Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par bruno09 le Mer 10 Juin 2015 - 22:11

Trompettemarine appelait de ses voeux "Un grand ministre".
C'est tout ce qui nous manque: quelqu'un qui indiquerait que la surprise partie est terminée, qui renverrait les chercheurs en "science de l'éducation" à leurs chères études, expliquerait aux hauts fonctionnaires de Grenelle qui est le patron, aux parents que L'éducation nationale n'est pas une supérette, aux élèves qu'ils sont là pour bosser et accessoirement à nous mêmes qu'un collège n'est pas un laboratoire de sciences humaines ou une colo.
Bref, quelqu'un prêt à se faire traiter de ptérodactile et de fasciste.
C'est pas gagné...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par ycombe le Mer 10 Juin 2015 - 22:18

@ysabel a écrit:Les conseils de seconde de cette année n'ont été qu'une chambre d'enregistrement des vœux des familles (à qq exceptions près). Je n'avais jamais vu cela.
On va rire avec les résultats du bac dans deux ans...
C'est surtout avec les consignes de correction qu'on risque de rire… jaune.

Certains parents sont sans illusion sur la facilité du passage, et voudraient bien un peu plus de réalisme pour leur bambin. C'est ainsi qu'en sixième, nous avons vu comme demande de parents: «passage en cinquième mais seulement si le niveau est suffisant».


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Honchamp le Mer 10 Juin 2015 - 22:26

@stanleymilgram a écrit:Finalement , qu'advient-il?
Par exemple, en fin troisième , l'élève passe automatiquement; soit mais est-ce à dire que les parents
décident de la voie (Pro/techno ou générale)?


Chez nous, fin de 3ème, il y aura UNE commission d'appel : parents qui veulent seconde GT, le principal estime que c'est vraiment trop mauvais et qu'il y a des limites au ridicule (pour notre collège...).

Et bien, c'est la collègue PP qui râle car elle va devoir y aller...
Ah, les profs... boulet

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."

Honchamp
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par C'est pas faux le Mer 10 Juin 2015 - 23:15

Chez moi, il y a toujours une poignée d'élèves qui ne sont pas du tout entrés dans la lecture à l'issue du CP. Après un deuxième CP, en général ça va.
La, ils vont passer de force en CE1, et soit empêcher la classe d'avancer vers le Ce2, soit se retrouver définitivement largués.
L'intérêtdesquoi ?
Remarquez, on s'en fout, on est en REP+. Vu du ministère, ça veut donc dire nouveaux publics, échec scolaire, charité pédagogique, toussa, donc un peu plus un peu moins ... Et pas de FCPE pour faire ch. Peinards !

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Fesseur Pro le Mer 10 Juin 2015 - 23:16

@trompettemarine a écrit:Nous devons absolument faire le deuil que les ministres de l'EN n'ont rien à faire des enfants de demain.

La politique fonctionne à court terme et pour l'EN il nous faudrait du long terme.
Mais c'est déjà rapé depuis longtemps.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par bruno09 le Mer 10 Juin 2015 - 23:18

@C'est pas faux a écrit:Chez moi, il y a toujours une poignée d'élèves qui ne sont pas du tout entrés dans la lecture à l'issue du CP. Après un deuxième CP, en général ça va.
La, ils vont passer de force en CE1, et soit empêcher la classe d'avancer vers le Ce2, soit se retrouver définitivement largués.
L'intérêtdesquoi ?
Remarquez, on s'en fout, on est en REP+. Vu du ministère, ça veut donc dire nouveaux publics, échec scolaire, charité pédagogique, toussa, donc un peu plus un peu moins ... Et pas de FCPE pour faire ch. Peinards !

Si tu veux la Hors classe, c'est le moment de tenter une expérimentation.
Quant à la FCPE, comment dire...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Olympias le Mer 10 Juin 2015 - 23:20

@JPhMM a écrit:Je songe à changer la dénomination de mon emploi quand elle me sera demandée. Je dirai : ouvrier en animation pédagogique, spécialisé en calculatrice.
Artisan boulier, c'est bien aussi. Ça fait retour aux sources

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par JaneB le Mer 10 Juin 2015 - 23:23

@ysabel a écrit:Les conseils de seconde de cette année n'ont été qu'une chambre d'enregistrement des vœux des familles (à qq exceptions près). Je n'avais jamais vu cela.
On va rire avec les résultats du bac dans deux ans...

Même pas certain ... pale
On entendra parler d'une réussite sans précédent! bounce

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Lenagcn le Jeu 11 Juin 2015 - 0:07

@ysabel a écrit:Les conseils de seconde de cette année n'ont été qu'une chambre d'enregistrement des vœux des familles (à qq exceptions près). Je n'avais jamais vu cela.
On va rire avec les résultats du bac dans deux ans...

Même département, autre lycée, même chose constatée pour la cohorte de mes filles.
Evil or Very Mad

Lenagcn
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par C'est pas faux le Jeu 11 Juin 2015 - 0:20

@bruno09 a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Chez moi, il y a toujours une poignée d'élèves qui ne sont pas du tout entrés dans la lecture à l'issue du CP. Après un deuxième CP, en général ça va.
La, ils vont passer de force en CE1, et soit empêcher la classe d'avancer vers le Ce2, soit se retrouver définitivement largués.
L'intérêtdesquoi ?
Remarquez, on s'en fout, on est en REP+. Vu du ministère, ça veut donc dire nouveaux publics, échec scolaire, charité pédagogique, toussa, donc un peu plus un peu moins ... Et pas de FCPE pour faire ch. Peinards !

Si tu veux la Hors classe, c'est le moment de tenter une expérimentation.
Quant à la FCPE, comment dire...
La FCPE comme seule voix qui a l'oreille du ministère à part la paire de jaunes. C'est ce que je voulais dire.


Dernière édition par C'est pas faux le Jeu 11 Juin 2015 - 7:53, édité 1 fois

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par bruno09 le Jeu 11 Juin 2015 - 0:45

@C'est pas faux a écrit:
@bruno09 a écrit:
@C'est pas faux a écrit:Chez moi, il y a toujours une poignée d'élèves qui ne sont pas du tout entrés dans la lecture à l'issue du CP. Après un deuxième CP, en général ça va.
La, ils vont passer de force en CE1, et soit empêcher la classe d'avancer vers le Ce2, soit se retrouver définitivement largués.
L'intérêtdesquoi ?
Remarquez, on s'en fout, on est en REP+. Vu du ministère, ça veut donc dire nouveaux publics, échec scolaire, charité pédagogique, toussa, donc un peu plus un peu moins ... Et pas de FCPE pour faire ch. Peinards !

Si tu veux la Hors classe, c'est le moment de tenter une expérimentation.
Quant à la FCPE, comment dire...
La FCPE comment seule voix qui a l'oreille du ministère à part la paire de jaunes. C'est ce que je voulais dire.
Je ne l'ai pas dit, tu l'as fait...

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par ysabel le Jeu 11 Juin 2015 - 8:20

@ycombe a écrit:
@ysabel a écrit:Les conseils de seconde de cette année n'ont été qu'une chambre d'enregistrement des vœux des familles (à qq exceptions près). Je n'avais jamais vu cela.
On va rire avec les résultats du bac dans deux ans...
C'est surtout avec les consignes de correction qu'on risque de rire… jaune.

Certains parents sont sans illusion sur la facilité du passage, et voudraient bien un peu plus de réalisme pour leur bambin. C'est ainsi qu'en sixième, nous avons vu comme demande de parents: «passage en cinquième mais seulement si le niveau est suffisant».


Sauf qu'il y a un moment, même en baissant les exigences, quand il n'y a rien, il n'y a rien...
Avec le plus grand laxisme, quand une copie de français à l'EAF se limite à une dizaine de lignes sans aucun sens, on ne peut rien faire.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Iphigénie le Jeu 11 Juin 2015 - 10:21

Chez nous les parents ont totalement entériné deux choses:
l'élève a le droit de passer au niveau supérieur.
si ses résultats sont mauvais, il faudra que les professeurs fassent quelque chose.
Après tout c'est le professeur qui met des mauvaises notes: il n'a qu'à mettre des bonnes notes. C'est simple, non?
Et voilà.

C'est pour ça que j'ai trois élèves qui passent en TS avec 6 en maths, 7 en PC et 9 en SVT. Pas la peine de discuter (enfin si, plusieurs RV d'une heure chacun dans l'année!)
Parce qu'ils veulent faire médecine.
Et que le CO leur a dit que pour médecine ils devaient avoir le bac S.
Donc, ils demandent un bac S.
Et nous , on n'a qu'à leur donner: c'est pas compliqué, non?

Voilà. Le système a implosé.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par almuixe le Jeu 11 Juin 2015 - 10:52

@Jacq a écrit:
Que répondre ?

Parce que cela coûte cher, parce qu'il faut payer des prof pour le redoublement ? Parce qu'en redoublant on n'améliore par obligatoirement le niveau ? Pourtant  sa fille qui est travailleuse aurait sans doute profié d'un éventuel redoublement ! Merci le MEN de me réserver, en terminale, la responsabilité de dire à une élève qu'elle n'a pas le niveau pour aller plus loin alors que c'est en 6e ou 5e sans doute que cela aurait dû être annoncé aux parents.  J'ai de la peine, pour cette élève, et pour sa mère qui est repartie en nous reprochant à nous, prof de LP et prof de collège, de ne pas avoir tiré la sonnette d'alarme avant la terminale.

Moi je n'hésite pas. J'ai totalement renversé le discours. J'annonce que le redoublement coûte cher, en mentionnant le coût aux alentours de 10 000 euros, cela fait toujours son petit effet (même chez les parents aisés). C'est en réalité une chance que l'on vous offre. A vous de choisir si vous la saisissez ou pas.

J'ai encore moins de scrupules à le faire que dans mon lycée, 90% des redoublements sont une réussite (enfin maintenant ils sont tellement rare qu'il est difficile de faire des statistiques).

almuixe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Lora le Jeu 11 Juin 2015 - 11:38

Depuis quelques années, j'écris systématiquement sur le bulletin : le niveau X (6e, 4e, 3e...) n'est pas acquis. Pour que ce soit au moins dit une fois. Après, les parents font ce qu'ils veulent avec ça. Ils auront eu l'information : votre enfant passe dans la classe supérieure, mais il n'a pas acquis le niveau demandé dans celle d'avant.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par ysabel le Jeu 11 Juin 2015 - 12:01

@Iphigénie a écrit:Chez nous les parents ont totalement entériné deux choses:
l'élève a le droit de passer au niveau supérieur.
si ses résultats sont mauvais, il faudra que les professeurs fassent quelque chose.
Après tout c'est le professeur qui met des mauvaises notes: il n'a qu'à mettre des bonnes notes. C'est simple, non?
Et voilà.

C'est pour ça que j'ai trois élèves qui passent en TS avec 6 en maths, 7 en PC et 9 en SVT. Pas la peine de discuter (enfin si, plusieurs RV d'une heure chacun dans l'année!)
Parce qu'ils veulent faire médecine.
Et que le CO leur a dit que pour médecine ils devaient avoir le bac S.
Donc, ils demandent un bac S.
Et nous , on n'a qu'à leur donner: c'est pas compliqué, non?

Voilà. Le système a implosé.

Une collègue de maths qui a des TS a plusieurs élèves qui sont à 2 ou 3 de moyenne grâce au passage automatique...


Dernière édition par ysabel le Jeu 11 Juin 2015 - 15:56, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Weirdan le Jeu 11 Juin 2015 - 12:45

Révoltant.

Weirdan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par lucie2404 le Lun 17 Aoû 2015 - 16:23

Bonjour à tous,

je suis étudiante en Master 2 Education et Formation, je réalise une étude sur le redoublement au Lycée, alors si vous avez un peu de temps, vous pouvez participer à ce questionnaire :
https://docs.google.com/forms/d/1DG8AV-DXWtZoe-Q--UVfJOKDhs1RVtVlxzvV9wXHvsA/viewform?usp=send_form
je vous remercie d'avance !!

lucie2404
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par henriette le Lun 17 Aoû 2015 - 17:14

@lucie2404 a écrit:Bonjour à tous,

je suis étudiante en Master 2 Education et Formation, je réalise une étude sur le redoublement au Lycée, alors si vous avez un peu de temps, vous pouvez participer à ce questionnaire :
https://docs.google.com/forms/d/1DG8AV-DXWtZoe-Q--UVfJOKDhs1RVtVlxzvV9wXHvsA/viewform?usp=send_form
je vous remercie d'avance !!

Merci de cesser de poster le même message dans différents fils du forum : cela s'appelle du flood et, conformément à la charte, peut entraîner un ban direct.
J'ai supprimé vos messages doublons, je laisse donc uniquement celui-ci.

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par amalricu le Lun 17 Aoû 2015 - 17:30

@ysabel a écrit:
@Iphigénie a écrit:Chez nous les parents ont totalement entériné deux choses:
l'élève a le droit de passer au niveau supérieur.
si ses résultats sont mauvais, il faudra que les professeurs fassent quelque chose.
Après tout c'est le professeur qui met des mauvaises notes: il n'a qu'à mettre des bonnes notes. C'est simple, non?
Et voilà.

C'est pour ça que j'ai trois élèves qui passent en TS avec 6 en maths, 7 en PC et 9 en SVT. Pas la peine de discuter (enfin si, plusieurs RV d'une heure chacun dans l'année!)
Parce qu'ils veulent faire médecine.
Et que le CO leur a dit que pour médecine ils devaient avoir le bac S.
Donc, ils demandent un bac S.
Et nous , on n'a qu'à leur donner: c'est pas compliqué, non?

Voilà. Le système a implosé.

Une collègue de maths qui a des TS a plusieurs élèves qui sont à 2 ou 3 de moyenne grâce au passage automatique...

Le syndrome du passager clandestin....passer suffit à mon bonheur même en grugeant....seulement la réalité frappera encore plus fort...une petite étude du dossier scolaire suffira aux recruteurs en filières supérieures pour écarter ces brillantissimes cancres vers les rangs de l'université où ils feront de nouveau l'étalage de leur nullité.

amalricu
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Luigi_B le Lun 17 Aoû 2015 - 17:47

@lucie2404 a écrit:Bonjour à tous,

je suis étudiante en Master 2 Education et Formation, je réalise une étude sur le redoublement au Lycée
[...]
Au lycée, selon vous dans quelle casse le redoublement est-il plus favorable ?

Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suppression du redoublement : rien n'est prévu institutionnellement pour le remplacer

Message par Madame Mado le Lun 9 Nov 2015 - 20:06

Savez-vous s'il est plus facile dans le privé d'obtenir un avis favorable à un redoublement (à l'école élémentaire) ?
Une mère d'élève avec laquelle je parlais cet après-midi m'a affirmé que c'était le cas.
J'avoue tout ignorer du fonctionnement de l'école privée.
L'IEN doit-il émettre un avis  comme dans le public ?
Est-ce plus simple de redoubler dans le privé (sous contrat) ?

heu
Merci de m'éclairer de vos lumières si vous le pouvez.

Madame Mado
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum