"Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Balthazaard le Lun 2 Fév 2015 - 2:21

@Moonchild a écrit:
@John a écrit:
@Moonchild a écrit:Il y a beaucoup trop de divergences idéologiques fondamentales entre plusieurs de ces partis pour qu'une telle alliance soit viable. Comment par exemple concilier EELV avec le MRC ? Sans parler des partis "folkloriques" comme le NPA et LO qui ne cherchent surtout pas à exercer des responsabilités, préférant continuer à rêver du grand soir. Leur seul véritable point commun est qu'ils reprochent au PS de ne plus être vraiment de gauche tout en échouant à fédérer les classes populaires ; bref, c'est bien peu...
Ah tiens, ça m'aurait étonné.
Comme Lefteris : relis ton propre message, et tu verras qu'il ne contient aucun argument contre une éventuelle alliance EELV-PCF-PG-MUP-Nouvelle Donne, qui me semble ce vers quoi on tend peu à peu - avec une éventuelle scission d'EELV et/ou du PS, car il y a au sein de ces deux partis des gens qui ne sont pas prêts à franchir le pas consistant à se rapprocher de la gauche radicale plutôt que de quitter le centre-gauche plus rassurant et pour l'instant plus nombreux.
L'extrême-gauche française continuera quant à elle à vivoter à 1, 2 voire 3% et à être fractionnée : NPA, LO, POI resteront à part et entre eux.
Les atermoiements inévitables du PRG et du MRC les amèneront toujours à rester proches du PS et/ou du centre-gauche, et à tenter des alliances en local avec l'éventuelle nouvelle force de gauche citée plus haut et/ou avec le PS selon les rapports de force.
En tout cas, nous sommes bien d'accord sur le fait que le MRC et l'extrême gauche "folklorique" ne sont pas très compatibles avec un tel regroupement. Quant au PRG, dans sa configuration actuelle, il semble voué à rester une succursale du PS. L'alliance globale de la gauche "dissidente" telle que présentée en ouverture du fil est donc bien irréaliste.

Cela dit, les alliances du PC et de EELV avec le PS ne survivront sans doute pas longtemps aux débâcles des prochaines élections locales et cela peut sans doute ouvrir la voie à une alliance EELV-PCF-PG-MUP-Nouvelle Donne (bien que quelques questions symbolique comme celle du nucléaire viendront gâcher la fête entre le PCF et les Verts qui sont très tatillons sur ce sujet), mais quel est son avenir électoral ? Bien sûr un tel rapprochement ferait chaud au coeur des enseignants qui aiment à rêver d'un retour de "la vraie gauche", surtout si cela permettait de dépasser les scores d'intentions de vote pour un PS de plus en plus libéral et qui n'est pas à l'abri de l'effondrement ; mais aucun de ces partis n'a le moindre début d'assise auprès des classes populaires, alors pourquoi en serait-t-il autrement de leur regroupement ?

Oui avec EELV et Meirieu ministre de l'éducation nationale...je ne fais pas partie des enseignants frileux à ce point

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Lefteris le Lun 2 Fév 2015 - 9:57

@Balthazaard a écrit:John, une alliance politique entre les différents partis ne dit pas que la base suivra....Pour ma part , étant proche d'un des partis cités, je ne voterai jamais pour une coalition groupant un des autres en particulier....je suis prêt à des concessions mais pas à toutes...et hélas, comme ce serait me faire beaucoup d'honneur que de penser que je suis unique...

Etant dans le même cas (et en plus adhérent) je ne peux que confirmer, et j'entrevois le parti auquel tu penses.



Meirieu ministre de l'éducation nationale...
pale
Le coup à faire regrette Allègre et Châtel

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par coindeparadis le Lun 2 Fév 2015 - 11:48

En tout cas au niveau local c'est compromis. J'ai eu un différent avec le PC local. Il propose un regroupement "partis de gauche" (sans citer qui) pour les élections départementales. J'ai répondu que si l'idée me séduisait, il était hors de question que j'y adhère s'ils incluaient le PS. Pour la simple raison que le PS n'est plus, à mon avis, un parti de gauche. On me bat froid , le discours étant que sans le PS, la gauche ne passera pas. Je sais ce que cela donnera : regroupement au 1er tour puis PS seul au second... On prend les mêmes et on recommence. Qu'ils ne s'étonnent pas si le FN fait un meilleur score qu'aux municipales...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Celadon le Lun 2 Fév 2015 - 12:10

Dans le Doubs c'est pale affraid

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par coindeparadis le Lun 2 Fév 2015 - 12:25

Et les médias qui transforment les faits divers (cf fil sur l'élève de CE2 entendu par la police), font le jeu du FN...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Thierry30 le Lun 2 Fév 2015 - 13:09

Un avis éclairé:

"Q: L'élection grecque peut-elle avoir un effet de propagation dans d'autres pays ?

R: Le rejet des politiques d'austérité existe ailleurs mais comment en serait-il autrement ? On a voulu réduire drastiquement les déficits avant d'avoir rétabli la croissance.

Les États-Unis, eux, avaient un déficit de 9 % de leur PIB il y a quelques années. Aujourd'hui, ils sont à 2,6 %. Ils y sont parvenus en rétablissant la croissance à 4,5 %. L'Europe a fait l'inverse. Le niveau de la production stagne en Europe et est inférieur aujourd'hui à ce qu'il était en 2007.

Le système de la monnaie unique, bien loin de rapprocher les peuples, les divise.

Q: Le clivage souverainiste/fédéraliste va-t-il remplacer le clivage droite/gauche ?

R: Tsipras, en réalité, est aussi fédéraliste : il veut rester dans la zone euro, mais ne veut pas les obligations qui en résultent. Ce que vous dessinez est une ligne de fracture entre ceux qui acceptent la ligne Merkel, c'est-à-dire la conjugaison de plans d'austérité simultanés dans tous les pays européens, et ceux qui essayent de penser à partir des réalités nationales, une Europe qui priorise la croissance."

Hors-sujet, mais tellement raisonnablement lucide sur l'intégration:

" Q: Quels sont nos moyens ?

R: Le sentiment national me paraît être le fond de l'affaire : dire qu'il faut transmettre les valeurs de la République, c'est trop faible : il faut transmettre l'amour de la France. Le réapprendre. D'abord l'Europe a besoin de la France : avec l'Allemagne comme seule prescriptrice, un déséquilibre s'est installé. Et puis pour faire reculer les communautarismes, il faut relever l'idée de la France. La France n'a pas terminé son histoire. Le reste du monde a besoin d'elle : car elle a posé des repères, défini des concepts. La nation comme communauté de citoyens par exemple. La France a beaucoup d'atouts dont elle n'a pas toujours conscience. Le 11 janvier, elle a retrouvé sa fierté. Ce qui est le commencement de tout."


http://www.chevenement.fr/Comment-eviter-l-eclatement-sauvage-de-la-zone-euro_a1687.html?TOKEN_RETURN

Jean-Pierre, tu n'aurais pas dû abandonner après 2002!
C'est trop tard, maintenant.
titanic

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Tristana le Mar 3 Fév 2015 - 19:07

@fracflo a écrit:Et puis, franchement, est-ce qu'une telle alliance est souhaitable?
Aussi étrange que cela puisse paraître, je préfère les partis républicains...

En quoi les partis à gauche de la gauche (je ne parle pas du NPA ou de LO) ne seraient pas républicains ?!

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Thierry30 le Mar 3 Fév 2015 - 19:17

@Tristana a écrit:
@fracflo a écrit:Et puis, franchement, est-ce qu'une telle alliance est souhaitable?
Aussi étrange que cela puisse paraître, je préfère les partis républicains...

En quoi les partis à gauche de la gauche (je ne parle pas du NPA ou de LO) ne seraient pas républicains ?!

Le NPA et LO ne le seraient donc pas? heu

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Tristana le Mar 3 Fév 2015 - 19:21

républicain a écrit:
@Tristana a écrit:
@fracflo a écrit:Et puis, franchement, est-ce qu'une telle alliance est souhaitable?
Aussi étrange que cela puisse paraître, je préfère les partis républicains...

En quoi les partis à gauche de la gauche (je ne parle pas du NPA ou de LO) ne seraient pas républicains ?!

Le NPA et LO ne le seraient donc pas? heu

Je ne connais pas suffisamment ces deux partis pour m'exprimer à leur sujet, c'est pour cela que je faisais la distinction.
Il me semble que LO notamment fonctionne encore sur le vieux modèle de la dictature du prolétariat, et que cela peut coincer avec notre idée de la République. Mais je ne suis pas une spécialiste.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par coindeparadis le Mar 3 Fév 2015 - 19:22

Républicain, c'est ce que j'allais dire. J'ai récemment discuté avec des militants LO et s'ils sont radicaux dans les solutions préconisées, ils n'en restent pas moins inscrits dans un cadre légal (législatif, constitutionnel...). Ils sont d'ailleurs moins enclins à applaudir la mondialisation et l'Europe donc davantage républicain (que je préfère à "nationaliste" pour éviter les connotations fascistes que l'adjectif peut avoir).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Thierry30 le Mar 3 Fév 2015 - 19:58

Manifestement, ni le NPA, ni LO n'ont envie de gouverner, préférant se cantonner à une position strictement contestataire.
Reste quand-même pas mal de monde et encore plus si le PS éclate, ce que je souhaite plus que tout.diable

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par palomita le Mar 3 Fév 2015 - 20:09

républicain a écrit:
Reste quand-même pas mal de monde et encore plus si le PS éclate, ce que je souhaite plus que tout.diable

Ah, toi aussi ? araignée
Je suis pourtant assez sceptique ; certains croient encore qu'ils vont pouvoir changer le PS de l'intérieur et qu'il est de leur devoir de rester pour " sauver" ce parti .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.

palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Thierry30 le Mar 3 Fév 2015 - 20:16

@palomita a écrit:
républicain a écrit:
Reste quand-même pas mal de monde et encore plus si le PS éclate, ce que je souhaite plus que tout.diable

Ah, toi aussi ? araignée
Je suis pourtant assez sceptique ; certains croient encore qu'ils vont pouvoir changer le PS de l'intérieur et qu'il est de leur devoir de rester pour " sauver" ce parti .

Honnêtement, je peux les comprendre.
Difficile d'abandonner ce en quoi on a longtemps cru.
Mais Valls va servir de repoussoir: 5% aux primaires, politique de droite, etc... Pour moi, le PS dans sa forme actuelle n'est plus viable.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Celadon le Mar 3 Fév 2015 - 21:05

Et tu oubies le 3/4 imper étriqué datant sûrement de ses années d'étudiant, qu'il porte à longueur d'année. Shocked

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par coindeparadis le Mer 4 Fév 2015 - 9:32

Etriqué, c'est le mot !
Spoiler:
Et il n'aime même pas la bonne chère. Ça c'est un signe...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Coalition de la gauche radicale" = Syriza en Grèce. Et en France, c'est pour quand?

Message par Tristana le Mer 4 Fév 2015 - 16:49

@palomita a écrit:
républicain a écrit:
Reste quand-même pas mal de monde et encore plus si le PS éclate, ce que je souhaite plus que tout.diable

Ah, toi aussi ? araignée
Je suis pourtant assez sceptique ; certains croient encore qu'ils vont pouvoir changer le PS de l'intérieur et qu'il est de leur devoir de rester pour " sauver" ce parti .

On voit pourtant bien que ça ne fonctionne pas : c'est ce qu'a voulu faire Montebourg, en essayant de mettre en place des mesures réellement de gauche. Son échec rappelle clairement que le PS n'est plus un parti de gauche...

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum