Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:11
@Rendash a écrit:
Susciter l'intérêt pour l'actualité, clairement, à mon avis.

Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:13
L'actualité (ou certaines actualités, si vous préférez) est indissociable de la géographie. Sauf pour ma grand-mère qui croit que la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes et qui est scandalisée parce que je serais bien infoutu de citer la liste des préfectures, sous-préfectures, et chef-lieux de cantons Razz

(...au passage...Des chef-lieux, ou des chefs-lieux? ô_0' )

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:14
@lumeeka a écrit:
Je pense que la réaction peut provenir d'une certaine lassitude à être raillés dès que l'on utilise le terme "pédagogie". C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai toujours trouvée étrange : un enseignant doit être détenteur de connaissances mais un savoir ne fait pas tout, il faut pouvoir transmettre ces connaissances grâce à de la didactique et de la pédagogie. Non ?

Non. Cette façon de séparer les trois comme s'il s'agissait d'entité parfaitement distinctes me paraît être une complète imposture.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
John
Médiateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:14
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:L'actualité, on en parle dans toutes les matières : en histoire-géo, oui, mais aussi en français, en langues, en technologies, en SES, en management, en SVT, pour ne citer que les cas qui me viennent à l'esprit.
Et il y a bien sûr l'actualité scientifique.
Je ne me souviens pas avoir déjà parlé de l'actualité en français.
Et alors ? "On en parle" ne signifie pas "chaque personne au monde faisant du français est obligée d'en parler".
Et puis pour en parler, il faut en avoir l'occasion.


Dernière édition par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:15, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:14
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:
Susciter l'intérêt pour l'actualité, clairement, à mon avis.

Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".

Moi, si.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:15
@Rendash a écrit:Sauf pour ma grand-mère qui croit que la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes

Chose qu'une grande partie des élèves en fin de 3e est incapable de faire aujourd'hui.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:16
Ce n'est à mon sens pas une question d'occasion : je n'en ai tout simplement pas le temps : j'ai autre chose à faire qu'à parler de l'actualité.


Dernière édition par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:17, édité 1 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Elyas le Dim 1 Fév 2015 - 13:16
@Celadon a écrit:C'est excellent (et ce n'est pas nouveau, tant s'en faut !) mais ce qu'il faut pour son efficacité, c'est ce que nous n'avons pas : du TEMPS.
Cette question du temps et son corollaire "prendre le temps" me semblent au cœur des débats actuels. On veut tout faire et donc, on n'a peur de ne pas avoir le temps et on finit par ne faire que du saupoudrage. Or, dès qu'il s'agit de prendre le temps, il y a une sorte de peur de ne pas arriver à faire les choses.
Sauf que oui, prendre du temps, ça prend du temps (oui, je sais...) mais ça fonctionne et la vitesse de croisière ainsi acquise permet de ne pas avoir perdu son temps. Si on n'a toujours peur de perdre du temps, on finit par vraiment perdre le temps.
(je crains de ne pas être clair mais comme c'est limite HS par rapport au sujet du fil, je m'éclipse :retard: ).
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:17
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:Sauf pour ma grand-mère qui croit que la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes

Chose qu'une grande partie des élèves en fin de 3e est incapable de faire aujourd'hui.

Certes. En début de master 1 aussi, accessoirement. Et donc, tu veux en venir où?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Isis39 le Dim 1 Fév 2015 - 13:17
@lumeeka a écrit:
Je pense que la réaction peut provenir d'une certaine lassitude à être raillés dès que l'on utilise le terme "pédagogie". C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai toujours trouvée étrange : un enseignant doit être détenteur de connaissances mais un savoir ne fait pas tout, il faut pouvoir transmettre ces connaissances grâce à de la didactique et de la pédagogie. Non ?
Je ne dis pas que ce fut le cas de ton intervention, simplement que dès qu'un fil pédagogie est ouvert, j'attends toujours la première moquerie et je fais même des paris sur ceux qui vont réagir les premiers. Ton commentaire "Non, mais rassurez-moi, c'est un hoax ? ou un règlement de secte ?
Si c'est vrai, je veux changer de PI." n'était pas une critique construite dans le but d'engager une discussion; tu devais bien te douter que certains réagiraient. Moi, je n'ai pas réagi car je m'en moque royalement : je lis, j’expérimente et je prends ou je jette.

Moi aussi, on devrait lancer des paris ! Very Happy
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:18
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:Sauf pour ma grand-mère qui croit que la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes

Chose qu'une grande partie des élèves en fin de 3e est incapable de faire aujourd'hui.

Certes. En début de master 1 aussi, accessoirement. Et donc, tu veux en venir où?

Que ta grand-mère n'est peut-être pas si à côté de la plaque que ça.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
John
Médiateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:19
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:L'actualité, on en parle dans toutes les matières : en histoire-géo, oui, mais aussi en français, en langues, en technologies, en SES, en management, en SVT, pour ne citer que les cas qui me viennent à l'esprit.
Et il y a bien sûr l'actualité scientifique.
Je ne me souviens pas avoir déjà parlé de l'actualité en français.
Et alors ?
Et alors tu dis que "l'actualité, on en parle en français". Moi, je ne le fais pas. Mais peut-être que je fais mal mon travail, hein !
J'ai précisé plus haut le "Et alors ?".
Dans "on en parle", il n'y a pas d'injonction ni de jugement de valeur : je ne vois pas pourquoi tu y lis ça.
Si je dis qu'en France, on mange du fromage et des oeufs, tu n'es pas obligé de croire que ceux qui ne mangent pas de fromage et d'oeufs sont de mauvais Français.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:19
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:

Chose qu'une grande partie des élèves en fin de 3e est incapable de faire aujourd'hui.

Certes. En début de master 1 aussi, accessoirement. Et donc, tu veux en venir où?

Que ta grand-mère n'est peut-être pas si à côté de la plaque que ça.

Le mot-clef était "uniquement".
Il y a des pré-requis. Ils ne constituent pas à eux seuls la géographie.
Tu ne peux pas faire de géographie sans savoir placer les fleuves et les montagnes sur une carte.
Après que tu as placé les fleuves et les montagnes sur une carte, tu n'as toujours pas fait de géographie.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Isis39 le Dim 1 Fév 2015 - 13:20
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:
Susciter l'intérêt pour l'actualité, clairement, à mon avis.

Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".

Moi, si.

Nos matières ont pour but, entre autres, d'aider les élèves à comprendre le monde. S'ils ne le connaissent pas.... Sad
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:21
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:

Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".

Moi, si.

Nos matières ont pour but, entre autres, d'aider les élèves à comprendre le monde. S'ils ne le connaissent pas.... Sad

À mon sens, connaître et éprouver de l'intérêt pour sont deux choses tout à fait différentes.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:21
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:

Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".

Moi, si.

Nos matières ont pour but, entre autres, d'aider les élèves à comprendre le monde. S'ils ne le connaissent pas.... Sad

Voilà, exactement. Et donc, il faut qu'ils s'y intéressent, à ce monde et à ce qui s'y passe.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
John
Médiateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:22
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:Sauf pour ma grand-mère qui croit que la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes
Chose qu'une grande partie des élèves en fin de 3e est incapable de faire aujourd'hui.
Certes. En début de master 1 aussi, accessoirement. Et donc, tu veux en venir où?
Que ta grand-mère n'est peut-être pas si à côté de la plaque que ça.
Pardon, mais Suspect
Ca revient à dire que "la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes" n'est "pas si à côté de la plaque que ça" :shock:
Ce serait plus clair de dire directement que la localisation géographique d'éléments naturels et humains est un préalable à la compréhension des phénomènes plus complexes par la suite, non ? Parce que sinon, j'ai du mal à comprendre.


Dernière édition par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:22, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:22
@Rendash a écrit:
Après que tu as placé les fleuves et les montagnes sur une carte, tu n'as toujours pas fait de géographie.

Ça fait partie du grand débat sur ce qu'est la géographie. Aujourd'hui, elle est surtout de la bouillie, hélas.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:24
@John a écrit:
Ce serait plus clair de dire directement que la localisation géographique d'éléments naturels et humains est un préalable à la compréhension des phénomènes plus complexes par la suite, non ? Parce que sinon, j'ai du mal à comprendre.

Absolument d'accord.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:25
@Celeborn a écrit:
Ça fait partie du grand débat sur ce qu'est la géographie. Aujourd'hui, elle est surtout de la bouillie, hélas.

Quel que soit le débat sur les objets et les enjeux de la discipline- et il y a effectivement matière à débattre -, la géographie ne peut se limiter à ça.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
John
Médiateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:26
@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:
@Celeborn a écrit:
Là, on est dans le formatage comportemental : je n'estime pas qu'on ait à "susciter l'intérêt".
Moi, si.
Nos matières ont pour but, entre autres, d'aider les élèves à comprendre le monde. S'ils ne le connaissent pas.... Sad
À mon sens, connaître et éprouver de l'intérêt pour sont deux choses tout à fait différentes.
On peut estimer que les deux objectifs sont louables : faire connaître, et faire éprouver de l'intérêt pour.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:27
@John a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Rendash a écrit:
Certes. En début de master 1 aussi, accessoirement. Et donc, tu veux en venir où?
Que ta grand-mère n'est peut-être pas si à côté de la plaque que ça.
Pardon, mais Suspect
Ca revient à dire que "la géo, c'est uniquement savoir placer sur une carte les noms des fleuves et des montagnes" n'est "pas si à côté de la plaque que ça" Suspect
Ce serait plus clair de dire directement que la localisation géographique d'éléments naturels et humains est un préalable à la compréhension des phénomènes plus complexes par la suite, non ? Parce que sinon, j'ai du mal à comprendre.

Ce que je veux dire (mais ça me paraissait assez clair), c'est qu'au nom de tout un tas de grandes idées pédagogiques, ça, on ne le fait plus correctement. Et apparemment, en +, on s'en félicite car on "suscite l'intérêt", on "parle de l'actualité" et que ça a l'air formidable, le tout sur des horaires qui ne permettent clairement pas de tout faire. La discipline géographie, comme toute discipline, est construite par une interaction entre ses éléments de connaissances, qui construisent un savoir. Et donc oui, placer des fleuves sur une carte, c'est faire de la géographie et non du saut à la perche. Ce n'est pas un préalable ou un prérequis : c'est de la géographie. Mon propos porte alors sur le fait qu'on ne le fait globalement plus correctement, ce qui empêche totalement de construire un savoir géographique chez les élèves. Savoir qu'on peut globalement construire sans avoir à parler de l'actualité.

edit : pour synthétiser, ce n'est pas de dire que ça ne doit être que ça, mais je crois que ça mériterait d'être DAVANTAGE ça, si on prétend vraiment faire acquérir un savoir articulé aux élèves, et non seulement leur donner des INFORMATIONS.


Dernière édition par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 23:45, édité 2 fois

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Celeborn le Dim 1 Fév 2015 - 13:28
@John a écrit:
On peut estimer que les deux objectifs sont louables : faire connaître, et faire éprouver de l'intérêt pour.

On peut aussi penser qu'ils ne sont pas sur le même plan : le premier est un impératif, le second un supplément d'âme tout à fait sympathique mais absolument pas nécessaire.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Rendash le Dim 1 Fév 2015 - 13:29
OK. Connaître l'alphabet et savoir qu'au pluriel on met, le cas échéant, un "s", c'est du français. Certes. Et après?

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
John
Médiateur

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par John le Dim 1 Fév 2015 - 13:32
@Celeborn a écrit:
@John a écrit:
On peut estimer que les deux objectifs sont louables : faire connaître, et faire éprouver de l'intérêt pour.
On peut aussi penser qu'ils ne sont pas sur le même plan : le premier est un impératif, le second un supplément d'âme tout à fait sympathique mais absolument pas nécessaire.
Autant apprendre l'annuaire dans ce cas-là. L'impératif sera respecté, et on ne s'embêtera pas avec le supplément d'âme sympathique.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Isis39 le Dim 1 Fév 2015 - 13:32
@Celeborn a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Rendash a écrit:

Moi, si.

Nos matières ont pour but, entre autres, d'aider les élèves à comprendre le monde. S'ils ne le connaissent pas.... Sad

À mon sens, connaître et éprouver de l'intérêt pour sont deux choses tout à fait différentes.

Mais impossible de comprendre le monde si on ne le connait pas.
Contenu sponsorisé

Re: Pédagogie institutionnelle dans le secondaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum