[Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Ven 6 Fév 2015 - 18:09

L'école n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans, donc pas le lycée.

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par User5899 le Ven 6 Fév 2015 - 18:14

"les qualités d’écoute, de patience et d’autorité naturelle primordiale"... La grammaire, elle... :roll



@Seifer a écrit:
@coindeparadis a écrit:Seifer, tu veux dire que les établissements confessionnels devraient être hors contrat ? Mais ne crois-tu pas qu'ainsi elles échapperaient bien davantage au contrôle de l'Etat et aux dérives sectaires (je suis bien placée pour le savoir) ?

Non, je dis que ce ne doit simplement pas exister. Il n'y a pas de contrat ou d'hors contrat qui tienne. On est dans une société où la religion devrait se pratiquer dans deux endroits : chez soi et dans les lieux de "culte". Ailleurs elle n'a pas sa place. Je ne vois pas en quoi celle-ci pourrait être présente dans des établissements privés. Je dirais même qu'arrêter d'évoquer les religions constamment, ça nous ferait du bien.
Plein accord. Je ne comprends même pas comment on peut é-duquer en re-lig-ionnant...



@coindeparadis a écrit:L'école n'est obligatoire que jusqu'à 16 ans, donc pas le lycée.
On entre en seconde à 15 ans.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Seifer le Ven 6 Fév 2015 - 18:15

Ne jouons pas sur les mots, un élève qui ne redouble pas arrive au lycée avant cet âge-là. Et vu que le redoublement n'existe presque plus...

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Seifer le Ven 6 Fév 2015 - 18:18

Cripure a écrit:"les qualités d’écoute, de patience et d’autorité naturelle primordiale"... La grammaire, elle... :roll



@Seifer a écrit:
@coindeparadis a écrit:Seifer, tu veux dire que les établissements confessionnels devraient être hors contrat ? Mais ne crois-tu pas qu'ainsi elles échapperaient bien davantage au contrôle de l'Etat et aux dérives sectaires (je suis bien placée pour le savoir) ?

Non, je dis que ce ne doit simplement pas exister. Il n'y a pas de contrat ou d'hors contrat qui tienne. On est dans une société où la religion devrait se pratiquer dans deux endroits : chez soi et dans les lieux de "culte". Ailleurs elle n'a pas sa place. Je ne vois pas en quoi celle-ci pourrait être présente dans des établissements privés. Je dirais même qu'arrêter d'évoquer les religions constamment, ça nous ferait du bien.
Plein accord. Je ne comprends même pas comment on peut é-duquer en re-lig-ionnant...


Je ne comprends pas non plus. Je ne dis pas que la religion est un problème, simplement qu'elle n'est pas à sa place.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Ven 6 Fév 2015 - 18:22

@Seifer a écrit:Ne jouons pas sur les mots, un élève qui ne redouble pas arrive au lycée avant cet âge-là. Et vu que le redoublement n'existe presque plus...
Je ne joue pas sur les mots. J'essaye de comprendre le raisonnement. Ou plutôt si, je le comprends dans l'absolu, mais il me paraît irréalisable à court et même moyen terme.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par User5899 le Ven 6 Fév 2015 - 18:25

@coindeparadis a écrit:
@Seifer a écrit:Ne jouons pas sur les mots, un élève qui ne redouble pas arrive au lycée avant cet âge-là. Et vu que le redoublement n'existe presque plus...
Je ne joue pas sur les mots. J'essaye de comprendre le raisonnement. Ou plutôt si, je le comprends dans l'absolu, mais  il me paraît irréalisable à court et même moyen terme.
Certes, on est dans un pays qui se dit laïque, mais admet l'enseignement confessionnel ; dans une république qui se proclame une et indivisible, mais comprend trois départements sous régime concordataire. Si la république était un être humain, on le soignerait pour schizophrénie.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Thierry30 le Ven 6 Fév 2015 - 19:03

Il s'agit manifestement d'un "établissement privé sous contrat".
Il serait intéressant de connaître la teneur dudit "contrat".

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par auléric le Ven 6 Fév 2015 - 19:13

@coindeparadis a écrit:Une école hors contrat musulmane cherche des PE avec CRPE maîtrisant l'arabe littéraire et impliqués...
L ECOLE AL FITRA RECHERCHE SON EQUIPE PEDAGOGIQUE
Contact Merci d’envoyer votre CV / lettre de motivation uniquement par mail à l’adresse suivante : recrutement@ecole-alfitra.fr
Description



Vous devrez enseigner et respecter le programme de l’éducation nationale tout en apportant votre « savoir faire » et votre attrait pour la pédagogie. Enseigner c’est innover, à ce titre, vous participerez à l’élaboration d’un projet pédagogique innovant basé sur le trilinguisme et le respect des valeurs fondamentales de notre école de type confessionnelle. Vous veillerez également à son application dans le cadre de votre enseignement. Votre activité devra s’exercer dans le cadre de procédures “qualité” mise en place par la direction.

Nous recherchons des candidats :

●      BAC + 5 diplômés CRPE

●      avec ou sans expériences professionnelles

●      maîtrise de l’anglais

●      bon niveau d’arabe littéraire apprécié

Le candidat devra posséder les qualités d’écoute, de patience et d’autorité naturelle primordiale à la relation élève/enseignant ainsi qu’un sens de la pédagogie et de l’adaptabilité.
Rigoureux, disponible et impliqué sont des traits de caractère également attendus.
EDIT : un article de ce prof très intéressant ici
http://www.liberation.fr/societe/2015/01/14/aujourd-hui-le-prophete-est-aussi-charlie_1180802

ils veulent donc des démissionnaires de l'EN ???

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Ven 6 Fév 2015 - 19:33

Si tu savais le nombre d'écoles hors contrat qui ne connaissent rien au CRPE (ils pensent que c'est un diplôme), rien à l'EN, rien aux programmes, rien aux méthodes .... ... ...
Républicain, il faudrait savoir si c'est un contrat simple ou un contrat d'association (plus restrictif).
Les relations entre les établissements d'enseignement privé et l'État
Les contrats passés entre les établissements privés et l'État

Après cinq années d’exercice, un établissement d’enseignement privé hors contrat peut demander à être lié à l’État par un contrat qui peut être un contrat d’association ou, pour les écoles primaires ou spécialisées, un contrat simple. Ce contrat oblige l’établissement à accueillir les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyance.
En contrepartie, l’État rémunère les enseignants, qui ont réussi des concours analogues à ceux de l’enseignement public, et les collectivités publiques financent le fonctionnement de l’établissement dans les mêmes proportions qu’ils financent les écoles et les établissements publics.
Le contrat simple pour les écoles primaires ou spécialisées

L’établissement sous contrat simple organise l’enseignement par référence aux programmes et aux règles générales relatives aux horaires de l’enseignement public.
Le contrat d’association pour les écoles primaires, les collèges et les lycées

Pour qu’un contrat d’association soit conclu, il est nécessaire qu’un besoin scolaire soit reconnu par le recteur dans le périmètre géographique de l’établissement qui en fait la demande. Lorsqu’il a conclu un contrat avec l’État, l’établissement dispense les enseignements conformément aux règles et aux programmes de l’enseignement public.
Le contrôle de l'État sur les établissements privés

Tous les établissements privés, quelles que soient leurs relations avec l’État, sont soumis à un régime d’inspection. Chaque établissement conserve son caractère propre par la définition qu’il donne de la vie scolaire dans son règlement intérieur.

L’inspection des établissements privés hors contrat est administrative et pédagogique.
D’un point de vue administratif, l’inspecteur s’assure que le directeur et les enseignants disposent des titres requis et que sont respectés l’obligation scolaire, l’ordre public et les bonnes mœurs, ainsi que les règles sanitaires et sociales requises lors de l’ouverture.
Le contrôle pédagogique, quant à lui, vise à s’assurer que l’enseignement dispensé est conforme au droit à l’instruction garanti à l’enfant et répond aux normes minimales des connaissances requises à l’issue de la période d’instruction obligatoire.

Le contrôle est plus étendu pour les établissements sous contrat : il porte sur l’ensemble des points qui ont conditionné la passation du contrat. Les enseignants font l’objet d’une notation pédagogique.
Le financement public des établissement privés

S’agissant des enseignants, l’État prend à sa charge la rémunération de ceux qui exercent dans des classes sous contrat.

S’agissant des dépenses de fonctionnement des classes sous contrat, l’État et chaque collectivité territoriale sont tenus d’y participer dans les mêmes conditions qu’ils participent aux dépenses de fonctionnement des classes correspondantes dans les écoles et les établissements publics d’enseignement.

Quant aux dépenses d’investissement des établissements privés, elles peuvent faire l’objet d’une participation des collectivités publiques dans des conditions strictes : en règle générale, le total de leurs participations à ce titre doit rester inférieur à 10 % des dépenses annuelles de l’établissement et la participation doit répondre à certains besoins limitativement énumérés par la loi.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Morgared le Ven 6 Fév 2015 - 19:37

C'est du propre, pour un lycée "sous contrat" :
- Des collègues qui crient au sacrilège face à une tribune défendant Charlie Hebdo face à l'islamisme.
- Un CDI mettant à disposition des livres des frères Ramadan.
- Un antisémitisme omniprésent.
- Refus du darwinisme.
- Discrimination contre les femmes et les non-musulmans.
Bref, un établissement que l'auteur appelle lui-même islamiste. Il va y avoir un sérieux ménage à faire.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Thierry30 le Ven 6 Fév 2015 - 19:42



"Le Lycée Averroès
Premier établissement privé musulman  sous contrat avec l’Etat

La population musulmane dans le Nord Pas-de-Calais
Le passé industriel de la région du Nord-Pas-de-Calais est à l’origine d’importantes vagues de migrations. La diversité multiculturelle qui s’en suivit est particulièrement importante dans la métropole lilloise. Sur plus d’un million d’habitants, 7 % environ sont issus de l’immigration, composant ainsi, plus de la moitié de la population musulmane de la région.

La Ligue Islamique du Nord
Créée en 1983, la Ligue Islamique du Nord est l’organisation musulmane la plus importante de la région aussi bien par les nombreux services offerts aux musulmans que par son rayonnement cultuel et administratif. Une de ses vocations est la défense des intérêts des musulmans de la métrople. C’est cette vocation même qui conduira à la création du premier lycée privé musulman en France.

À l’origine, l’exclusion des filles voilées
L’exclusion, en 1994, d’une vingtaine de filles portant le voile d’un lycée de la métropole lilloise, peut être considérée comme à l’origine de la création du lycée Averroès. Devant l’urgence de la situation, la Ligue Islamique du Nord a pris en charge la scolarité des filles exclues jusqu’à l’obtention de leur baccalauréat. Une structure officieuse a été alors mise en place pour assurer cet accompagnement. Une expérience qui confortera finalement les responsables de la ligue dans leurs capacités à créer et à gérer un établissement d’enseignement privé. À la rentrée 2003, la France découvre l’ouverture du premier lycée privé musulman. Un lycée qui prône un enseignement de qualité intégrant la culture musulmane et qui, naturellement, combat toute forme d’exclusion en affichant son ouverture à tous."




http://www.lycee-averroes.com/l-%C3%A9tablissement/

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Ven 6 Fév 2015 - 19:45

Ils ont leur journée porte ouverte le 14 février cheers .
Et on peut lire ceci sur leur site :
À l’origine, l’exclusion des filles voilées

L’exclusion, en 1994, d’une vingtaine de filles portant le voile d’un lycée de la métropole lilloise, peut être considérée comme à l’origine de la création du lycée Averroès. Devant l’urgence de la situation, la Ligue Islamique du Nord a pris en charge la scolarité des filles exclues jusqu’à l’obtention de leur baccalauréat. Une structure officieuse a été alors mise en place pour assurer cet accompagnement. Une expérience qui confortera finalement les responsables de la ligue dans leurs capacités à créer et à gérer un établissement d’enseignement privé. À la rentrée 2003, la France découvre l’ouverture du premier lycée privé musulman. Un lycée qui prône un enseignement de qualité intégrant la culture musulmane et qui, naturellement, combat toute forme d’exclusion en affichant son ouverture à tous.

 
EDIT, on a eu la même démarche Républicain topela

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Ven 6 Fév 2015 - 19:47

En contrat d'association depuis 2008 !

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi j’ai démissionné du lycée Averroès

Message par Docteur OX le Ven 6 Fév 2015 - 22:43

http://www.liberation.fr/societe/2015/02/05/pourquoi-j-ai-demissionne-du-lycee-averroes_1196424


Soufiane Zitouni raconte ses difficultés suite à la publication de sa tribune intitulée «Le Prophète est aussi Charlie», ainsi que son quotidien durant les cinq mois passés au sein de ce lycée.

Édifiant...

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Hérodoute le Sam 7 Fév 2015 - 9:16

Cripure a écrit:
@coindeparadis a écrit:
@Seifer a écrit:Ne jouons pas sur les mots, un élève qui ne redouble pas arrive au lycée avant cet âge-là. Et vu que le redoublement n'existe presque plus...
Je ne joue pas sur les mots. J'essaye de comprendre le raisonnement. Ou plutôt si, je le comprends dans l'absolu, mais  il me paraît irréalisable à court et même moyen terme.
Certes, on est dans un pays qui se dit laïque, mais admet l'enseignement confessionnel ; dans une république qui se proclame une et indivisible, mais comprend trois départements sous régime concordataire. Si la république était un être humain, on le soignerait pour schizophrénie.

Bon ben on brûle tout ce qui n'est pas laïc.... ah mince moi aussi du coup Razz Razz Razz Razz Razz

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par User5899 le Sam 7 Fév 2015 - 9:34

@Hérodoute a écrit:
Cripure a écrit:
@coindeparadis a écrit:
Je ne joue pas sur les mots. J'essaye de comprendre le raisonnement. Ou plutôt si, je le comprends dans l'absolu, mais  il me paraît irréalisable à court et même moyen terme.
Certes, on est dans un pays qui se dit laïque, mais admet l'enseignement confessionnel ; dans une république qui se proclame une et indivisible, mais comprend trois départements sous régime concordataire. Si la république était un être humain, on le soignerait pour schizophrénie.

Bon ben on brûle tout ce qui n'est pas laïc.... ah mince moi aussi du coup Razz Razz Razz Razz Razz
Je ne comprends pas. "Laïc" ne signifie pas "athée" (1) et je n'ai pas appelé aux pogroms (2). Je parle d'une position officielle. Si vous n'êtes pas laïc, je ne vois pas très bien ce que vous faites dans l'Education nationale. On n'a pas dû se comprendre.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Luigi_B le Sam 7 Fév 2015 - 18:59


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Jacq le Sam 7 Fév 2015 - 19:30



Quelqu'un est étonné ?
Quelqu'un imaginait sérieusement que cela se passait autrement ?
Mais, pour changer des musulmans, quelqu'un ose imaginer ce que peut être le contenu d'un cours d'histoire dans un collège ou un lycée confessionnel juif ? ou catho peuplé d'intégristes ?

Les propos des élèves, évoqués, n'ont rien de surprenant, simplement on peut largement imaginer ce que cela donne lorsque tous les élèves pensent la même chose, les prof aussi, la direction aussi.
Cela me fait penser au reportage dirigé par Pujadas avec un élément "infiltré" dans un établissement intégriste négationniste.

C'est très bien qu'une personne de confession musulmane témoigne de ça.


Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Jacq le Sam 7 Fév 2015 - 19:30

Cripure a écrit:
@Hérodoute a écrit:
Cripure a écrit:
Certes, on est dans un pays qui se dit laïque, mais admet l'enseignement confessionnel ; dans une république qui se proclame une et indivisible, mais comprend trois départements sous régime concordataire. Si la république était un être humain, on le soignerait pour schizophrénie.

Bon ben on brûle tout ce qui n'est pas laïc.... ah mince moi aussi du coup Razz Razz Razz Razz Razz
Je ne comprends pas. "Laïc" ne signifie pas "athée" (1) et je n'ai pas appelé aux pogroms (2). Je parle d'une position officielle. Si vous n'êtes pas laïc, je ne vois pas très bien ce que vous faites dans l'Education nationale. On n'a pas dû se comprendre.

+1000 (je ne parle pas d'Hérodoute en particulier, mais de nombreux cas qui me posent question actuellement).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Hérodoute le Sam 7 Fév 2015 - 20:03

C'était de l'humouuuuurrrrrrrr !!! Faut se détendre un peu là ! Shocked

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Jacq le Sam 7 Fév 2015 - 20:11

@Hérodoute a écrit:C'était de l'humouuuuurrrrrrrr !!!  Faut se détendre un peu là ! Shocked

Malheureusement ce qui l'est pour toi (je ne parle pas d'humour mais de laïcité) ne l'est pas pour tout le monde, c'est cela que je voulais dire.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par archeboc le Dim 8 Fév 2015 - 1:14

@Jacq a écrit:Quelqu'un est étonné ?
Quelqu'un imaginait sérieusement que cela se passait autrement ?
Mais, pour changer des musulmans, quelqu'un ose imaginer ce que peut être le contenu d'un cours d'histoire dans un collège ou un lycée confessionnel juif ?  ou catho peuplé d'intégristes ?

Les propos des élèves, évoqués, n'ont rien de surprenant, simplement on peut largement imaginer ce que cela donne lorsque tous les élèves pensent la même chose, les prof aussi, la direction aussi.
Cela me fait penser au reportage dirigé par Pujadas avec un élément "infiltré" dans un établissement intégriste négationniste.

Il me semble que cet établissement intégriste infiltré par Pujadas était un établissement hors contrat.
il n'y a pas un seul établissement catho ou juif sous contrat où l'on trouve des élèves faire massivement l'éloge de politiques génocidaires. Y aurait-il quelques établissements sous contrat taillés sur ce déplaisant modèle, ils seraient extrêmement minoritaires, et le contrat serait rapidement dénoncé.

Le problème d'Averroès est double, non seulement cet établissement est subventionné, mais il est présenté comme un modèle.
Ensuite, il faut faire attention avec la dénonciation donnée ici. Pour le moment, nous n'avons qu'un seul son de cloche.

@Jacq a écrit:C'est très bien qu'une personne de confession musulmane témoigne de ça.
Oui, cela permet de continuer à rêver.
Je trouve quand même une contradiction entre cette dernière phrase, qui clignote en rouge : "pas d'amalgame, tous les musulmans ne sont pas des génocidaires (sous-entendu : des génocidaires à la façon de Mahomet ou DAESH)", et tout ce qui précède dans le message, qui semble d'abord indiquer qu'il est dans l'ordre des choses qu'un lycée musulman soit un repère d'islamiste 0% de matière grise, puis qui met ensuite dans le même sac islam et catholicisme.


Dernière édition par archeboc le Dim 8 Fév 2015 - 8:22, édité 1 fois

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par Jacq le Dim 8 Fév 2015 - 2:08

Tu veux, camarade, une autre ville, un autre établissement,   un  autre 11 novembre, où l'on vient honorer les morts des deux guerres  de toutes les confesssions et où pendant cette cérémonie oecuménique, au nom de  l'égalité, on vient avec des fillettes voilées, refuser de chanter tous, comme tous les autres établisssement, on vient refuser de chanter la Marseillaise,  on ne vient que pour que les caméras filment ce qu'on veut qu'elles filment. Là où toutes les confessions viennent se recueillir pour la mémoire de tous, certaines viennent ici pour des motifs uniquement confessionnels.


Hors contrat, oui il l'était [EDIT : erreur de ma part, il était sous contrat]... Génocidaire ?  Désolé, mais quel enseignement est-il donné dans les lycées juifs et musulmans... Là on se pose la question pour ce qui est du musulman, je voudrais  bien savoir ce qu'il en est dans les colllèges  ou les lycées juifs.


Je te     laisse ces propos : "il n'y a pas un seul établissement catho ou juif sous contrat où l'on trouve des élèves faire massivement l'éloge de politiques génocidaires."


Je ne rêve  pas actuellement, loin de là et ce depuis des années.


Dernière édition par Jacq le Dim 8 Fév 2015 - 10:44, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par archeboc le Dim 8 Fév 2015 - 8:51

@Jacq a écrit:[exemple de lycée sectaire]
Hors contrat, oui il l'était... Génocidaire ?  Désolé, mais quel enseignement est-il donné dans les lycées juifs et musulmans... Là on se pose la question pour ce qui est du musulman, je voudrais  bien savoir ce qu'il en est dans les collèges ou les lycées juifs.
Le fait que ce soit sous contrat ou hors contrat est la pièce principale. Comme l'a rappelé Luigi, l'affaire Averroès fait scandale d'abord parce que ce lycée nous a été vendu comme un symbole de l'acclimatement de l'islam à la République.

Si les faits dénoncés à Averroès se révélaient exacts (et encore une fois : caveat), on peut dire que ce serait un bel échec.


@Jacq a écrit:Je te laisse ces propos : "il n'y a pas un seul établissement catho ou juif sous contrat où l'on trouve des élèves faire massivement l'éloge de politiques génocidaires."

Je me suis un peu avancé, et je fais marche arrière dès la phrase suivante : si jamais on en trouvait un, ce serait statistiquement une exception, et la médiatisation de son cas conduirait à ce qu'il soit éjecté de l’association avec l'état.

vocabulaire:
@Jacq a écrit:Je ne rêve pas actuellement, loin de là et ce depuis des années.

Rêver : j'ai utilisé ce verbe de manière trop allusive. Je pense que nous rêvons tous que parmi les musulmans de France, les musulmans républicains ne sont pas seulement une majorité statistique, mais une norme générale, et que les islamistes ne sont pas seulement une minorité, mais une aberration statistique. Il y a des arguments pour cela, évidemment, et en particulier l'échec des dieudonnistes à se donner une représentation politique en France. Mais nous devons en même temps être conscient que c'est un rêve, c'est-à-dire que nous avons envie d'y croire très fort, ce qui peut nous conduire à ne pas voir des symptômes plus inquiétants.

@Jacq a écrit:cette cérémonie oecuménique,

Je pense que tu veux parler d'une cérémonie inter-religieuse ? L'oecumené, c'est l'unité de toutes les églises chrétienne, l'équivalent de la oumma musulmane.

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par coindeparadis le Dim 8 Fév 2015 - 9:04

Archeboc c'est un lycée sous contrat d'association, c'est à dire celui qui engage le plus avec l'Etat. C'est d'autant plus grave... Mais il a aussi des liens forts notamment avec le Quatar. L'EN va t-elle mettre le nez dedans, pas certaine...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Libération] Pourquoi j'ai démissionné du lycee Averroès

Message par User5899 le Dim 8 Fév 2015 - 10:00

@Hérodoute a écrit:C'était de l'humouuuuurrrrrrrr !!!  Faut se détendre un peu là ! Shocked
Mais je ne suis pas tendu Smile
Seulement, je ne vois pas d'humour dans la réponse à un message qui énonçait un fait Smile


Dernière édition par Cripure le Dim 8 Fév 2015 - 10:01, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum