Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par John le Mar 10 Fév 2015 - 8:46

Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants". Il affirme que les enseignants traitent le harcèlement de "gamineries" et considèrent qu' "il faut bien un souffre-douleur".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Celadon le Mar 10 Fév 2015 - 8:50

Il en a rencontré bcp, des comme ça ? furieux
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par eleonore69 le Mar 10 Fév 2015 - 10:34

Il est vrai que ces propos mériteraient d'être nuancés, toutefois:
entre ceux qui se veulent pas se mouiller
ceux qui s'en foutent
ceux (j'ai eu le cas l'année dernière)pour qui le harcelé est plus ou plus moins responsable de ce qui lui arrive: c'était un bon élève fragile, souffrant manifestement de phobies scolaires: les victimes ne sont pas toujours bien défendues...
A côté de cela (toujours l'année dernière) un collègue a fait ce qu'il fallait lorsque qu'une élève a été victime de harcèlement par l'intermédiaire de facebook(suite à des photos prises dans son cours )

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Thalia de G le Mar 10 Fév 2015 - 10:42

@John a écrit:Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cécité des enseignants". Il affirme que les enseignants traitent le harcèlement de "gamineries" et considèrent qu' "il faut bien un souffre-douleur".
Il m'a semblé qu'il a dit que les parents mettaient en cause la cécité des enseignants et des directions.
Mais il faudrait que je réécoute l'émission.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 11:04

D'expérience personnelle, je dois dire que le corps enseignant m'effraie sur cette question.
Comme sur bien d'autres.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par V.Marchais le Mar 10 Fév 2015 - 11:12

@eleonore69 a écrit:Il est vrai que ces  propos mériteraient d'être nuancés, toutefois:
entre ceux qui se veulent pas se mouiller
ceux qui s'en foutent
ceux (j'ai eu le cas l'année dernière)pour  qui le harcelé  est plus ou plus moins responsable de ce qui lui arrive: c'était un bon élève fragile, souffrant manifestement de phobies scolaires: les victimes ne sont pas toujours bien défendues...
A côté de cela  (toujours l'année dernière) un collègue a  fait  ce qu'il fallait lorsque qu'une élève a été victime de harcèlement par l'intermédiaire de facebook(suite à des photos prises dans son  cours )

Je suis d'accord. Mais pour pousser l'analyse jusqu'au bout, Cohen devrait se rendre compte que ces profs aveugles sont ceux qui ont intégré le discours dominant de l'institution : on ne fait pas de vagues, on sanctionne aussi peu que possible, on protège les pauvres petits enfants violents qui sont tellement victimes de la société, et on regarde d'un sale oeil celui qui, en se plaignant, fait des histoires. C'est bien beau de faire du harcèlement une grande cause nationale, mais si on ne change pas de politique de "gestion" dans les établissements, ce sera comme tout le reste : juste une vague de com'.
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Celadon le Mar 10 Fév 2015 - 11:23

Exactement. topela
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par V.Marchais le Mar 10 Fév 2015 - 11:25

Un exemple éloquent.
Dans mon étab, l'an passé, grand messe avec banalisation de deux heures pour réfléchir sur le harcèlement, car nous perdons de nombreux élèves pour ce motif - et évidemment, c'est pas la fine fleur qui reste.
Nous sommes plusieurs  à faire remonter le fait que la circulation dans les couloirs, c'est l'enfer pour certains. De grands dadais semblent incapables de passer à côté de petits sans les brutaliser : cela va de la "balayette" (tape sur la nuque) qui peut être répétée par la moitié d'une classe sur un même élève à la vraie claque administrée gratuitement en passant ou à l'élève collé sous le bras d'un autre qui le met à terre. Et c'est sans arrêt. Nous, professeurs, voyons cela, sans cesse. Nous ne restons pas sans intervenir. Bien sûr, à chaque fois que je vois cela, j'arrête l'agresseur, et je fais un rapport. Enfin, je faisais. Jamais aucun de ces élèves n'a été puni sérieusement. je veux dire, ce sont des chieurs patentés qu'on se farcit depuis la Sixième, qui ne rencontrent jamais de véritable limite à leur violence, et qui deviennent plus durs année après année. Mais ils sont toujours là, puisque chaque année on joue la montre, multiplie les commissions, déclare finalement qu'on ne va pas faire de conseil de disc en juin, puis que c'est une nouvelle année qui commence, qu'il faut repartir à zéro, en toute confiance... Suspect
Pendant ce temps-là, les petits gentils continuent de se faire frapper, tous les jours, à chaque heure. Tout va bien. Moi, honnêtement, à force qu'il ne se passe rien suite à mes rapports (enfin, rien... Parfois, un gamin était exclu une journée. Le genre de truc dont il n'a rien à faire, quoi...), j'ai cessé d'en faire. Quand je peux, je colle l'emmerdeur moi-même, en ayant conscience que ça reste inapproprié, sans mesure avec la gravité des faits dans le temps.
Bref, nous avons été plusieurs à expliquer tout ça lors de ladite grand messe. Notre chef nous demande ce que nous pensons utile de faire contre ça. J'ai dit : Envoyez un message clair aux agresseurs, faites-leur comprendre la gravité de leur geste par la gravité de la sanction. Quand de tels coups sont manifestement répétés sans prise en compte des avertissements précédents, faites un conseil de disc. Réponse de la chef, d'un ton agacé, comme si, franchement, je disais n'importe quoi : On ne va pas faire des conseils de disc pour ça.
Eh bien ma foi, continuez de leur dire par tous vos actes que frapper les autres, ce n'est pas grave, mais après, ne vous étonnez pas du résultat.

Réponse apportée à l'issue de ce "temps de réflexion" : on va faire des heures de vie de classe sur le harcèlement et montrer les vidéos du Ministère. Voilà voilà. Depuis, vous vous en doutez, plus aucun problème à Bisounoursland !


Dernière édition par V.Marchais le Mar 10 Fév 2015 - 11:27, édité 1 fois
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 11:26

Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?
On est également coupable, quand on ne dit rien. Y a pas que les séquences dans la vie.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par skindiver le Mar 10 Fév 2015 - 11:27

Je suis d'accord avec lui! Beaucoup font semblant de ne rien voir ou alors pensent que ce sont en effet des gamineries...
avatar
skindiver
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par V.Marchais le Mar 10 Fév 2015 - 11:30

Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?
On est également coupable, quand on ne dit rien. Y a pas que les séquences dans la vie.

Je n'ai jamais dit que c'était acceptable, que cela constituait une excuse valable. Cela me met hors de moi. Mais je dis que, dans le contexte actuel de l'EN, cela n'a hélas rien d 'étonnant, et que nous ne changerons pas l'un sans l'autre.
avatar
V.Marchais
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 10 Fév 2015 - 11:50

Deux élèves harcelés par leurs camarades l'an dernier. Pas de violence physique, mais des moqueries permanentes (trop gros, trop bête, trop homosexuel), toujours les mêmes, un isolement terrible.

Mais, Monsieur de Saint-Sylvain, vous savez, les harcelés sont souvent des harceleurs. Cette phrase... M'enfin, je l'ai déjà raconté ici, ça.

Bilan des courses :
- Je me suis un peu énervé contre une collègue qui minorait l'une des affaires en conseil de classe, elle a fini par pleurer, et j'ai été convoqué par la principale (mauvaise attitude en conseil de classe, suivi d'une discours emphatique sur la bienveillance)
- Ceux qui harcelaient le trop gros et le trop bête n'ont pas eu la moindre punition, la CPE avait trop de boulot pour ne pas reporter sans cesse le moment de s'en occuper, et puis, les témoignages, c'est pas une preuve n'est-ce pas
- Le mec qui avait diffusé un document sur l'homosexualité prétendue d'un de ses camarades a été exclu trois jours illico. Le seul vrai cas de harceleur harcelé, sauf que ceux qui le harcelaient depuis deux ans n'avaient jamais été sanctionnés, eux.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Thalie le Mar 10 Fév 2015 - 20:31

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:

Mais, Monsieur de Saint-Sylvain, vous savez, les harcelés sont souvent des harceleurs. Cette phrase... M'enfin, je l'ai déjà raconté ici, ça.
ça c'est vraiment dingue ! ça me rend folle ! Je crois vous avoir parlé de la formation contre le harcèlement mené par mon super CPE ( Rolling Eyes hum...) et par l'AS de mon bahut. Hé bien, ils en parlent aux 6e de cela car un sociologue dont j'ai oublié le nom ( je peux le leur demander) à théoriser cette histoire sous forme d'un triangle. Le harcelé devient le harceleur, les témoins deviennent les harcelés ou les harceleurs...etc. Je bouillais sur place quand je ai entendu présenter cela à de petits 6e car comme moyen de noyer le poisson, de faire du relativisme absolu et d'innocenter le tout, on ne fait pas mieux !
avatar
Thalie
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Thalie le Mar 10 Fév 2015 - 20:45

J'ai entendu Cohen ce matin et j'ai bondi en l'entendant car si je sais que certains profs peuvent être aveuglés par cela, comme le dit Véronique, notre administration n'est pas en reste et in fine c'est eux qui doivent gérer ces problèmes et non les profs. C'est bien mal connaître le système scolaire français de tout mettre sur la tête des profs comme si personne ne gérait à part nous.

Dans mon bahut, dernier cas en date. Un élève de 3e génial mais dyspraxique et dyslexique (il lit Lovecraft) avec un ordinateur est sans arrêt moqué et menacé par les 4 grands dadais qui ne savent pas aligner 3 mots et qui nous pourrissent la vie depuis la rentrée. Lundi dernier, ils ont menacé de lui prendre son ordi, sa souris a été "volée" et les insultes ont fusé. La mère contacte le bahut mardi matin. Les copains de cet élève sont interrogés par le "super pp" qui déclarent : "circulez, il n'y a rien à voir, ce n'était que des moqueries et les insultes ne sont pas reconnues par les copains." Jeudi, les "super délégués" font une lettre pour réclamer l'aide du chef car ils accusent le dit élève d'être très méchant avec les 4 grands dadais et qu'il faut que cela cesse ! affraid  J'hallucine devant autant de mauvaise foi !
Bon, bien évidemment pour l'instant le seul puni tout de même est l'auteur du vol de la souris (qui a déjà une plainte contre harcèlement sur le dos constituée en décembre dernier). On ne pouvait tout de même pas ne pas le punir ! Mais pour les autres, apparemment rien !
avatar
Thalie
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Ergo le Mar 10 Fév 2015 - 20:45

Mais on dit ! On reprend, on met des mots, on appelle les parents, on colle, on fait des rapports et... ?
Il n'empêche que ça continue dans les couloirs (chez nous, les balayettes, c'est un croche-pieds), dans la cour, à la sortie...

Et comme on fait de multiples entorses au règlement (élèves qui peuvent sortir "prendre l'air", "aller à l'infirmerie", prévu dans leur edt personnalisé) à force de "personnaliser", on n'est pas loin de l'autorisation d'être infect et, notamment, de harceler (harcèlement excusé par "la situation personnelle", "le contexte familial", "l'attente des résultats des examens / de la consultation en pédopsy...") et j'en passe... Rolling Eyes

En parallèle, cependant, on a des interventions "harcèlement" à n'en plus finir et les CPE reçoivent un nombre incalculables d'élèves sur ce sujet, sans parler des heures de vie de classe, des projets théâtre...et pourtant...

Mais bon, je suis de plus en plus persuadée que je suis dans un environnement fou.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par almuixe le Mar 10 Fév 2015 - 21:22

Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?

C'est une blague ? Dans le lycée ?

almuixe
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Ronin le Mar 10 Fév 2015 - 21:26

Non mais discuter c'est très bien. Faire des jeux de rôle aussi. Mais quand un gamin ne comprend rien à rien et continue, il faut sanctionner.

Aujourd'hui les consult en pédopsy sont remplies d'ados qui ne sont pas malades mais qui ont une absence de surmoi et évidemment....les soins ne marchent pas avec eux. Ce qu'ils cherchent, ce dont ils ont besoin, ce sont de limites. Mais pour ça à un moment il faut de l'éducatif ferme, de vrais sanctions. Parce que les gamins qui se moquent des sanctions et des adultes moi je les récupère à l'hosto et ça me fatigue.

Mais comme plus aucun adulte n'a de vrai pouvoir de sanction ( et que beaucoup ne souhaitent pas en avoir j'en suis convaincu ), pourquoi les petits cons se priveraient ?

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Fesseur Pro le Mar 10 Fév 2015 - 21:44

@John a écrit:Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".
Je ne vois pas ce qu'il veut dire...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 10 Fév 2015 - 21:51

A propos des vidéos du ministère : le gamin de l'an dernier qui comptait diffamer son camarade en "révélant" son homosexualité, ben son document, il était tout inspiré par la vidéo sur l'homosexualité que c'est pas bien c'est mal de s'en moquer qu'avait diffusée, quelques jours auparavant, son professeur d'histoire.

C'est peut-être moi et moi seul, mais j'ai le souvenir très clair que devant les vidéos de ce genre, les rieurs ne riaient que davantage, et pour les autres, c'était surtout une occasion de ne rien faire. Rien de plus coercitif que la société adolescente : il faut un élève d'une sacrée personnalité pour oser faire comme les autres ne font pas.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par fracflo le Mar 10 Fév 2015 - 21:51

Ce Patrick Cohen a tendance à tenir des propos de plus en plus caricaturaux, comme si, croyant être devenu une icône du journalisme, il voulait sans cesse "faire le buzz".
Il semble maintenant se prendre pour une sorte de justicier, dénonçant à tout-va les comptes cachés des uns, les "livres qui mettent de l'huile sur le feu" des autres, ou encore les vilains journalistes comme Frédéric Taddeï, qui se permettent d'inviter sur leur plateau des "personnalités sulfureuses" !

Qu'il redescende un peu sur terre. Personne ne fait attention à ce qu'il raconte.

fracflo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 21:56

@almuixe a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?

C'est une blague ? Dans le lycée ?
Ce n'est pas une blague.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Tamerlan le Mar 10 Fév 2015 - 22:03

Cripure a écrit:
@almuixe a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?

C'est une blague ? Dans le lycée ?
Ce n'est pas une blague.

Hum, les roux, le handicapé qui porte malheur, si on rajoute le bossu qui porte chance je diagnostique une zone reculée (moyenne montagne, forêt ou plateau en déprise) !
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 22:05

@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
@almuixe a écrit:

C'est une blague ? Dans le lycée ?
Ce n'est pas une blague.

Hum, les roux, le handicapé qui porte malheur, si on rajoute le bossu qui porte chance je diagnostique une zone reculée (moyenne montagne, forêt ou plateau en déprise) !
Je suis sûr qu'ils clouent des chouettes sur la porte des granges pale
Sinon, bon diagnostic. L'historien latiniste repérera le passage de César sous mon avatar Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 22:09

@V.Marchais a écrit:Un exemple éloquent.
Dans mon étab, l'an passé, grand messe avec banalisation de deux heures pour réfléchir sur le harcèlement, car nous perdons de nombreux élèves pour ce motif - et évidemment, c'est pas la fine fleur qui reste.
Nous sommes plusieurs  à faire remonter le fait que la circulation dans les couloirs, c'est l'enfer pour certains. De grands dadais semblent incapables de passer à côté de petits sans les brutaliser : cela va de la "balayette" (tape sur la nuque) qui peut être répétée par la moitié d'une classe sur un même élève à la vraie claque administrée gratuitement en passant ou à l'élève collé sous le bras d'un autre qui le met à terre. Et c'est sans arrêt. Nous, professeurs, voyons cela, sans cesse. Nous ne restons pas sans intervenir. Bien sûr, à chaque fois que je vois cela, j'arrête l'agresseur, et je fais un rapport. Enfin, je faisais. Jamais aucun de ces élèves n'a été puni sérieusement. je veux dire, ce sont des chieurs patentés qu'on se farcit depuis la Sixième, qui ne rencontrent jamais de véritable limite à leur violence, et qui deviennent plus durs année après année. Mais ils sont toujours là, puisque chaque année on joue la montre, multiplie les commissions, déclare finalement qu'on ne va pas faire de conseil de disc en juin, puis que c'est une nouvelle année qui commence, qu'il faut repartir à zéro, en toute confiance... Suspect
Pendant ce temps-là, les petits gentils continuent de se faire frapper, tous les jours, à chaque heure. Tout va bien. Moi, honnêtement, à force qu'il ne se passe rien suite à mes rapports (enfin, rien... Parfois, un gamin était exclu une journée. Le genre de truc dont il n'a rien à faire, quoi...), j'ai cessé d'en faire. Quand je peux, je colle l'emmerdeur moi-même, en ayant conscience que ça reste inapproprié, sans mesure avec la gravité des faits dans le temps.
Bref, nous avons été plusieurs à expliquer tout ça lors de ladite grand messe. Notre chef nous demande ce que nous pensons utile de faire contre ça. J'ai dit : Envoyez un message clair aux agresseurs, faites-leur comprendre la gravité de leur geste par la gravité de la sanction. Quand de tels coups sont manifestement répétés sans prise en compte des avertissements précédents, faites un conseil de disc. Réponse de la chef, d'un ton agacé, comme si, franchement, je disais n'importe quoi : On ne va pas faire des conseils de disc pour ça.
Eh bien ma foi, continuez de leur dire par tous vos actes que frapper les autres, ce n'est pas grave, mais après, ne vous étonnez pas du résultat.

Réponse apportée à l'issue de ce "temps de réflexion" : on va faire des heures de vie de classe sur le harcèlement et montrer les vidéos du Ministère. Voilà voilà. Depuis, vous vous en doutez, plus aucun problème à Bisounoursland !

Les deux piliers de l'Éducation Nationale sont Dupont T et Dupond D.

Lacunes d'apprentissage ? L'EN dégaine quelques heures d'AP, Dupont T.

Problèmes de violence scolaire ? Dupond D, arrive avec l'HVC.

Nous voilà rassurés ! titanic

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 22:17

@almuixe a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?

C'est une blague ? Dans le lycée ?

Selon Montesquieu, les Égyptiens fort sages tuaient les roux à la naissance...

On fait dans la demi-mesure dans votre établissement, Cripure... Quel laisser-aller ! Evil or Very Mad

Roux moi-même, quoiqu'un peu blanchi sous le harnais, j'ai connu des brimades jadis.

Est-ce pour cela que je prends un malin plaisir à pourrir les bruns et les blonds ?

Il faudra que je consulte.

Gné


_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum