Pb d'autorité sur un remplacement court

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Marlh le Lun 26 Jan 2015 - 19:04

Bonjour

J'ai un remplacement en doc depuis 2 semaines dans un collège assez difficile, qui a été prolongé de deux semaines supplémentaires. Jusque là, je n'avais eu que des établissements relativement calmes, en tout cas jamais de ZEP. Pour un remplacement court comme celui-ci, je ne fais quasi que de l'accueil et de la gestion, donc en gros de la surveillance. Les 2 premières semaines se sont relativement bien passées, pas de problème majeur de discipline. Aujourd'hui par contre, j'ai eu des élèves assez ingérables.. La vie sco me refile des élèves qui n'ont rien à faire au CDI. J'ai dû en exclure 1 ou 2. 2 choses m'embêtent particulièrement : pendant une heure, j'ai eu un groupe d'élèves très bruyants. Alors que je m'occupais de 2 d'entre eux qui faisaient des bruits d'animaux dans un coin du CDI, le Principal est entrée pour intervenir (il y avait réunion dans la salle d'à côté, je ne le savais pas) auprès des autres élèves. Elle est ensuite repartie avec l'un d'entre eux. Elle ne m'a rien dit, je ne l'ai pas recroisée de la journée. Un peu plus tard, j'ai le carnet d'un des deux qui aboyaient (ouioui) parce qu'il avait recommencé. Quand je lui ai demandé à la fin de l'heure de me ramener demain le mot signé, il m'a répondu "non". Je lui demande alors de venir à mon bureau : il est parti.
Est-ce que je dois faire un rapport d'incident ? Ou simplement ne plus l'accepter au CDI jusqu'à la fin de mon remplacement ?
Et qu'est-ce que je dois dire à la principale quand je la revoie ?

J'avoue que j'ai hâte d'avoir un remplacement plus long ailleurs...

Marlh
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Jézabel le Lun 26 Jan 2015 - 19:16

Peut-être peux-tu le coller 2 heures ? C'est en tout cas ce qu'aurait fait la prof doc de mon bahut...
Quant à la cde, si tu la recroises, tu peux lui parler de l'incident.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par kero le Lun 26 Jan 2015 - 19:17

@Marlh a écrit:La vie sco me refile des élèves qui n'ont rien à faire au CDI.

Dans ce cas, il serait bien que tu expliques à la vie scolaire qu'un CDI n'est pas une salle de permanence.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Marie Laetitia le Lun 26 Jan 2015 - 19:27

@Marlh a écrit:Bonjour

J'ai un remplacement en doc depuis 2 semaines dans un collège assez difficile, qui a été prolongé de deux semaines supplémentaires. Jusque là, je n'avais eu que des établissements relativement calmes, en tout cas jamais de ZEP. Pour un remplacement court comme celui-ci, je ne fais quasi que de l'accueil et de la gestion, donc en gros de la surveillance. Les 2 premières semaines se sont relativement bien passées, pas de problème majeur de discipline. Aujourd'hui par contre, j'ai eu des élèves assez ingérables.. La vie sco me refile des élèves qui n'ont rien à faire au CDI. J'ai dû en exclure 1 ou 2. 2 choses m'embêtent particulièrement : pendant une heure, j'ai eu un groupe d'élèves très bruyants. Alors que je m'occupais de 2 d'entre eux qui faisaient des bruits d'animaux dans un coin du CDI, le Principal est entrée pour intervenir (il y avait réunion dans la salle d'à côté, je ne le savais pas) auprès des autres élèves. Elle est ensuite repartie avec l'un d'entre eux. Elle ne m'a rien dit, je ne l'ai pas recroisée de la journée. Un peu plus tard, j'ai le carnet d'un des deux qui aboyaient (ouioui) parce qu'il avait recommencé. Quand je lui ai demandé à la fin de l'heure de me ramener demain le mot signé, il m'a répondu "non". Je lui demande alors de venir à mon bureau : il est parti.
Est-ce que je dois faire un rapport d'incident ? Ou simplement ne plus l'accepter au CDI jusqu'à la fin de mon remplacement ?
Et qu'est-ce que je dois dire à la principale quand je la revoie ?

J'avoue que j'ai hâte d'avoir un remplacement plus long ailleurs...

Oui rapport d'incident. Cet élève a eu un comportement déplacé à deux reprises (et il a recommencé après avoir été repris par le principal) et il a refusé de respecter l'une de tes consignes (donner le carnet). Et faire les copies du rapport d'incident pour le PP, pour le CPE et pour le principal (lui remettre le rapport pourra être l'occasion de le remercier pour son intervention en lui signalant que le même élève a récidivé).

@kero a écrit:
@Marlh a écrit:La vie sco me refile des élèves qui n'ont rien à faire au CDI.

Dans ce cas, il serait bien que tu expliques à la vie scolaire qu'un CDI n'est pas une salle de permanence.

Tout à fait d'accord. Le CDI n'est pas une annexe de la permanence.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Pili le Lun 26 Jan 2015 - 20:50

Et quand la permanence regorge d'élèves difficiles, on ne peut pas se montrer solidaires et répartir les pénibles ? 

Bon courage pour ce remplacement difficile

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Marlh le Lun 26 Jan 2015 - 20:55

Merci pour vos réponses et vos conseils !
Demain je mets les choses au point avec la vie scolaire et je m'occupe de cet élève...

Pili, j'en prends, des pénibles... Mais là c'est un peu trop.

Marlh
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Tazon le Mar 27 Jan 2015 - 8:52

Globalement je suis d'accord avec ce qui a été dit, un élève avec un tel comportement mérite bien évidemment une sanction. Cependant, quelque chose me gêne, c'est "des élèves qui n'ont rien à faire au CDI".

Tu es professeur tout comme moi, en vertu de quoi pourrions-nous trier les élèves qui peuvent  bénéficier de notre enseignement? Ça m'énerve, c'est comme certains profs de latin qui cautionnent que seuls les bons élèves super motivés ont le droit de faire du latin (marche aussi avec l'allemand en sixième dans certains collèges!). Je suis sûre qu'il y a beaucoup plus d'élèves en cours de maths qui n'ont "rien à y faire" parce qu'ils n'ont aucune base et ne peuvent pas comprendre ce que nous faisons que d'élèves tellement mal-lisants qu'ils ne peuvent pas regarder les images du magazine de foot auquel est abonné le CDI. Ce sont justement les élèves qui n'ont pas d'habitudes de lecture qui devraient être prioritaires au CDI. Mes bons élèves ont presque tout le temps un bouquin amené de chez eux dans leurs cartables, quel besoin ont-ils d'aller le lire là-bas, eux peuvent rester en perm.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Al le Mar 27 Jan 2015 - 10:10

Ben moi ce qui me choque c'est de dire qu'il faut répartir les ingérables en perm et au CDI. Ca veut dire que le prof doc est un surveillant. Je ne dénigre en rien le boulot des surveillants, mais je dis que le prof doc ne fait pas le même. Le CDI devient dans les avis de Pili et de Tazon au mieux, une garderie, au pire, un centre éducatif fermé. Génial.

Et cela n'a rien à voir avec le niveau des élèves, nous parlons là de problèmes de comportement qui rendent le travail au CDI (de lecture, de documentation) impossible pour les autres élèves.

Essayer de culpabiliser le prof doc remplaçant en lui parlant de "solidarité" avec les surveillants, c'est assez hallucinant. Je suis solidaire de la vie sco, pourtant je ne suis pas prête à accueillir le débordement des élèves pénibles dans ma classe, y aurait-il assez de place. Pourquoi vouloir imposer à un prof doc ce qu'on ne ferait jamais soi-même ? nos cours valent-ils mieux, demandent-ils plus de calme qu'une salle de lecture?!

On peut être faible, peu habitué au CDI, et ne pas pousser des cris d'animaux. Trier les élèves en fichant dehors ceux qui n'y viennent que pour mettre le b.... ne me parait pas pédagogiquement honteux.
Et grande nouvelle, non, quand on est seul dans un CDI souvent vaste, on ne peut pas humainement gérer tous les problèmes de comportement en préservant le calme de l'ensemble et agir individuellement sur les élèves concernés. Quel mépris et méconnaissance des conditions d'exercice! je ne suis pas prof doc, pas souvent au CDI, et pourtant j'imagine ce que ça doit être sans problème! Shocked

Marlh, tout mon soutien... fais ce que tu peux. fleurs2

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Tazon le Mar 27 Jan 2015 - 11:03

C'est Marlh elle-même qui a dit que sur ce remplacement court, elle ne faisais que de l'accueil et de la gestion, je parle bien  d'accueil aussi. Dans ce cas, clairement, les élèves ont le choix entre perm et CDI, ou faut-il n'ouvrir le CDI que lorsque les élèves ont cours avec le doc ou une recherche précise à y faire?

Et oui, malheureusement, je fais aussi, à mon corps défendant, beaucoup de garderie dans mes cours et ma seule tâche pour certains, malheureusement, est de les faire rester assis calmes en espérant qu'ils chopent quelques connaissances par ci par là. Pourquoi pas les docs seraient-ils mieux lotis? Je maintiens que l'expression "des élèves qui n'ont rien à y faire "est malheureuse. 

Il faut répartir la misère en classe, en perm et au CDI, pourquoi penses-tu, Al, que je m'exclue du lot?

As-tu déjà eu un élève qui soit de manière permanente exclu de tes cours toute l'année parce qu'il y montrait spécifiquement un mauvais comportement? Pourquoi serait-ce le cas au CDI?  C'est vrai que c'est difficile à surveiller, un CDi, mais souvent les documentalistes jouent sur le nombre d'élèves à y accepter, ou font un "plan de classe", comme nous avec les pénibles, ce que je trouve normal. Voir des élèves faire leurs devoirs au CDI, lors même qu'ils n'ont pas besoin de documentation, juste parce que ce sont les sages qui ont eu le droit de venir, non, je ne trouve pas cela bien, c'est à ce moment là que les doc font le boulot des surveillants et ne sont plus dans l'enseignement.

Marlh, ne te sent pas visée, c'est un avis général. si un élève a un comportement déplacé au CDI, bien évidemment il doit être sanctionné, et si c'est grave, exclu pendant l'heure avec rapport. Comme en cours quoi!

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par archeboc le Mar 27 Jan 2015 - 12:35


@Tazon a écrit:C'est Marlh elle-même qui a dit que sur ce remplacement court, elle ne faisais que de l'accueil et de la gestion, je parle bien  d'accueil aussi.

L'accueil en CDI, cela ne veut pas dire vendre du pop-corn et ramasser les canettes des enfants quand ils s'en vont. Cela veut dire leur expliquer les règles de fonctionnement, mais aussi les guider dans leur recherche, ou les conseiller dans leur lecture, voire recueillir leur avis sur la politique d'acquisition.
Marlh parle d'accueil pour dire que c'est un travail impromptu, non préparé, par opposition à certaines séquences pédagogiques que les documentalistes peuvent monter en HDA par exemple, ou en collaboration avec d'autres enseignants, sur plusieurs semaines.


Et oui, malheureusement, je fais aussi, à mon corps défendant, beaucoup de garderie dans mes cours et ma seule tâche pour certains, malheureusement, est de les faire rester assis calmes en espérant qu'ils chopent quelques connaissances par ci par là. Pourquoi pas les docs seraient-ils mieux lotis?

Cela n'a rien à voir avec les docs. Si on te force à accepter que nos enfants perdent une partie de leur temps durant ton cours à cause des débords d'une minorité, il n'y a aucune raison d'en faire une règle qui doit dépasser le seuil de ta classe.
Je parle aussi en pingre citoyen rapacement intéressé au bon usage de ses impôts : pour surveiller les zozos, je préfère employer un surveillant au tarif surveillant, et que le salaire du docu paye un travail de docu.
Je parle aussi en intégriste du livre : dans une bibliothèque, temple du savoir, on la boucle ou on sort.

Je maintiens que l'expression "des élèves qui n'ont rien à y faire "est malheureuse. 

La présence de livres et de rayonnages ne me semble pas nécessaire pour émettre des bruits d'animaux. Ces élèves seront aussi efficace en permanence, et leurs camarades studieux s'en porteront mieux.


Il faut répartir la misère en classe, en perm et au CDI, pourquoi penses-tu, Al, que je m'exclue du lot?

Parce que les docu sont parano ? La vraie question n'est pas de savoir ce qui se passe dans ta classe, mais ce qui est efficace pour tous. Lorsqu'on devait avaler une ration d'huile de foi de morue, on l'avalait d'un coup, au début du repas. Il aurait été très sot de l'étaler sur du pain, ou de l'utiliser en condiment, une cuillère dans tous les plats.


As-tu déjà eu un élève qui soit de manière permanente exclu de tes cours toute l'année parce qu'il y montrait spécifiquement un mauvais comportement? Pourquoi serait-ce le cas au CDI?

Il y a plusieurs réponses à cela. La principale raison est que dans un système efficace, un élève perturbateur devrait être cantonné dans une structure dédiée à cela, pour protéger le travail des autres élèves. Ce n'est pas possible en classe parce qu'il y a une obligation scolaire avec des horaires planchers. Comme il n'y a pas de plancher horaire en CDI, il n'y a aucune obligation d'y accepter les clowns, et on peut donc améliorer l'efficacité du système en les mettant ailleurs.


archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Marlh le Mar 27 Jan 2015 - 19:10

Mon but n'était pas de lancer un débat sur ce sujet...

Juste quelques précisions :
Je maintiens l'expression ""élèves qui n'ont rien à y faire" : on vient au CDI pour faire quelque chose (lire, travailler, ..) pas attendre la fin de l'heure en dérangeant les autres. C'était dans ce sens là, et pas "certains élèves qui ne devraient pas venir au CDI".
Par rapport à la vie sco : je ne crois pas qu'un AED fasse 7h de perm' dans la même journée + d'autres tâches en même temps (gestion, aide individuelle aux élèves, etc.).

Bref, je ne vais pas développer.

Marlh
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par kero le Mar 27 Jan 2015 - 19:12

@Tazon a écrit:Globalement je suis d'accord avec ce qui a été dit, un élève avec un tel comportement mérite bien évidemment une sanction. Cependant, quelque chose me gêne, c'est "des élèves qui n'ont rien à faire au CDI".

Oui, bon. On va arrêter deux minutes ? Un élève qui vient mettre le boxon et pas travailler/lire n'a rien à foutre dans un CDI. C'est pas compliqué.

Ici par ailleurs, à l'évidence, il ne s'agit en aucun cas d'une démarche d'élève qui souhaitent venir faire de la lecture au lieu de rester en permanence, mais d'une vie scolaire qui a décidé de répartir ses effectifs, donc bon. Que dirais-tu si, lorsque t'es en demi-groupe avec une classe, la VS venait avec quelques gars agités et te disait "écoute, on te file quelques élèves parce qu'on en a trop en perm." ?

@Pili a écrit:Et quand la permanence regorge d'élèves difficiles, on ne peut pas se montrer solidaires et répartir les pénibles ?

Et puis quoi encore ? Je rêve... Un CDI n'est pas une garderie, il me semble...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Sub Rosa le Mar 27 Jan 2015 - 19:19

Marlh, je te conseillerai d'appeler les parents.
Selon moi, cela reste la solution la plus efficace.

Pour le reste, je suis du même avis que Tazon.

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Sub Rosa le Mar 27 Jan 2015 - 19:22

Perso, je prends dans mon cours des élèves difficiles ( souvent que je n'ai jamais eu ) et pourtant je ne me considère toujours pas comme une poubelle Razz

Sub Rosa
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Tazon le Mar 27 Jan 2015 - 19:51

@archeboc a écrit:


Et oui, malheureusement, je fais aussi, à mon corps défendant, beaucoup de garderie dans mes cours et ma seule tâche pour certains, malheureusement, est de les faire rester assis calmes en espérant qu'ils chopent quelques connaissances par ci par là. Pourquoi pas les docs seraient-ils mieux lotis?

Cela n'a rien à voir avec les docs. Si on te force à accepter que nos enfants perdent une partie de leur temps durant ton cours à cause des débords d'une minorité, il n'y a aucune raison d'en faire une règle qui doit dépasser le seuil de ta classe.

 La vraie question n'est pas de savoir ce qui se passe dans ta classe
J'ai déjà donné mon avis, je ne le répéterai donc pas, mais pour ce que j'ai cité, il me semble que ce n'est pas un problème qui me soit spécifique, ce n'est donc pas qu'on "me" force ni que que c'est dans "ma"classe pendant "mon" cours seulement. Ta façon d'insister là-dessus m'est assez désagréable.

Tazon
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Al le Mar 27 Jan 2015 - 20:00

Ben moi je galère suffisamment avec mes affreux, je me sens totalement incapable de prendre en charge d'autres élèves difficiles, est-ce pour autant que je suis une mauvaise prof ? pas solidaire avec la vie sco ? sérieusement on croit rêver. affraid le premier qui me dit que je devrais le faire et que je n'ai pas le droit de trier les élèves, je crois que je deviendrai violente... Twisted Evil

Bon Archeboc et Kero ont résumé. topela

Par ailleurs : oui, dans un monde qui fonctionne, un élève qui perturbe sans arrêt mes cours devrait en être exclu, définitivement, après que toutes les étapes ont été franchies. Le fait que ce ne soit malheureusement pas le cas, que nous devions souvent garder des élèves dangereux pour tout le monde dans nos cours en priant qu'il n'arrive rien de grave, ne justifie pas que l'on souhaite la même m...rde aux autres, par exemple à un prof doc.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pb d'autorité sur un remplacement court

Message par Pili le Mar 27 Jan 2015 - 23:27

Je ne souhaite pas la merde aux profs doc bien évidement . 
Mais je pense aussi aux surveillants. La permanence ne doit pas devenir une poubelle non plus . 

On a tous un ou deux collègues qui acceptent de recevoir un élève difficile pour nous soulager non? Perso je suis comme toi Al, je galère déjà avec les miens. 

On est tous dans la même galère, je ne vois pas pourquoi le CDI serait un no man's land , par contre marlh tu as raison de sanctionner aussi les débordements.

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum