Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 22:17

@almuixe a écrit:
Cripure a écrit:Je trouve l'excuse un peu facile. Chez moi, on rosse les roux et on n'envoie pas les élèves à la journée du handicap, avec sur le carnet, comme motif, "ça porte malheur" ; et il faudrait ne rien dire ?

C'est une blague ? Dans le lycée ?

Selon Montesquieu, les Égyptiens fort sages tuaient les roux à la naissance...

On fait dans la demi-mesure dans votre établissement, Cripure... Quel laisser-aller ! Evil or Very Mad

Roux moi-même, quoiqu'un peu blanchi sous le harnais, j'ai connu des brimades jadis.

Est-ce pour cela que je prends un malin plaisir à pourrir les bruns et les blonds ?

Il faudra que je consulte.

Gné


JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Tamerlan le Mar 10 Fév 2015 - 22:22

Cripure a écrit:
Je suis sûr qu'ils clouent des chouettes sur la porte des granges pale
Sinon, bon diagnostic. L'historien latiniste repérera le passage de César sous mon avatar Very Happy

Ça y est j'ai trouvé ! Afin à peu près. César n'est pas très précis. Bon sang, comment un marseillais s'est-il retrouvé dans cette contrée païenne (à tous les sens du terme) ?! Razz

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 22:24

@Tamerlan a écrit:
Cripure a écrit:
Je suis sûr qu'ils clouent des chouettes sur la porte des granges pale
Sinon, bon diagnostic. L'historien latiniste repérera le passage de César sous mon avatar Very Happy

Ça y est j'ai trouvé ! Afin à peu près. César n'est pas très précis. Bon sang, comment un marseillais s'est-il retrouvé dans cette contrée païenne (à tous les sens du terme) ?! Razz
1er poste, il y a 25 ans Very Happy
César n'est pas très précis mais comme il va à Vesontio... Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Tamerlan le Mar 10 Fév 2015 - 22:30

Cripure a écrit:
1er poste, il y a 25 ans Very Happy
César n'est pas très précis mais comme il va à Vesontio... Very Happy

C'est ça, Haute Saône ou Doubs... Il doit faire froid là-bas Razz
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 22:32

Haute-Patate en force ! chevalier
Ca va, il ne fait pas trop froid, juste -8/-9 le matn.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 22:47

@John a écrit:Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants". Il affirme que les enseignants traitent le harcèlement de "gamineries" et considèrent qu' "il faut bien un souffre-douleur".

Plus sérieusement, n'ayant pas entendu l'émission de Patrick Cohen, je ne veux pas trop préjuger de ses propos.

Cela étant, tels que John les rapportent, ils témoignent d'une "cécité journalistique" certaine, faute de connaître le terrain.

En effet, le harcèlement physique et moral entre élèves se perçoit rarement en cours. Il y est facile de moucher un élève ou un groupe qui s'en prend à un "souffre-douleur". C'est plutôt dans la cours, les couloirs, à la cantine, à l'internat que les brimades ont lieu. Et là se pose la question : où sont les adultes ? En théorie, ces espaces n'ont pas à être investis par les profs, mais par les AE, les CPE, le CDE. C'est eux, la vie scolaire. Où sont-ils ? Sont-ils bien employés ? Y en a-t-il assez ?...

Quant au harcèlement via le net, les réseaux sociaux et le téléphone, nous n'y pouvons guère si les élèves utilisent ces médias. Nous n'avons aucun pouvoir là-dessus. Nous pouvons juste sensibiliser les gosses aux dégâts du cyber-harcèlement, à la protection nécessaire de leur identité numérique. Rien de plus.
Les profs n'ont jamais demandé aux parents d'équiper leurs mômes de smartphones... Sauf certains bisounours adeptes des réseaux et du BYOD, histoire que le cyber-harcèlement puisse se faire en classe aussi, probablement...

Bref, faute de connaître le terrain, Patrick Cohen s'en prend aux profs (école = profs, équation du premier degré à zéro inconnue), sans explorer la question plus avant.

C'est du journalisme de salon, sans valeur.

Gageons cependant que des pédagogues de salon nous trouveront rapidement des réponses adaptées...  titanic

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 22:48

Cripure a écrit:Haute-Patate en force ! chevalier
Ca va, il ne fait pas trop froid, juste -8/-9 le matn.

Cripure, vous seriez de Haute-Patate ??? :shock:

Ça et Palante, ça nous ferait deux points communs... Very Happy

Peut-être trois avec la causticité... cheers

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Honchamp le Mar 10 Fév 2015 - 23:00

Je ne vous trouve pas drôles. Mais je dois être trop pimbêche...Allez donc regarder le documentaire sur le harcèlement sur France 2. Ou lire le sujet sur Nora Fraisse sur ce forum...
Cordialement

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Fesseur Pro le Mar 10 Fév 2015 - 23:22

@Honchamp a écrit:Je ne vous trouve pas drôles.
Le Haut- Saônois n'est pas drôle. professeur

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mar 10 Fév 2015 - 23:37

@Fesseur Pro a écrit:
@Honchamp a écrit:Je ne vous trouve pas drôles.
Le Haut- Saônois n'est pas drôle. professeur

Le Haut-Saônois est par nature désespéré d'être ce qu'il est, tare congénitale (il y a certes la Creuse et la Corrèze aussi, mais ça ne le console pas...)

Faute de mieux, il a fait sien le bon mot de Boris Vian : "L'humour est la politesse du désespoir".

Quel boulet

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par User5899 le Mer 11 Fév 2015 - 0:02

@JCP a écrit:Le Haut-Saônois est par nature désespéré d'être ce qu'il est, tare congénitale
Nanmého, çavapalat ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Celadon le Mer 11 Fév 2015 - 0:19

Le documentaire diffusé ce soir par France 2... affraid ne laisse pas une image impérissable des adultes censés intervenir dans la sphère éducative de nos établissements. Tous les adolescents appelés à témoigner de leur souffrance ont décrit l'indifférence quand ce n'est pas carrément la non-assistance à personne en danger. C'est terrifiant.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 0:29

@Honchamp a écrit:Je ne vous trouve pas drôles. Mais je dois être trop pimbêche...Allez donc regarder le documentaire sur le harcèlement sur France 2. Ou lire le sujet sur Nora Fraisse sur ce forum...
Cordialement
Bonsoir,

Je comprends votre remarque, si elle s'adresse à moi (ou à d'autres).

Faites-moi grâce de croire que je ne méprise pas le sujet. Au contraire.

D'ailleurs, j'en ai parlé sérieusement aussi.

Documentaire FR2 regardé attentivement.

La fille de Nora Fraisse s'est suicidée. À 13 ans. D'autres aussi. C'est tragique. Et c'est honteux pour l'institution. Dont je fais partie. Et j'enrage.

J'ai travaillé 15 ans en ZEP. La violence en milieu scolaire, je connais. Trop. Les violences sexuelles aussi, dès le collège. J'ai exigé auprès de ma hiérarchie des conseils de disciplines et des exclusions pour protéger des gosses. C'est difficile d'exclure, vous le savez bien, l'institution renâcle ou étouffe... Parfois on y arrive, parfois pas. Car on ne sait pas toujours quoi faire de ceux que l'on exclut.

Ce qui me navre, c'est le traitement médiatique du harcèlement et la réponse institutionnelle que je trouve insuffisante.

Les élèves sont à l'école pour être élevés et protégés.

La protection relève de l'éducation préventive mais aussi de la vigilance des adultes.

Les adultes sont-ils suffisamment là pour surveiller ? Sont-ils assez nombreux ?...

Exemple : résultat de la loi Evin, à chaque récréation, des grappes d'élèves s'agglutinent hors des lycées pour fumer.

Fumeur moi-même, j'y suis souvent aussi. Des AE et des CPE, j'en vois rarement. Or, c'est là que beaucoup de choses malsaines se trament... Mais c'est hors des murs scolaires.

Quant au cyber-harcèlement, il nous échappe pour beaucoup, évidemment. Je ne suis pas ami avec mes élèves sur FB. Et quand bien même je le serais, le harcèlement se produirait sur un autre réseau. C'est aux parents d'être vigilants sachant qu'ils peuvent cependant passer à côté de beaucoup de choses... Mais la réponse de l'institution me semble convenable, lorsqu'on détecte des brimades. Sauf qu'un compte fermé sur un réseau, d'autres peuvent être ouverts dans la foulée... Course sans fin.

Quant à mon humour noir, j'espère comme Desproges pouvoir rire de tout, et jusqu'au bout.

Cordialement.

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 0:33

Cripure a écrit:
@JCP a écrit:Le Haut-Saônois est par nature désespéré d'être ce qu'il est, tare congénitale
Nanmého, çavapalat ?

Langage exotérique, Cripure, pour les autres, pour pas qu'ils viennent nous la piquer... lol!

Je précise, car vous me semblez tatillon : antiphrase exotérique notoire ! topela


Dernière édition par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 1:18, édité 2 fois

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 0:34

@Celadon a écrit:Le documentaire diffusé ce soir par France 2... affraid ne laisse pas une image impérissable des adultes censés intervenir dans la sphère éducative de nos établissements. Tous les adolescents appelés à témoigner de leur souffrance ont décrit l'indifférence quand ce n'est pas carrément la non-assistance à personne en danger. C'est terrifiant.

Hélas pale

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par polkafrik le Mer 11 Fév 2015 - 0:36

Pensez-vous que cela aurait du sens de montrer ce documentaire aux élèves? Je n'ai pas de réponse, je me pose la question...
C'est juste que j'ai le sentiment, comme pour beaucoup d'autres choses d'ailleurs, que ce genre de documentaire, pour l'instant, n'est vu que par ceux qui sont déjà convaincus...
avatar
polkafrik
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Rendash le Mer 11 Fév 2015 - 1:03

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Rien de plus coercitif que la société adolescente : il faut un élève d'une sacrée personnalité pour oser faire comme les autres ne font pas.

Mouais. Parfois, juste une vraie prise de conscience suffit, heureusement. Un adulte te choppe, te claque le beignet, te montre à quel point ton attitude est dégueulasse, que tes p'tites vannes, tes p'tites chansons, qui font tellement rire tout le bahut, blessent profondément leurs cibles. Que tu es en train, donc, de harceler ces personnes, et de les blesser, peut-être à vie. Tu prends ça dans la face, tu chougnes un bon coup tellement tu te fais honte, puis tu commences à avoir envie de réparer. Bien sûr, t'en prends plein la tronche au début, les autres ne comprennent pas. Mais la honte  de ton comportement passé est plus forte, et puis t'as assez de répondant pour qu'on ne te cherche pas trop. Et tu finis par écrire des chansons sur les profs, c'est foutrement plus drôle (jusqu'à ce que tu te fasses à nouveau chopper >_<' ).
Pas besoin de vraie forte personnalité, pour ça. Juste un soupçon de conscience, mais surtout un adulte qui te claque le beignet. parce que t'en as bien besoin.

Après, effectivement, il y a aussi de vraies fortes personnalités, bien sûr. La petite gentille toute timide au premier rang, qu'on n'entend jamais, jusqu'au jour où elle se lève et passe une chasse aux glandeurs du fond qui enquiquinent une camarade. La beauté du collège, dont on est tous raides ( Razz ) dingues, qui refuse d'entrer dans le jeu des moqueries, parce que "ben non, moi je le trouve hyper sympa celui-là, il est gentil comme tous, vous abusez". Et, celui qui, entre tous, aura mon éternelle admiration : le grand balourd, ex petit-gros, qui en a bouffé sévère tout le collège jusqu'à ce qu'il prenne vingt centimètres en deux mois d'été, à qui les autres ont du coup foutu la paix, et qui cherche à se faire oublier...mais prend avec virulence la défense des autres, au risque de se poser à nouveau comme cible.

Alors, les discours, les formations, les déclarations d'intention, les condamnations fermes non suivies d'effet, etc. Gardez-vous les (bien profond) Mesdames et Messieurs, ministres et journalistes, collègues et parents, tous autant que vous êtes, qui, par votre aveuglement, votre lâcheté, votre complaisance, avez refusé d'écouter ceux qui, sur le terrain, constatent ces problèmes, voire les avez pointés du doigt. Parfois, une tarte ( métaphoriquement parlant)(ou pas) est la meilleure chose à faire. Parfois aussi, elle ne suffit pas, et il faut éloigner les bourreaux de leur victime, et taper dur, pour qu'ils comprennent au moins que ça leur coûtera cher.
M. Raoult, pour lequel toute exclusion est un échec de l'école, et qui souhaiterait donc les interdire, vous préconisez quoi?

Et du fond du cœur, merci à ceux qui tous les jours se battent. Vous ne savez pas toujours à quel point ces actes, que vous pensez parfois vains, peuvent changer vos élèves. Et pas uniquement les harcelés.


Dernière édition par Rendash le Mer 11 Fév 2015 - 1:07, édité 1 fois

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 1:05

@polkafrik a écrit:Pensez-vous que cela aurait du sens de montrer ce documentaire aux élèves? Je n'ai pas de réponse, je me pose la question...
C'est juste que j'ai le sentiment, comme pour beaucoup d'autres choses d'ailleurs, que ce genre de documentaire, pour l'instant, n'est vu que par ceux qui sont déjà convaincus...

Bonne idée, pour susciter un débat, avec des ados, pas des trop jeunes... Oui, je pourrais le faire en EC, ECJS ou EMC, ou le futur nom du machin... Wink

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par JCP le Mer 11 Fév 2015 - 1:09

@Rendash a écrit:

Alors, les discours, les formations, les déclarations d'intention, les condamnations fermes non suivies d'effet, etc. Gardez-vous les (bien profond) Mesdames et Messieurs, ministres et journalistes, collègues et parents, tous autant que vous êtes, qui, par votre aveuglement, votre lâcheté, votre complaisance, avez refusé d'écouter ceux qui, sur le terrain, constatent ces problèmes, voire les avez pointés du doigt. Parfois, une tarte ( métaphoriquement parlant)(ou pas) est la meilleure chose à faire. Parfois aussi, elle ne suffit pas, et il faut éloigner les bourreaux de leur victime, et taper dur, pour qu'ils comprennent au moins que ça leur coûtera cher.
M. Raoult, pour lequel toute exclusion est un échec de l'école, et qui souhaiterait donc les interdire, vous préconisez quoi?

Et du fond du cœur, merci à ceux qui tous les jours se battent. Vous ne savez pas toujours à quel point ces actes, que vous pensez parfois vains, peuvent changer vos élèves. Et pas uniquement les harcelés.

Toi, tu sais parler aux puissants, ça me plaît !
Première fois que j'ai un élan pour un caribou... yesyes


Dernière édition par Hermione0908 le Mer 11 Fév 2015 - 7:17, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

_________________
" Penser, c'est dire non." Alain.
" Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. " Beaumarchais.
"L’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent être désagréables." George Orwell.
avatar
JCP
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Iphigénie le Mer 11 Fév 2015 - 8:23

Bon sinon on va être formé au harcèlement, la laïcité,, le petit déjeuner diététique, le tri sélectif, le code de la route, la santé des ados, le numérique... Vous voyez autre chose? Oui: j'avais oublié la semaine du développement durable, celle de la presse et celle du goût. (Rien pour la pêche aux moules?: cherche encore)
Bon pendant ce temps, l'avantage, c'est que les parents devront commencer à éduquer leurs gamins eux-mêmes, on n'aura plus trop le temps, entre les stages .
Et un jour, on dira que l'école devrait servir à instruire et que l'éducation hors de la classe, ce sont tous les autres à s'en charger: les parents, qu'il faudrait alerter davantage, et qui s'interrogent un poil sur l'usage que font leurs ados des portables et autres tablettes,  les CPE qui devraient s'occuper un peu  moins du vivre-ensemble béat et un peu plus de sanctions, les CDE qui devraient ne pas avoir peur de leur ombre face aux parents et aux statistiques à faire remonter à la hiérarchie, des assistantes scolaires et une médecine scolaire qui ne soient pas fantoches, des médias qui ne gavent pas les ados d'émissions plus débiles les unes que les autres, etc etc. Et des classes où la lourdeur des effectifs et la pauvreté des horaires font qu'il est quasi impossible de connaître vraiment ses élèves, particulièrement quand ils font tout pour s'y cacher.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par bruno09 le Mer 11 Fév 2015 - 11:27

@John a écrit:Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants". Il affirme que les enseignants traitent le harcèlement de "gamineries" et considèrent qu' "il faut bien un souffre-douleur".

Année 2013-2014. Une élève me signale qu'un de ses camarade est victime de moqueries. (Oui, oui, j'ai mon petit réseau d'indics...). Lors d'une séance suivante, je suis au bon moment, au bon endroit: pas très loin de la victime supposée alors que l'un des tortionnaires suspects a été opportunément chargé de distribuer les copies. Évidemment, l'insulte fuse à mi-voix. Arrêt du cours, scandale, visite du cde, rapport, punition, etc. Résultat des courses, l'élève harcelé a retrouvé le sourire, sa moyenne générale a fortement augmenté et jamais personne n'a su que j'avais été averti.
Évidemment, pour un que je choppe, combien passent au travers? De là à parler de cécité...
Chez nous ce genre de méthode marche parce que:
La gamine savait que jamais sa dénonciation ne serait connue.
Je savais que l'administration ne laisserait jamais passer.
Les coupables savaient qu'ils avaient désormais intérêt à raser les murs.

Si au contraire les gamins savent que si ils dénoncent, il ne se passera rien et que ça leur retombera sur le coin du nez
que les enseignants savent qu'ils interviendront en pure perte
que les harceleurs sont convaincus de leur impunité
Eh bien, le harcèlement aura de beaux jours devant lui!
avatar
bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par roxanne le Mer 11 Fév 2015 - 12:01

Ce n'est pas la prof qui parle mais l'ancienne élève harcelée (une année sans trop savoir pourquoi ni comment j'ai été harcelée, insultée, puis au final frappée). Lors d'un cours d'EMT (l'ancêtre de la techno pour les plus jeunes), la moitié de la classes avait "atelier" avec le prof et l'autre travaillait en autonomie ( humhum ) dans une autre salle. Un garçon a complétement déchiré mon cahier en mille morceaux. Le prof revient, me voit en pleurs, le cahier déchiré et me demande pourquoi j'ai fait ça! Je lui réponds, dans un silence absolu, que ce n'est pas moi qui ai déchiré mon cahier. Il n'a rien dit et est reparti. Les harceleurs ont pu continuer tranquillement. Je lui en veux encore aujourd'hui. Les insultes étaient quotidiennes mais un jour il y a eu des coups. Le lendemain, j'ai tout déballé à l'infirmerie. Ils ont été convoqués, entendus, ça s'est arrêté mais ils n'ont pas été sanctionnés. Seul un prof d'histoire (suicidé depuis Like a Star @ heaven ) a repris des garçons en leur disant que c'était plus facile de taper les filles que de réfléchir.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par simone43 le Mer 11 Fév 2015 - 12:06

Ce matin pendant mon cours , un élève a dit à autre : " toi, un jour tu vas te prendre deux baffes. " je l'ai bien repris et l'ai informé que je rédigerai un rapport.  En en discutant avec un collègue stagiaire qui a aussi cette classe,  il m'a limite reproché de m'immiscer dans les problèmes des élèves , de stigmatiser l'élève qui a proféré la menace.  Et selon lui,  ce genre de choses a toujours existé au collège on peut rien y faire.  furieux furieux

_________________
"Mais ce qu'elle déplore
Surtout, ce qui la fait frémir jusqu'aux genoux,
C'est que demain, hélas ! il faudra vivre encore!
Demain. Après-demain et toujours ! comme nous !"
Baudelaire
avatar
simone43
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par bruno09 le Mer 11 Fév 2015 - 12:20

@simone43 a écrit:Ce matin pendant mon cours , un élève a dit à autre : " toi, un jour tu vas te prendre deux baffes. " je l'ai bien repris et l'ai informé que je rédigerai un rapport.  En en discutant avec un collègue stagiaire qui a aussi cette classe,  il m'a limite reproché de m'immiscer dans les problèmes des élèves , de stigmatiser l'élève qui a proféré la menace.  Et selon lui,  ce genre de choses a toujours existé au collège on peut rien y faire.  furieux furieux

Il a déjà une drôle de conception du métier pour un stagiaire! Et quel recul, quel enthousiasme!
avatar
bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par CHADES le Mer 11 Fév 2015 - 13:01

Tout cela m'agace. Parler encore et toujours de harcèlement "scolaire" c'est  limiter la responsabilité collective des problèmes de notre société à la seule école. Un enfant, qui, pour des raisons qui restent à analyser, est victime de harcèlement à l'école de la part de ses pairs, aura probablement à le subir dans toutes les autres structures sociales auxquelles il sera confronté : Dans son quartier, sur la place du village, au club de sport, en colonie de vacances ou chez les boy-scouts. Il ne s'agit pas de remettre en cause le devoir de vigilance des enseignants, bien au contraire, mais de prendre un peu de hauteur vis-à-vis de ce problème.

_________________
expert procrastinateur.
avatar
CHADES
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Harcelement : Patrick Cohen (France Inter) fustige la "cecité des enseignants".

Message par Rendash le Mer 11 Fév 2015 - 13:41

@CHADES a écrit:Tout cela m'agace. Parler encore et toujours de harcèlement "scolaire" c'est  limiter la responsabilité collective des problèmes de notre société à la seule école. Un enfant, qui, pour des raisons qui restent à analyser, est victime de harcèlement à l'école de la part de ses pairs, aura probablement à le subir dans toutes les autres structures sociales auxquelles il sera confronté : Dans son quartier, sur la place du village, au club de sport, en colonie de vacances ou chez les boy-scouts. Il ne s'agit pas de remettre en cause le devoir de vigilance des enseignants, bien au contraire, mais de prendre un peu de hauteur vis-à-vis de ce problème.

Non. Sauf à dire que c'est la faute de la victime, que c'est elle qui provoque ça.
Lorsque le harcèlement a lieu dans plusieurs endroits, c'est bien que les harceleurs y sont présents, d'une façon ou d'une autre : soit directement, soit en faisant passer le mot aux copains. Mais un môme harcelé dans un endroit ne le sera pas automatiquement dans un autre sans lien avec le premier. Le problème, c'est que les différentes structures sociales qui entourent un môme sont rarement sans aucun lien entre elles. Et le lien dont il s'agit, ce n'est pas la victime, ce sont les harceleurs et/ou leur réseau.

Cela étant, je suis d'accord, l'école ne peut être désignée comme unique responsable, c'est se voiler la face. Mais c'est exactement la même démarche que celle qu'on voit quant aux inégalités sociales, dont on accuse l'école alors qu'elle ne peut être qu'un reflet de la société. Simplement, dans les cas de harcèlement, elle est en première ligne puisque c'est l'endroit dans lequel les mômes sont le plus souvent présent en tant que groupe.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Rendash
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum