Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par Dinaaa le Ven 30 Jan 2015 - 18:10
Bonjour,
comment comprenez-vous le vers 5 du poème d'Aragon :
"La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans".
La mort ne leur fait pas perdre de vue leur objectif / ne leur fait pas peur ? Ou la mort ne les attire pas, ils ne cherchent pas la gloire / à devenir des héros ?
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par Dinaaa le Ven 30 Jan 2015 - 21:53
Personne ? 😢
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par User5899 le Ven 30 Jan 2015 - 22:00
A mettre en rapport avec les premiers vers : pas de gloire recherchée, ils n'ont fait que leur simple devoir, ils n'ont pas cherché à mourir en héros.
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par Dinaaa le Ven 30 Jan 2015 - 22:02
Merci ! Very Happy
avatar
Sub Rosa
Niveau 6

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par Sub Rosa le Ven 30 Jan 2015 - 22:03
Tiens je travaille justement là dessus en ce moment.
Perso, je l'ai compris comme un acte de courage : j'ai cru comprendre que les membres du groupe Manouchian avaient refusé d'avoir les yeux bandés au moment d'être fusillés.
Est-ce que ce vers ne souligne pas justement cette volonté d'affronter la mort en face? d'affronter l'éblouissement" des balles?
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par Lefteris le Ven 30 Jan 2015 - 22:37
On peut y voir les deux, sans sur -interpréter.
Aragon reprend le sens de la dernière lettre de Manouchian, qui prend cette mort comme un "accident de la vie", et non un acte d’héroïsme voulu et prémédité. Il regrette d'ailleurs de tomber si près de la victoire.
On peut aussi y voir l'allusion au soleil radieux ("Aujourd'hui, il y a du soleil. C'est en regardant le soleil et la belle nature que j'ai tant aimée que je dirai adieu à la vie et à vous tous...)qu'il regardera avec calme, loin d'être "ébloui" par la mort.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
touby
Esprit éclairé

Re: Strophes pour se souvenir, Aragon : comment comprendre "La mort n'éblouit pas les yeux des Partisans" ?

par touby le Sam 31 Jan 2015 - 8:39
D'accord avec toutes les autres remarques. J'avais aussi lu un truc à propos du verbe éblouir : cela signifiait, il me semble, ne pas être ébloui par la lumière donc être lucide (au sens étymologique, peut-être ?) J'avoue que je n'ai pas vérifié.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum