Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Brunetti
Niveau 6

épithète détachée ou apposition

par Brunetti le Mar 10 Fév 2015 - 15:25
Je suis dans le flou le plus complet.
Alors que j'ai toujours enseigné que de adjectifs comme "Joyeux" dans la phrase: "Joyeux,ils arrivèrent chez eux" étaient des épithètes détachées, je découvre que cette appellation a disparu de certains ouvrages et que ces adjectifs devraient être identifiés comme des appositions. Je ne sais plus quoi dire à mes élèves. Qui peut m'aider?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: épithète détachée ou apposition

par Celeborn le Mar 10 Fév 2015 - 15:28
l'appellation "épithète détachée" ne figure pas dans les programmes actuels.

J'ai toujours trouvé + simple de parler d'épithète, d'attribut et d'apposition, point barre. Les distinctions savantes sur le sujet ne devraient être abordées qu'à l'université, pas avec des enfants de 12 ans, m'est avis.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Brunetti
Niveau 6

Re: épithète détachée ou apposition

par Brunetti le Mar 10 Fév 2015 - 15:31
Il faut donc bien les traiter comme des appositions?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: épithète détachée ou apposition

par Celeborn le Mar 10 Fév 2015 - 15:38
@Brunetti a écrit:Il faut donc bien les traiter comme des appositions?

Je ne sais pas si c'est ce qu' "il faut", mais c'est ce que je fais, et mes collègues aussi. La distinction entre le GN en construction détachée et l'adjectif en construction détachée est parfaitement byzantine au niveau collège, et est sujet à débats même au niveau universitaire.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
Brunetti
Niveau 6

Re: épithète détachée ou apposition

par Brunetti le Mar 10 Fév 2015 - 15:52
Merci de cette clarification
avatar
nitescence
Érudit

Re: épithète détachée ou apposition

par nitescence le Mar 10 Fév 2015 - 15:57
Tu es le bon sens même, Celeborn !

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
elisa18
Niveau 10

Re: épithète détachée ou apposition

par elisa18 le Mar 10 Fév 2015 - 20:07
Je les ai appelés pendant des années, comme je l'avais appris moi-même, appositions. Puis, on (les IO?) m'a dit que je devais les nommer épithètes détachées! Et cela aurait donc encore (déjà!) changé! Sad
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: épithète détachée ou apposition

par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 20:10
@Brunetti a écrit:Je suis dans le flou le plus complet.
Alors que j'ai toujours enseigné que de adjectifs comme "Joyeux" dans la phrase: "Joyeux,ils arrivèrent chez eux" étaient des épithètes détachées, je découvre que cette appellation a disparu de certains ouvrages et que ces adjectifs devraient être identifiés comme des appositions. Je ne sais plus quoi dire à mes élèves. Qui peut m'aider?
Apposition, ça va très bien. Quelques désoeuvrés en ont fait quelques temps des épithètes détachées, mais ça ne sert à rien dans le secondaire.
avatar
banou95
Niveau 9

Re: épithète détachée ou apposition

par banou95 le Mar 10 Fév 2015 - 22:20
La GMF considère que les adj. sont épithètes liées ou détachées et garde l'apposition pour un Gn de même nature.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: épithète détachée ou apposition

par User5899 le Mar 10 Fév 2015 - 22:31
@banou95 a écrit:La GMF considère que les adj. sont épithètes liées ou détachées et garde l'apposition pour un Gn de même nature.
Oui, oui, elle est gentille, hein. Mais nous, on a du travail.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: épithète détachée ou apposition

par trompettemarine le Mar 10 Fév 2015 - 22:36
Ce qui est amusant c'est que "en gros" épithète signifie étymologiquement "placé sur", et "apposé", "placé à côté".
Bref on peut bien s'amuser...
apposé = épithète détachée
Du coup, le propos de céleborn est le plus clair et est parfaitement adapté pour l'école, et le collège.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: épithète détachée ou apposition

par Celeborn le Mar 10 Fév 2015 - 22:37
@banou95 a écrit:La GMF considère que les adj. sont épithètes liées ou détachées et garde l'apposition pour un Gn de même nature.

Je pense que le jour où je-ne-sais-qui a eu l'idée de décalquer la GMF en collège, des milliers de chatons tout mignons sont morts Sad.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
banou95
Niveau 9

Re: épithète détachée ou apposition

par banou95 le Mer 11 Fév 2015 - 0:11
Je ne trouve pas cela compliqué d'appeler épithète l'adjectif. Mais je dois travailler avec des intelligence hors norme...
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: épithète détachée ou apposition

par trompettemarine le Mer 11 Fév 2015 - 0:36
@banou95 a écrit:Je ne trouve pas cela compliqué d'appeler épithète l'adjectif. Mais je dois travailler avec des intelligence hors norme...
Oh ! Banou , ne le prends pas mal !  😢
Il n'y a pas pas de problème, mais il faut avouer que la taxinomie grammaticale n'a cessé de varier. Et nous sommes tous d'accord.
Et les lois de linguistiques ne sont pas les règles de grammaire.
Il faut revoir le référentiel imposé au collège. (C'est loin pour moi, et comme il a tendance à changer régulièrement... (j'ai lamentablement lâché l'affaire))
A mon époque (lointaine), l'adjectif était épithète ou apposé, mais un groupe nominal pouvait être tout aussi bien apposé ou attribut.
Je trouve que la distinction adjectif épithète, adjectif attribut et adjectif apposé est plus simple pour des élèves. De la même façon un groupe nominal peut être apposé ou attribut.
(Dans la réalité au mot adjectif, la moitié des élèves a débranché (à tort) le cerveau, et à épithète 80 %... et pourtant : c'est un domaine que nous devons regagner.)
J'avoue que les professeurs de lettres classiques s'appuient sur une représentation de la grammaire issue du latin : donc apposé, attribut etc. Notre grammaire dite de phrase en en est l'héritière.
Après les linguistes de l'université font un autre travail.
Il n'empêche que la grammaire, même avec de simples phrases extraites de manuels d'école ou de collège est difficile, et l'on a le droit de ne pas le cacher aux élèves. Ce que les élèves n'ont pas le droit de faire, c'est de baisser les bras et de cesser de de s'interroger : ils doivent comprendre que c'est une recherche sur le sens aussi merveilleuse et magique qu'un code secret à décoder.
Ah ! Si seulement nous avions du temps !
Je mets au défi certains collègues (y compris moi-même) de résoudre tous les exercices d'un manuel de grammaire de collège !
avatar
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Re: épithète détachée ou apposition

par Nom d'utilisateur le Mer 11 Fév 2015 - 1:01
La critique de la GMF contenue dans les posts de ce fil ne tient pas compte d'une chose : l'existence d'appositions détachées. De sorte que "détachement" et "apposition" peuvent être utilisés - et le sont effectivement dans les descriptions tout-venant des langues - pour distinguer deux phénomènes bien différents. De simples illustrations sans analyse suffiront :

1. Apposition :

l'ours Misha

=> Apposition détachée :

Misha, ours en peluche fort sympathique,

2. Epithète

l'espiègle Misha

=> épithète détachée :

Misha, espiègle et taquin, ...
ou
Espiègle et taquin, Misha...
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: épithète détachée ou apposition

par trompettemarine le Mer 11 Fév 2015 - 1:08
@Nom d'utilisateur a écrit:La critique de la GMF contenue dans les posts de ce fil ne tient pas compte d'une chose : l'existence d'appositions détachées. De sorte que "détachement" et "apposition" peuvent être utilisés - et le sont effectivement dans les descriptions tout-venant des langues - pour distinguer deux phénomènes bien différents. De simples illustrations sans analyse suffiront :

1. Apposition :

l'ours Misha

=> Apposition détachée :

Misha, ours en peluche fort sympathique,

2. Epithète

l'espiègle Misha

=> épithète détachée :

Misha, espiègle et taquin, ...
ou
Espiègle et taquin, Misha...

Bon là, je suis un peu fatiguée à 1 heure du matin et sept minutes:
-quand on a un groupe nominal : "ours en peluche fort symphahique" est apposé à Misha
-quand on a l'adjectif, il est apposé aussi : "espiègle et taquin" est apposé à Misha
Il s'agit juste d'une distinction entre nature et fonction.
Les règles de déplacement s'imposent dans les deux cas.
Mais là, je suis vraiment fatiguée et je vais rejoindre mon lit (sans faire de critique ou d'analyse car mes neurones sont en veille !)
Dans tous les les cas le GMF me semble bien incompréhensible pour des collégiens.
Je reviendrai quand mes neurones seront moins fatigués ...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: épithète détachée ou apposition

par User5899 le Mer 11 Fév 2015 - 1:17
@Nom d'utilisateur a écrit:La critique de la GMF contenue dans les posts de ce fil ne tient pas compte d'une chose : l'existence d'appositions détachées. De sorte que "détachement" et "apposition" peuvent être utilisés - et le sont effectivement dans les descriptions tout-venant des langues - pour distinguer deux phénomènes bien différents. De simples illustrations sans analyse suffiront :

1. Apposition :

l'ours Misha

=> Apposition détachée :

Misha, ours en peluche fort sympathique,

2. Epithète

l'espiègle Misha

=> épithète détachée :

Misha, espiègle et taquin, ...
ou
Espiègle et taquin, Misha...
Évidemment. Et ça n'a aucun intérêt de distinguer tout ça, principalement l'apposition détachée et l'épithète détachée. Dans le secondaire, je veux dire.
Pis de toutes façons, sékoi une peluche ?
avatar
Nom d'utilisateur
Niveau 10

Re: épithète détachée ou apposition

par Nom d'utilisateur le Mer 11 Fév 2015 - 1:35
Se réserver le "détachement", qui signifie un isolement syntaxique et prosodique sans rapport avec ce qu'on a baptisé "apposition" (et qui est bien sûr indifférent, contrairement à l'apposition, à la différence "adjectif / substantif").

avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: épithète détachée ou apposition

par Iphigénie le Mer 11 Fév 2015 - 8:15
Cripure a écrit:
@Nom d'utilisateur a écrit:La critique de la GMF contenue dans les posts de ce fil ne tient pas compte d'une chose : l'existence d'appositions détachées. De sorte que "détachement" et "apposition" peuvent être utilisés - et le sont effectivement dans les descriptions tout-venant des langues - pour distinguer deux phénomènes bien différents. De simples illustrations sans analyse suffiront :

1. Apposition :

l'ours Misha

=> Apposition détachée :

Misha, ours en peluche fort sympathique,

2. Epithète

l'espiègle Misha

=> épithète détachée :

Misha, espiègle et taquin, ...
ou
Espiègle et taquin, Misha...
Évidemment. Et ça n'a aucun intérêt de distinguer tout ça, principalement l'apposition détachée et l'épithète détachée. Dans le secondaire, je veux dire.
Pis de toutes façons, sékoi une peluche ?
surtout avec des collégiens et lycéens qui ne connaissent pas l'usage de la virgule... Lol
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: épithète détachée ou apposition

par trompettemarine le Mer 11 Fév 2015 - 13:19
HS : j'adore la virgule placée juste au début de la ligne. Vous connaissez cela aussi ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: épithète détachée ou apposition

par User5899 le Mer 11 Fév 2015 - 13:34
@trompettemarine a écrit:HS : j'adore la virgule placée juste au début de la ligne. Vous connaissez cela aussi ?
Oui. Et l' en fin de ligne et = pour couper les mots et la coupure de mots avec la double cons-onne avant le tiret ou pas à la syll-abe Rolling Eyes

Et surtout, l'innénarable "si il" furieux


Purée, mais comment l'école fait-elle pour T O U T rater ainsi ?
avatar
banou95
Niveau 9

Re: épithète détachée ou apposition

par banou95 le Mer 11 Fév 2015 - 14:09
Et la virgule après le point aussi !
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: épithète détachée ou apposition

par Thalia de G le Mer 11 Fév 2015 - 14:13
Et qu'
il...
c'est pas bon ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: épithète détachée ou apposition

par Provence le Mer 11 Fév 2015 - 14:36
@Thalia de G a écrit:Et qu'
il...
c'est pas bon ?

Et:
Ils faisai-
-ent.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: épithète détachée ou apposition

par V.Marchais le Mer 11 Fév 2015 - 15:14
@Nom d'utilisateur a écrit:La critique de la GMF contenue dans les posts de ce fil ne tient pas compte d'une chose : l'existence d'appositions détachées. De sorte que "détachement" et "apposition" peuvent être utilisés - et le sont effectivement dans les descriptions tout-venant des langues - pour distinguer deux phénomènes bien différents. De simples illustrations sans analyse suffiront :

1. Apposition :

l'ours Misha

=> Apposition détachée :

Misha, ours en peluche fort sympathique,

2. Epithète

l'espiègle Misha

=> épithète détachée :

Misha, espiègle et taquin, ...
ou
Espiègle et taquin, Misha...

Est-ce que ce n'est pas la GMF, justement, qui réfute l'emploi d'apposition dans les constructions liées, et fait justement du canonique "la ville de Rome" un complément du nom au même titre que "les rues de Rome" ? Les arguments avancés m'avaient intéressée et, en tout cas, convaincue de ne plus parler d'apposition pour les constructions liées, au collège.

J'avais beaucoup lu sur l'apposition avant de faire mes leçons sur le sujet et, si ma mémoire est bonne, il y avait évidemment des divergences entre les auteurs, mais, une fois mise de côté cette épineuse question de l'apposition liée, ils s'accordaient sur un certain nombre de critères :
- une construction détachée qui se rapporte à un nom (ou un pronom)
- une construction qui est l'équivalent elliptique d'un attribut en prédication seconde (Espiègle et taquin, Misha... = Misha... + Misha EST espiègle et taquin.)

Or, ces critères me semblent suffisants pour définir l'apposition au niveau du collège. Et je ne vois pas l'intérêt d'en ôter les adjectifs, qui remplissent ces mêmes critères. En outre, je trouve plutôt paradoxal de parler d'épithète détachée pour une construction attributive, fût-elle elliptique. Cela me semble plus propre à embrouiller les élèves qu'autre chose.
Contenu sponsorisé

Re: épithète détachée ou apposition

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum