Analyse du film Soleil Vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Analyse du film Soleil Vert

Message par cannelle21 le Mer 4 Fév 2015 - 20:12

Après les vacances je vais commencer un chapitre centré autour de textes de science-fiction. J'aimerais beaucoup travailler sur Soleil Vert en HDA en détaillant l'analyse du générique et la séquence de la mort de Sol.
Bref, auriez-vous des pistes d'étude sur le film de façon générale, des idées, des conseils de bibliographie ?
Merci

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par Tine523 le Mar 10 Fév 2015 - 17:07

Je me permets de faire remonter, car je trouve ton projet très intéressant.

Tine523
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par cannelle21 le Mar 10 Fév 2015 - 19:01

Si je parviens à étudier le film, je te le dirai. Je vais me concentrer dessus pendant les vacances.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

fichier analyse soleil vert

Message par malaszka le Dim 1 Mar 2015 - 11:16

Bonjour
J'ai travaillé sur le générique et peux t'envoyer mes fichiers sur ton mail perso car la taille est trop lourde pour poster sur le forum
anna

malaszka
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par Handsome Devil le Dim 1 Mar 2015 - 13:05

Le film est inspiré d'un roman de Harry Harrison intitulé Make room! Make room!.
Si lire le roman entier n'est pas possible, une version courte a été publiée sous le titre Roommates, elle-même disponible en français (titre Compagnons de chambre) dans le recueil Histoires de l'an 2000 (collection La Grande Anthologie de la Science-Fiction, Le Livre de Poche 1985).

Pour info, le même recueil contient également la nouvelle Rollerball Murder (William Harrison), adaptée au cinéma sous le titre Rollerball.

Handsome Devil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par cannelle21 le Sam 25 Avr 2015 - 19:22

Petit bilan de mon côté : l'analyse du film a super bien fonctionné avec eux. Du coup j'envisage de créer un chapitre l'année prochaine autour de la dystopie comme annonciatrice des dérives de notre société.
Je travaillerai sur un corpus de textes :
- Ravage, de Barjavel
- La route, de Cormac Mc Carthy

Si vous avez d'autres idées.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par JPhMM le Sam 25 Avr 2015 - 19:41

"Soleil vert" par Dominique Gonzalez-Foerster


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par ycombe le Sam 25 Avr 2015 - 19:49

@cannelle21 a écrit:Petit bilan de mon côté : l'analyse du film a super bien fonctionné avec eux. Du coup j'envisage de créer un chapitre l'année prochaine autour de la dystopie comme annonciatrice des dérives de notre société.
Je travaillerai sur un corpus de textes :
- Ravage, de Barjavel
- La route, de Cormac Mc Carthy

Si vous avez d'autres idées.
Nous autres de Zamiatine
https://infokiosques.net/spip.php?article347

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par cannelle21 le Sam 25 Avr 2015 - 19:53

Merci Ycombe.
Jphmm : je me suis servie de cette vidéo pour l'analyse, mais aussi de cette conférence très intéressante :



_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par JPhMM le Sam 25 Avr 2015 - 19:56

Merci Cannelle. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par JPhMM le Sam 25 Avr 2015 - 19:58

Le Passeur ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par thrasybule le Sam 25 Avr 2015 - 20:08

JB Thoret c'est le top! N'oublions pas qu'il a échappé de peu au massacre de Charlie Hebdo, puisqu'il était en retard.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Analyse du film Soleil Vert

Message par cannelle21 le Sam 25 Avr 2015 - 20:42

@thrasybule a écrit:JB Thoret c'est le top! N'oublions pas qu'il a échappé de peu au massacre de Charlie Hebdo, puisqu'il était en retard.

J'ai découvert en farfouillant sur Internet. Il est passionnant. Pour expliquer que, dans les films, la catastrophe est souvent une punition contre une Amérique corrompue, il fait le lien avec le début des Dents de la mer.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum