Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Igniatius
Empereur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Igniatius le Mar 3 Fév 2015 - 19:45
@Isis39 a écrit:
holderfar a écrit:
@Artysia a écrit:

Mais je ne comprends pas cette réaction quand même méprisante. Je ne juge pas mes collègues, pourquoi se croire légitime de le faire ?
C'est une bonne question. Je crois que je ne comprendrai jamais cette envie, irrépressible semble-t-il, de s'exprimer sur des sujets sur lesquels on n'a rien de constructif à dire et auxquels on ne s'intéresse pas. A part bien sûr pour pourrir des collègues qui font autrement.

Certains n'ont visiblement rien d'autre de palpitant à faire ! Very Happy

Y'a pire : les désoeuvrées qui parlent à leur chat, lisent le fil mais ne disent rien, et partent ricaner sur twitter avec leur 4 potes de cour de récré.
Ca, c'est palpitant.
avatar
Artysia
Modérateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Artysia le Mar 3 Fév 2015 - 19:49
@Igniatius a écrit:
@Artysia a écrit:

@Iphigénie a écrit:4 !
En particulier j'aurais détesté cette obligation de se mettre en scène en permanence et cette confusion avec la télé réalité mixée avec l'école des fans

PI = télé réalité ou/et école des fans ? Vraiment les raccourcis sont très rapides. J'expose une manière de faire, mais vous semblez rejeter en bloc ce qui n'est pas votre pratique. Pourquoi juger les enseignants qui ont une pratique différente de la votre ? Y'a-t-il un endroit dans mon exposé disant que l'apprentissage est sacrifié ?
Et je pense que chaque enseignant se met en scène quotidiennement...

Mais justement Artysia, j'ai demandé où était l'apprentissage scolaire dans cette pédagogie, et on ne m'a pas répondu.
J'avoue qu'en primaire, je peux voir quelques avantages à ces "outils" pour organiser la vie de classe (et encore, quand on avait des heures) mais je ne comprends pas trop l'intérêt qu'il peut y avoir à pratiquer ainsi en collège.
Et je ne vois pas un endroit où l'on parle du travail, avec les contenus : la question me paraît donc légitime.

J'en ai parlé pour ce qui est de l'intérêt de mettre en place une correspondance avec un autre établissement, notamment en géo au collège.
Après je me répète, je n'ai pas assez de recul pour en dire beaucoup plus, mais je compte bien revenir en parler quand je pourrais tester sur le terrain.

Lumeeka a elle parlé de son application du Quoi de neuf ? dans ses classes de LV.
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Presse-purée le Mar 3 Fév 2015 - 19:51
@Isis39 a écrit:
holderfar a écrit:
@Artysia a écrit:

Mais je ne comprends pas cette réaction quand même méprisante. Je ne juge pas mes collègues, pourquoi se croire légitime de le faire ?
C'est une bonne question. Je crois que je ne comprendrai jamais cette envie, irrépressible semble-t-il, de s'exprimer sur des sujets sur lesquels on n'a rien de constructif à dire et auxquels on ne s'intéresse pas. A part bien sûr pour pourrir des collègues qui font autrement.

Certains n'ont visiblement rien d'autre de palpitant à faire ! Very Happy

Et ils sont sur Twitter aussi, parfois. Ils pourrissent des collègues, ils pourrissent Ciotti, Morano...

Bref, hôpital, charité tout ça...

Mais là on dévie du post initial. En fait sur ce fil on a le pire du réseau social (enfin des doubles réseaux sociaux, parce que sur Twitter, ça y va...) et le meilleur, à savoir un travail de mise à disposition sans demande de contrepartie.

Conclusion: merci à Artysia, même si je pense que nous sommes loin d'être d'accord sur tout.


Dernière édition par Presse-purée le Mar 3 Fév 2015 - 20:00, édité 1 fois

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Igniatius le Mar 3 Fév 2015 - 19:52
@Artysia a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Artysia a écrit:



PI = télé réalité ou/et école des fans ? Vraiment les raccourcis sont très rapides. J'expose une manière de faire, mais vous semblez rejeter en bloc ce qui n'est pas votre pratique. Pourquoi juger les enseignants qui ont une pratique différente de la votre ? Y'a-t-il un endroit dans mon exposé disant que l'apprentissage est sacrifié ?
Et je pense que chaque enseignant se met en scène quotidiennement...

Mais justement Artysia, j'ai demandé où était l'apprentissage scolaire dans cette pédagogie, et on ne m'a pas répondu.
J'avoue qu'en primaire, je peux voir quelques avantages à ces "outils" pour organiser la vie de classe (et encore, quand on avait des heures) mais je ne comprends pas trop l'intérêt qu'il peut y avoir à pratiquer ainsi en collège.
Et je ne vois pas un endroit où l'on parle du travail, avec les contenus : la question me paraît donc légitime.

J'en ai parlé pour ce qui est de l'intérêt de mettre en place une correspondance avec un autre établissement, notamment en géo au collège.
Après je me répète, je n'ai pas assez de recul pour en dire beaucoup plus, mais je compte bien revenir en parler quand je pourrais tester sur le terrain.

Lumeeka a elle parlé de son application du Quoi de neuf ? dans ses classes de LV.  

Non mais j'ai bien lu, et je vois à peu près l'intérêt pour les LV.
Ce que je veux juste pointer, c'est que je ne comprends pas bien l'appellation de "pédagogie" pour cette méthode : elle présente sans doute un intérêt, mais je ne vois pas bien où elle trouve sa place, dans la mesure où, par essence, elle commence par ne pas parler de pédagogie ni d'enseignement, mais d'autre chose.

Tu vois mon interrogation ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Igniatius le Mar 3 Fév 2015 - 19:53
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:
holderfar a écrit:
C'est une bonne question. Je crois que je ne comprendrai jamais cette envie, irrépressible semble-t-il, de s'exprimer sur des sujets sur lesquels on n'a rien de constructif à dire et auxquels on ne s'intéresse pas. A part bien sûr pour pourrir des collègues qui font autrement.

Certains n'ont visiblement rien d'autre de palpitant à faire ! Very Happy

Et ils sont sur Twitter aussi, parfois. Ils pourrissent des collègues, ils pourriessent Ciotti, Morano...

Bref, hôpital, charité tout ça...

Mais là on dévie du post initial. En fait sur ce fil on a le pire du réseau social (enfin des doubles réseaux sociaux, parce que sur Twitter, ça y va...) et le meilleur, à savoir un travail de mise à disposition sans demande de contrepartie.

Conclusion: merci à Artysia, même si je pense que nous sommes loin d'être d'accord sur tout.

Ouais bon, là ils ont raison.
Si en plus ils pouvaient être drôle, ça me réjouirait, mais c'est déjà ça.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Artysia
Modérateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Artysia le Mar 3 Fév 2015 - 19:55
@Igniatius a écrit:
@Artysia a écrit:
@Igniatius a écrit:

Mais justement Artysia, j'ai demandé où était l'apprentissage scolaire dans cette pédagogie, et on ne m'a pas répondu.
J'avoue qu'en primaire, je peux voir quelques avantages à ces "outils" pour organiser la vie de classe (et encore, quand on avait des heures) mais je ne comprends pas trop l'intérêt qu'il peut y avoir à pratiquer ainsi en collège.
Et je ne vois pas un endroit où l'on parle du travail, avec les contenus : la question me paraît donc légitime.

J'en ai parlé pour ce qui est de l'intérêt de mettre en place une correspondance avec un autre établissement, notamment en géo au collège.
Après je me répète, je n'ai pas assez de recul pour en dire beaucoup plus, mais je compte bien revenir en parler quand je pourrais tester sur le terrain.

Lumeeka a elle parlé de son application du Quoi de neuf ? dans ses classes de LV.  

Non mais j'ai bien lu, et je vois à peu près l'intérêt pour les LV.
Ce que je veux juste pointer, c'est que je ne comprends pas bien l'appellation de "pédagogie" pour cette méthode : elle présente sans doute un intérêt, mais je ne vois pas bien où elle trouve sa place, dans la mesure où, par essence, elle commence par ne pas parler de pédagogie ni d'enseignement, mais d'autre chose.

Tu vois mon interrogation ?

Je vois et je ne peux répondre à cette incompréhension Wink
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Mar 3 Fév 2015 - 19:55
@Artysia a écrit:Je ne suis pas d'accord, en tout cas ce n'est pas ma vision des choses. Ce topic est ouvert à discussion, ça peut être très intéressant. Mais quand c'est pour avoir des jugements à l'emporte pièce, ça paraît abrupt et parfois méprisant.


Pour le coup, je pense qu'on a pu échanger de façon tout à fait dépassionnée, non ? Je maintiens que ta très intéressante synthèse initiale (et c'est super chouette de l'avoir faite) est plus que rapide sur une dimension centrale, qui est celle des apprentissages scolaires, quelle que soit la façon dont on les considère (disciplinaires, interdisciplinaires, transdisciplinaires). Une fois encore, tu n'as pas à t'en vouloir et ce n'est pas une attaque contre toi (ça a justement entraîné des échanges sur cette dimension, avec des liens, etc.), mais disons que lorsque j'ai fait la remarque (qu'Igniatius fait très exactement de la même façon), on ne peut pas dire qu'on y ait répondu de manière particulièrement amène (et encore moins hors forum) ; mais là encore, ça ne vient pas de toi.

Je maintiens qu'il y a trois points qui me paraissent toujours pas clairs, même après 11 pages de discussion :

1) Est-ce que ça va plus loin/ailleurs sur les plan de la mise en œuvre des contenus que simplement un système de ceintures ?
2) En quoi ce système clairement pensé pour le primaire peut-il se transposer dans le secondaire en tant que système,et non simplement en en reprenant un ou deux éléments qui, globalement, ne le caractérisent pas + que ça (discuter 5 minutes au début d'un cours ne me semble pas forcément être une véritable mise en œuvre de "la pédagogie institutionnelle") ?
3) Que viens faire la psychanalyse là-dedans ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Presse-purée le Mar 3 Fév 2015 - 20:09
@Igniatius a écrit:
@Presse-purée a écrit:
@Isis39 a écrit:

Certains n'ont visiblement rien d'autre de palpitant à faire ! Very Happy

Et ils sont sur Twitter aussi, parfois. Ils pourrissent des collègues, ils pourriessent Ciotti, Morano...

Bref, hôpital, charité tout ça...

Mais là on dévie du post initial. En fait sur ce fil on a le pire du réseau social (enfin des doubles réseaux sociaux, parce que sur Twitter, ça y va...) et le meilleur, à savoir un travail de mise à disposition sans demande de contrepartie.

Conclusion: merci à Artysia, même si je pense que nous sommes loin d'être d'accord sur tout.

Ouais bon, là ils ont raison.
Si en plus ils pouvaient être drôle, ça me réjouirait, mais c'est déjà ça.

Alors dans ce cas, on ne crie pas à l'atteinte à la liberté pédagogique - notons d'ailleurs que selon le vent cette dernière est un bouclier ou bien doit être strictement encadrée- quand on se fait rentrer dans le chou alors qu'on se permet d'être comme cela ici ou sur Twitter. Question de cohérence.

Par ailleurs, le comportement de meute que j'observe de plus en plus sur Twitter me paraît peu respectable, même envers des gens qui ont des idées à la con (de mon point de vue).


_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Malaca
Sage

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Malaca le Mar 3 Fév 2015 - 20:49
@LouisBarthas a écrit:
@Malaca a écrit:
C'est parce qu'à la base c'est l'objectif en primaire :le vivre ensemble, l'écoute, la socialisation, la responsabilisation, la transition avec la maison  ... on est effectivement dans le savoir être ! on a les enfants/élèves 6h par jour, 5 jours par semaine, toute l'année, au-delà des savoirs on a une part importante de "savoir vivre ensemble" …
Ces notions ne sauraient être un objectif en soi. Les êtres humains n'ont pas attendu d'aller à l'école pour apprendre à vivre ensemble, écouter, se socialiser, se responsabiliser et pouvoir assurer la transition entre l'extérieur et l'intérieur.
Ma réponse incomplète certes est liée à une remarque préalable, mais il est bien évident que ce n'est pas un objectif en soi Rolling Eyes cette socialisation primaire entre dans les objectifs de base en élémentaire.
Pour moi cela reste un objectif incontournable quand on "reçoit" les petits d'hommes dès 2 ans, qui n'ont pas encore connu autre chose que la famille et alors même que les certains parents n'assurent pas l'éducation minimale aux valeurs générales.

@LouisBarthas a écrit:Songeons aux innombrables enfants dans le monde qui n'ont pas accès à l'école et qui réussissent bien mieux en ces domaines que la plupart de ceux que nous côtoyons en classe. Imaginons comment réagiraient les parents de tous ces enfants si l'on offrait pour leur progéniture une école affichant de tels objectifs...
La réflexion me laisse effectivement songeuse ... On voit aussi comment les petits caïds savent s'organiser et se faire respecter dans les gangs ...
Mettons donc tous les enfants dans la rue ou dans des clubs de foot alors, on les instruira après ... si on peut.

@LouisBarthas a écrit:L'idée que l'école devrait avant-tout servir à faire un "bon citoyen" qui pense et agit "bien" part du présupposé que l'enfant serait une page blanche sur laquelle pourraient s'inscrire les valeurs et les comportements que les éducateurs de notre société lui inculqueraient, valeurs et comportements censés constituer les prérequis de tout apprentissage.
Pour ma part, j'estime que ces valeurs et comportements ne relèvent pas d'un objectif spécifique mais naissent de l'agir même de l'élève dans l'école. On ne met pas ses enfants à l'école pour apprendre ces valeurs et comportements mais pour s'instruire. On va à l'école pour s'instruire comme on va dans une école de musique pour apprendre la musique ou dans un club de rugby pour apprendre le rugby. Et c'est en s'instruisant correctement que les élèves acquerront ces valeurs et comportements.
Qui a parlé de "faire avant tout un bon citoyen" ? interprétation libre et orientée. Je ne me positionne certainement pas en tant que moralisatrice    même si certaines règles relèvent quand même de valeurs sociétales (politesse, respect ...) voire morales, mille excuses.
Ce qui m'importe en tant qu'enseignante c'est l'acquisition des valeurs particulières à l'école compte tenu du caractère collectif de la vie scolaire et de l'objectif d'instruction justement.
Certains comportements (rester assis, écouter, ne pas mordre, ne pas crier ... si, si c'est ce que font les petits avant de devenir élèves) sont effectivement des préalables à l'instruction, d'autres se construisent au fur et à mesure, comme l'autonomie, la responsabilité, l'esprit critique ... et c'est ce que l'on propose de développer dans la PI aux travers d'enseignements quotidiens organisés différemment.  
Ces valeurs et comportements ne naissent pas dans l'agir dans ce cas précis ?

@LouisBarthas a écrit:Les conditions d'une instruction correcte ne sont plus réunies aujourd'hui pour la plupart des enfants, les objectifs et les méthodes n'étant plus à même d'y satisfaire.
Non, les conditions d'instruction correctes ne sont plus réunies, mais si seulement c'était juste une questions d'objectifs et de méthodes ...humhum  
Sous-estimer l'importance d'entrer dans les manières de faire, penser, se comporter et d'intérioriser des règles communes de  l'école de la République  - avec la diversité socioculturelle de population qui y accède - ne permettra certainement pas d'améliorer ces conditions d'instruction.

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par doctor who le Mar 3 Fév 2015 - 21:02
Étrangement, et malgré les aménités échangées sur ce fil, je pense que nous en sommes au moment où les pédagogies "modernistes" de la seconde moitié du XXe siècle font partie de notre patrimoine professionnel et que nous pouvons à loisir en faire l'inventaire et s'en inspirer totalement ou partiellement.
Je rêverais seulement qu'on puisse en faire de même avec la pédagogie de l'école primaire publique de la première moitié du XXe.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Elyas le Mar 3 Fév 2015 - 21:14
@doctor who a écrit:Étrangement, et malgré les aménités échangées sur ce fil, je pense que nous en sommes au moment où les pédagogies "modernistes" de la seconde moitié du XXe siècle font partie de notre patrimoine professionnel et que nous pouvons à loisir en faire l'inventaire et s'en inspirer totalement ou partiellement.
Je rêverais seulement qu'on puisse en faire de même avec la pédagogie de l'école primaire publique de la première moitié du XXe.

Freinet, Kergomard, Montessori sont de la 1ère moitié du 20e siecle et très peu connus au final.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par doctor who le Mar 3 Fév 2015 - 21:17
Oui mais Freinet a été récupéré officiellement entre l'après-guerre et la fin du XXe. Montessori est hyper à la mode aujourd'hui. Quant à Kergomard, la Freinet de la maternelle (ou est-ce Freinet qui est le Kergomard du primaire?), personne n'en parle.

Or, il suffit de lire L'éducation maternelle à l'école pour kiffer, si on aime la pédagogie : http://michel.delord.free.fr/kergomard-educmater.html


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par *Fifi* le Mar 3 Fév 2015 - 21:34
Je te savais pas là dedans doctor Who, je suis en train de fureter ton site, il y a plein de choses intéressantes.

Pour ma part, je trouve nombre de choses intéressantes en Lv (ou du moins je l'imagine), mais c'est vrai que je vois mal utiliser ca dans mes cours. Déjà que je trouve que je manque tellement de temps. Après, c'est toujours intéressant de lire ce qui se fait ailleurs !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par doctor who le Mar 3 Fév 2015 - 21:35
@*Fifi* a écrit:Je te savais pas là dedans doctor Who, je suis en train de fureter ton site, il y a plein de choses intéressantes.

Pour ma part, je trouve nombre de choses intéressantes en Lv (ou du moins je l'imagine), mais c'est vrai que je vois mal utiliser ca dans mes cours. Déjà que je trouve que je manque tellement de temps. Après, c'est toujours intéressant de lire ce qui se fait ailleurs !

Ca veut dire quoi, là-dedans ? Laughing
Merci pour l'intérêt !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par *Fifi* le Mar 3 Fév 2015 - 21:37
@doctor who a écrit:
@*Fifi* a écrit:Je te savais pas là dedans doctor Who, je suis en train de fureter ton site, il y a plein de choses intéressantes.

Pour ma part, je trouve nombre de choses intéressantes en Lv (ou du moins je l'imagine), mais c'est vrai que je vois mal utiliser ca dans mes cours. Déjà que je trouve que je manque tellement de temps. Après, c'est toujours intéressant de lire ce qui se fait ailleurs !

Ca veut dire quoi, là-dedans ? Laughing
Merci pour l'intérêt !
Rien de spécial, pardon je suis fatiguée, ma formulation était maladroite. Juste que je découvre ton travail sur ton site et que j'apprécie de le lire Wink

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par doctor who le Mar 3 Fév 2015 - 21:39
Merci à toi !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Elyas le Mar 3 Fév 2015 - 21:41
Tu as des trucs sur Steiner ou Peter Petersen, je suis complètement ignare à leur propos.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par doctor who le Mar 3 Fév 2015 - 21:44
Steiner, je connais quelques mots-clefs, marqués positivement ou négativement dans mon esprit :
- travail manuel, travail du bois : TB
- musique : TB
- anthroposophie, secte : Evil or Very Mad

L'autre : non !

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Elyas le Mar 3 Fév 2015 - 21:49
J'ai été lire sa très courte biographie sur Wikipédia et, ça m'a donné envie d'en savoir plus (il parle d'une dialectique travail individuel - travail de groupe qui me semble intéressante, d'autant plus qu'il parle respect du rythme des élèves).

EDIT : je parle de Peter Petersen, pas de l'anthroposophiste Suspect
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum