Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par archeboc le Lun 26 Jan 2015 - 11:52


C'est un sondage du Point :
Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ?

http://www.lepoint.fr/sondages/quel-est-le-mal-principal-dont-souffre-l-education-nationale-25-01-2015-1899379_366.php

La réponse actuellement en tête est : "Les professeurs sont de bonne volonté, mais ils sont bridés par des fonctionnaires de l'Éducation nationale déresponsabilisés et coupés des réalités."

En deuxième position, une mise en cause globale des fonctionnaires sur la question de l'autorité, en troisième position, une mise en cause des parents. Ces trois réponses tournent autour de 30% chacune. Les programmes et la formation des enseignants ramassent les petites miettes.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 12:03

Eh bien...si il faut maintenant lire le point pour trouver du bon sens....

"Les professeurs sont de bonne volonté, mais ils sont bridés par des fonctionnaires de l'Éducation nationale déresponsabilisés et coupés des réalités."

Je ne me fais pas trop d'illusion sur ce type de réponse, pour beaucoup de gens , disons, de sensibilité droitière (j'en fréquente hélas) les profs sont en majorité des "gentils" (à par les méchants gauchistes comme moi irrécupérables assimilés à l'ultra-minorité syndiquée qui tient les autre en otages) dévoués corps et âme à leur métier et leurs élèves sans penser à eux, leur salaire ou conditions de vie, qui passeraient la totalité de leur temps à monter de grands projets, ambitieux , innovants...etc mais que la méchante hiérarchie bride en les obligeant à faire des cours ennuyeux, rébarbatifs et vieux jeu...

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Iphigénie le Lun 26 Jan 2015 - 12:26

Pour répondre à la question, je dirais:
le mensonge.
A tous les niveaux.
Y compris inconscient: dans ce cas il s'appelle "aveuglement"
Spoiler:
ou pédagogue, c'est selon. Dans le sens où on met une finalité pédagogique à tous les mensonges, et certains le croient ... Wink

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 12:35

@Balthazaard a écrit:Eh bien...si il faut maintenant lire le point pour trouver du bon sens....

"Les professeurs sont de bonne volonté, mais ils sont bridés par des fonctionnaires de l'Éducation nationale déresponsabilisés et coupés des réalités."

Je ne me fais pas trop d'illusion sur ce type de réponse, pour beaucoup de gens , disons, de sensibilité droitière (j'en fréquente hélas) les profs sont en majorité des "gentils" (à par les méchants gauchistes comme moi irrécupérables assimilés à l'ultra-minorité syndiquée qui tient les autre en otages) dévoués corps et âme à leur métier et leurs élèves sans penser à eux, leur salaire ou conditions de vie, qui passeraient la totalité de leur temps à monter de grands projets, ambitieux , innovants...etc mais que la méchante hiérarchie bride en les obligeant à faire des cours ennuyeux, rébarbatifs et vieux jeu...
Ce n'est pas certain, n'oublie pas que JPB y a sa chroniques hebdo et que des vérités, il en sort autant qu'il peut. Sans doute cela finit-il par atteindre une petite partie du lectorat ?
Les commentaires ne sont pas illisibles non plus.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 12:40

Je considère JPB comme un républicain avant tout (ses dérives politiques sont pour moi un autre sujet.) je pense que certaines de ses vues doivent hérisser la partie libérale des lecteurs.

"Sans doute cela finit-il par atteindre une petite partie du lectorat ?"

Je souhaite que tu aies raison

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 12:47

C'est vrai que les commentaires sont plutôt dans le bon sens pour le moment, j'ai l'impression que les événements récents y sont pour quelque chose, quel dommage d'en arriver là!!

C'est quand même un "sondage "curieux par ses questions, il est vraisemblablement orienté (comme tous les pseudo-sondages de journaux) mais je ne vois pas trop vers quoi. On peut en sortir n'importe quoi.
Plus de 13000 réponses quand même....ça donne une vision assez fiable des lecteurs du point connectés.

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Robin le Lun 26 Jan 2015 - 12:54

J'aurais répondu le manque d'humanité, le bruit, les incivilités, la violence, le manque de respect, l'impossibilité (sauf exception) de compter sur sa hiérarchie, le mépris des savoirs et de la culture (30 ans d'expérience d'une dégradation sensible + une baisse de niveau d'année en année que nie évidemment le ministère et la hiérarchie : ce n'est pas le système qui se dégrade, c'est moi qui vieillis.)


Dernière édition par Robin le Lun 26 Jan 2015 - 12:57, édité 2 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par ycombe le Lun 26 Jan 2015 - 12:55

Pourquoi le collège unique, l'absence totale de barrière jusqu'à 15 et bientôt 18 ans, les classes surchargées, les salaires des enseignants en baisse qui tiennent les meilleurs étudiants éloignés de l'enseignement, la mainmise des sciences de l'éduc sur les programmes et les méthodes pédagogiques et les discours de Claude Allègre contre les fonctionnaires dont il avait la charge ne sont-ils pas cités?

Pour moi, il n'y a pas qu'une cause, mais une conjonction de facteurs négatifs dont les effets s'accumulent et s'amplifient les uns les autres.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 12:57

Oui. En ce qui concerne le dégraissage du mammouth voulu par Allègre, je ne sais toujours pas s'il s'agissait des profs ou des bureaucrates.


Dernière édition par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 12:59, édité 1 fois

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 12:58

Claude Allègre est une icône des lecteurs du point

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 13:00

"Oui. En ce qui concerne le dégraissage du mammouth voulu par Allègre, je ne sais toujours pas s'il s'agissait des profs ou des bureaucrates. "

Parmi tout ce qu'on peut lui reprocher, c'était peut-être la seule chose où nous n'avons peut-être pas été tout à fait de bonne foi...


Dernière édition par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 13:09, édité 1 fois

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Lefteris le Lun 26 Jan 2015 - 13:01

@ycombe a écrit:Pourquoi le collège unique, l'absence totale de barrière jusqu'à 15 et bientôt 18 ans, les classes surchargées, les salaires des enseignants en baisse qui tiennent les meilleurs étudiants éloignés de l'enseignement, la mainmise des sciences de l'éduc sur les programmes et les méthodes pédagogiques et les discours de Claude Allègre contre  les fonctionnaires dont il avait la charge ne sont-ils pas cités?

Pour moi, il n'y a pas qu'une cause, mais une conjonction de facteurs négatifs dont les effets s'accumulent et s'amplifient les uns les autres.
Oui, il aurait fallu proposer de nombreuses options, et les classer , pourquoi pas en leur attribuant un coefficient selon leur rang (bon simple suggestion, je ne suis pas un spécialiste des sondages).
Tout est lié, et l'attitude des élèves est aussi ce qu'elle est, parce que ces jeunes, si suivistes, si sensibles aux modes, aux tics de langage, à la pub, le sont aussi à l'air du temps, à ce qu'ils entendent de leurs parents, qui eux-mêmes nourrissent facilement leurs rancoeurs en écoutant des gens comme Allègre. Je n'étais pas dans l'EN à l'époque d'Allègre, et je ne savais pas que j'y échouerais un jour, mais quoique voyant ça de' l'extérieur,  j'étais scandalisé par ses propos, cet homme avait un comportement,un langage absolument honteux pur un ministre.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 13:04

Balthazard, tu pourrais changer bureaux en bureaucrates, dans mon message que tu cites ? Merci !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Robin le Lun 26 Jan 2015 - 13:06

@Balthazaard a écrit:"Oui. En ce qui concerne le dégraissage du mammouth voulu par Allègre, je ne sais toujours pas s'il s'agissait des profs ou des bureaux. "

Parmi tout ce qu'on peut lui reprocher, c'était peut-être la seule chose où nous n'avons peut-être pas été tout à fait de bonne foi...

Un haut fonctionnaire de l'EN m'avait expliqué à l'époque qu'il parlait des bureaucrates et il a ajouté entre ses dents : "Cette fois-ci, il est foutu !" (authentique).

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 13:08

Bien sûr. D'ailleurs à droite, Fillon pour ne pas le citer, envisageait la même chose. Ne sera jamais élu, le gars.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Oliv396 le Lun 26 Jan 2015 - 13:11

@Celadon a écrit:Ne sera jamais élu, le gars.
Pas par nous en tout cas

Oliv396
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Balthazaard le Lun 26 Jan 2015 - 13:15

"Un haut fonctionnaire de l'EN m'avait expliqué à l'époque qu'il parlait des bureaucrates et il a ajouté entre ses dents : "Cette fois-ci, il est foutu !" (authentique)."

Peut-être, cela dit un ministre qui aurait ce programme, sans y coller les habituelles attaques contre les profs (ou pire comme Peillon les coups de couteau dans le dos) aurait tout le corps enseignant avec lui, ce qui fait quand même du monde, y compris sur le plan électoral... ce n'est pas ça qui a coulé Allègre.

On peut dire "les profs sont nombreux, en électeurs, mais les parents encore plus" c'est très discutable, un prof peut très bien voter contre un gouvernement pour sa politique éducative (par ex moi...sans parler de la mésaventure de Jospin) , un électeur peut être content si on emm...de les profs mais votera d'abord pour ses intérêts personnels (impôts, boulot ..etc))

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par Celadon le Lun 26 Jan 2015 - 13:16

@Oliv396 a écrit:
@Celadon a écrit:Ne sera jamais élu, le gars.
Pas par nous en tout cas
Videmment, mais c'est pour dire qu'il y en a qui y pensent. Le pb c'est de connaître la motivation, qui ne doit sûrement pas être la même que la nôtre. Mais quelle qu'elle soit, s'ils parviennent à nous en débarrasser... Twisted Evil

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par egomet le Lun 2 Fév 2015 - 7:42

@Balthazaard a écrit:C'est vrai que les commentaires sont plutôt dans le bon sens pour le moment, j'ai l'impression que les événements récents y sont pour quelque chose, quel dommage d'en arriver là!!

C'est quand même un "sondage "curieux par ses questions, il est vraisemblablement orienté (comme tous les pseudo-sondages de journaux) mais je ne vois pas trop vers quoi. On peut en sortir n'importe quoi.
Plus de 13000 réponses quand même....ça donne une vision assez fiable des lecteurs du point connectés.

C'est très orienté, mais surtout hautement interprétable, en particulier la réponse sur les fonctionnaires. Un professeur "à l'ancienne" peut se sentir tout autant bridé qu'un "innovant TICE". On peut en tirer des conclusions radicalement différentes, allant de l'injonction à innover jusqu'au chèque éducation.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par egomet le Lun 2 Fév 2015 - 7:51

@ycombe a écrit:Pourquoi le collège unique, l'absence totale de barrière jusqu'à 15 et bientôt 18 ans, les classes surchargées, les salaires des enseignants en baisse qui tiennent les meilleurs étudiants éloignés de l'enseignement, la mainmise des sciences de l'éduc sur les programmes et les méthodes pédagogiques et les discours de Claude Allègre contre  les fonctionnaires dont il avait la charge ne sont-ils pas cités?

Pour moi, il n'y a pas qu'une cause, mais une conjonction de facteurs négatifs dont les effets s'accumulent et s'amplifient les uns les autres.

L'absence de barrière est certainement le facteur le plus puissant, car il détruit toutes les incitations au travail.
Mais elle découle d'un problème plus profond, idéologique, que l'on peut décrire comme une sacralisation de l'enfance et un égalitarisme mal ficelé, qui laisse croire que tous ont les mêmes capacités et que le droit à l'école est absolu.
Rien que l'affirmation selon laquelle l'école est là pour apprendre et pas pour sélectionner a fait un mal fou.

Mais par dessus ce problème de mentalité, il y a celui d'un système bureaucratique qui verrouille le débat et interdit les solutions locales.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par egomet le Lun 2 Fév 2015 - 7:57

Les "marques d'autorité": la formule est très mauvaise. Elle nous place sur le plan symbolique, uniforme, vouvoiement, se lever, tout ça. Le problème, c'est notre autorité concrète, juridique. Quels moyens d'action sérieux avons-nous sans risquer d'être désavoués par la hiérarchie, voire par les tribunaux? Comment pouvons-nous protéger nos élèves des quelques voyous qui traînent dans le collège, sans pour autant faire intervenir la police?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par elsaprofetdebordee le Mar 3 Fév 2015 - 14:07

"coupés des réalités" ... le mot est tellement juste !
Il s'agit d'éviter au maximum les raccourcis trop réducteurs, mais il est vrai que la plupart du temps je sens un gouffre immense entre la hiérarchie dans les sommets, et nous, qui bossons sur le terrain ... soient les réponses sont inadaptées, soient déjà mises en place sans succès ou autres ! On est sensés avoir la liberté pédagogique, mais parfois je me pose la question, et je trouve qu'on ne nous fait pas confiance !


elsaprofetdebordee
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par frdm le Mar 3 Fév 2015 - 17:28

@elsaprofetdebordee a écrit:"coupés des réalités" ... le mot est tellement juste !
Il s'agit d'éviter au maximum les raccourcis trop réducteurs, mais il est vrai que la plupart du temps je sens un gouffre immense entre la hiérarchie dans les sommets, et nous, qui bossons sur le terrain ... soient les réponses sont inadaptées, soient déjà mises en place sans succès ou autres ! On est sensés avoir la liberté pédagogique, mais parfois je me pose la question, et je trouve qu'on ne nous fait pas confiance !

confused ?

frdm
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par B.o.u.l.i le Mar 3 Fév 2015 - 22:21

Aucune réponse proposée sur les moyens : heures, salaire, taux d'encadrement, bourses, budget, nombre d'élèves par classe, etc. Comme c'est étonnant !

B.o.u.l.i
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le mal principal dont souffre l'Éducation nationale ? (sondage du Point)

Message par fracflo le Mar 3 Fév 2015 - 23:21

@egomet a écrit: Comment pouvons-nous protéger nos élèves des quelques voyous qui traînent dans le collège ?

Attention au vocabulaire utilisé, tout de même.
Je ne comprendrai jamais qu'on traite des élèves a priori innocents de "voyous". Cela me dépasse.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum