Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 19:23

Un article intéressant dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/01/27/enseigner-la-shoah-c-est-parfois-moins-facile-qu-avant_4564131_3210.html

Au passage, c'est une des parties du programme de 3ème qui passionne le plus les élèves.
En parlez-vous en cours de français et comment traitez-vous ce sujet ?

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Singing in The Rain le Mar 27 Jan 2015 - 19:40

@MUTIS a écrit:Un article intéressant dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/01/27/enseigner-la-shoah-c-est-parfois-moins-facile-qu-avant_4564131_3210.html

Au passage, c'est une des parties du programme de 3ème qui passionne le plus les élèves.
En parlez-vous en cours de français et comment traitez-vous ce sujet ?

Oui j'en parle car on étudie un roman historique sur la seconde guerre mondiale (point du programme : roman du XXème porteur d'un regard sur le monde contemporain) et je leur propose en cursive des livres sur le thème (livres sur la première et seconde guerre mondiale, antisémitisme...)

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Bussy le Mar 27 Jan 2015 - 20:07

Oui, j'en parle. J'ai même une quinzaine d'élèves inscrits au CNRD cette année.

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Ilse le Mar 27 Jan 2015 - 20:55

@Singing in The Rain a écrit:
@MUTIS a écrit:Un article intéressant dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/01/27/enseigner-la-shoah-c-est-parfois-moins-facile-qu-avant_4564131_3210.html

Au passage, c'est une des parties du programme de 3ème qui passionne le plus les élèves.
En parlez-vous en cours de français et comment traitez-vous ce sujet ?

Oui j'en parle car on étudie un roman historique sur la seconde guerre mondiale (point du programme : roman du XXème porteur d'un regard sur le monde contemporain) et je leur propose en cursive des livres sur le thème (livres sur la première et seconde guerre mondiale, antisémitisme...)

Même chose : lecture au choix d'un livre sur la première ou la seconde guerre mondiale (une quinzaine de livres, jeunesse ou "classiques"). Gros succès.
"Anne Franck", "Un sac de billes", "L'ami retrouvé", etc. ont toujours autant de succès. Les élèves sont touchés et disent mieux comprendre ce qui s'est passé.

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Collier de Barbe le Mar 27 Jan 2015 - 21:31

Documentaire "Jusqu.au dernier" est un immanquable.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Presse-purée le Mar 27 Jan 2015 - 21:43

@MUTIS a écrit:Un article intéressant dans Le Monde :
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/01/27/enseigner-la-shoah-c-est-parfois-moins-facile-qu-avant_4564131_3210.html

Au passage, c'est une des parties du programme de 3ème qui passionne le plus les élèves.
En parlez-vous en cours de français et comment traitez-vous ce sujet ?

Je fais lire un livre, soit l'Ami Retrouvé, soit autre chose. Je travaille aussi des poèmes tels que Ravensbrück de René-Guy Cadou (j'aime beaucoup ce poète). Et je montre quelques passages de documentaires, pour bien leur montrer de quoi il est question avec la déportation.

J'ai une collègue qui fait quelque chose de formidable sur la littérature des survivants des camps et qui travaille aussi sur le roman graphique Maüs d'Art Spiegelman.

Je compte cette année ne pas me centrer que sur les poètes, mais aussi travailler les textes choisis par le TdL et leur faire lire un autre livre. Je lance le chapitre après les vacances de février.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Fesseur Pro le Mar 27 Jan 2015 - 21:43

@Bussy a écrit:Oui, j'en parle. J'ai même une quinzaine d'élèves inscrits au CNRD cette année.
Ce n'est pas le collègue d'Histoire qui gère ça ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Isis39 le Mar 27 Jan 2015 - 21:46

Les profs de lettres enseignent la Shoah ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Presse-purée le Mar 27 Jan 2015 - 21:49

Non, pas directement.

Nous avons à travailler la littérature sur le sujet et à essayer de comprendre comment et pourquoi on peut/doit rendre compte de cet évènement dans les textes littéraires.

Mais pour cela, parfois, nous avons besoin de poser le sujet.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 22:07

@Isis39 a écrit:Les profs de lettres enseignent la Shoah ?

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...


Dernière édition par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 22:15, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Isis39 le Mar 27 Jan 2015 - 22:10

@MUTIS a écrit:
@Isis39 a écrit:Les profs de lettres enseignent la Shoah ?

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils donnent ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 22:13

@Isis39 a écrit:
@MUTIS a écrit:
@Isis39 a écrit:Les profs de lettres enseignent la Shoah ?

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils donnent ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

On fait ce qu'on peut mais quand le sujet intéresse on bouquine...
J'ai une belle bibliothèque consacrée au sujet chez moi ! Razz
Et c'est toujours intéressant de compléter ou de croiser les informations (Vla que je fais du pédagogisme maintenant !! Laughing )

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Presse-purée le Mar 27 Jan 2015 - 22:14

@Isis39 a écrit:
@MUTIS a écrit:
@Isis39 a écrit:Les profs de lettres enseignent la Shoah ?

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils donnent ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

C'est surtout pas notre part du boulot (ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'y intéresse pas). Vous êtes plus compétents, formés et informés que nous pour le faire. Comme l'a écrit, bien mieux que moi, MUTIS, notre part du travail est du côté de la représentation littéraire.

D'ailleurs, mon avatar montre bien l'intérêt que j'éprouve pour cette période historique (tout comme pour la 1ère GM).


Dernière édition par Presse-purée le Mar 27 Jan 2015 - 22:16, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 22:15

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
@MUTIS a écrit:

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

C'est surtout pas notre part du boulot (ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'y intéresse pas). Vous êtes plus compétents, formés et informés que nous pour le faire. Comme l'a écrit, bien mieux que moi, MUTIS, notre part du travail est du côté de la représentation littéraire.

topela
"Bien mieux que moi "Evil or Very Mad Evil or Very Mad


Dernière édition par MUTIS le Mar 27 Jan 2015 - 22:18, édité 1 fois

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Nadejda le Mar 27 Jan 2015 - 22:15

@Collier de Barbe a écrit:Documentaire "Jusqu.au dernier" est un immanquable.

Y a de sacrées pointures dans ce documentaire, dis donc...

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Artysia le Mar 27 Jan 2015 - 22:18

On est très loin d'Apocalyspe Wink

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Isis39 le Mar 27 Jan 2015 - 22:25

@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
@MUTIS a écrit:

Ils en parlent et peuvent travailler sur des textes littéraires, des témoignages, des poèmes, des oeuvres d'art qui évoquent ce sujet. Et pour ma part j''explique à ce moment-là que la littérature et les témoignages sont des compléments indispensables au discours historique parce qu'ils donnent ajoutent la dimension sensible, humaine, subjective de l'expérience à l'étude des faits et des causalités.
Je fais lire un témoignage, celui de Sam Braun (Personne ne m'aurait cru) et cette année je leur fais lire un roman (Sobibor de Jean Molla). on étudie un poème (Nelly Sachs par exemple, ou Benjamin Fondane) et cette année je travaille aussi sur le tableau de Chagall, Crucifixion blanche (bon là c'est pas vraiment la Shoah).
Je dois dire que c'est un moment de l'année où les questions fusent et où l'attention est à son maximum...

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

C'est surtout pas notre part du boulot (ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'y intéresse pas). Vous êtes plus compétents, formés et informés que nous pour le faire. Comme l'a écrit, bien mieux que moi, MUTIS, notre part du travail est du côté de la représentation littéraire.

Je rentre d'un voyage d'étude à Auschwitz (avec le Mémorial de la Shoah). C'est un sujet qui me touche particulièrement cette semaine.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Presse-purée le Mar 27 Jan 2015 - 22:28

Houlà, j'imagine que ça doit chambouler.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Isis39 le Mar 27 Jan 2015 - 22:33

@Presse-purée a écrit:Houlà, j'imagine que ça doit chambouler.

Le retour à la vie quotidienne n'est pas facile, d'autant que Auschwitz me poursuit dans les médias.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Nadejda le Mar 27 Jan 2015 - 22:47

@Artysia a écrit:On est très loin d'Apocalyspe Wink

Oh on parle de Ringelblum I love you

Pour ceux que ça intéresse, l'essai de Samuel Kassow (Qui écrira notre histoire ?) est remarquable.

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Bussy le Mer 28 Jan 2015 - 13:59

@Fesseur Pro a écrit:
@Bussy a écrit:Oui, j'en parle. J'ai même une quinzaine d'élèves inscrits au CNRD cette année.
Ce n'est pas le collègue d'Histoire qui gère ça ?

Projet commun. Ma collègue d'histoire traite l'aspect historique. J'aborde les témoignages écrits, la mémoire de la déportation, les œuvres fictionnelles qui abordent ces questions...

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Thalia de G le Mer 28 Jan 2015 - 14:12

@Collier de Barbe a écrit:Documentaire "Jusqu.au dernier" est un immanquable.
Remarquable en effet, mais je suis immanquablement endormie à 10h du soir.  Embarassed  Donc je n'ai vu que le 1er volet hier soir.

J'ai suivi une bonne partie de la commémoration hier sur France 2. Je me suis étonnée qu'il ne soit jamais fait référence à Si c'est un homme de Primo Levi. Témoignage fondateur à mon sens, je ne suis pas la seule à en juger ainsi.
En tout état de cause, je préfère les constats nue et crus aux récits qui versent trop dans le pathos, même s'ils sont sincères. Déformation professionnelle sans doute.

@ Isis : j'imagine que cela a dû être bouleversant. Je me rappelle les larmes d'élèves de 3e quand nous sommes allés à Izieu ou quand lors d'une sortie dans le Vercors, je les ai vus recueillis dans la nécropole de Vassieux.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Isis39 le Mer 28 Jan 2015 - 14:15

@Thalia de G a écrit:
@ Isis : j'imagine que cela a dû être bouleversant. Je me rappelle les larmes d'élèves de 3e quand nous sommes allés à Izieu ou quand lors d'une sortie dans le Vercors, je les ai vus recueillis dans la nécropole de Vassieux.

On en rentre différent. Cela me poursuit encore (j'y étais samedi), et les médias ne m'aident pas en ce moment... La commémoration d'hier, le documentaire : j'en ai fait des cauchemars cette nuit.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Olympias le Mer 28 Jan 2015 - 14:18

@Isis39 a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:

D'accord.
Je me disais juste que l'aspect historique est compliqué et que les collègues de lettres pouvaient éprouver des difficultés pour répondre à ces questions.

C'est surtout pas notre part du boulot (ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'y intéresse pas). Vous êtes plus compétents, formés et informés que nous pour le faire. Comme l'a écrit, bien mieux que moi, MUTIS, notre part du travail est du côté de la représentation littéraire.

Je rentre d'un voyage d'étude à Auschwitz (avec le Mémorial de la Shoah). C'est un sujet qui me touche particulièrement cette semaine.
Je te comprends, j'en ai fait plusieurs. On n'est jamais blindé.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antisémitisme et enseignement de la Shoah

Message par Thalia de G le Mer 28 Jan 2015 - 14:23

@Isis39 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@ Isis : j'imagine que cela a dû être bouleversant. Je me rappelle les larmes d'élèves de 3e quand nous sommes allés à Izieu ou quand lors d'une sortie dans le Vercors, je les ai vus recueillis dans la nécropole de Vassieux.

On en rentre différent. Cela me poursuit encore (j'y étais samedi), et les médias ne m'aident pas en ce moment... La commémoration d'hier, le documentaire : j'en ai  fait des cauchemars cette nuit.
fleurs J'ai longtemps été hantée par Nuits et Brouillards de Resnais et je frissonne quand j'entends la chanson de Ferrat.

Il est vrai que c'est le seul génocide, si j'en crois ce que j'ai lu, écouté, qui n'ait pas d'autres sens que le mal pour le mal. Et quand j'ai entendu que Hitler et les siens étaient parvenus presque au bout de leur projet et qu'il s'en fallait de peu qu'ils aient réellement éliminé les Juifs, je suis remplie d'horreur. Ma raison refuse de comprendre.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum