrais) capables de penser, choisir, argumenter et s'opposer...
Former des "citoyens " façon EN, c'est créer des spécialistes de brèves de comptoir, facebook et des consommateurs numériques. Et pour cela le débat citoyen en maternelle ou les projets déchetterie en collège sont plus utiles que le latin ou l'histoire.

Orwell quel visionnaire...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 12:03

Zakalwe, en psycho c'est même plus ancien. J'ai connu l'époque où le DEUG était généraliste et où la licence permettait de se spécialiser ( clinique, du travail, développement...). Puis on a décrété que se spécialiser si tôt (après 2 années de psycho...) c'était trop demander à de jeunes étudiants. On a donc profité de la fin des DEUG pour faire une licence généraliste et attendre la maîtrise pour se spécialiser. Au passage en licence on commençait à faire moins de psycho, plus de socio, de biolo, de stats... Avec la réforme LMD on a encore déplacé une bonne partie de la spécialisation en M2. Résultat de jeunes psychologues sortent de M2 sans savoir faire un diagnostic (qui suppose des heures et des heures de psychopatho) ou sans maîtriser les tests (survolés). C'est assez alarmant.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Iphigénie le Lun 26 Jan 2015 - 12:09

@trompettemarine a écrit:
M. Boissinot a écrit:
Mais on voit les choses bouger aussi au lycée. Observez les enseignements d'exploration. Les enseignants y trouvent de l'intérêt à décloisonner leur discipline dans des enseignements comme "littérature et société", qui devrait en fait remplacer le programme de français, ou "méthodes et pratiques des sciences" où les disciplines se croisent.

Quel mensonge !!!
On fait tout pour éviter d'avoir ces enseignements d'exploration dont les élèves disent qu'ils n'apprennent rien et qui créent des classent de niveaux (SES vs SFEG ; MPS vs LS).
Le latin et le grec vont disparaître (bravo !!! No quelle grandeur, quelle fierté !), bientôt la littérature et le français qui ne font plus sens (bien sûr, aucun professeur ne travaille l'oral, juste le commentaire de textes... puis c'est terrible de lire des textes... par exemple Voltaire en ce moment.)
Nous n'avons cessé d'évoluer, cela suffit ces mensonges. Pour tuer son chien, on dit qu'il a la rage.
Plus de matières disciplinaires... bye bye ! sans moi !
Et remettez-vous, M. Boissinot et consorts, devant des élèves pour voir ce que vous allez leur dire et leur faire faire !
Je suis écoeurée de me sentir encore mise en cause au coeur de mon métier.
+1
la réforme du lycée en exemple! non mais vraiment, on rêve!
Bon il est en retraite, ce Monsieur? C'est bien, il a fait son temps, et lui et son moule idéologique a fait assez de désastre. Passons à autre chose.
Cette histoire de décloisonnement , elle vient des années 2000 et touchait alors principalement les disciplines scientifiques en collège, avec pour finalité l'idée de regrouper les enseignements et de revenir à des profs pluridiscipliaires sur l'ancienne idée des PEGC que l'on a supprimés parce que pas assez spécialisés: bref, quand on en aura fini avec les maquillages économiques en vertus pédagogiques, on y verra plus clair dans l'EN.
Ancien président du Conseil supérieur des programmes et ancien recteur, nous avons recueilli son avis.
Le seul avis à lui demander ne concerne pas l'avenir mais son bilan et quelle part de responsabilité dans le désastre il est capable de déceler.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 12:47

"Le seul avis à lui demander ne concerne pas l'avenir mais son bilan et quelle part de responsabilité dans le désastre il est capable de déceler." veneration
Quand on sera capable de faire ça, on aura fait plus de la moitié du chemin.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Lefteris le Lun 26 Jan 2015 - 12:49

Agrégé de LC, se réjouissant de la fin des humanités, No il faut croire que l'attrait de la gamelle et des pseudo-honneurs est bien fort. Il ne peut pas sincèrement croire à ce qu'il dit , c'est impossible...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 12:53

Il est allé à l'école de la République, pourtant...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 12:54

Bah... ses enfants doivent être grands, ses petits enfants dans des lycées privés pour élites...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 13:01

Là aussi, ils devraient avoir des comptes à rendre, ces pontes-là. On ne peut pas décider de liquider un héritage humaniste pour la majorité des enfants de la Nation, quand on en a été soi-même bénéficiaire, et qu'on en fait bénéficier ses descendants par écoles privées interposées. Il faut arrêter, là. Ce n'est plus de la liberté à ce niveau-là d'hypocrisie.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 13:03

On en revient pas à la question du passage de la Gauche Républicaine à la Gauche Libérale ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 13:09

Ben si. Mais à droite, ce n'est pas la même chose ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 13:12

Si, j'imagine. Mais j'ai si je vois bien la Droite Libérale, j'ai plus de mal à identifier la Droite Républicaine. Le problème n'est donc pas le clivage droite/gauche mais bien la place et le rôle de l'instruction, de la culture dans notre société.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 13:16

"j'ai plus de mal à identifier la Droite Républicaine" de Gaulle n'était pas républicain?

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 13:19

Désolée, je m'étais cantonnée aux hommes politiques actuels ! Embarassed

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par Ronin le Lun 26 Jan 2015 - 13:29

@coindeparadis a écrit:
@Ronin a écrit:Les hauts dirigeants du MEN confirment, jour après jour, que Brighelli, Michéa et Maschino avaient raison.
Tu peux développer ?

La destruction de l'école républicaine, la fin de la transmission des connaissances, la fin des humanités, la production d'ignares jargonnants qui ne remettront pas en cause l'oligarchie en place. Et ceux ( les pauvres, les parents, les élèves eux-mêmes ) qui devraient se révolter et nous soutenir, sont convaincus que c'est dans leur intérêt.

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi remettre en cause les disciplines ? Alain Boissinot répond.

Message par coindeparadis le Lun 26 Jan 2015 - 13:36

Tout cela j'avais compris, mais tu dis que les hauts dignitaires seraient d'accord avec Brighelli and co (je n'ose y croire) ou que Brighelli and co démontrent chaque jour davantage l'indigence de l' EN ?

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum